Mais qui a invité l'extrémiste Ben Hassen? (12/05/2021)

C’est la question que pose 24 Heures. Mon hypothèse: Mohamed Karmous, l’hyperactif Frère musulman, alors président du centre.

ccml. ben hassen

24 Heures de mercredi reprend l’information donnée dans mon post précédent et rédige(enfin) un édito sévère sur le Complexe socioculturel des musulmans de Lausanne (CCML), aspirateur de Frères musulmans comme je l’ai souvent montré, bénéficiaire par ailleurs de la générosité quatarie. 

La journaliste Chloé Banerjee-Din demande des explications au porte-parole du lieu, Mohamed Meharga. Il reste muet… mais envoie un email. «Erreur de Casting», écrit-il à propos de l’invité. «Certains de ses appels à la violence sont clairement inacceptables et nous les condamnons fermement.».

La journaliste se tourne alors vers le secrétaire général de l’Union vaudoise des associations musulmanes, Pascal Gemperli. «Les réponses qu’il relaie sont pour le moins étonnantes», commente Chloé Banerjee-Din.  «[Béchir Ben Hassen] a été invité par le responsable du centre à l’époque. Cette personne était de passage en Suisse et quelqu’un est venu le dire au responsable. Sans autre, le responsable a dit d’accord, pourquoi pas, sans avoir fait aucune vérification.» 

Sur l’identité du responsable de l’invitation, Gemperli comme Mohamed restent «évasifs». A ce propos, voici mon hypothèse:

Il s’agit de Mohamed Karmous, le Frère musulman le plus actif de Suisse romande. Il était lors des invitations de Ben Hassen président du CCML. Il l’a été durant des années, jusqu’à la dissolution de l’association prononcée par l’Assemblée générale du 10 janvier 2020. 

Mais le CCML n’a pas disparu. Il est devenu Fondation socioculturelle des musulmans de Lausanne (FSML), avec un nouveau président, Imed M’Ghirbi et une liste de huit membres, mais pas Karmous. Informations reprises du Registre du commerce vaudois.

Les membres du CCML le savent-ils ? Le secret sur leur organisation et l’absence des noms de leurs responsables sont une tradition dans les mosquées. Mais comprenons-les: avec tous ces islamophobes qui les menaceraient, les insulteraient et qui sait les guetteraient au coin des rues un couteau entre les dents, mieux vaut rester prudents.

https://www.24heures.ch/un-imam-lie-au-tueur-dune-policie...  (abonnés)

https://www.tdg.ch/un-imam-lie-au-tueur-dune-policiere-fr...  (idem)

https://www.24heures.ch/un-bien-fragile-vitrine-pour-lisl... (édito, accès libre)

18:43 | Tags : ccml, ben hassen | Lien permanent | Commentaires (23) |  Imprimer | |  Facebook | | |