Tranches de vie à la Ligue musulmane tessinoise (14/06/2017)

L'activiste Giorgio Ghiringhelli a repéré une vidéo un rien antisémite publiée par la Ligue des musulmans du Tessin sur sa page Facebook. Un coup d'oeil sur les photos  de cette page donne une idée de l'islam enseigné dans cette mosquée.  

Dans une information à la presse, Giorgio Ghiringhelli, grâce auquel le niqab a été interdit au Tessin, s’indigne d’un discours «très grave et préoccupant» repris par la page Facebook de la Ligue des musulmans du Tessin. L'orateur, Tarek Al Sweidan, chef des Frères musulmans du Koweit (ce n'est évidemment pas mentionné), fait référence à des prophéties pour conclure que «l’islam arrive»! A le voir et l'entendre, on a envie de hurler: «Tous aux abris!»

 

Pour le prêcheur, l’islam a touché le fond en 1948 (création de l’État d’Israël) et 1967 (Guerre des six jours) lorsque «les juifs ont pris notre cœur, la Palestine». Des articles ont paru dans les médias tessinois sur le sujet où des islamophiles patentés rassurent sur ce discours. Après un coup d’œil sur l’objet de la polémique, je me suis penchée sur les photos de ladite page Facebook. Je vous en livre quelques-unes et vous encourage à la feuilleter.

 

Contre les islamophobes qui s'opposent au foulard: des arguments choc

Couvre chefs Collage.jpg

"Abreo" signifie juif.

 

Lega islamophobie.jpg

 

La vie qui va...

Collage voiles.jpg

Liga_imam.jpg

 

L’imam Jelassi , ici au milieu de la génération en formation, se présente comme moderniste. Il est très actif dans plusieurs associations et institutions non musulmanes et participe avec ferveur au dialogue interreligieux .

En été 2009, une journaliste de Swissinfo, imitée peu après par une consœur du Temps, découvre Samir Jelassi, «le premier imam formé en Europe». S’ensuit une hagiographie enthousiaste. Il «passe pour l'imam le mieux formé d'Europe. Ce quadragénaire, qui cumule les mandats et les projets, prône le dialogue et combat l'extrémisme.» Il cumule aussi les formations qu’il énumère avec fierté: médiateur interculturel avec l'Œuvre suisse d'entraide ouvrière (OSEO), master en sciences de la communication interculturelle à l'université de Lugano, sans oublier sa formation de base: «Après mes études de droit à Grenoble, je me suis orienté vers la première université islamique de France, à Château Chinon. C'est là que j'ai terminé ma maitrise en droit et en fondements de la théologie.» Château Chinon n'est pas une université, mais un institut de la mouvance de Frères musulmans (l'idéologue fanatique Al Qaradawi en fait partie), pépinière d'imams islamistes.

Le premier imam formé en Europe l’a donc été par des Frères musulmans. L'autre grande association tessinoise, la Communauté islamique du Tessin, est présidée par Ghaleb Himmat qui s'est longtemps investi en Allemagne dans la création du réseau de centres islamique des Frères musulmans.

 

Les invités de la mosquée

Lega visite école.jpg

Une classe d'école non musulmane en visite.

 

Collage scouts rac- Copie (2).jpg

A gauche, des scouts s'initient à l'islam. A droite, le chef d’une délégation de la Commission fédérale contre le racisme est venue prêter main forte aux ennemis de l'islamophobie.

 

Les savants viennent de loin

Lega Arabie saoudite.jpg

Des "savants" font l'honneur de leur présence, dont un scheik d'Arabie saoudite et un prestigieux Frère musulman du Soudan (il n'est pas sur la photo).

 

CollageGaza Capture.JPG

Les amoureux du régime des Frères musulmans gazaouites ont une fois de plus oublié de dénoncer les récentes condamnations à mort pour collaboration avec Israël, après un procès-mascarade. Bilan: trois pendaisons.

Pour en revenir à Giorgio Ghiringhelli, le Guastafeste (trouble-fête), a lancé une pétition qui réclame l'interdiction des mouvements islamistes en Suisse. Elle a recueilli plus de 1000 signatures. L'activiste a envoyé un communiqué à quelque 50 médias. Aucun n'a repris l'information. Ghiringhelli s'est alors résigné à payer des annonces pour une trentaine de journaux. Il informait les lecteurs de cette pétition et leur demandait de la signer. Douze journaux l'ont refusée sans motif, dont  le Blick, la NZZ, la Luzerner Zeitung, la Sonntagszeitung et le St Galler Tagblatt. Les quotidiens italiens l'ont publiée. 

SVP, signez-la!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15:00 | Tags : ligue des musulmans du tessin, giorgio ghiringhelli, photos | Lien permanent | Commentaires (12) |  Imprimer | |  Facebook | | |