Vaud: au rendez-vous des Frères (21/01/2020)

Le centre islamique de Prilly (CCML) accueille des extrémistes de la doxa en toute impunité. Et les enfants sont tôt baignés dans cet islam fossilisé.

La famille avait été attirée par des photos de familles batifolant dans la piscine d’un hôtel turc. Elle se retrouve dans un établissement «halal» avec piscines séparées pour femmes et hommes et interdiction de l’alcool. Pudeur, nourriture consacrée, possibilités illimitées de procéder aux rituels. C’est ce que tentent d’introduire le Frères musulmans.

Mohamed Karmous, le Suisse le plus connu d’entre eux est président du plus grand centre islamique vaudois, le Complexe culturel musulman de Lausanne (CCML) à Prilly, perle de l'Union vaudoise des associations musulmanes. Il invite régulièrement ses chers Frères. Pourquoi se gênerait-il, puisque personne ne s’en soucie? La Confédération est si occupée à prévenir la radicalisation! Mais pas le radicalisme culturel qui nous promet des lendemains obscurs.

CCML_FM Détails.PNG

Le cheik Khaled Hanafi a nourri les « croyants » durant tout le week-end dernier. Ce n’est pas n’importe qui! Il assume la présidence du «Comité de la fatwa» en Allemagne et est membre du «Conseil européen de la fatwa et de la recherche» créé par le sinistre Al-Qaradawi dont il faut absolument lire, pour se convaincre du désastre apporté dans nos contrée, «Le licite et l’illicite dans l’islam».

Une fatwa est un «décret religieux» qui répond à des questions de croyants qui tiennent à savoir comment se comporter à l'islamique dans telle ou telle situation. « Le foulard est-il obligatoire?» (Absolument!) ; «Peut-on souhaiter joyeux Noël aux chrétiens?»; « Puis-je avaler un médicament durant le Ramadan s'il est indispensable à ma santé?», etc. etc. Et le «Recueil de fatwas » offert en lever de rideau par le Conseil européen, préfacé par Tariq Ramadan, est beaucoup plus gratiné.

CCML_FM3.PNGAvant le roi de la fatwa, un autre savant a été invité au CCML, cheik Omar Abdelkafi, membre lui de «l'Union mondiale des savants musulmans»... une autre création de Al-Qaradawi. Un organisme dont Tariq Ramadan a aussi eu l’honneur de faire partie peu avant sa chute.

Autre hôte: Hassan Iquioussen, islamiste français fort proche des Frères. Sans oublier Tariq, vedette incontestée de la sphère musulmane.

Outre la mosquée, il existe une «école» dans ce centre. Elle accueille des enfants de 4 (!) à 12 ans. Au programme: l’apprentissage de l’arabe et des «notions de base de l'islam», «des séances d'apprentissage du Coran », ainsi que des «journées en compagnie du Coran où les enfants apprennent le Coran»  avec activités récréatives l’après-midi afin de permettre aux vaillants apprenants de souffler un peu. Et pour que ces petits réussissent à assimiler toute cette daube en suivant la «vraie école», le CCML propose un soutien scolaire régulier.

Le bâtiment abritant le centre est accessible depuis deux entrées, l’une donne accès à la salle des hommes, l’autre des femmes.

La ségrégation des sexes: une règle incontournable des Frères musulmans et hélas d’à peu près tous les centres islamiques.

On terminera par l’incontournable Rappel: «Le Coran est la parole d’Allah (Exalté soit-Il) révélée à Son prophète (Paix et Bénédiction d’Allah sur lui), par l’ange Gabriel (Jibril). Le Coran est un rappel et un berger pour les musulmans. Le mot arabe Al-Qur'an (le Coran en français) signifie littéralement La Récitation. Le Coran est la parole de Dieu (Exalté soit-Il) et sert de guide aux êtres humains afin qu’ils puissent mener une vie exemplaire.»  

Des mœurs et une fable que voudraient imposer à toute la société ces fous d’Allah. Dieu (Exalté soit-Il) nous en préserve! Et peut-être un peu les autorités?

17:17 | Tags : ccml, frères musulmans, enfants | Lien permanent | Commentaires (11) |  Imprimer | |  Facebook | | |