«Oui, nous avons boycotté Jean-Dominique Michel et nous en sommes fiers!»

Des journalistes tirent à boulet rouge sur l’anthropologue. Son tort majeur: n’être pas d’accord avec eux.

 

Michel Jean-DO.PNG

En haut: Laurent Keller et Virginie Matter.
En bas: Stéphane Benoît-Godet et Renaud Malik

Forum de dimanche 24 mai a traité d'un intéressant sujet: «Censure-t-on les coronacritiques?» Et plus précisément l’anthropologue de la santé Jean-Dominique Michel, dont quelque 10'000 lecteurs ont regardé les vidéos et plus encore lu certains blogs. Michel conteste entre autres la nécessité du confinement.

Censuré?« Oui, et nous avons bien raison » ont répondu en chœur les rédacteurs en chef du Temps Stéphane Benoît-Godet et la cheffe des infos radio Virginie Matter. Quant à Laurent Keller de Léman Bleu, seul média à avoir invité l’accusé (dans un débat avec Didier Pittet), il s’excuse presque. 

Problème majeur, le coupable est «adulé sur les réseaux sociaux, mais ne fait jamais l’objet d’une contradiction».
Ce ne sont pas eux qui vont la porter: qu’il reste dans le faux, ils s'occupent du vrai!

Léman Bleu a brisé le consensus et mis Michel en face d’un «expert solide». Laurent Keller: «Jean-Dominique Michel développe des thèses qui sont très largement répandues. Pittet l’a contredit. Pittet a rétabli la vérité. Mais Michel rassemble des expertises de scientifiques qui font autorité, donc ça le rend crédible, je ne sais pas s’il l’est.»

Le Temps commence par des allusions déplaisantes: «Quand on regarde le CV du personnage… » L’auditeur a compris: c'est un nul qui n'a pas un bon CV, même si on n’ira pas jusqu’à lui dire où est le problème.

Oui, bien sûr, il faut passer des opinions différentes, mais «pas n’importe qui, qui dit n’importe quoi». «Il (l’accusé) a déjà eu un énorme impact avec son blog», regrette le journaliste. «Il ne faut pas donner d’audience à des gens pas très intéressants.»

RSR. «On a fait des recherches et on est arrivé à la même conclusion que Le Temps.» «On recherche des voix critiques, après c’est leur crédibilité qui compte. Il faut trouver les bonnes personnes pour répondre aux questions que le public se pose.»

La vérité, si éclatante sur ce sujet, les journalistes la connaissent: c’est celle du Conseil fédéral.

Mais pourquoi avons-nous entendu si peu de voix critiques? insiste l’animateur. Le Temps: «Ben y a eu un consensus [sur les mesures prises], et tant mieux! On a très vite compris que si la courbe ne baissait pas, on aurait d’énormes problèmes avec les services d’urgence qui seraient complètement submergés. Donc y avait des raisons objectives au confinement.» 

RSR: «En situation de crise en Suisse, il y a une forme de respect pour la prise de décision»… Que nos journalistes partagent pleinement! Surtout que la décision «n’est pas facile» et que le Conseil fédéral «a eu une réponse adaptée».
Il est indispensable que les journalistes disent à la population ce qu’elle doit penser, car «dès qu’il s’agit de santé, elle a peu d’expertise, il y a beaucoup d’émotion, de peur…»

Le Temps: « Les réseaux sociaux, plus ils disent de bêtises, plus ils ont de l’impact et plus ils se pensent importants (…) c’est donc un sacré carrousel dans lequel on est engagé et c’est dangereux pour l’ordre social et la démocratie.»
Interdire de parole Jean-Dominique Michel, c’est donc très naturellement empêcher le désordre social et défendre la démocratie.

Nos consciences morales décident de ce qu'il est bon que nous sachions -soit leurs propres convictions- et sont fières de nous cacher le reste. C'est le nouveau journalisme. Et ils sont si fiers d’en être!

 

https://www.athle.ch/2020/04/26/covid-19-a-ne-pas-manquer-notre-interview-de-crise-avec-jean-dominique-michel/

 https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/forum-des-medias-censure-t-on-les-coronacritiques?id=11329786

Commentaires

  • C'est le problème des TV de l’État, et pas seulement chez nous. Les journaleux ne vont pas mordre la main qui les nourrit et le peuple doit se laisser manipuler. C'est ça la démocratie dans l'esprit de nos gouvernants et de leurs porte-paroles. On se croirait presque en Corée du Nord...

  • Les propos de Jean Dominique Michel sont sans appel, merci à lui! Il faut aussi écouter la docteresse "Violaine Guérin" (youtube/google) qui va dans le même sens! C'est très grave aujourd'hui les médecins n'ont plus de droit de soigner comme ils l'entendent! Son association "Laissons les médecins prescrire!"! Les médias sont aux mains de la Big-Pharma et du gouvernement macron!

  • Et si je peux, chère madame, rajouter mon petit grain de sel : le nouveau journalisme, c'est aussi recopier l'ATS ou l'AFP, S'ils écrivent que la terre est plate, recopions-le, car leurs paroles sont d'Evangile. Où est donc passé les sens critique qui devrait animer le journalisme? Bonne journée

  • Journalistes et réseaux sociaux, tous des perroquets sur le même bateau en dérive dans les eaux troubles!

  • J'ai entendu une émission sur la tsr (forum) sur les tests sérologiques. Il y était exposé des considérations sur ce que cela veut dire (et ne pas dire) que d'avoir des anticorps dirigés contre le Sars-Cov 2.
    Fort bien.

    Par contre, ce que l'on n'a omis de préciser est qu'un test positif ne garanti pas de tout la présence d'anticorps. Et cela on le sait avec une certitude mathématique. Rien de spécifique à cette maladie, pure question de théorie des probabilités. Si la spécificité est de 99.9 % et la sensibilité de 99,% (spécificité et sensibilité sont les deux paramètres de fiabilité d'un tel test).la positiivité du test me veut pas dire qu'il y a 99 % des chances d'avoir des anticorps.

    Un grand labo de la place fixe la valeur prédictive IgG Roche à 70% en se fondant sur le taux de la présence d'anticorps au sein de la population générale.

    Mais tout en chacun n'est pas la population générale et il faut affiner dans chaque cas la probabilité d'être porteur d'antiicorps sans tenir compte du test. Confinement ou pas confinement ? Confinement à cinq ou célibataire ? Symptomes du covid ou non ?

    Cela fait (et ce n'est pas simple), le ttheoreme de Bayes permet de déterminer pour chacun la probabilité en tenant compte du résultat du test.

    Le médecin cantonal a entièrement raison d'exiger que le test soit prescrit et restitué par un médecin. Sans que l'exigence de restitution soit forcément légale, Mais c'est une autre question.

    L'information incomplète de la tsr est de nature à mettre en danger la population.

  • La doctoresse Violaine Guérin dit aujourd'hui sur RT TV qu'il y a de bons anticorps contre le covid 19, il faut l'écouter elle dit des choses gravissimes sur l'attitude du gouvernement français! Après "Tchernobyl" et "le sang contaminé" on a là un 3ème scandale d'état!

  • Ce qui me sidère, c'est le pourcentage de la population manipulable à merci.

    Incroyable le nombre d'individus qui écoute et regarde bêtement les pseudo journalistes des "médias" mainstream et boivent leurs paroles comme des vérités non discutables et cela sur un sujet, comme celui actuellement, où même les spécialistes hautement qualifiés peinent à trouver des solutions.

    Et ce sont les mêmes individus qui ont voté OUI à l'impôt ex Billag et actuellement Serafe. Désolant, ce que j'appelle de la bêtise crade c'est cette "populace" qui croit encore avoir du pouvoir par les urnes.....quand on s'aperçoit de la destinée d'initiatives.....nous avons la les réponses de ceux qui sont élus par cette même fange de la population.

    Cela malheureusement ne s'améliorera pas à l'avenir.

  • Pour ce qui est de la censure, on peut constater que Jean-Dominique Michel n'admet pas les commentaires sur son blog.

  • C'est vrai mais il a raison sur le fond! Essayons de ne pas accabler toutes ces personnes qui s'opposent à la BIG-PHARMA! Le réveil de l'autre côté risque d'être très douloureux pour nos gouvernements qui font le jeu de la B-P!

  • Je comprends qu'il ne prenne pas les commentaires car certainement le temps lui manque au vu de tout son investissement professionnel. Une modération n'est pas forcément une censure!
    Remarquez toutefois qu'il les a laissés sur les deux articles qui présentaient les 2 vidéos très intéressantes effectuées par Phusis . Il y récolte beaucoup d'éloges.

  • Si vous et le quotidien préféré des banquiers le boycottent, c`est qu`il doit avoir raison.

  • Bonjour.
    Il n'y a donc aucun de ces journalistes pour se dire que si certaines personnes publient dans des blogs c'est peut-être parce qu'elles n'ont aucun accès aux médias "grand-public" ?

  • Merci Mireille Valette de ce billet. Car si nous laissons les nouveaux Grands Inquisiteurs mener procès contre les Nouveaux Hérétiques comme J-D Michel, sans au moins nous en insurger, un jour ce sera peut-être nous qui subirons leur charge.

    Nous serons nous aussi décrits comme des "personnages" aux CV "problématiques", qui "se radicalisent à toute vitesse". Vous pouvez vérifier : ces mots entre guillemets sont bien les mots que nos nouveaux procureurs ont utilisés.Tuer des gens en commettant des attentats, les poignarder en criant Allah Akbar, et contester la nécessité du confinement, c'est maintenant du pareil au même, soit de la radicalisation, selon nos rédacteurs en chefs romands. Et il est évident que l'on ne peut pas donner la parole à des radicalisés, même si leur discours s'appuie sur celui d'experts au CV bien plus étoffé que celui de nos chers rédacteurs en chef qui veulent penser à notre place.

    Bon, tout de même, si ces radicalisés réclament le retour des djihadistes, il n'y a pas de problème, car c'est beaucoup plus charmant...Par exemple :
    https://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2019/10/07/la-rts-milite-pour-le-retour-des-damnes-de-daech-301336.html

    Voici un site qui donne la parole à des experts non estampillés RTS. Pour ceux qui veulent s'instruire hors médias dominants : covidinfos.net

    Je le recommande vivement à ceux qui veulent en apprendre plus que ce que nos Grands Inquisiteurs veulent que nous ne sachions. Car malheureusement pour eux, nous ne somme pas aussi soumis qu'il le désirent....et nous savons encore rechercher les informations en dehors de leurs prêches..

  • Mais d'où sortent-ils ces journalistes qui insultent les gens en les censurant? Car la censure est la plus hypocrite des insultes face à la liberté!

    Bien à vous, chère Madame.

  • Bien dit M. Hank Vogel.

    Le problème des journalistes est que tout d abord ils ne jouent pas le rôle du 4 ème Pouvoir.

    Ils ne sont pas non plus ni des intellectuels ni des investigateurs des nouvelles info ni ou de leurs commentaires. Le pire ceux sont ceux de la TV qui se prennent pour des intellos d Ecran ou de Radio voire de cour...L intello digne de ce nom n est pas celui qui a le plus grand nombre d apparition dans les médias et ou le nombre de ses amis puissants...

    En tout état de cause que ce soit les Journaux soit écrits soit télévisés soit radiophoniques, ils sont payés en partie au moins soit par le contribuable soit par l achat ou l abonnement payé par le lecteur-acheteur ou abonné ...De ce fait nous sommes en droit de leur dire et de le faire savoir que vous, vous savez tout et nous aussi d après ce qu on lit ou ce qu on entend ou ce qu on voit comme d après Pierre Dac:" Quand on voit ce qu'on voit, que l'on entend ce qu'on entend et que l'on sait ce que qu'on sait, on a raison de penser ce qu'on pense."

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • A l'instar de JD Michel, vous trompez vos lecteurs. La citation qui figure en titre n'a pas été prononcée lors de l'émission en question. Elle est abusive.

  • il me semble que le rôle originel du journaliste était d'être le porte-parole des sans voix, et effectuer ainsi une sorte de contre-pouvoir !Mais, hélas, certains d'entre-eux, servent servilement le pouvoir et se prostituent au pouvoir financier ! lorsqu'ils se comportent ainsi, ils trahissent leur profession initiale et la population des sans-voix !Jean-Dominique MIGHEL semble être encore quelqu'un de vrai qui ose se positionner en tant que sociologue envers ce qui lui paraît pas forcément juste ! Faut-il toujours tirer sur les courageux ? Ces journalistes agressifs démontrent qu'ils n'ont pas le courage de celui qu'ils agressent ! Quel dommage ! Quel gâchis !

  • Boycotter, censurer, Un blog c'est suffisant" et bla bla bla, je regrette, quelle que soit la façon de le dire, c'est boycotter n'en déplaise à tous les tartufes.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel