Tourisme halal (suite) (11/02/2018)

Un sujet traité vite fait par un journal belge, avec intervention de l’auteure de ce blog.

Alors qu’aucun journaliste suisse n’a jamais trouvé mes coordonnées pour une réaction, voici que la Belgique a réussi ce challenge. Metro est un journal en ligne gratuit.

Ce n’était pas pour un article de fond… Le voici.

Muzbnb, un ‘airbnb’ à destination des musulmans, fructifie en Suisse

08/02/2018

muzbnb_fondateur.jpg

 Alors qu’Airbnb est parfois accusé de racisme, une nouvelle plateforme de location saisonnière de logements débarque en Suisse. Elle est particulièrement dédiée aux musulmans. Muzbnb est considéré comme un business fructueux sur les terres helvétiques.

Hadi Shakuur, le co-fondateur (pas illustré dans Metro qui a choisi une photo touristique de notre beau pays)

La société américaine Muzbnb a décidé de s’agrandir et d’étendre ses activités en Suisse. Désormais, les clients musulmans peuvent réserver leur logement chez des personnes de confession musulmane et pratiquer leur foi en toute liberté. En effet, en passant par cette plateforme, les voyageurs musulmans peuvent trouver dans les appartements un exemplaire du coran et un tapis de prière, tandis que la consommation d’alcool et de porc y est interdite.

Une idée commerciale

D’après Mireille Vallette, journaliste et présidente de l’association suisse vigilance Islam, cette initiative est une illustration du communautarisme et du processus de séparation qui se développent en Suisse. « Elle fait partie de ce vaste mouvement du business halal qui après la viande, puis l’agro-alimentaire, touche les vêtements, les cosmétiques, les produits ménagers, la finance, etc… Et surtout le tourisme, les vacances, un marché en plein essor », explique-t-elle.

(Je n’ai pas précisé: «en Suisse», notre pays est encore relativement épargné.»

«Je pense que cette idée correspond parfaitement à la bigoterie et au conservatisme qui se développent dans l’ensemble des populations musulmanes (occidentales ou non). C’est donc aussi une idée commerciale qui a un très brillant avenir. Nos sociétés profanes, occidentales, vont certainement s’engager aussi dans ce marché prometteur », ajoute Mireille Vallette.

En revanche, Pascal Gemperli, le président de l’Union vaudoise des associations musulmanes, estime que les gens peuvent choisir librement leur endroit d’accommodation. «Si des gens veulent voyager selon certains principes et visiter des gens de leur propre communauté cela ne me pose aucun problème. Ça se fait dans toutes les communautés. Je n’appellerais cela ni isolement ni racisme », affirme-t-il.

Selon Global Muslim Travel Index (GMTI), le tourisme islamique est en pleine augmentation, et la communauté musulmane en Suisse se compose environ de 400.000membres. Muzbnb espère donc offrir 5000 logements. «Voir des musulmans être rejetés sur Airbnb, ça fait mal, donc j’ai décidé de créer une solution dans Muzbnb. Nous essayons d’amasser 25000$ pour continuer à grandir et nous avons besoin de votre aide! S’ilvous plaît, montrer votre support dans cette cause en donnant même 5$ à partir d’aujourd’hui à https://launchgood.com/muzbnb», explique Hadi Shakuur, le co-fondateur de Muzbnb.

Muzbnb.jpg

Le Temps avait interrogé Saïda Keller-Messahli à ce sujet. «Ce site promeut la société parallèle et le communautarisme, déplore la titulaire du Prix suisse des droits de l’homme 2016. Des Frères musulmans d’Amérique sont engagés dans le projet», affirme en outre l’Helvéto-Tunisienne.»

Et l'incontournable Pascal Gemperli: «Chacun est libre de voyager comme il l’entend. Il faut toutefois faire attention à ne pas s’isoler dans une bulle.» Le membre des Verts vaudois relativise cependant: «Ce genre de démarche se fait dans tout type de communauté.»

J’ai traité récemment ce thème un peu plus longuement: «Le marché halal, une régression en plein essor.»

Nul doute que cette nouvelle manie musulmane est promise à une formidable montée en puissance.

 

19:02 | Tags : metro, muzbnb, gemperli, saida keller messahli | Lien permanent | Commentaires (15) |  Imprimer | |  Facebook | | |