Tempête de neurones pour désislamiser l'Europe (09/03/2017)

Au programme d’une journée d’interventions à Béziers: utiliser les outils démocratiques pour stopper l’islamisation en cours et balayer les pratiques contraires aux valeurs de nos sociétés.

C’était samedi 4 mars, une journée d’interventions consacrées au thème «Désislamiser l’Europe».

Un trio franco-belge en était l’artisan : Alain Wagner de l’International Civil Liberties Alliance, l’avocat du barreau de Bruxelles Philippe Chansay-Wilmotte, et Joaquim Véliocas, directeur de l’excellent Observatoire de l’islamisation.

Vigilance islam comptait parmi les partenaires de cette initiative et je suis intervenue sur la question des femmes dans le contexte suisse.

Plus de 200 personnes ont fait le voyage, parfois de fort loin.Le maire de la ville Robert Ménard est venu en fin de journée parler – un brin découragé – de son règne de maire diabolisé. Il est victime de près de 30 procédures. Pour  avoir dit que 90% de musulmans dans une classe, ça pose problème, et utilisé l’expression Grand Remplacement, il a été accusé d’incitation à la haine. Mercredi, le procureur a requis une amende de 1.800 euros. Le jugement sera prononcé le 25 avril. Fidèles à leur habitude, les militants-journalistes ont rédigé des articles exclusivement à charge.

Toujours aussi pavloviens, les quelques médias qui ont annoncé l’événement de Béziers le qualifiaient de rassemblement « d’extrême droite ».

Pourtant, rarement journée aura autant entendu autant d’appels à la préservation de la démocratie et de ses valeurs contre un totalitarisme qui s’étend. Un totalitarisme représenté aussi par une manifestation d’une centaine de communistes et de gauchistes tenus à distance par la police.

béziers,désislamiser

Alain Wagner introduit la journée. Il revisite la manière dont ont lutté les adversaires de l’islam jusqu’ici. Dans cette nouvelle approche, l’aspect religieux est abandonné : les militants se concentrent sur le caractère politique de l’islamisation, la charia élaborée à partir du Coran et des hadiths, un texte totalitaire opposé à nos lois et à nombre de nos valeurs. Une « voie » qui comprend un droit d’origine divine, assorti de moult règles, obligations et interdictions.

La Cour européenne de Strasbourg a décrété son incompatibilité avec les principes fondamentaux de la démocratie. Or, tous les centres culturels islamiques la promeuvent. «On ne dénonce pas une croyance, mais des actes (de propagation de la charia) et des acteurs (propagateurs de charia)». L’exercice de Béziers consistait entre autres à imaginer des mesures destinées à empêcher ou supprimer l’application de ce texte dans nos sociétés. Chaque intervenant a choisi sa voie… Et chaque intervenant possède son organisme propre. Un rêve d’unité a passé….

Ci-joint de très brèves indications afin de faciliter le choix des vidéos. Elles sont facilement accessibles par l’Observatoire de l’islamisation.

Philippe Chansay Wilmotte que les lecteurs de Dreuz connaissent bien, est avocat au barreau de Bruxelles, président de Valeurs Libérales Citoyennes (VLC) et du Collectif Saint Michel Archange. Son sujet : la nécessaire adaptation des législations nationale et européenne, l’opposition à la CEDH.

Alain de Peretti, vétérinaire, président de Vigilance Halal : danger sanitaire, souffrance animale, financement du terrorisme. Bien davantage qu’une tradition exotique.

Jean-Yves Le Gallou, journaliste de la fondation Polémia. Désislamiser les médias, introduire le pluralisme sur la question de l’islam.

Le général Christian Piquemal, président du Cercle de citoyens patriotes. Loyauté et devoir patriotique.

L’avocat et politicien Karim Ouchikh, président de Souveraineté, Identité et Libertés (SIEL). Impossible d’interdire une foi, mais pas impossible d’interdire le mode d’expression d’une foi. Traitement différencié de l’islam. Mise sous observation du culte.

Abbé Guy Pagès. En France, la religion catholique est opprimée, l’islam encouragé. Chemin étroit entre cautionner l’islam et haïr les musulmans. « Revendiquons-nous blasphémateurs de l’islam! » Son livre : « 1501 questions à poser aux musulmans* ».

Mireille Vallette, seule femme…venue parler des femmes. En Suisse, pas de violences, mais une islamisation insidieuse, en plein développement.

Gérard Couvert, membre du Conseil national de Debout la France. Désislamiser l’éducation dans tous les programmes scolaires, former à la réalité de la charia les formateurs/enseignants, défendre la mixité.

Général Antoine Martinez, co-fondateur des Volontaires pour la France. Immigration: il existe bien une 5e colonne. Il faut réduire le nombre de musulmans, encourager la Hijra, expulser les contrevenants à la loi, dont les clandestins.

Olivier Roudier,  Ligue du Midi. Pour une contre-offensive culturelle identitaire.

 Enfin, Robert Ménard est venu saluer l’assemblée en fin de journée. Dans son allocution, il a parlé de son quotidien, de ses projets, des pièges constamment tendus par ses adversaires. Émouvant, déprimant. Voir la vidéo que j'ai publiée dans la colonne de droite de ce blog.

17:03 | Tags : béziers, désislamiser | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer | |  Facebook | | |