L’Occident s’est beaucoup battu pour Raif Badawi. Et les activistes musulmans? (15/03/2022)

L'Arabie saoudite, honte de l'islam, ouvre enfin sa geôle. La défense du blogueur semble avoir laissé indifférents les musulmans organisés

 

raif badawi,libération

Pour tenter d'obtenir la libération de son mari, l'épouse de l'activiste (ici avec sa fille) a
été sur tous les fronts dans nos pays. 

 

Le Saoudien Raif Badawi est donc sorti de prison après avoir été condamné à dix ans et 1000 coups de fouet, dont il a reçu 50 vu le tollé déclenché en Occident par cette barbarie.

Il a été notamment condamné pour des écrits considérés comme «insultants envers l’islam».

Le soi-disant réformiste et progressiste Mohamed Ben Salmane qui a déclenché la guerre civile yéménite, fait assassiner Jamal Khashoggi et enfermé des femmes et militants des droits de l’homme ne l'a pas fait libérer.

Dans le Coran, le fouet est la sanction des adultères ou des non mariés qui font l’amour (100 coups dans les deux cas), mais cette bestialité a été étendue à d’autres transgressions.

Probablement que selon les adorateurs de cette religion, le fouet «c’est pas l’islam»... comme ce qui est pratiqué au nom de cette religion et qui nous saisit d'effroi. Sauf erreur, les associations et mouvements islamiques n’ont donc pas lancé la moindre initiative pour la suppression de cette sauvagerie et la libération de Badawi

Trop occupés à dénoncer les discriminations dont leurs adeptes sont victimes chez nous, ils ont laissé nos ONG, nos gouvernements, nos manifestants et certainement des musulmans non encartés (près de 400 manifs ont été organisées près du lieu où habite la famille Badawi) mener le combat. La plupart de ces humanistes ont cependant évité de mettre en cause l'origine affirmée de la condamnation du blogueur: l'insulte à l'islam. 

Raif Badawi, dont l’épouse et les trois enfants se sont réfugiés au Canada, a l’interdiction de voyager pendant 10 ans, de travailler dans les médias et de communiquer sur les réseaux sociaux. Il doit aussi verser une amende de 335’000 dollars.

La bataille pour les droits de Badawi va donc reprendre. Combien de brigades musulmanes? 

17:46 | Tags : raif badawi, libération | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer | |  Facebook | | |