Berne: offensive contre le foulard dans les crèches (!) et les écoles

Deux députés ont déposé une interpellation au Grand Conseil. Petit pas pour une grande cause.

 

 

Hamdaoui3.jpgDébut du texte de l’interpellation des députés Mohamed Hamdaoui, PDC, et Mattias Müller, UDC intitulée «Et la dignité des fillettes?»:

«Depuis le début de la rentrée scolaire du mois d’août, plusieurs écoles primaires et des crèches du canton ont vu arriver des fillettes, parfois très, très jeunes, portant de longs voiles cachant en partie leur tête. Or renseignements pris, ce n’était pas leur choix.»

Des crèches ?!? Hamdaoui confirme: «J’ai vu moi-même une toute petite -peut-être deux ans et demi- conduite dans une crèche de mon quartier.» Pas (toujours) leur choix? Une connaissance lui a raconté qu’une élève de cinq-six ans née en Suisse, qui parle parfaitement le suisse-allemand, a confié que ce voile que sa mère lui demande de porter, elle voudrait bien le laisser dans son tiroir.

Les députés poursuivent leur texte par une série de questions aux autorités scolaires : quel nombre d’élèves des école et de bambines des crèches «portant un voile et des vêtements islamistes» ? que disent ces autorités du libre choix à ces âges? quelles recommandations aux enseignants pour ces situations ? quel soutien aux fillettes et à un entourage qui s’inquiéteraient de leur sort, et quid  du «principe de l’égalité entre femmes et hommes, puisqu’il [le voile] les enferme dès leur plus jeune âge dans une forme de soumission »?

L’affaire, rapportée par le quotidien local, a grésillé dans la région. «Beaucoup de femmes, enseignantes notamment, me soutiennent.» Et pourquoi si peu le disent publiquement?  Mohamed Hamdaoui, ex-socialiste et désormais seul représentant PDC au Grand conseil, a l’habitude: «Il y a toujours cette peur d’être traité d’islamophobe ou les âneries du genre: attention, tu vas mettre en danger la société multiculturelle.»

Et rédiger une interpellation avec un UDC, n’est-ce pas politiquement suicidaire?Mueller_Mathias.jpg Hamdaoui est très éloigné de ces sectarismes: «J’apprécie et j’estime Mathias Müller. Le reste, je m’en fiche complètement!»

Le PDC a le cœur tendre et il est d’un optimisme à toute épreuve. Ces femmes qui font porter le foulard à leurs filles, il imagine qu'elles pensent peut-être faire plaisir à la Suisse en lui faisant bénéficier ainsi de leur culture.

Ce n’est évidemment pas mon avis. L’islamisme, ce ne sont pas que des vêtements. Les Frères musulmans qui hantent les associations islamiques se chargeront d’enseigner à ces filles le reste de l’idéologie et la manière d’islamiser notre pays.

Quelle sera le sort de l’interpellation? C’est un acte politique qui n’est ni discuté, ni voté. Le Conseil d’Etat répond par écrit. Et en l’occurrence, on peut faire confiance à la verte Christine Häsler, en charge de l’Instruction publique, pour réfuter toute atteinte à la dignité des fillettes, et célébrer la diversité comme sait si bien le faire son parti partout où il sévit.

Quelques convictions de Mohamed 

Hamdaoui est candidat aux élections communales biennoises du 27 septembre prochain sur la liste «Bienne au centre». J'ai péché quelques citations sur sa page facebook.

Une option politique: «… mon engagement IRRÉVOCABLE en faveur d’une stricte laïcité permettant à chacune et chacun de pratiquer librement sa religion sans empiéter sur les sphères publiques (par exemple les écoles ou les hôpitaux) et politiques.»

Parue le 11 septembre dernier, sa déception «qu’une partie de la gauche ait capitulé sur deux questions à mes yeux essentielles: la laïcité et l’universalité de certaines valeurs. Toutes deux ont été sacrifiées sur l’autel du relativisme culturel.»

Enfin: «… je suis un homme libre, inclassable et surtout ingérable (un Touareg, en somme!).  Je compte aussi poursuivre mon combat en faveur de la laïcité. Dans une de ses colonnes, un chroniqueur m’avait amicalement qualifié d’«ayatollah de la laïcité».

Cela ferait une belle épitaphe!»

On n'est pas d'accord sur tout, mais son humeur, son indépendance d'esprit et quelques convictions "irrévocables" en font un interlocuteur appréciable. Donc, mon souhait pour dimanche: que les divinités électorales lui soient favorables!

 

 

Commentaires

  • Faire porter un voile à une fillette révèle le fanatisme des parents. Ils sont tellement fanatisés qu'ils maltraitent leurs enfants. C'est triste. On peut se demander ce que font les institutions et associations de protection de l'enfance.

  • Je viens de re-re-regarder sur youtube, la mythique vidéo de "Nasser en 1953" où, hilare il dit au peuple égyptien, qu'il ne peut pas obliger les égyptiennes à porter le voile, à la demande des frères musulmans! Toute la foule éclate de rire et l'applaudit, et lui reste dubitatif! On connait la suite! Aujourd'hui ce discours est clairement "islamophobe!" Et dire que l'on qualifiait Nasser de dictateur!!! Il faut montrer cette vidéo à tous les pro-voile! Je ne suis pas un fanatique de Christine Ockrent mais elle dit très clairement dans l'un de ses livres que tout ça vient d'Arabie Saoudite! On ne peut qu'approuver cette affirmation! Nos politiciens ont quels types de relations avec ce pays?

  • Il faut refuser le port du foulard ,car ce n'est pas un acte religieux mais politique. Les fanatiques musulmans à travers cet accoutrement cherchent à l'imposer afin d'habituer les habitants des pays occidentaux a la vue de cette horreur partout dans nos villes.
    C'est seulement depuis l'arrivée , des ayatollahs en 1979 , que les femmes musulmanes sont contraintes pour la grande majorité d'entre elles à le porter.. Voir sur Youtube ce que le héros du monde Arabe l'Egyptien Nasser , pensait du voile lorsqu'il était interpellé par les " Frères musulmans" dans une réunion publique.

  • "C'est seulement depuis l'arrivée , des ayatollahs en 1979 , que les femmes musulmanes sont contraintes pour la grande majorité d'entre elles à le porter"

    C'est complètement faux, j'ai des vidéos de famille des années 1950 et 1960 où des femmes le porte bien avant la révolution iranienne et d'ailleurs la contrainte au niveau du port du voile et autre est interdite en Islam. Je vous invite à vous renseigner au lieu de répéter des faux arguments et d'insinuer des choses.

  • @Tarik : si le port du voile est si volontaire que ça, comment se fait-il que des Iranienne prennent des risques dingues sur la page facebook My steatlhy freedom ?
    https://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/iranian-women-discard-their-hijabs-for-stealthy-freedom-facebook-page-9361388.html

    Women in Iran have been posting pictures of themselves after 'stealthily' taking their hijabs off in public, in a country where it is illegal for a female to leave the house without wearing a headscarf under Islamic law.

    The image was captioned with: “Hijab is being forced on women not only by the Morality Police, but also out of consideration for family, through wanting to keep a job and because of fear of judgment from others."

    https://www.huffpost.com/entry/iran-women-hijab-masih-alinejad_n_5309861

  • @Jonas effectivement les ayatollahs ont rendu le port du voile obligatoire en Iran. Mais pourquoi parler des "femmes musulmanes"??? Vous parlez des iraniennes je présume car les femmes musulmanes arabes (EAU, Arabie Saoudite, etc...) portaient déjà le voile. L'arrivée des ayatollahs en Iran a été une grande régression. A cette époque les pays arabes entourant l'Iran n'étaient pas si "ouverts" que cela.
    @Tarik Des iraniennes portaient probablement le voile dans les années 50 et 60 mais au moins elles étaient libres de le porter ou non. Sur les vidéos de ces années-là on peut aussi voir des iraniennes en mini jupe et sans voile dans les rues du pays.

  • Le problème c'est la contrainte gouvernementale, pas le voile. C'est inapproprié d'imposer le voile a des femmes tout comme de leur imposer de l'enlever, d'ailleurs. La police religieuse des moeurs est une pure invention qui n'a jamais existé avant l'arrivée des régimes totalitaires en Iran et ailleurs.

  • @Tarik

    "la contrainte au niveau du port du voile et autre est interdite en Islam."

    Le Coran demande aux musulmanes de couvrir leur poitrine avec un "voile" qu'elles portaient déjà à l'époque pour se distinguer des esclaves et des prostituées et de ne montrer leurs "atours" (quoique ça puisse être) qu'à leurs fils, leur père, leurs oncles, leurs frères et les eunuques.

    Aucun verset ni aucun hadith n'affirme qu'elles sont libres d'obéir ou non à ces injonctions et on sait ce qui arrive à quiconque désobéit à Allah (damnation éternelle). Tout au plus existe-t-il un verset qui autorise les femmes ménopausées à alléger leur tenue (sans qu'il soit fait mention de voile).

  • C'est tellement une contrainte interdite en Islam que même les fillettes de cinq ans sont bâchées dans le plus grand pays musulman de la planète, a savoir l'Indonésie. Avec Tarik, ca ment comme ca respire Et curieusement il ne se manifeste sur aucun autre sujet de société ni sur aucun autre blog, Il ne s'agite que lorsque l'on touche a sa secte.

  • L'imposition du voile est effectivement interdite en Islam, c'est aux femmes de faire leurs propres choix et c'est des choix qui doivent être respectés.

    Vos propos sont inutilement aggresifs. Qu'en savez-vous de quand et où je me manifeste?? Vous me connaissez personnellement? Vous m'avez déja rencontré? Vos insinuations enfantines ne vous font pas honneur, je n'ai aucun problème a m'exprimer sur d'autres sujets. que l'Islam, je le fais régulièrement ailleurs.

  • Si vous vous exprimez sous un autre pseudo ailleurs, faut assumer mon cher. Je ne suis pas devin. En tout cas sous votre pseudo, on ne vous voit nul part.

    Et je parlais de fillettes de cinq ans et non de femmes, à moins que l’âge de la puberté ne soit à ce point précoce dans votre secte que cela ne vous choque plus. En même temps avec un un prophète qui se tapait des gamines de dix ans, ce serait presque compréhensible.

    La France en est à un poignardage de mécréant par jour. mais c’est
    certainement encore des détraqués qui ont mal interprété le livre magique.. Et les gangs mafieux musulmans qui font de Malmö la capitale européenne du viol, c’est aussi par vengeance des Vikings descendus du côté de Byzance en 838 .

    Vous allez essayé de nous prendre pour des c..... combien de temps ?

    Si vous désirez la moindre once de respect d’autrui, apostasiez...Mais pas sûr que vos proches vous parlent encore.

  • "En tout cas sous votre pseudo, on ne vous voit nul part."

    C'est où "nulle part" et encore une fois qu'en savez-vous?? Vous me connaissez personnellement? Vous m'avez déja rencontré? Vous êtes encore dans les insinuations enfantines. Il n'y a pas qu'une personne sur la Terre ou sur Internet qui porte mon nom, j'espère que je ne vous apprends rien. Je comprends que vous soyez déstabilisé par quelqu'un qui a mon discours, ca doit faire changement des bonnes sources que vous écoutez régulièrement et qui s'amusent à nous dépeindre tous comme un bloc monolithique primitif en faisant de l'accusation par association.

    Quand au reste de votre commentaire, il est encore une nouvelle fois d'un mépris et d'une arrogance crasse et franchement inutile. Il n'y absolument AUCUN lien avec le foulard dans les crèches en Suisse et les viols en Suède ou les attaques au couteau en France. Je vais quand même vous répondre ceci: je condamne les attaques au couteau tout comme les viols et les gangs de rue qui font du trafic de drogue.. Ce sont des actes criminels qui doivent être punis et qui n'ont souvent rien à voir avec la religion mais plutôt avec la culture des gens qui se livrent à ce genre de criminalité. J'ai été éduqué dans une mosquée pendant 8 ans de ma vie chaque samedi, il ne me viendrait pourtant jamais à l'esprit de violer ou de poignarder quelqu'un. Pour le reste, je ne suis pas responsable de ce que d'autres musulmans, pratiquants ou non-pratiquants, font et disent.

    À ce stade-ci, vous devriez aller au bout de votre réflexion et demander purement et simplement l'interdiction de l'Islam partout et le renvoi de tous les musulmans d'Europe. Ca aurait au moins le mérite d'être clair et honnête, pour une fois. Je ne suis pas votre ennemi mais votre plus grand allié.

  • Là où l’Islam s’installe, la Science trépasse. Il n’y a qu’à constater le nombre de prix Nobel au sein des cinquante sept pays musulmans. Le néant absolu.

  • « C'est où "nulle part" et encore une fois qu'en savez-vous?? Vous me connaissez personnellement? Vous m'avez déja rencontré? »  Je parle des blogs de la
    Tribune... faites-vous exprès ? Et heureusement, je ne vous connais pas.

    Quand à condamner les attentats, faites-le à la mosquée du Grand-Saconnex, Mais comme c’est un cluster de salafistes, pas sûr que vous puissiez y remettre les pieds par la suite.

    Vous n’avez évidemment par rebondi sur le port du voile des fillettes de cinq ans dans le plus peuplé des pays musulmans. Cela vous mettrai en porte-à-faux avec vos discours . Qui ne dit mot consent.

    « Croyez-vous sincèrement que ca nous donne ensuite envie d'initier une soi-disante réforme de la religion? » D’ici qu’un musulman puisse changer ne serait-ce qu’un seul caractère dans le Coran, les mécréants auront déjà posé un pied sur Encelade, satellite a l’origine des anneaux de Saturne.

    Quand à Dieu, il n’existe que dans vos têtes. Le seul Dieu que vous et tout à
    chacun devraient prier, c’est Jupiter. Sans cette géante gazeuse notre planète aurait déjà été pulvérisée depuis longtemps.

    Pour le coup du meilleur allié, vous vomissez le mécréant cinq fois par jour, alors gardez votre Taqqiya pour les naïfs.

    « Viennent alors des gens comme vous et Mireille Vallette pour les insulter, les traiter d'hypocrites, de menteurs et pour les accuser de pratiquer la dissimulation« . Vous avez déjà de la chance que Madame Valette soit assez tolérante pour ne pas faire comme vos congenaires, à savoir vous censurer. Mais vous la critiquez malgré tout. Aucune honte.

  • "Je parle des blogs de la Tribune... faites-vous exprès ? Et heureusement, je ne vous connais pas."

    Pourquoi heureusement? Parce que je vous tiens tête? Vous préférez ceux qui vous présentent des gens comme moi comme vos ennemis éternels, c'est ca? J'ai autre chose à faire que de commenter en permanence sur tout ce qui touche à l'Islam en Suisse surtout si c'est pour avoir un accueil méprisant à chaque fois.

    "Vous n’avez évidemment pas rebondi sur le port du voile des fillettes de cinq ans dans le plus peuplé des pays musulmans. Cela vous mettrai en porte-à-faux avec vos discours . Qui ne dit mot consent."

    Quels discours au juste? Je condamne le voilement des fillettes et je l'ai condamné plusieurs fois cela en privé et sur les réseaux sociaux, je ne vous ai pas attendu pour le faire et je n'ai certainement pas besoin de vous pour le faire.

    "Pour le coup du meilleur allié, vous vomissez le mécréant cinq fois par jour, alors gardez votre Taqqiya pour les naïfs."

    Pouvez-vous définir la mécréance au moins? Dire que je vomis le mécréant cinq fois par jour démontre encore une fois votre ignorance crasse du sujet mais merci de me donner raison par rapport à ce que j'ai écrit dans mon post précédent. Vous venez exactement de faire ce que je reprochais aux gens comme vous de faire quand ils sont en difficulté: Crier à la taqqiya (sans évidemment connaitre ce que c'est que la taqqiya, ni savoir l'expliquer correctement) pour pallier un manque d'arguments et ainsi espérer récolter des points. Rassurez-vous j'aime les gens sans égard à leur religion, la division musulman vs. non-musulman c'est vous qui la faites en ce moment même.

    "Vous avez déjà de la chance que Madame Valette soit assez tolérante pour ne pas faire comme vos congenaires, à savoir vous censurer. Mais vous la critiquez malgré tout. Aucune honte."

    Honte de quoi au juste et c'est qui mes congénaires? Je devrais me taire pour vous faire plaisir et de ne pas parler des pirouettes pseudo-intellectuels de certains pour vouloir avoir le dernier mot et avoir raison à tout prix quitte à raconter n'importe quoi? Je n'ai insulté personne, à ce que je sache, j'ai simplement rapporté les observations que je fais depuis au moins 10 ans.

  • A quand le même genre d’échanges sur le blog d’Hani Ramadan ? Ben jamais.
    Tabaâman censure tout ce qui ne loue pas le Miséricordieux..

  • Un mineur condamne a dix ans de prison pour blaspheme au Nigeria. Article a consulter sur le site du Matin. Y a pas a dire, c'est une religion super tolerante.

  • Lecture recommandée pour Tarik :
    https://jncuenod.blog.tdg.ch/archive/2020/09/22/l-islamisme-s-acharne-contre-charlie-hebdo-309269.html

    " Allons-nous supporter cela pendant encore longtemps ? C’est tout d’abord aux musulmans eux-mêmes de s’opposer à toute tentation communautariste et d’éduquer les jeunes dans le respect de toutes les croyances et incroyances. Le slogan « ce n’est pas ça l’islam » n’est plus audible car c’est toujours en son nom que les djihadistes commettent leurs crimes, en déployant des versets coraniques aux accents guerriers. Versets sortis de leur contexte, certes. Mais enfin, ils existent tout de même ces versets qui sentent la poudre ! Odeur qui met le feu aux têtes fragiles et qui se transforment en actes de mort. On attend cette Grande Réforme de l’islam, toujours annoncée mais jamais mise en route, du fait de l’éclatement de cette confession en multiples tendances. Pourtant, les musulmans sont les premières victimes des islamistes."

  • Beaucoup de musulmans s'opposent au communautarisme et dénoncent les attentats. Viennent alors des gens comme vous et Mireille Vallette pour les insulter, les traiter d'hypocrites, de menteurs et pour les accuser de pratiquer la dissimulation. Croyez-vous sincèrement que ca nous donne ensuite envie d'initier une soi-disante réforme de la religion? Les changements viendront quand les discours changeront et évolueront au lieu d'être des discours essentialisants qui crispent les masses et font monter les tensions. En plus, la Suisse est de loin un pays qui a très peu de problèmes avec ses musulman(e)s justement car les erreurs d'ailleurs n'ont souvent pas été répétées.

  • Qui dit voile en Somalie et en Érythrée dit aussi excision, et là aussi nos gouvernements sont trop laxiste, ils laissent faire plutôt que de condamner les parents!!

  • Imposer le voile à une fillette, c'est aussi lui imposer une vision érotisée et de son propre corps, devenu subitement un appât, une proie pour les hommes. C'est aussi lui imposer une tenue couvrante qui l'entravera dans la pratique de diverses activités (notamment sportives) et la rendra inadaptée aux températures chaudes. Enfin, c'est possiblement lui apprendre à juger les filles qui ne se voilent pas car elle demandera à ses parents pourquoi elle doit se voiler et pas les autres et que lui répondront-ils?

  • Je cite le dénommé tarik :
    "Les changements viendront quand les discours changeront et évolueront au lieu d'être des discours essentialisants qui crispent les masses et font monter les tensions"

    Remarquez que cette phrase ne met en cause que les non-musulmans, car les discours issus de cette pseudo communauté, sont toujours les mêmes, accusateurs, manipulateurs et inquisiteurs.

    Il n'y a pas de musulman modéré, ils sont en attente de pouvoir imposer par le nombre leurs vision du monde.
    Les seuls qui ne veulent pas s'intégrer aux lieux où ils vivent ce sont les musulmans, les seuls qui tuent, égorgent, violent et assassinent au nom d'une religion, sont les musulmans.

    Et le plus désastreux dans tout ce qui se passe, c'est qu'ils sont en train de gagner cette guerre de civilisation, et dans quelques années (20 à 30 ans) la charia sera imposée comme base d'application légale.

    Les dernières "votations" en Suisse ouvrent une voie royale à cette nouvelle société...

  • Vous êtes de mauvaise foi et vous voyez que ce que vous avez envie de voir, les discours doivent changer des deux côtés et non seulement d'un côté comme vous semblez le souhaiter.

    Le reste de votre commentaire confirme que vous avez la même lecture de l'Islam que les extrémistes.

  • Dans tout débat sur le voile islamique, il faudrait rappeler les bases officielles du voile islamique. L’islam impose de couvrir la partie honteuse du corps qui est désigné sous le terme la ‘awra.
    Le principe de la ‘awra (partie honteuse) de la femme est cité dans ce verset du Coran :
    (Sourate 24, verset 31) : « Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté et qu'elles ne montrent de leurs atours que ce qui est apparent… Et qu’elles ne montrent ses atours qu’à leurs maris… où aux enfants qui ignorent tout de la « partie honteuse » de la femme. »
    La jurisprudence et le droit musulman précisent la partie honteuse d’une manière particulièrement odieuse, puisqu’elle établit une infériorité fondamentale de la femme : contrairement à l’homme dont la partie honteuse va du nombril jusqu’au-dessus des genoux, le corps de la femme est entièrement « partie honteuse ».
    Cela est précisé par Mahomet lui-même puisqu’il est le meilleur interprète de la volonté divine exprimé dans le Coran. Dans son Hadith, Mahomet affirme :
    « La femme est une 'awra (partie honteuse). Lorsqu'elle sort de chez elle suscite l'attention de Satan (qui l'accompagne et l'utilise pour détourner les hommes du droit chemin). Elle n'est jamais aussi près d'Allah que lorsqu'elle est dans l'endroit le plus reculé de sa maison».

    L'affirmation par ce Hadith que la femme est 'awra, constitue un blocage quasi insurmontable à toute évolution dans l’islam.
    En plus, Mahomet confirme que la femme est source du mal puisqu’elle entraîne l’homme vers le péché.
    Mahomet précise dans le Hadith (Sahih Muslim, Livre du mariage, Hadith 2), que la femme quand elle sort de sa maison, apparait et se retire sous l’image de Satan. Il en a été lui-même victime puisqu’à la vue d’une femme qui passait, il a dû quitter précipitamment ses amis pour rejoindre l’une de ses épouses et assouvir son besoin sexuel.
    Les quatre écoles de jurisprudence sont unanimes sur ce point :
    1. École Hanafite : La femme tout entière est une 'awra à l'exception de son visage, de ses mains et de ses pieds. Et il a également été rapporté de lui que les pieds de la femme font partie de la 'awra.
    2. École Malikite et Chafi'ite : La femme tout entière est une 'awra à l'exception de son visage et de ses mains.
    3. École Hanbalite : La femme est tout entière une 'awra sauf son visage uniquement.
    Le grand savant, Averroès confirme dans son livre officiel ( https://1drv.ms/b/s!AvbVs9WVDTaug304nSoQQYc096S4?e=fRLowx )qui constitue l’une des plus prestigieuse référence dans le droit musulman : « L'avis de la majorité des savants est que tout le corps de la femme est une 'awra à l’exception du visage et des mains ».
    Ce principe constitue la base officielle du voile islamique. Le problème réside dans l’enseignement de ces principes qui inculquent aux femmes dès la petite enfance que leur corps par sa simple existence, est une source de mal : ce corps est honteux dans sa totalité. Sa vue éloigne l’homme de droit chemin prescrit par Allah.

    Les principes instaurés entre la fin du premier siècle de l'Hégire et la fin du deuxième siècle, par les quatre écoles : Hanafite, Malikite, Chafi'ite et Hanbalite, constituent les fondements inaltérables du Droit musulman aujourd'hui, chez les sunnites qui représentent 85% des musulmans. Chez les chiites qui forment le 15% restant, la jurisprudence et le droit appliquent exactement les mêmes principes.
    Il est fondamental de connaître cette discrimination de la femme et sa culpabilisation. Ces bases fondamentales ne sont jamais abordées dans les médias. On parle uniquement que le port du voile islamique est un "choix librement consenti de la femme" ? En plus, les autorités ne remettent pas en question cet enseignement qui apprend aux femmes dès le plus jeune âge, que leur corps, par sa simple existence, constitue une source de mal : elles doivent en avoir honte, et le couvrir pour ne pas causer du tort aux hommes.
    Dans l’islam, il ne peut y avoir de nouvelle jurisprudence ou décision juridique, ce qui constitue un grand problème. Il réside dans le fait qu'il ne peut y avoir de changement, les prescriptions du Coran étant valable en tout temps et en tous lieux.

  • Qui a eu vent de la campagne de presse lancée à Genève contre "le tee-shirt de la honte" ? Le 19:30, la Tribune de Genève, Le Temps, 20 minutes, toute la presse s'est insurgée. Les journalistes sont unanimes, c'est leur nouveau combat, ils sont vent debout, enthousiastes. Selon eux, et ceux à qui ils choisissent de donner la parole, le problème des tenues jugées adéquates ou non à l'école, proviendrait plutôt du regard pervers des adultes, de la sexualisation du corps des adolescentes par les adultes, du sexisme, etc...

    Naïvement, je me demande bien pourquoi on n'a jamais entendu ces mêmes justiciers et justicières s'insurger contre "le voile de la honte"....contre la sexualisation du corps de ces fillettes musulmanes, contre ces regards pervers dont ils faudrait les protéger à 5 ou 6 ans.

    Chères féministes, quand allez-vous enfin vous insurger contre "le voile de la honte " ????

  • La polémique "le T-shirt de la honte" met en lumière les habits "indécents" seulement de la fille en milieu scolaire. Un habillement type costume d'école pour garçons et filles se profile, sans casquette et sans voile.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel