Le Tribunal de la pensée tient audience au Temps (22/12/2015)

Céline Zünd dans Le Temps annonce à ses lecteurs que «La droite pamphlétaire étend sa toile en Suisse». Et ceci par le biais d’une dizaine de blogs individuels et de sites. Devant cette force de frappe, le champ médiatique tremble!

Je fais partie de la constellation, j’en suis très honorée. Je suis en compagnie entre autres de Philippe Barraud, Suzy Desouche, Stéphane Montabert, Sami Aldeeb, et le plus lu et connu Uli Windisch (Les Observateurs).

FullSizeRender(1).jpg

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Comme chacun sait, la gauche c’est bien, la droite c’est mal, «l’élan réactionnaire proche de l’UDC» inacceptable et l’UDC elle-même diabolique. Les lecteurs du Temps sont donc avertis, nous sommes tous proches de la géhenne, et certains sont même tombés dans le brasier. Ce qui explique qu’il ne viendrait jamais à l’idée d’un média de référence de les interroger sur tel ou tel sujet d’actualité. Ironiser sur la condamnation de la pensée unique par ces trouble-fêtes que l’on exclut systématiquement est assez paradoxal.

Mais en fait, Céline ironise peu, elle affirme. Des affirmations qui sont censées faire dresser les cheveux sur la tête de ses lecteurs et la dispensent du moindre argument: «UDC», «identitaire», «obsession contre l’islam», «souveraineté nationale», «réactionnaire»…

J’ai la chance d’être placée dans le moins mauvais des deux camps celui des «pamphlétaires anti islam» et pas dans celui des adeptes du complot américano-sioniste» -et plus généralement américain- pour lesquels j’ai le plus profond mépris. Mais pamphlétaire, c’est pas très juste: je ne possède pas ce talent-là. Moi, ce serait plutôt recherches et informations, et parfois éthique, des domaines dont j’ai fait profiter Céline. Une première fois lorsqu’elle était allée recueillir les confidences d’une blogueuse anonyme qui recevait des menaces et messages haineux après avoir été démasquée. Elle avait écrit à propos d’un bébé tué lors d’un acte terroriste palestinien: «C’est bon de voir cette petite pute, j’aurais aimé voir sa gueule quand elle est morte cette chienne.» L’autre papier concernait une visite à l’une des mosquées les plus radicales du canton de Vaud afin d’ouïr des pleureuses musulmanes se disant victimes de l’attentat de Charlie Hebdo. Céline devrait lire davantage mon blog, elle saurait où elle met les pieds…

Ai-je pour thèmes de prédilection «l’immigration, la souveraineté nationale, l’identité ou le patriotisme»? Mon blog s’intitule «Boulevard de l’islamisme» et c’est lui que j’arpente. Mon thème de prédilection, c’est de démasquer tous les hypocrites que Le Temps adore interroger sans les déranger. C’est aussi défendre la démocratie et les valeurs que foulent aux pieds les musulmans pieux et leurs complices médiatiques: la liberté d’expression et de religion, l’égalité des sexes… Voir encore récemment l’édito du Temps qui défend la décision du Tribunal fédéral d’autoriser le foulard des fillettes à l’école.

Quant à «la nature violente intrinsèque de la religion musulmane», Céline devrait s’initier au Coran et aux hadiths, elle devrait aussi écouter et lire les ex-musulmans à propos de leur religion au lieu d’une fois de plus affirmer au lieu d’argumenter. Et elle pourrait alors, enfin, faire son job de journaliste et poser quelques questions critiques aux imams et dévots qu’elle rencontre.

Au lieu, de même, de relater l’objectif de ses adversaires, diffuser «une information que les élites passent sous silence», pourquoi Céline n’irait-elle pas demander à Uli Windisch de lui donner des exemples? Je suis sûre que ses lecteurs seraient très intéressés.

Enfin je ne me sens aucunement «traquée par une prétendue police de la pensée», juste ignorée, comme les autres araignées de cette toile, par les journalistes de centre et de gauche (des enquêtes le montrent abondamment) qui colonisent les médias et nous asphyxient de bons sentiments quand ce n’est pas de propos d’ignorants.

Je passe sur les informations obsolètes concernant Danielle Borer et Alain Jean-Mairet pour faire une révélation à Céline: je n’écris pas sur Les Observateurs, mais sur Dreuz-info, un site qui se définit comme «chrétien, pro-israélien et néo-conservateur». Ceci est mon choix personnel qui n’engage pas l’ASVI dont la préoccupation est l'expansion de l'islam et ses effets sur notre société.

Ceci dit, mon cas s’aggrave. Ce n’est pas demain que le journal de déférence me demandera un quelconque avis. Cet article le prouve: les garde-chiourmes de la pensée n’ont pas l’intention d’ouvrir leur cercle vertueux.

Mireille Vallette
Blogueuse

Présidente de l’Association suisse vigilance islam (ASVI)

11:12 | Tags : le temps, blogs de réinformation, udc, céline zünd | Lien permanent | Commentaires (9) |  Imprimer | |  Facebook | | |