Le crime des Yvelines et les musulmans modérés

La responsabilité de cet odieux assassinat, c’est aussi celle des musulmans «modérés» qui ne lèvent jamais le petit doigt pour protester contre les horreurs et discriminations liées à leur religion.

 

Prof décapité2.jpg

Pour la première fois, un ignoble crime est attribué à «l’islamo-fascisme», un terme souvent répété à cette sinistre occasion par des journalistes. Il était prohibé jusqu’ici, uniquement utilisé par les sites «d’extrême droite» qui confirmaient ainsi leur étiquette. Selon Jean Castex, cet assassinat serait même du «terrorisme islamique» (et non « islamiste»). Et pour la première fois, les autorités ne rappellent pas que la grande majorité de musulmans ne sont pas concernés, que l’islam ce n’est pas ça, etc.

Est-ce le signe que l’on va mieux nommer les choses pour diminuer le malheur du monde? Tant qu’aucune décision ferme n’est prise, tous les doutes sont permis. Sur CNews, l’ex-avocat Philippe Bilger demandait avec une certaine impatience de «sortir de l’analyse 1000 fois faite» pour proposer une action.

Tareq Oubrou, imam de Bordeaux, est plus brumeux: "Il faut enseigner à nos enfants cette tolérance et cette ouverture, quitte à être vexé. (...) Dieu a donné cette permission à l'homme, de caricaturer le divin, (...) théologiquement c'est établi dans les textes", a-t-il développé. Avant de verser une larme sur les conséquences: "…c'est terrible pour les musulmans de France".

Selon Oubrou, pour affirmer que l’islam accepte ce qu’il a toujours refusé, la liberté de critiquer et condamner l’islam et son prophète, impossible de ne pas en référer aux textes. Qui disent le contraire, mais peu importe, personne n’ira vérifier. Mais surtout, il est impossible pour ce musulman de recommander une des plus urgentes réformes de l’islam: remettre en cause l’idolâtrie insensée de ce prophète dans laquelle les enfants baignent depuis la petite enfance. Et qui produit ce que l’on voit régulièrement.

On n’a jamais vu ces musulmans lancer la plus petite action pour dénoncer l’excision que tant de pays musulmans pratiquent. On ne les a jamais vus non plus organiser la plus petite pétition pour dénoncer les discriminations que toutes les législations islamiques imposent aux femmes et aux minorités. Ils n’ont jamais entrepris quoi que ce soit pour sauver les transgresseurs condamnés à la prison ou à la mort. Rien. Pas de dénonciation, pas de révision de la misogynie des textes. Pas de risque de la moindre entaille à l’islamo-fascisme.

D’ailleurs, avez-vous déjà vu des flots d’adeptes du prophète descendre dans les rues pour dénoncer la barbarie et célébrer la liberté d’expression? Non, même pas après le massacre de Charlie Hebdo. Ils ne se bougent que pour dénoncer l’islamophobie et les discriminations. A Saint-Etienne encore, le jour du crime, des manifestants protestaient contre cette islamophobie et contre le discours d’Emmanuel Macron contre le séparatisme.

Je suis totalement partisane de la proposition de Philipe Val: que tous les journaux (il pensait français, je dirais européens), publient ces caricatures. Quel meilleur moyen de savoir jusqu’où va la défense de la liberté d’expression chez les «musulmans modérés»?

Leur silence est une incitation à la méfiance. Leur silence -sauf si on leur met un micro sous le menton-, c’est l’acceptation implicite des actes terroristes et de ces déferlements de haine des réseaux sociaux… une haine qui a conduit à l’assassinat monstrueux d’un professeur qui osait encore parler d'un sujet que tant d'enseignants évitent.

Les croyants modérés ont choisi l’islam, il est de leur responsabilité d’accepter et même de faire eux-mêmes la critique de ses failles. «Trop souvent, observe Aurélien Mark, le choix de l’islam n’est pas le choix de combattre de l’intérieur ce qui gangrène cette religion. C’est le choix de nier cette gangrène – par esprit tribal, par arrogance, par paresse, par peur – ou, plus lucide mais plus ouvertement malveillant, le choix d’adhérer à cette gangrène même (…) critiquer ce choix et critiquer les personnes qui le font est plus qu’un droit: c’est un devoir.»

Un devoir... Outre les musulmans très modérés, l'armée des complaisants journalistes et des lâches autorités le comprendront-ils un jour?

 

 

 

 

 

Commentaires

  • "On n’a jamais vu ces musulmans lancer la plus petite action pour dénoncer l’excision que tant de pays musulmans pratiquent"

    Complètement faux.

    https://sahiyo.com/2017/06/08/u-s-muslim-leaders-stance-on-fgmc-also-known-as-female-circumcision/
    https://www.theguardian.com/society/2014/jun/23/female-genital-mutilation-muslim-council-britain-unislamic-condemn
    https://www.gov.uk/government/news/faith-and-community-leaders-unite-to-condemn-fgm
    https://www.genreenaction.net/L-Islam-condamne-la-mutilation-des-femmes.html

    Une pratique ignoble qui est d'ailleurs plutôt culturel que religieuse, pratiqué principalement en Afrique par des musulmans ET des chrétiens, ce que vous vous gardez bien de préciser.

    "On ne les a jamais vus non plus organiser la plus petite pétition pour dénoncer les discriminations que toutes les législations islamiques imposent aux femmes et aux minorités"

    "Ils n’ont jamais entrepris quoi que ce soit pour sauver les transgresseurs condamnés à la prison ou à la mort."

    Encore faux.

    https://www.theguardian.com/world/2017/nov/16/allah-transgender-indonesian-school-fighting-backlash
    https://qz.com/889548/everyone-treated-me-like-a-saint-in-iran-theres-only-one-way-to-survive-as-a-transgender-person/
    https://time.com/4686987/muslim-americans-support-transgender-rights-grimm-travel-ban/


    Encore une fois, vous mentez ouvertement à vos lecteurs et lectrices par paresse et par lâcheté avec vos généralisations abusives.

  • Vu ce que le coran écrit sur les femmes, je me demande comment une femme peut être musulmane... "Vous n'avez apparemment jamais entendu parer de Muslims Condemn, un document Google de 712 pages compilée par une étudiante musulmane américaine du nom d'Heraa Hashmi" C'est bien en Amérique que ça se passe, pas dans un pays musulman...

  • Tarik,
    A propos des mutilations, vous devriez supprimer ceux qui «condamnent», soit des ONG inconnues ou des individus, certainement sincères mais qui sur le terrain n’ont pas de pouvoir. Quant aux autres sujets, il existe toujours des musulmans qui souhaitent rejoindre nos valeurs et qui peuvent s’exprimer, surtout en Occident. Mais là encore, quel pouvoir ont-ils dans les faits?
    Pour cette question des mutilations, voici la manière dont je mens ouvertement depuis des années à mes lecteurs et lectrices:

    6 octobre 2017
    LES MUTILATIONS SEXUELLES AUGMENTENT, L'ISLAM EN EST UNE CAUSE MAJEURE (1)
    https://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2017/10/03/la-hausse-des-mutilations-sexuelles-et-le-role-de-l-islam-1-286797.html
    «Tous les pays qui excisent comprennent une population musulmane, même si certaines populations chrétiennes ou ethnies animistes excisent davantage dans certaines régions.»

    «Des treize pays qui excisent plus de 70% de leur population féminine, sept sont presque uniquement musulmans: l’Egypte, le Mali, la Somalie, le Soudan du Nord, Djibouti, la Gambie et la Mauritanie. Seule exception "nationale": au Niger, 55% des femmes mutilées sont chrétiennes contre 2% musulmanes. Mais le taux de prévalence national est de 2%.»

    «Cette prédominance musulmane est confirmée par la composition de l’Organisation de la conférence islamique (OCI): parmi les 35 pays qui excisent, 32 font partie de ce puissant et unique lobby religieux de l’ONU (Irak, Indonésie et Malaisie inclus). L’OCI vote volontiers les résolutions condamnant cette pratique, mais se garde bien d’entreprendre la moindre action. Même cas de figure avec l’université d’Al-Azhar.»

    6 février 2015
    JOURNÉE CONTRE LES MUTILATIONS SEXUELLES : L’UNICEF TOUJOURS EN PLEIN MENSONGE
    https://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2015/02/06/journee-contre-les-mutilations-sexuelles-l-unicef-toujours-e-264347.html

    5 juin 2013 :
    MUTILATIONS SEXUELLES: LES DRÔLES DE COMPTES DE L'ONU
    https://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2013/06/05/mutilations-sexuelles-les-droles-de-comptes-de-l-onu-250761.html
    «Le scandale des mutilations sexuelles finira-t-il avant le XXIIème siècle? On peut en douter. L'ONU nous affirme pourtant chaque année que le fléau est en baisse, qu'il régresse, qu'il va bientôt disparaître. Ce n'est pas vraiment ce que j'ai découvert au fil de mes investigations.»
    Sous-titre: : «LES MUTILATIONS SEXUELLES EN BAISSE? L’ONU L’AFFIRME, LE CAS INDONÉSIEN L’INFIRME»

  • "La responsabilité de cet odieux assassinat, c’est aussi celle des musulmans «modérés» qui ne lèvent jamais le petit doigt pour protester contre les horreurs et discriminations liées à leur religion."

    Vous n'avez apparemment jamais entendu parer de Muslims Condemn, un document Google de 712 pages compilée par une étudiante musulmane américaine du nom d'Heraa Hashmi où des musulmans dénoncent preuves à l'appui le terrorisme et autres pratiques faites soi-disant au nom de l'Islam. Ca c'est sans parler du mouvement NotinmyName pour dénoncer Daesh o ou encore des manifestations contre le terrorisme. https://www.lanouvellerepublique.fr/france-monde/not-in-my-name-quand-de-jeunes-musulmans-se-revoltent-contre-l-el-sur-twitter

    Ayez de grâce le courage de dire toute la vérité à vos lecteurs et lectrices.

  • Mais voilà une excellente nouvelle ! Des musulmans qui s'élèvent contre la barbarie ! Mais comment se fait-il qu'on n'en n'entende jamais parler ? Vous attaquez Mireille Vallette, mais vous pourriez aussi attaquer Le Monde, Le Figaro, Le Temps, La Tribune de Genève..... Même Valeurs Actuelles ou Marianne n'en parlent pas. C'est bizarre, non ?

    Mais quoi qu'il en soit, c'est une excellente nouvelle. Espérons que Samuel Paty sera la dernière victime de l'islamisme - mais j'en doute.....

  • @Tarik, avez-vous vu les images des rassemblements devant l'école du professeur décapité ? Où sont les femmes voilées et leurs maris ? C'est comme pour la manifestation "Je suis Charlie", ils sont absents.

  • De nombreux défilés et hommages sont prévus cette après-midi en France. Une occasion rêvée pour les innombrables musulmans modérés, pacifiques et aimants de démontrer qu'ils se dissocient de la haine et de la violence.

    On parie qu'on ne va pas en voir beaucoup ? Mais qu'en revanche, il y aura des youyous et des célébrations sur les réseaux sociaux ?

  • Arnica et Fred, dans les faits ils sont toujours là à condamner et à s'exprimer mais vous ne les voyez pas car vous n'avez pas envie de les voir. Vous faites toujours l'erreur de croire que "les musulmans" sont un bloque monolithique qui pensent tous de la même façon. Déjà, "les musulmans" c'est pas que "les femmes voilées et leurs maris". C'est triste pour vous car ca montre votre mauvaise foi.

  • En réponse à Tariq, qui parle de "Muslims Condemn", un document Google de 712 pages compilée par une étudiante musulmane américaine du nom d'Heraa Hashmi...
    Est-ce que vous avez lu le Coran et la Sunna de Mahomet ?
    Est-ce que cette musulmane rejette le Coran et le Prophète Mahomet ?
    Ceux qui prétendent que le terrorisme est contraire à l'islam, devraient en premier lieu condamner Mahomet lui-même puisqu'il reconnaît lui-même qu'il a "vaincu par la terreur qu'il inspirait à des distances qu'on met un mois pour parcourir".
    Mahomet a ordonné des assassinats terroristes et ce terrorisme est prescrit explicitement par le Coran. Dans la Sourate 8, qui donne une légitimité divine au pillage qu'elle qualifie de "butin", les non musulmans sont déshumanisés dans un premier temps:
    Verset 55 : Les pires bêtes, auprès d'Allah, sont ceux qui ont été infidèles et qui continuent à refuser la foi (musulmane).

    Ensuite, cette Sourate ordonne au musulman de leurs infliger un châtiment exemplaire :
    Verset 57 Donc, si tu les maîtrises à la guerre, inflige-leur un châtiment exemplaire de telle sorte que ceux qui sont derrière eux soient terrorisés. Afin qu'ils se souviennent.

    Cette même Sourate prescrit de terroriser ces infidèles qui refusent la foi musulmane :
    Verset 60 : Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin de terroriser l'ennemi d'Allah et le vôtre, et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu'Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d'Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés.

    Pour plus de détails, il faut que Karim regarde cette présentation qui précise comment Mahomet a instauré la peine capitale contre toutes les personnes qui osent l'offenser :
    https://www.youtube.com/watch?v=smkMH7nDTZk&t=911s
    ( l'attentat contre Charlie Hebdo est conforme à l'islam)

  • Amine,

    cette musulmane en question tout comme moi rejette la récupération du Coran et de l'Islam à des fins politiques et fascistes. Vous faites l'erreur d'associer une façon d'aller au combat qui était parfaitement légitime au 7ème siècle et des gestes terroristes aujourd'hui que le prophète de l'Islam même en son temps n'a jamais cautionné comme le fait de se faire exploser dans une foule, d'envoyer des enfants se faire exploser dans une foule ou de faire des attentats au camion-bélier, par exemple. Du reste, Jésus ne disait-il dans Matthieu 10:34-36: "Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée."? C'est trop facile de sortir des citations hors de leur contexte comme ca. Absolument TOUTES les religions abrahamiques se sont à un moment donné ou un autre répandu sur la Terre avec des méthodes plus ou moins violentes ce qui a mené aux meurtres d'innocents.

    En ce qui concerne les versets en question, ils parlent d'infliger un châtiment aux infidèles de l'époque, à savoir les tribus païennes et autres qui persécutaient le prophète de l'Islam, ses infidèles et ses compagnons. Ce ne sont pas des invitations à aller tuer n'importe quel non-musulman aujourd'hui en 2020 et ca ne doit pas être compris comme cela.

  • L'imam de Bordeaux trouve que la décapitation d'un professeur est "terrible pour les musulmans de France". Que ce soit terrible pour les valeurs républicaines, pour une vie libre et moderne, pour l'enseignement, la liberté d'expression et tout simplement pour la famille et les proches de la personne brutalement exécutée, il s'en fiche !

    Que font tous ces musulmans en Europe, dans le monde développé, libre et civilisé ? S'ils veulent brûler des sorcières et décapiter des professeurs, qu'ils retournent dans leur désert, boire de la pisse de chameau et qu'ils nous laissent vivre normalement !

    Quand tout ceci cessera-t-il ? Tarik va-t-il encore nous dire que l'islam interdit de tuer des innocents, que l'islam favorise l'intelligence, le vivre ensemble, que sais-je.....

    Une maigre consolation : l'assassin est majeur. Et j'en viens à souhaiter le rétablissement de la peine de mort pour ce genre de crime. Ca lui permettrait d'accéder aux 71 vierges de son paradis, nous lui rendrions service !

  • Le Tchétchène qui a décapité ce pauvre professeur a été abattu par les policiers qui ont tenté de l'arrêter car il les agressait avec son couteau. Je dirais heureusement car avec une armée d'avocats, il aurait sans doute obtenu le sursis.

  • Cet enseignant a été harcelé entre autres par des parents d'élèves! Et le rectorat comme d'habitude a fait la soude oreille! Il faut être clair les musulmans qui vivent en France et partout dans le monde aujourd'hui, n'ont de cesse de vouloir imposer le coran et la charia comme seules règles dans les écoles et partout! Ils sont pour la peine de mort, ce qui n'empêche pas la gauche de les défendre! "anjem choudary" sur youtube nous explique que la charia doit un jour être imposée partout! Je me fais un petit soucis quand je vois le nombre d'attentats fais par des musulmans contre d'autres musulmans, je me dis que cherchent ils vraiment???

  • On attend toujours quelques paroles bienveillantes du Directeur du centre islamique ou de la Mosquee du Grand-Saconnex a l'attention de la famille du jeune portugais poignarde au nom du Misericordieux mais ils ont piscine separee depuis trois semaines.

  • Qu'est-ce que le directeur du centre islamique ou de la mosquée du Grand-Saconnex a à voir avec l'attaque au couteau de Morges au juste??

  • Je ne vous parle plus Tariqq. J'ai perdu assez de temps avec vous. Je me fous de ce que vous dites comme de ma premiere paire de chaussettes.

  • Donc vous ne tenez pas à dialoguer, vous tenez à avoir l'impression d'avoir raison et surtout à avoir le dernier mot. Vous ne tenez pas à apprendre quelque chose mais à attaquer et donc à confirmer vos biais. Je vous ai répondu très honnêtement auparavant et vous m'avez pratiquement envoyé promener. Bravo pour le niveau, vraiment vous êtes très classe!

  • Si vous ne voyez pas le rapport, je ne peux rien pour vous. Vous avez exactement le meme language mielleux que les freres musulmans. Du reste, vu le temps que vous passez a repondre a tous les commentaires la semaine, je me demande si vous touchez l'aide sociale des sous-chiens ou si vous bossez pour le bossu le plus connu de Geneve. Et lorsque je disais que vous ne rebondissiez sur les blogs de la Tribune que sur ceux qui concerne l'Islam et que vous le refutiez, encore une fois vous montrez tous les jours que vous mentez comme vous respirez. Nul trace de Tarikqq sur n'inporte quel autre sujet de societe. Allez essayer d'enfumer quelqu'un d'autre.

  • Si vous voulez que des gens qui ne connaissent pas l'assassin de Morges se dissocient de lui sur la simple base d'une appartenance religieuse ou ethnique dans ce cas il faudrait appliquer le même principe quand des Breivik, des Tarrant ou des Bissonnette commettent des actes terroristes et tuent des gens. C'est ça être cohérent et consistent.

    Je dénonce les extrémistes et vous vous persistez à me faire passer par un islamiste, à m'insulter en faisant exprès de vous tromper quand vous écrivez mon nom (vous vous croyez sans doute très malin, d'ailleurs) et à me faire dire ce que je ne dis pas. Je ne touche aucune allocation sociale et du reste je n'habite pas Genève. Vos insinuations maladroites sont profondément insultantes et méprisantes. Je suis éduqué, j'ai un emploi stable et je parle couramment 4 langues. Je ne connais pas Hani Ramadan, je ne l'ai jamais rencontré et je ne tiens aucunement à le rencontrer. Si vous étiez plus sympathique et moins arrogant, je vous aurais volontiers donné mes réseaux sociaux pour que vous voyez de vous même mes prises de position sur des sujets variés mais bon je vous laisse à votre amertume car visiblement c'est ce qui vous caractérise. Ca et de fuir le dialogue pour vous donner l'impression d'avoir raison.

  • Tarik, vous écrivez « Si vous voulez que des gens qui ne connaissent pas l'assassin de Morges se dissocient de lui sur la simple base d'une appartenance ethnique ou religieuse dans ce cas il faudrait appliquer le même principe quand des Breivik, des Tarrant ou des Bissonnette commettent des actes terroristes et tuent des gens. C'est ça être cohérent et consistent. »
    Mais pourquoi liez-vous l’ethnie et la religion ? L’appartenance ethnique on ne la choisit pas, elle n’est pas volontaire. Personne ne demande à qui que ce soit de se dissocier de meurtriers sur la base d’une appartenance ethnique. Si un Noir commet un crime, personne ne va demander aux autres Noirs de se distancier de lui au prétexte qu’ils sont la même couleur de peau que lui.
    Si on demande à quelqu’un de se dissocier d’assassins, c’est sur la base d’un point commun volontaire, idéologique, et dans le cas de l’assassin de Morges, la religion répond à ce critère. Une religion, normalement, c’est un choix volontaire.
    À qui voulez-vous demander de se dissocier des Breivik, des Tarrant ou des Bissonnette, qui n’ont pas commis leurs crimes au nom d’une religion ou d’une idéologie ?

  • Bravo Laurence pour cette explication. C'est justement la difficulté à appréhender ce concept qui empêche beaucoup de musulmans d'évoluer : ils n'arrivent pas à dissocier l'appartenance ethnique, liée au hasard de notre naissance, et l'appartenance religieuse, liée à notre libre choix. Ils pensent que leur appartenance à l'islam est intimement et irrémédiablement liée à leur être profond, et que soumettre l'islam à la critique, c'est remettre en question, non pas une idéologie à la quelle on peut choisir ou non d'adhérer, mais leur personnalité. C'est la raison pour laquelle il a dit dans l'article sur Zemmour que celui-ci "tape" sur les musulmans Pour lui "taper" sur l'islam, c'est "taper" sur les musulmans. Lorsque Tarik excuse les crimes atroces de Mahomet par l' époque à laquelle il a vécu, je pense qu'en réalité il se défend lui même et il défend sa famille. Car il est un homme pacifique, mais qui a appris à s'identifier à l'islam. C'est cette confusion qui depuis des siècles empêche l'islam d'évoluer et de vivre harmonieusement avec les non musulmans.

  • "Une religion, normalement, c’est un choix volontaire."

    Sous nos cieux, plus ou moins, normalement. Sous l'islam, certainement pas, c'est à sens unique, après un lavage de cerveau qui terrorise les enfants.

    Le seul choix volontaire d'un musulman est d'apostasier avec les risques que cela engendre. Je connais des athées en dar el islam. Devinez ce qu'ils doivent faire pour rester en vie...

  • J'ai pris la peine d'aller voir les sites mentionnés par Tarik et n'y ai vu aucune manifestation de musulmans ! Ah oui, il y a quand même trois musulmanes qui s'opposent à l'excision il me semble. Ouh là là, les musulmanes d'Angleterre se bougent contre l'excision. Bon, faut quand-même reconnaître que pour manifester contre l'islamophobie, ils sont un poil plus nombreux, 10 à 20'ooo à Paris il me semble.
    En fait, vous citez plutôt des actions de musulmans qui voudraient nous faire croire que l'islam n'a rien à voir avec les attentats, égorgements et autres meurtres commis par des musulmans.
    Ce n'est pas sur le blog de Mireille Vallette, dont les lecteurs sont informés et pas aussi naïfs que les journalistes, que vous parviendrez à convaincre les kouffars de l'innocence des musulmans.

  • Donc vous n'avez jamais entendu parler des manifestations du mouvement NotinMyName et autres par exemple? C'est bien ce que je pensais, vous n'avez pas envie de les voir et ca c'est très grave.

    En voici quelques unes: https://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/muslims-march-london-protest-isis-terrorism-ashura-islam-peaceful-demonstrators-a7980476.html (À Londres, environ 10,000 personnes)

    https://metro.co.uk/2017/10/02/thousands-of-muslims-protest-against-isis-and-terrorism-in-london-6971956/ (À Londres)

    https://www.euronews.com/2017/08/19/muslims-protest-against-terror-near-barcelona-memorial (À Barcelone)

    https://www.religiousfreedominstitute.org/blog/indonesian-muslims-protest-against-islamist-extremism-the-ansor-declaration-on-humanitarian-islam (En Indonésie)

    https://www.france24.com/en/20170708-france-belgium-uk-tunisia-muslim-leaders-imams-launch-european-tour-protest-islamist-terror (une tournée européenne pour condamner le terrorisme islamiste)

    Ca va ca vous suffit? Je continue ou...? Vous n'êtes pas des kouffars, svp n'employez pas des termes à charge comme ca, ca pourrait être mal compris venant de vous.

  • De nombreux versets du coran ont été écrits bien après la mort du prophète. Alors je ne vois pas ce qui empêcherait de réformer ce livre sacré. Les chrétiens, qui sont de loin les plus grandes victimes des autres religions (principalement de la part de musulmans intolérants et endoctrinés) dans le monde, ne vont quand-même pas se laisser massacrer jusqu'au dernier sans rien faire. Si les musulmans veulent vivre en Occident, terre judéo-chrétienne par excellence, il faut alors qu'ils respectent certaines conditions non négociables. Nos femmes doivent bien se voiler lorsqu'elles se rendent chez eux. Or, il n'y a aucune réciprocité. L'Occident doit se réapproprier sa religion, ses valeurs et sa morale pour faire barrage à l'islamisation de nos pays.

  • "Les musulmans modérés" sont ceux qui laissent les autres faire, sans réaction et surtout sans indignation! "La Taqiya"!

  • Qui laisse faire? Vous ignorez sans doute que de nombreux projets d'attaque ou d'attentats ont été déjoués car d'autres musulmans ont appelés les autorités à temps pour dénoncer des comportements louches. Expliquez nous preuves à l'appui, citations du Coran à l'appui ce que c'est que la taqiyya au lieu de cacher votre ignorance derrière des mots savants dont vous ignoriez l'existence jusqu'à tout récemment.

  • Musulmans modérés : autant chercher une aiguille dans une meule de foin...

  • Non autant faire l'effort de faire un travail de recherche réel comme d'interviewer des gens dans une mosquée par exemple, de parler à des jeunes, de faire venir des imams, des théologiens, des femmes musulmanes voilées ou non-voilées au lieu de crier à la taqiyya et de dire que nous sommes tous pareils de toute façon, par paresse et par lâcheté. Les gens comme vous sont dans la facilité la plus basique et la plus lâche surtout, c'est triste.

  • En fait , un musulman qui respecte la loi occidentale est un mauvais musulman ou un dissimulateur.
    Elle est pas de moi mais je la trouve très pertinente.

  • Le deuil du CCIF est de porter plainte contre Zineb EL Rahzoui et Aurore Bergé député.

    Zineb El Rhazoui
    @ZinebElRhazoui
    ·
    17 oct. 2020
    L’officine islamiste @ccif réagit à la #decapitation de #SamuelPaty en annonçant des poursuites judiciaires contre la députée @auroreberge et moi-même. Sans vergogne, ces fabricants de haine et d’#islamisme veulent encore engorger les tribunaux avec leur pleurniche identitaire.

    Aucune manif des musulmans en vue, à par le blabla taqiyya.

  • Chère Madame Vallette,

    Je suis absolument ravi que vous avez publié les commentaires de ce cher Monsieur Tarik. Vous avez marqué d’une pierre 2 coups :
    1) Vous démontrez, que contrairement aux autres journalistes, vous ne faîtes pas de censure et vous respectez la liberté de parole.
    2) Ce monsieur Tarik est l’exemple parfait du musulman qu’on adore appeler en Occident “modéré”, et qui s’entremêle dans ses arguments et fournit à la partie adverse les moyens de démasquer sa Taqqiya.
    Comme je vous avais écrit dans le précédent article de votre blogue (https://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2020/10/05/affaire-zemmour-comment-empecher-les-telespectateurs-de-penser.html) , j’ai vécu au Moyen-Orient. Les quelques élans de sympathies exprimés par des musulmans dans les pays occidentaux ne valent pas mieux à mes yeux que la véracité des nouvelles sur les chaînes soviétiques….
    Toute personne qui réfléchit ne peut que condamner et quitter l’islam, le quran étant la plus grande source de violence.
    C’est triste à dire, mais en France, et en Europe, il y aurait besoin d’un Charles Martel….
    Et au plaisir de lire vos prochains articles, qui sont bien mieux sourcés et recherchés que les paroles de M. Tarik. Vous m’avez toujours étonné par le degré de vos connaissances sur l’islam, qui va bien plus loin que les connaissances des musulmans pratiquants.

    Merci

  • Vous voulez continuer de jouer à ce jeu? Parfait, on va jouer ensemble. Citez moi un seul verset du Coran où le mot "taqiyya' apparait clairement. Citez moi un seul exemple de "taqiyya" dans les nombreux articles que j'ai cités et qui prouvent clairement la mauvaise foi de ceux comme vous qui voudraient nous faire croire qu'on ne condamne jamais, qu'on est content lorsque des gens se font assassiner, décapiter etc. Encore mieux, expliquez nous la définition du mot arabe "taqiyya" et surtout son application réelle. J'ai bien hâte de vous lire. Et sincèrement, entre vous et moi, vous devriez changer votre nom, ca serait déjà plus honnête vue vos positions très dogmatiques et méprisantes.

  • On trouve la définition de la taqqyia sur Wikipedia. Et je vous trouve un peu gonflé d'exiger de nous que nous connaissions sur le bout du doigt toutes les règles, us et coutumes d'une religion qui n'est pas la nôtre.

    En revanche, pourriez-vous nous aider à voir tous ces musulmans qui protestent contre la violence ? Je ne sais pas où aller les chercher. En général, la presse nous relate les manifestations de joie parmi les musulmans suite à des attentats. Désolée, je n'ai pas de sources à vous donner, mais si ma mémoire est bonne, c'était le cas en janvier 2015, après le Bataclan, après la tuerie de Nice un 14 juillet etc. Si vous suivez un tant soit peu les infos, vous l'aurez lu et vu également.

  • Wikipédia? C"est une blague? Wikipédia n'est pas une source valable, c'est le genre de sources que vous sortez quand vous avez 10 ans et qu'on vous demande de faire un travail écrit a l'école pour la première fois. Je n'exige rien, je demande un minimum de connaissances quand vous sortez des termes a charge comme la taqiyya au lieu de répéter les mêmes casssettes tout le temps. Si vous ne connaissez pas les bases, ca ne sert a rien de venir commenter et de vous improviser expert. C'est ca la grande différence entre vous et moi.

    J'ai littéralement publié ici pas moins d'une dizaine d'exemples de manifestations de musulmans contre la violence. C'est facilement vérifiable pour qui se donne réellement la peine de chercher ce qui visiblement ne semble pas etre votre cas.

    "Désolée, je n'ai pas de sources à vous donner, mais si ma mémoire est bonne" Cette phrase résume parfaitement votre travail de recherche et votre mauvaise foi.

  • Pour Monsieur Tarik, voici un exemple de taqqiya en action. Tareq Oubrou a été interviewé sur la chaine Cnews. A une heure, 6 minutes, il dit : "le prophète lui même a été caricaturé de son vivant, on l'a fapé on a craché dessus et il a dit "Oh dieu, pardonne à mon peuple,ils ne savent pas". La vérité c'est que Muhammad n'a jamais dit ça. C'est Jésus qui a dit "Mon père, pardonne leur car il ne savent pas ce qu'il font". Muhammad a tué ou fait tuer ceux qui étaient contre lui quand il avait le pouvoir, par exemple la fille de Marwan qui avait écrit un poème satirique contre lui. Et avant, quand il n'avait pas le pouvoir, il a menacé d'enfer ceux qui ne le croyaient pas. Tareq Oubrou est l'exemple de la taqqyia en action. On dirait que vous faites pareil.

    Ici l'émission avec Tareq Oubrou
    https://www.canalplus.com/itele/la-matinale-week-end-du-17-10-2020/p/1562448

  • "« Dissimulation », « mensonge », « double jeu » : la taqiyya est, depuis trente ans, au coeur de la stratégie des Frères musulmans pour infiltrer la République. Décryptage. Influencer les mairies, les élus, les universitaires, les journalistes et les intellectuels ; investir des associations anti-racistes ou féministes dans une démarche victimaire ; créer une puissante économie identitaire en développant le marché du halal ; faire passer le port du voile pour une « obligation religieuse »... Depuis trente ans, les Frères musulmans s'attaquent insidieusement aux valeurs de la République, amenant la société à piétiner ses principes, notamment la laïcité et l'égalité hommes-femmes. Ils oeuvrent, patiemment, à peser sur les décisions politiques, s'érigeant en interlocuteurs privilégiés des pouvoirs publics et en représentants exclusifs de la « communauté musulmane » pour l'homogénéiser, écartant ainsi toute contradiction émanant de l'intérieur et faisant le jeu de l'extrême droite. Pour Mohamed Sifaoui, cette taqiyya vise un seul objectif : aller à la conquête du monde arabo-musulman en utilisant les règles et les valeurs des grandes démocraties. Comment en est-on arrivé là ? Qui sont vraiment ces islamistes ? D'où vient leur idéologie, aussi pernicieuse que dangereuse ? Fruit d'une longue investigation et de plusieurs années d'observation de l'évolution de l'islam politique au sein de la société française, cette enquête journalistique inédite apporte toutes les réponses à ces questions brûlantes, qui font débat."
    Source : Taqyiia par Mohammed Sifaoui, 22€ à la fnac
    https://livre.fnac.com/a13456325/Mohamed-Sifaoui-Taqiyya
    C'est mieux comme ça ?

    PS: merci de condamner le meurtre des Yvelines, comme ça, on a au moins un (1) musulman qui condamne la violence au nom d'Allah, c'est un bon début.....

  • Chère Madame Vallette,

    Juste pour les musulmans comme M. Tarik qui dit que le « Citez-moi un seul verset du Coran où le mot "taqiyya' apparait clairement.”,

    Voici le quran :

    Surate Al Imran (3) verset 28

    لَّا يَتَّخِذِ ٱلْمُؤْمِنُونَ ٱلْكَـٰفِرِينَ أَوْلِيَآءَ مِن دُونِ ٱلْمُؤْمِنِينَ ۖ وَمَن يَفْعَلْ ذَٰلِكَ فَلَيْسَ مِنَ ٱللَّهِ فِى شَىْءٍ إِلَّآ أَن تَتَّقُوا۟ مِنْهُمْ تُقَيةًۭ ۗ وَيُحَذِّرُكُمُ ٱللَّهُ نَفْسَهُۥ ۗ وَإِلَى ٱللَّهِ ٱلْمَصِيرُ
    Voici la traduction française :

    Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d'Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d'eux. Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même. Et c'est à Allah le retour.

    La traduction persane étant beaucoup plus explicite :

    مؤمنان نباید کافران را به جای مؤمنان دوست و ولی خود بگیرند، و هر کس چنین کند، با خدا هیچ رابطه ای ندارند(و عهد و پیمان او با خدا گسسته شده است). مگر اینکه (از آزار و اذیت) آنها بترسید(در ظاهر با آنان دوستی کنید). و خداوند شما را از (کیفر) خودش برحذر می دارد، و بازگشت به سوی خداست


    La traduction persane est beaucoup plus proche de l’arabe :


    Les croyants ne doivent pas prendre pour amis ou allies des non-croyants, et quiconque le fait, alors il coupe ses liens avec allah et son alliance et engagement avec lui sera rompu. Sauf si vous craignez le harcèlement et vous dissimulez (تُقَيةًۭ) votre amitié et vous faîtes semblant d’être leur ami. Dans ce cas allah ne va pas vous punir et ceci est considéré comme le retour vers allah.


    Et quand on pense que les musulmans ""**modérés**"" ne connaissent rien au quran et qu’ils répètent seulement les bêtises qu’on leur inculque dans les mosquées….

    Merci

  • Vous délirez à nouveau. À aucun moment dans le verset Surate Al Imran (3) verset 28 le mot "taqiyya" en Arabe et en terme de "mensonge" n'apparait. Il a été révélé dans un contexte de guerre ou des musulmans et des non-musulmans allaient dans le camp adverse chercher des informations pour leur propre camp et donc liait des amitiés avec l'autre camp par intérêt et dissimulait leur foi par omission pour ne pas être tué. Rien à voir avec une quelconque tactique de mensonge éternel pour tromper les "infidèles" en tout temps ou autre délire de ce genre.. C'est une tactique amplement utilisée à travers les siècles par divers groupes dans divers conflits. Dans un contexte de persécution, mentir par omission est permis mais c'est tout. Il y a également des exemples de mensonge par omission dans les autres livres et les autres religions comme lorsqu'Abraham ne révèle pas que Sarah est son épouse pour éviter d'être tué par les Égyptiens. Le Coran a littéralement des dizaines de versets qui dénoncent et condamnent le mensonge ainsi que les menteurs, trouvera qui cherchera.

    J'invite d'ailleurs les gens honnêtes qui veulent réellement comprendre et apprendre quelque chose d'utile au lieu de vouloir valider une pensée dogmatique à lire l'encyclopédie de l'Islam de Strothmann et l'encyclopédie concise de l'Islam de Glasse qui expliquent clairement que la taqiyya n'est pas une carte blanche pour mentir quand bon vous semble comme certains voudraient malhonnêtement nous faire croire surtout quand ils sont en difficulté et en manque d'arguments. Il est temps de rétablir les faits! Ca suffit l'hypocrisie ambiante et la démonisation permanente des musulmans à chaque fois qu'ils prennent la parole,

  • Inutile de batailler contre Tarik, un professionnel de la dispute qui a toute l'habileté et les connaissances des "rhéteurs" de l'Antiquité. En cela il rappelle étrangement son homonyme, l'ancien "intellectuel" genevois tant mis en évidence par la TdG.
    Face à ceux qui vouent toute leur vie à la défense de la cause religieuse musulmane nous sommes aussi démunis qu'en présence d'un théologien jésuite. Et cela n'a même rien à faire avec la Vérité (ou vérité) des causes défendues.

  • Après les rhéteurs de l'Antiquité, nous avons donc aujourd'hui d'autres professionnels de la dispute, tels que certains Musulmans, écrasant les infidèles des hauteurs inaccessibles de leur savoir, ayant réponse à tout et en tout temps, en qualifiant l'adversaire d'enfant de 10 ans, voire d'ignorant ou d'inculte.
    Pourtant, n'oublions pas d'autres rhéteurs très efficaces, toujours à l'œuvre de nos jours, les propagandistes communistes !

  • Tarik, a-t-on entendu un Hani ramadan qui tient ici un blog dénoncer Le crime des Yvelines ? qu'il n'ait pas peur de dire que c'est un péché de tuer au nom "d'Allah" !

  • Hani Ramadan ne représente que son collectif, c'est un islamiste donc évidemment qu'il ne va pas condamner le crime des Yvelines. Moi je le fais par contre, je condamne cet acte criminel et fasciste au même titre que je condamne le meurtre.

  • Avez-vous remarqué? Sur ce fil de discussion frère Tarik a-t-il une seule fois, je dis bien une seule fois condamné PERSONNELLEMENT l'assassinat de l'enseignant?

    Eh bien non, pas une seule fois.

    Tout est dit.

    Ah et oui la taquyia, autrement dit le mensonge, donc "on" peut dire qu'on condamne même si en son for intérieur "on" se réjouit.

    Autre question: a-t-on le droit de dire de Mahomet, qu'il était un assassin, qu'il a fait massacrer une tribu juive, qu'il a violé une juive après avoir fait tuer son père, son frère et son mari?

  • Euh... a-t-on donné la parole a T.R. pour savoir s`il condamnait ou pas ?

  • Je veux dire H.R.

  • "Moi je le fais par contre, je condamne cet acte criminel et fasciste au même titre que je condamne le meurtre."

    Ah, autant pour moi. J'ai écrit mon précédent commentaire alors que cette condamnation n'était pas encore publiée.

    Je note toutefois qu'il a fallu attendre le onzième commentaire de Tarik pour qu'enfin il condamne.

    Il condamne. C'est bien. C'est normal. Est-ce à dire qu'il accepte qu'on puisse manquer de respect à l'islam et à son imposteur? Au nom bien sûr de la liberté de conscience et de la liberté d'expression. Et bien sûr aussi nom de ces deux libertés que toute personne élevée dans l'endoctrinement musulman puisse apostasier cette religion?

  • Daniel, je condamne PERSONNELLEMENT la décapitation de Samuel Paty. Ca vous va? Vous avez d'autres demandes spéciales? Il faudrait en plus condamner ce que je condamne à VOTRE manière maintenant? Vraiment, vous êtes lourd à aller jusqu'à contester même la sincérité de ma condamnation, c'est pathétique.

  • @tarik
    Cher Tarik, je vous trouve courageux de leur répondre.
    Mais malheureusement, je pense qu’il est plus facile de parler à un mur.
    Si vous condamnez un attentat terroriste, vous serez accusé de taqqiya. Le concepte de taqqiya permet de remettre en doute tout ce que vous dites. Un musulman non-pratiquant sera d’office louche sur le fameux principe de taqqiya.
    De plus vous avez à faire à des gens qui connaissent mieux la pratique musulmane que les musulmans eux-mêmes. L’islam n’a aucun secret pour eux.
    Leur haine de l’islam et des musulmans est désormais basée sur des dogmes bien établis: taqqiya, violence de l’islam, etc...
    Leurs dogmes sont inébranlables à un point que cela en devient une religion à part entière.
    J ai participé à un moment à ce genre de discussion et à part des insultes rien de constructif n’est sorti de toutes ses discussions.
    Cher Tarik, je vous salue et vous souhaite une excellente journée

  • Enfin, vous avouez Tarik, et vous rejoignez la thèse de Madame Valette, à savoir que c'est à cause de ce collectif islamiste que le crime horrible a pu être commis, Le jour où ce collectif fera son auto-critique, nous n'aurons plus à craindre l'acte des fous d'Allah.

  • Enfin j'avoue? Je ne me souviens pas avoir à aucun moment nié la responsabilité du collectif islamiste ou avoir montré une quelconque sympathie envers ce collectif. D'ailleurs, je ne vous ai pas attendu pour le condamner.

  • Je ne peux pas m'empêcher de donner en partie raison à Tarik et Omar. Question takkya, Omar a même entièrement raison, ce terme est systématiquement utilisé par certains commentateurs pour contester tous les arguments de Tarik. Il est musulman, donc menteur et tricheur. Or, c'est un musulman plutôt ouvert, et je pense qu'il a y aurait bien d'autres questions à lui poser.

    Par exemple à propos de "Not in my name", étrange expression qui ressemble à celle de Ponce Pilate. Pas en votre nom d'accord , mais tout de même, au nom de votre religion? ça mériterait quelques explications, non?

    Et cette idolâtrie de Mahomet qui engendre ces crimes? Et le foulard, et le niqab, d'accord avec l'initiative? etc, etc.

    Mais sur la question du terrorisme, je ne crois pas que Tarik ait la moindre sympathie, pour cette pratique. Et je trouve dommage que dès qu'un musulman entre en discussion, il soit pris pour cible sans la moindre nuance. Lui aussi, comme d'autres, disparaitra de ce blog et je ne suis pas sûre que nous y aurons gagné quelque chose.

  • Tarik et Omar auraient-ils alors l'amabilité de nous expliquer ce qu'est la taqyiia ?
    Ils nous disent que nous ne comprenons pas l'islam, ni Wikipedia ni Mohamed Sifaoui ne sont des sources fiables, alors qu'ils nous éclairent, nous leur en serons reconnaissants.

  • @mireille Valette
    Je ne pensais jamais l’écrire un jour, mais je vous remercie de votre soutien.

    Concernant le « not in my name », je vous trouve un peu dure. Il faut un début à tout. Auparavant, il y avait quasi pas de réaction.

  • Malgré ma "retraite" je voudrais intervenir pour dire que je suis plutôt d'accord avec Mireille Vallette. Tarik semble sincère. Son problème est qu'il est enfermé dans la dissonance cognitive qui affecte de nombreux musulmans .

    Le coran contient de nombreux appels à la cruauté. La vie de Mahomet est un exemple effarant de cruauté. Le découvrir est un véritable séisme, c'est bouleversant. Mais quand on naît musulman, depuis tout petit on apprend qu'en toute circonstance il ne faut jamais remettre l'islam ou son prophète en question.

    Je pense que Tarik est vraiment opposé à la violence. Mais on lui a appris à défendre Mahomet et l'islam quoi qu'il en coûte. Donc pour ce faire il doit faire des acrobaties mentales, comme de justifier la cruauté de Mahomet par son époque. Sans chercher à comprendre pourquoi Jésus qui vivait également à une époque violente, et dans la même région du monde, n'était ni violent ni cruel.

    Il ne peut pas non plus nous expliquer pourquoi il faudrait vénérer un Dieu qui demande à son prophète de se comporter à la manière de l'Etat islamique. Est-ce vraiment un Dieu digne de vénération ? Comment pourrait-on interpréter "pacifiquement" les versets violents et guerriers du coran que j'ai cités dans la discussion au sujet de Zemmour (16.10.2020) ?

    Je pense que la confusion règne dans la tête de nombreux musulmans qui cherchent à concilier leur humanité et leur lien à cette religion qu'ils ont appris à ne jamais remettre en question, et à laquelle il doivent toujours trouver des excuses malgré les exactions qu'elle inspire. De plus, exercer son esprit critique envers l'islam les couperait de leur famille et de ce qu'ils ont appris à considérer comme étant leur identité. C'est cela qui empêche l'évolution de l'islam et des musulmans.

    Pour moi, les musulmans sont plutôt "aliénés" au sens philosophique du terme : ils ont été éduqués à renoncer à leur libre arbitre et à leur indépendance d'esprit au profit d'une fidélité indéfectible au dogme islamique. Ceux qui utilisent le mensonge ou la taqya ce sont les plutôt les Frères Musulmans, comme par exemple les Tariq Ramadan, Mohammed Bajrafil, Tareq Oubrou etc...

    Je ne peux que donner à Tarik le même conseil qu'a donné à Joseph Fadelle (nom de naissance Mohammed al Moussaoui ) son voisin de chambre au service militaire : lis le coran en cherchant à comprendre le sens de chaque mot, de chaque verset. Cherche à en déchiffrer le sens, sois honnête, ne triche pas. Ensuite tu liras les Evangiles.

    Mohammed al Moussaoui, qui espérait convertir son voisin de chambre a joué le jeu. Il raconte son histoire dans un livre passionnant "Le prix à payer". Tarik, je vous recommande ce livre !

  • «à propos de "Not in my name", étrange expression qui ressemble à celle de Ponce Pilate»

    Effectivement, Matthieu 27:24 nous apprend que Pilate, “voyant que le tumulte augmentait, prit de l'eau et se lava les mains en présence de la foule”.
    Un compte-rendu qui respecte les règles fixées par la Tribune de Genève: courtois, concis et pertinent.
    Ce court passage, tiré d'une série de reportages mainstream consacrés à la mort de Jésus, nous apprend que Pilate respectait les gestes barrière (nul doute qu'il pratiquait aussi la distanciation sociale et avait complété le port du casque à celui du masque).

    À quand le retour de la cotte de maille médiévale, qui protège aussi le cou, permettant d'éviter de se faire trancher la gorge par des extrémistes atteints du virus islamique ?

  • Discours raciste d'anthologie de melechon pendant la manif de ce jour, il nous explique qu'il y a de "bons musulmans qui ne veulent que la paix" et de "mauvais musulmans qui veulent déclencher une guerre civile"! Que les bons viennent du Maghreb et que les méchants sont tchétchènes!! Bin pas d'amalgame jean luc sit'plait!!!

  • Selon Boualem Sansal, à propos de cette abominable décapitation, dans un article publié ce jour dans "L'Express", version en ligne : "La France ne comprend toujours pas ce à quoi elle est confrontée"

    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/boualem-sansal-la-france-ne-comprend-toujours-pas-ce-a-quoi-elle-est-confrontee_2136666.html

  • @fred, ce que vous citez n'est pas un exemple de taqiyya, c'est simplement un imposteur qui ment et qui d'ailleurs commet un crime puisque mentir sur le prophète ou falsifier des citations religieuses est un crime grave en Islam. Ca serait bien que certains médias évitent d'ériger constamment des gens comme Tareq Oubrou en porte-parole des musulmans, ca nous ferait des vacances.

    @Arnica La taqiyya c'est une pratique d'auto-défense chiite utilisé dans un contexte de guerre qui consiste à ne pas révéler sa religion (donc à mentir par omission) dans un contexte de persécution où le fait de révéler sa religion peut conduire un musulman à se faire tuer. Ca n'a rien à voir avec le fait de mentir n'importe quand à n'importe qui pour tromper une personne et ce n'est pas non plus une carte blanche pour mentir car le mensonge est condamné et condamnable en Islam, C'est un terme qui a été inutilement galvaudé par certains individus mal intentionnés des deux côtés et certains en font un combat personnelle d'instrumentaliser ce terme et de jouer sur les mots. C'est un terme tellement "populaire" en littérature islamique que j'en ai entendu parler pour la première fois à 22 ans quand des non-musulmans m'ont accusé de mentir, c'est vous dire. Certains islamistes utilisent effectivement le mensonge et la dissimulation pour parvenir à leurs fins sauf que cette technique n'a aucune justification religieuse en soi et a plutôt quelque chose à voir avec leurs fourberies personnelles. Ils reprennent simplement les mêmes tactiques utilisés par d'autres groupes extrémistes à travers l'histoire pour atteindre leurs objectifs: mentir à leurs futures victimes pour mieux les tuer ou les persécuter ensuite. Les Nazis faisaient la même chose avec les Juifs, par exemple.

    Je trouve très grave et surtout très immature d'utiliser l'excuse de la taqiyya pour accuser un musulman systématiquement de mensonges, ce sont vraiment des méthodes de cours de recréation. Quand vous utilisez la taqiyya comme tentative de discréditer un musulman qui vous respecte et qui ne vous veut aucun mal, vous fuyez le débat et vous facilitez indirectement le travail des islamistes. Je constate ici que pour beaucoup il suffit de crier 'taqiyya' et de partir en courant ensuite. Ils pensent ainsi discréditer et gagner des points mais dans les faits ils se ridiculisent. Vraiment ce sont des gamineries stupides qui ne font pas avancer les choses.

  • Bonjour Tarik, vous n'avez toujours pas répondu aux question essentielles que j'ai posées dans la discussion au sujet de Zemmour, ainsi que dans celle-ci (le 18 octobre).
    Je les recopie ici car elle sont au coeur du problème. Ce sera la troisième fois que je poserai ces questions, j'espère que j'aurais enfin une réponse :

    "Je pense que Tarik est vraiment opposé à la violence. Mais on lui a appris à défendre Mahomet et l'islam quoi qu'il en coûte. Donc pour ce faire il doit faire des acrobaties mentales, comme de justifier la cruauté de Mahomet par son époque. Sans chercher à comprendre pourquoi Jésus qui vivait également à une époque violente, et dans la même région du monde, n'était ni violent ni cruel."

    Cher Tarik, merci de réfléchir à cette question essentielle.
    Ensuite :

    "Il ne peut pas non plus nous expliquer pourquoi il faudrait vénérer un Dieu qui demande à son prophète de se comporter à la manière de l'Etat islamique. Est-ce vraiment un Dieu digne de vénération ? Comment pourrait-on interpréter "pacifiquement" les versets violents et guerriers du coran que j'ai cités dans la discussion au sujet de Zemmour (16.10.2020) ?"

    Encore une fois, je serais heureuse que vous me donniez l' interprétation pacifique et bienveillante des quelques versets suivants (et pas de recours à la pirouette de l'époque violente puisque je le rappelle, Jésus Christ a également vécu à un époque violente, et dans la même région du monde, mais n'a jamais été cruel pour autant).

    9 ;111
    Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d'Allah : ils tuent, et ils se font tuer. C'est une promesse authentique qu'Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l'Évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu'Allah à son engagement ? Réjouissez-vous donc de l'échange que vous avez fait : Et c'est là le très grand succès.

    (Petite précision : les Evangiles ne recommandent pas de tuer qui que ce soit, il y a donc, en plus de l'appel à la guerre, un contre vérité dans ce verset).

    4.95
    Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelque infirmité - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense ; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense ;

    8:12, 8 : 13
    "Et ton Seigneur révéla aux anges : "Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l'effroi dans les coeurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous (décapitation) et frappez-les sur tous les bouts des doigts."
    Ce, parce qu'ils ont désobéi à Allah et à Son messager. » Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager ... Allah est certainement dur en punition !

    5. 33 : La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment.

    Pour moi, la cruauté d'un époque ne peut permettre de comprendre que des actes commis par des êtres humains. Mais certainement pas les actes de quelqu'un disant recevoir ses ordres du divin. Personnellement, ces versets suffisent à me donner la certitude que Allah et Dieu le Père n'ont absolument rien à voir l'un avec l'autre. La traduction du mot "Allah" par Dieu n'est pas possible, les deux conceptions étant totalement antinomiques.

    Merci à Mireille Vallette de nous permettre de débattre ainsi, c'est une possibilité rare à notre époque.

  • Je ne suis pas ici pour faire un exégèse du Coran, je n'en ai pas l'expertise et vous non plus d'ailleurs quoique vous puissiez en penser. On ne peut pas transposer des versets écrits il y a près de 2000 ans à l'époque actuelle sans réfléchir et sans tenir compte d'à qui s'adresse ces versets et si il y a consensus sur leur application. Dieu nous a donné la foi mais il nous a aussi donné la raison, ca serait d'ailleurs bien que davantage de musulmans utilisent leur raison. On ne peut pas être non plus en permanence dans une situation de combat contre tout le monde, c'est pour ca que je vous explique que ces versets comme beaucoup d'autres ont un contexte d'époque bien précis, à savoir le combat contre des ennemis qui auraient causé du tort à des musulmans en raison de leur foi, ce qui était souvent le cas à cette époque d'où l'existence de ces versets. Il y a aussi des conditions qui doivent être réunis pour qu'un combat ait lieu. Quand des révélations divines sont faites avec injonction violente, elles tiennent compte de l'époque de révélation, pas de ce que des gens 10 ou 15 siècles plus tard puissent en penser suivant les évolutions sociales diverses. En plus, il y a un Hadith qui rejoint exactement ce que je viens d'écrire sur le fait d'être en permanence en guerre contre tous et à quel point le prophète de l'Islam dénonçait et rejetait cette notion.

  • Tarik, Omar, je pense moi aussi qu’il est trop facile de soupçonner de mensonge toute personne cherchant à (se) rassurer sur l’islam. Le grand malentendu vient du fait que, s’il y a deux camps parmi les commentateurs de ce blog, aucun camp n’est totalement objectif. «Vous» êtes sur la défensive, et "nous" aussi. Vous avez un attachement personnel à cette religion, et lorsqu’elle est critiquée vous vous sentez attaqué personnellement. Et quand, après un attentat islamiste, des gens réduisent l’islam aux attentats, vous trouvez cela injuste et essayez de réhabiliter l’islam. De notre côté, nous voyons l’islam de l’extérieur, sans qu’il soit pour nous rattaché à notre famille ou à des personnes que nous aimons. A nos yeux, c’est lui qui menace tout ce que nous aimons, y compris notre mode de vie. La plupart d’entre nous nous souvenons bien comment était notre société il n’y a pas si longtemps, avant que l’islam commence à l’influencer : plus libre, moins violente.
    Tout n’est sans doute pas noir dans l’islam et/ou le monde musulman, et notre société a sans doute ses défauts, mais je suis convaincue que les deux sont incompatibles tant ils reposent sur des conceptions du monde opposées.

  • Je rejoins Madame Vallette au sujet de la *taqqiya*. Son usage, ou le soupçon de son usage, renvoient évidemment systématiquement dos à dos tout musulman qui défend sa religion et celui qui la critique.
    En l'absence de confiance, tout échange fructueux d'opinions devient évidemment impossible. Un autre obstacle, qui explique mon allusion au "théologien jésuite* est l'usage des références au texte du coran, dont il est difficile de tirer des avis clairs et non contradictoires, parfois même pour des arabophones initiés à sa langue particulière.
    C'est un problème qui n'est pas spécifique à l'islam, car les textes sacrés de toutes les religions contiennent des passages ambigus, contradictoires ou violents, que les commentaires historiques n'éclaircissent pas toujours. Ce ne sont que les interprétations modernes, "autorisés" et mises à jour qui peuvent y mettre de l'ordre.
    Dès lors que pour les autorités musulmanes traditionnelles (du moins celles dont l'Occident a connaissance) le texte sacré de l'islam est incréé et ne souffre ni mise à jour ni critique (au sens qui est donné en Occident à ce mot dans la tradition exégétique, littéraire et même scientifique du terme) le non musulman en est réduit à juger de son enseignement que par la conduite de ceux qui s'en réclament.
    Dans le monde moderne, où des fanatiques rêvent de convertir le monde entier à leur propre religion, le but avoué du christianisme catholique pendant plusieurs siècles, par la force, la violence, la torture ou d'autres actes abominables, ne peuvent que rencontrer méfiance et hostilité, même ceux qui n'entrent pas dans cette catégorie. Les prêtres catholiques de nos campagnes en ont fait l'expérience lorsqu'ils étaient soumis aux coups et aux quolibets de la gauche européenne.
    Seule la laïcisation de la société européenne a relâché cette réaction, grâce à la diminution de la pression sociale exercée par l'Eglise sur les citoyens ordinaires. Rien de cela en terre d'islam pour l'instant. Les conditions sont donc loin d'être remplies pour une coexistence non seulement pacifique mais confiante avec les musulmans.
    Outre les problème proprement théologiques accompagnés de conflits géopolitiques, les actes violents de leurs "martyrs" continueront probablement encore longtemps à empêcher que s'établisse une confiance nécessaire et une paix souhaitée de part et d'autre par nombre de gens de bonne volonté.

  • En 2017, , le "Frère musulman" Erdogan, avait déclaré lors d'un colloque organisé par l'Organisation de la coopération islamique, qui regroupe 57 pays musulmans ( OCI) " L'islam modéré est une invention des occidentaux pour affaiblir l'islam"

    Quant à Tarek Oubrou l'imam de Bordeaux , c'est un "Frère musulman" de la pire espèce , qui utilise la taqiyya, cette pratique de dissimulation et tromperie , il ne pense pas un seul mot de ce qu'il dit. . Aller sur YouTube , et Taper Tarek Oubrou ' Frère Musulman" Il ne faut pas tomber dans le piège.
    Tous musulmans qui condamnent le terrorisme islamique, comme Mohammed Sifaoui, l'admirable Zineb Rhazoui etc sont sous protection policière , pas l'imam de Bordeaux .

  • Cher Jonas,
    J aurais beau condamner les attentats, présenter mes condoléances à la famille de la victime, vous me croirez pas à cause de la fameuse taqqiya!
    Si tous les musulmans font la taqqiya, que proposez-vous comme solutions pour les musulmans vivant en Europe? Parce que si j’ai bien compris, d’après vous, nous sommes tous des méchants.

  • Comme vous, je suis totalement partisane de la proposition de Philipe Val: que tous les journaux publient ces caricatures. Mon souhait serait aussi que soit rendu obligatoire dans toutes les écoles de France un cours sur la liberté d'expression, illustré par les caricatures en question, et aussi par des caricatures du Christ, de la Vierge, du chef de l'Etat et d'autres politiques. Afin de montrer à tous les élèves, quelles que soient leur religion et les théories prônées par leurs familles, que la liberté d'expression dans le discours ou par l'image est quelque chose de non négociable dans un pays laïque et démocratique.

  • Ben Omar..... ces musulmans vivent en Europe non? Ou bien?

  • Tout musulman ayant déjà fait le pèlerinage soutient le salafisme. Le salafisme étant la 4ème branche du sunnisme et étant en charge des lieux saints. Et l’Islam ne se prend pas à moitié-moitie comme la fondue. Le Coran ne pouvant être touché d’un caractère, soit on l’approuve totalement, soit on a apostasié.

  • "Tout musulman ayant déjà fait le pèlerinage soutient le salafisme." Ah bon? Selon qui et quelle autorité vous permet de dire cela? Je vais tout de suite inventer une machine à remonter dans le temps, revenir à l'époque de mon grand-père et arrière-grand-père pour les dénoncer et leur expliquer qu'ils sont en fait des salafistes sans le savoir selon la grande expertise de Monsieur Lefort. Franchement c'est sidérant, vous êtes encore dans la généralisation abusive et mensongère sans aucune preuve, En plus, le salafisme ne peut absolument pas être la 4ème branche du sunnisme puisqu'il est né environ au 18ème siècle en Arabie Saoudite comme mouvement politico-religieux de soi-disant "réaffirmation morale" et donc n'existait pas au 7ème siècle en Arabie. Vous ne pourriez pas me parler du salafisme pendant plus de 30 secondes si je vous demandais de le faire, vous venez de le prouver.

    Mieux vaut rester silencieux et passer pour un imbécile que parler (écrire dans ce cas-ci) et n'en laisser aucun doute..

  • Merci Laurent Lefort de votre érudition.
    On voit bien à quel point vous connaissez le monde musulman.
    :)))

  • Laurent Lefort, vous avez le don de tirer le débat au ras des pâquerettes. C'est peut-être là où vous vous sentez le plus à l'aise. SI j'interviens dans vos échanges, c'est en raison de l'ineptie de vos remarques. Si je fais le pèlerinage de Compostelle, cela ferait de moi un chrétien, un catholique etc...ET si je devais faire le pèlerinage de la pentecôte à Chartres ou à Orléans, serais-je alors un catholique traditionaliste ou un intégriste? ou cela ferait de moi un partisan de monseigneur Lefèvre? Bien malin celui ou celle qui pourrait répondre à cette question. N'essayez même pas L.L.

  • Le 18eme siecle c'est le futur pour Toufik et Omar. Et a defaut d'inventer une machine a remonter le temps, commencez par nous apporter des Prix Nobel. Israel en regroupe plus que tous les pays musumlans reunis Et pas eu envie de rebondir sur une quelconque apostasie ? Faut dire que lorsqu'on risqué une fatwa familiale, qu'on a des raisins de Corinthe entre les jambes et que l'on a ete laves du cerveau des 3 ans, ca incite moyennement a avouer que l'on ne croit plus qu'un ange ait perdu des annees a edicter des textes de lois a un analphabete zoophile.



    Bon je comprends que les musulmans ne veuillent pas envoyer l'un des leurs dans l'espace, lorientation du tapes en apesanteur serait problematique.

  • Paul, un seul pays sur la planete interdit a tout musulman de poser un orteil sur son sol. Mais vous avez raison, aucun rapport avec le salafisme. Donc oui, tous ceux qui font le pelerinage le finance, parce qu'aux dernieres nouvelles ledit pelerinage coute une blinde. Votre rapport avec Compostelle est donc totalement debile. Je vous le laisse, j'ai apostasie a 18 ans. Je ne crois pas une seule seconde a ces conneries pour atrophies du bulbe. Et pour les paquerettes, j'espere quand meme que vous les mangerez avant moi par la racine.

  • Quand aux 700 morts en 2015 lors du Hajj, cela devait etre la volonte du Misericordieux parce qu'ils avaient oublie de se laver les pieds.

  • Vous avez raison sur un point L.L. Vous ne méritiez pas la comparaison avec les pâquerettes. C'était trop injuste à l'égard des pâquerettes. Elles sont trop élevées pour vous. Sur ce, essayez de retourner à l'école. Cela vous permettrait d'éructer sans fautes d'orthographe et de syntaxe.

  • Sophie insiste à plusieurs reprises (ses commentaires de dimanche à 22h35 et de lundi à 13h56) sur le fait que “Jésus qui vivait également à une époque violente, et dans la même région du monde, n'était ni violent ni cruel."

    Jésus ni violent ni cruel? À voir.

    Jean 2:13-15, Matthieu 21:12 et Marc 11:15 racontent comment Jésus, s’en prenant au Temple, en a chassé les marchands aussi bien que les acheteurs à l’aide d’un fouet, jetant à terre la monnaie des changeurs et renversant les tables et les sièges. Ce jour-là, Jésus devait être sérieusement en colère! [*] Mais qu’on n’essaie pas de l’imiter, “car la colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu” (Jacques 1:20) et “celui que la colère emporte en subira le châtiment” (Proverbes 19:19 [**]). Dans Colossiens 3:8, l’apôtre Paul [***] assimile la colère à un péché [****], ce qui ne l’empêche pas d’assurer par ailleurs que Jésus n’a “point connu le péché” (II Corinthiens 5:21 in initio); ce que Pierre s’empresse de confirmer en comparant le Christ à “un agneau sans défaut et sans tache” (I Pierre 1:19) “qui n’a point commis de péché” (I Pierre 2:22). C’est cet agneau de douceur et de perfection qui, parvenu au terme de la parabole des mines, lança à ses disciples: “Quant à ces gens qui me haïssent et n’ont pas voulu que je règne [*] sur eux, amenez-les ici et massacrez-les en ma présence” (Luc 19:27) [*****]. Manifestement, aux yeux du Sauveur, supprimer ses ennemis ne constitue pas un péché.

    [*] Foulé aux pieds, le sage conseil du roi David: “Réprime ta colère! Calme ton courroux! Ne t'irrite pas - cela te conduirait toi aussi à faire le mal” (Psaumes 37:8).

    [**] Le livre des Proverbes n’est pas tendre avec les colériques: • “Celui qui est prompt à s'emporter proclame sa folie” (14:29); • “Il n’y a que le fou qui s’emporte” (20:3); • “L’insensé répand au-dehors toute sa colère” (29:11). Et l’Ecclésiaste d’abonder: “Car c’est dans le coeur de l’insensé qu’habite la colère” (7:9).

    [***] Des doutes existent au sujet de la paternité de l’épître aux Colossiens,

    [****] Saint Thomas d’Aquin (né en 1224 ou 1225, mort en 1274) compte même la colère au nombre des péchés capitaux.

    [*****] Jean 13:13 rapporte cette parole de Jésus à ses disciples: “Vous m'appelez Maître et Seigneur; et vous avez raison, car je le suis”.

  • @ Mario : Allez Mario, on dirait que tous les moyens , même la mauvaise foi, sont bon pour dénigrer le christianisme . Jésus n'a jamais tué ni frappé personne. Chasser les marchands du temple, qui transformaient le sentiment religieux en occasion de s'enrichir, ce n'est pas la même chose que tuer, torturer et violer comme l'a fait Mahomet.

    Vous préférez essayer de relativiser les crimes de Mahomet en mettant en parallèle quelqu'un qui a mené de nombreuses guerres, tué de nombreuses personnes, mis en esclavages de nombreuses personnes, violée de nombreuses femme (Mahomet) , et quelqu'un qui a chassé les marchands du temple (Jésus)....Avec un tel relativisme, on n'est pas sortis de l'auberge.

    Quand au passage de Luc (19:23) que vous citez, ne n'est pas Jésus qui parle. Il raconte une parabole, et ces paroles précises sont prononcées par un seigneur qui n'est pas Jésus. Si je raconte le petit chaperon rouge et que je dis " C'est pour mieux te manger mon enfant" ,cela ne signifie pas que je mange les enfants ni que je promeut le cannibalisme. Jésus n'a jamais appelé au meurtre de qui que ce soit, vous seriez honnête de le reconnaître. Et puis ce seigneur ne prononce ces paroles que dans Luc. Or comme il y a 4 Evangiles, quand tous sont d'accord on peut penser que les choses ont pu se passer ainsi, quand un seul est seul à rapporter quelque chose, on peut s'interroger. Mais de toute façon vous faites croire que Jésus a appelé au meurtre, et vous savez bien que c'est faux.

    Personne ne vous demande de croire, je ne crois pas non plus, mais on vous demande au moins d'être honnête ou de raisonner correctement. Quel est votre but ? faire croire aux gens que nous vivrions aussi bien sous la charia que dans un pays de culture chrétienne, puisque se mettre en colère pour chasser des gens qui s'enrichissent sur le dos du sentiment spirituel, c'est pour vous à mettre au même niveau que tuer, torturer, faire la guerre, mettre ne esclavage et violer. Cher ami, il faut vous ressaisir !

  • Dans son commentaire de ce lundi à 13h56, Sophie a écrit:
    “(Petite précision : les Evangiles ne recommandent pas de tuer qui que ce soit, il y a donc, en plus de l'appel à la guerre, un contre vérité dans ce verset).”

    Parvenu au terme de la parabole des mines, Jésus lança à ses disciples:
    “Quant à ces gens qui me haïssent et n’ont pas voulu que je règne [*] sur eux, amenez-les ici et massacrez-les en ma présence” (Luc 19:27).
    Manifestement, aux yeux du Maître et Seigneur, supprimer ses ennemis ne constitue pas un péché.

    [*] Jean 13:13 rapporte cette parole de Jésus à ses disciples: “Vous m'appelez Maître et Seigneur; et vous avez raison, car je le suis”.

  • Mario, encore une fois ce n'est pas Jésus qui a dit cela, c'est un gros mensonge ! C'est grave ce que vous faite Mario ! Lisez mon commentaire précédent et ayez l'honnêteté de lire l'Evangile de Luc. Vous verrez que ce que vous dites est faux.

  • A vous lire, les terroristes ont gagné ! Grace à l'obscurantisme et notre désir atavique de vengeance, nous sommes au bord du clash. Sauf qu'à défaut de vouloir ne zigouiller que les vrais responsables, nous cherchons maintenant des boucs émissaires. Voire, nous revenons même à revendiquer une religion, la religion chrétienne que nous avions eu bien du mal à la virer de notre vie publique et de notre politique. Personne ne se pose la question que si les musulmans dans leur ensemble nous faisaient la guerre, à cause de leur religion, ils auraient déjà pris pour cible, le pape par exemple. L'archevêque de Canterbury ou autres dignitaires religieux chrétiens. Vous croyez vraiment que des gens comme Omar ou Tarik voudraient vivre sous la charia dans un califat, en Arabie Saoudite ou en Afghanistan ?

  • "Vous croyez vraiment que des gens comme Omar ou Tarik voudraient vivre sous la charia dans un califat, en Arabie Saoudite ou en Afghanistan ?"

    Bien sûr qu'ils et elles le croient vraiment, c'est là tout le problème. Et ils et elles le croiront peu importe ce que je pourrais écrire, c'est ca qui me sidère. Il semblerait pour certains que le musulman est toujours coupable quoiqu'il dise quoiqu'il fasse. Même quand je condamne, on doute de ma sincérité et on m'accuse de mentir, c'est vous dire... Après on s'étonne que des musulman(e)s ne s'expriment pas davantage. Je ne suis par contre pas surpris, j'ai expliqué exactement et preuves à l'appui que c'était la tactique de beaucoup de gens: Insulter, faire preuve de mauvaise foi, insinuer que tous les musulmans sont des terroristes potentiels, crier à la taqiyya et j'en passe. Vraiment j'observe le comportement de ces gens depuis plus de 10 ans et plus rien ne m'étonne. Pendant ce cas-là, nos ennemis COMMUNS avancent et rient en cœur de notre habilité légendaire à se disputer et à se diviser en s'accusant mutuellement.

  • "Vous croyez vraiment que des gens comme Omar ou Tarik voudraient vivre sous la charia dans un califat, en Arabie Saoudite ou en Afghanistan ?"

    C'est certain qu'ils ne veulent pas. Vu leurs prises de position ici, ils risqueraient de passer pour des mauvais musulmans avec toutes les conséquences que cela implique dans ces pays.

    Il faut comprendre que la grande majorité des musulmans sont des otages des islamistes. En dar el islam, ils doivent cacher leurs vrais sentiments. Je connais plusieurs couples qui sont dans cette situation. Et bien souvent leur rêve est de pouvoir rejoindre un pays européen. Ils subissent le carcan de l'islam et font profil bas.

  • Quel est le sujet? Voici:
    "Le crime des Yvelines et les musulmans modérés
    La responsabilité de cet odieux assassinat, c’est aussi celle des musulmans «modérés» qui ne lèvent jamais le petit doigt pour protester contre les horreurs et discriminations liées à leur religion."

    Premier commentaire de Tarik (17.10, 18h00):
    Non, non, l'exicision n'est pas le fait des musulmans (seulement).
    Il ne lève pas le petit doigt contre l'horreur de la décapitation de l'enseignant.

    Deuxième commentaire de Tarik (17.10, 18h10):
    Il y a un groupe de musulmans américains qui dénoncent les horreurs des islamistes: pas en notre nom! Mais ils ne vont pas jusqu'à écrire pas au nom de l'islam.
    Il ne lève pas le petit doigt contre l'horreur de la décapitation de l'enseignant.

    Troisième commentaire de Tarik (18.10, 12h25):
    Il répond à Arnica et Fred et les accuse de mauvaise foi.
    Il ne lève pas le petit doigt contre l'horreur de la décapitation de l'enseignant.

    Quatrième commentaire de Tarik (18.10, 12h25):
    Il répond à Laurent Lefort, sans doute ce dernier a-t-il eu tort de ne pas rapporter les paroles du directeur en question.
    Il prend la défense dudit directeur et il ne lève pas le petit doigt contre l'horreur de la décapitation de l'enseignant.

    Cinquième commentaire de Tarik (18.10, 12h30):
    Il répond à Parviz. Nouvelles insultes. Il propose de jouer. Parviz répond à son défi: Parviz 1 - Tarik 0.
    Et du reste, il n'y a pas que le coran, il y a aussi les hadiths et la tradition.
    Il ne lève pas le petit doigt contre l'horreur de la décapitation de l'enseignant.

    Sixième commentaire de Tarik (18.10, 12h35):
    Il répond à DD. Collection de sophismes. C'est bizarre toutes ces attaques déjouées grâce à des musulmans. Où sont passés les mises en jugement de tous ces islamistes sur le point de commettre un attentat terroristes?
    Il ne lève pas le petit doigt contre l'horreur de la décapitation de l'enseignant.

    Septième commentaire de Tarik (18.10, 12h45):
    Il répond à Sonia. Toujours le "pas en mon nom", pardon "not in my name" avec des liens tous en Anglais.
    Bizarre. L'enseignant français aurait-il été décapité à Londres, Barcelone ou en Indonésie?
    Il ne lève pas le petit doigt contre l'horreur de la décapitation de l'enseignant.

    Huitième commentaire de Tarik (18.10, 12h58):
    Il répond à Tocsin et... l'insulte. Entre parenthèse ce qu'il reproche n'être pas fait est justement fait par Mireille.
    Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas lire.
    Il ne lève pas le petit doigt contre l'horreur de la décapitation de l'enseignant.

    Neuvième commentaire de Tarik (18.10, 14h30):
    Il répond encore à Laurent Lefort et lui fait des tas de reproches.
    Il ne lève pas le petit doigt contre l'horreur de la décapitation de l'enseignant.

    Dixième commentaire de Tarik (18.10, 14h35):
    Il répond à Arnica. Wikipedia: une blague. Il se justifie grâce à des condamnations musulmanes de la "violence". L'assassinat fait-il partie de la "violence"?
    Il ne lève pas le petit doigt contre l'horreur de la décapitation de l'enseignant.

    Onzième commentaire de Tarik (18.10, 15h45):
    Entre en jeu Breivik et d'autres. Il dénonce "les extrémistes". Oui, mais lesquels?
    Il accuse les autres de fuir le dialogue. Mais que fait-il lui même à part dérailler le sujet de ce fil?
    Il ne lève pas le petit doigt contre l'horreur de la décapitation de l'enseignant.

    Douzième commentaire de Tarik (18.10, 15h50):
    Il condamne sans ambage! Ouf! On croit à sa sincérité, mais pas à sa spontanéité.
    La formulation est quand même étrange: crime, acte criminel et fasciste, meurtre. Aucune référence à l'islam...
    Je sais pas moi, écrire "assassinat au nom de l'islam", cela fait mal aux doigts?
    Bref, il a cherché à dérailler le sujet de ce fil pendant onze commentaires de son cru.

    L'islam est une idéologie politique totalitaire qui s'immisce dans tous les domaines de la vie sociale et veut les contrôler jusque dans la chambre à coucher.
    L'islam terrorise en tout premier lieu ses adeptes après leur avoir fait subir un lavage de cerveau.
    Car l'islam condamne à mort les apostats. L'islam ordonne de couper la main des voleurs.
    Entre autres crimes justifiés au nom de l'islam. Il faut une sacrée force de caractère pour quitter l'islam.

  • Daniel, vous êtes d'une mauvaise foi crasse!

  • Je n'ai absolument rien chercher à dérailler, la discussion est partie ailleurs et au cas où ca vous a échappé, le billet ne traitait pas QUE de la décapitation de Samuel Paty que je condamne fermement et personnellement une nouvelle fois. Je ne peux pas être plus clair, tant pis pour votre mauvaise foi que tout le monde pourra juger. Peu importe ce que je pourrais écrire, vous continuerez de chercher des poux dans la tête comme un gamin surexcité de 5 ans. Ce n'est pas à vous de fixer les règles de condamnation et de dire à quelqu'un comment il ou elle doit condamner,. Je ne suis pas ici pour vous faire plaisir, ca ne m'intéresse pas.

  • Joli sophisme! Je vous remercie de savoir à ma place ce que je pense.

    Il me serait bien trop facile de vous retourner le compliment et donc je m'abstiens pour ne pas tomber dans le même travers.

    Ou alors vous avez oublier le ;-)

  • "Peu importe ce que je pourrais écrire, vous continuerez de chercher des poux dans la tête comme un gamin surexcité de 5 ans."

    Recours à l'insulte faute d'argument. Merci.

    J'ai établi la chronologie de vos interventions ici. C'est un fait. Je peux comprendre que ce fait vous dérange. Maintenant je vous donne acte bien volontiers de votre condamnation de cet assassinat pratiqué au nom de l'islam.

    "Ce n'est pas à vous de fixer les règles de condamnation et de dire à quelqu'un comment il ou elle doit condamner,"

    Ceci est un espace de discussion. Vous défendez l'islam sur plusieurs points. J'ai le droit de vous demander votre position sur plusieurs points de l'idéologie islamique qui à mon avis posent problème. Maintenant vous êtes libre de répondre. Ou pas. Mais je serais très intéressé par vos réponses sur le "blasphème", sur les crimes de Mahomet, sur le statut de la femme, sur l'apostasie ou sur le mariage d'une femme musulmane avec un mécréant.

    "Je ne suis pas ici pour vous faire plaisir, ca ne m'intéresse pas"

    Vous êtes-là pour défendre une idéologie politique totalitaire. Ou bien?

  • "Joli sophisme! Je vous remercie de savoir à ma place ce que je pense."

    De rien, chacun son tour. Moi je vous remercie de savoir à ma place et surtout sans la moindre preuve que je soutiens les islamistes et leurs gestes criminels et barbares, vous êtes adorable.

  • " surtout sans la moindre preuve que je soutiens les islamistes et leurs gestes criminels et barbares, vous êtes adorable."

    Par vos propos ici, il est évident que vous défendez bec et ongles l'islam. L'islam est une idéologie politique totalitaire. La différence ente islam et "islamisme" est inexistante. Vous condamnez les crimes commis au nom de l'islam, c'est fort bien. Mais je n'ai pas encore lu que vous condamniez l'islam au nom duquel ces crimes sont commis.

    Que pensez-vous de Mahomet ?

  • Je ne défends rien du tout, je vous explique que vos accusations par association sont inacceptables, sont graves et facilitent le travail des islamistes qui sont nos ennemis COMMUNS. Vous insultez des centaines de milliers de gens incluant des membres de ma famille lorsque vous prétendez qu'Islam et islamisme c'est la même chose.

    Concernant Mahomet, je le remets dans son époque et son contexte. Certaines de ses idées sont applicables aujourd'hui, d'autres le sont moins. C'est la même chose avec chaque figure religieuse. Globalement, le message spirituel de l'Islam est recevable en 2020 mais tout ce qui relève du normatif correspond a une époque qui n'est plus la nôtre et n'est donc pas recevable.

  • Et on ne parlera pas des carres musulmans pour ne pas se melanger aux mercreants meme dans la mort. Et ca se pretend nos meilleurs allies. Sauf qu'il n'y a rien apres la mort les cocos. Pas de vierges, pas de fleuves de miel, rien. Rien que des vers qui vous boufferont jusqu'a ce qu'il ne reste rien.

  • Réponse à Omar pour son écrit du 19 octobre 2020.

    Cher Omar , .il m'arrive souvent de me rendre dans certains pays arabo-musulmans ou musulmans non arabes pour des raisons professionnelles.

    Lorsque je me rends dans l'un de ces pays, sachant que c'est un pays musulman, je sais qu'il y a des comportements qui sont interdits, comme certaines choses que je ne dois pas faire. par respect du pays qui m'offre l'hospitalité. Il ne m'arrive jamais de me promener avec un sandwich et une bière à la main dans la rue pendant le mois du ramadan. Je m'efforce également de respecter , les traditions et les coutumes du pays, j'évite de parler de la religion, des pratiques, des tintamarres et de la cacophonie des appels à la prière.
    Malheureusement, ce n'est pas le cas des musulmans , pas tous bien sûr, mais d'une grande majorité qui oublient qu'ils sont dans des pays chrétiens et que ces pays ont aussi des traditions et des valeurs qui méritent d' être respectées. Le Niqab, le Hidjab , la Burqa comme le Tchador ne font pas partie de nos paysages. Pour vivre en bonne entente il faut une réciprocité. Dans nos pays, il y a une égalité homme/femme. Chez nous, même si cela ne fait pas plaisir, le blasphème, les caricatures et les critiques même de la religion font partie de nos traditions. Si quelqu'un est heurté , il peut s'adresser aux tribunaux. Bref, les arabo-musulmans et les musulmans non arabes viennent s'installer en Occident, certains après avoir fui leur pays au péril de leur vie, d'autres pour des raisons économiques tout en ignorant les religions et les confessions de l'occident. Au début, ils sont gentils et accommodants et au bout d'un certain temps, rencontrant d'autres coreligionnaires, ils cherchent à vouloir imposer leurs mœurs et leurs traditions du VIIe siècle à des sociétés qui sont de plein pied dans le XXIe siècle. Il faut que les musulmans fassent les efforts nécessaires, comme les autres religions, christianisme, judaïsme, bouddhisme, shintoïsme etc pour s'adapter et vivre a l' ère du numérique, de l'intelligence artificielle et des voyages dans l'espaces. La foi est du domaine du privé. Et ceux qui ne pratiquent pas la religion du prophète ne sont pas des mécréants. L'islam existe depuis 1441, le christianisme depuis 2020 ans et le judaïsme depuis 5781.

  • "Au début, ils sont gentils et accommodants et au bout d'un certain temps, rencontrant d'autres coreligionnaires, ils cherchent à vouloir imposer leurs mœurs et leurs traditions du VIIe siècle à des sociétés qui sont de plein pied dans le XXIe siècle." Je vous fait quand même remarquer, que si nos sociétés sont dans le XXIème siècle, la plupart des européens mentalement, culturellement et intellectuellement ne le sont pas encore. Ces trente dernières années les progrès techniques ont été trop rapides par rapport à nos capacités de les assimiler. Et dans un contexte économique, ayant rendu la vie de chacun extrêmement précaire. Le dogme du marché néo-libéral ayant provoqué, pour toujours plus de profit rapide, le déclin industriel, agricole, militaire et commercial de nos pays. Et par conséquent notre décadence. La permissivité et la tolérance à toutes les lubies en place d'une discipline nécessaire à la vie en collectivité. Un retour au clivage religieux au lieu du vrai civisme et de la foi dans les valeurs que nous ont montré le siècle des lumières.
    "L'islam existe depuis 1441, le christianisme depuis 2020 ans et le judaïsme depuis 5781." Et le culte d'Aton, première religion monothéiste de bien plus longtemps encore. Notez que toutes ces religions ont le même berceau géographique. Berceau qui depuis la nuit des temps et encore aujourd'hui est la trois de tous les empires. Britanniques, français, russes, ottomans en leur temps, et encore aujourd'hui. Les juifs attendent le Messie, les chrétiens son retour, les musulmans le Mahdi. Depuis la guerre des mahdistes (1885-1896) le djihad s'inscrit dans le contexte géo-politique et tous les blaireaux, style Bin Laden and co se rêvent en Mahdi. Alors pourquoi reprocher aux musulmans cette croyance, alors que juifs et chrétiens croient eux aussi en un Messie pas particulièrement tendre pour les autres.
    Maintenant, on se plaint que soit-disant les musulmans de chez nous, se radicalisent. Mais on oublie un peu facilement que pour le moment les seuls pays musulmans que les occidentaux, ont bousillé, étaient des états laïcs. Certes avec un voyou à leur tête, mais des états quand même autrement plus évolués que l'Arabie Saoudite et les émirats. Il serait plus judicieux de demander à nos gouvernant de relocaliser nos industries et notre savoir faire, de favoriser notre agriculture et produits locaux afin de retrouver du travail et la dignité qui va avec avant de leur laisser sous prétexte de terrorisme et de sécurité, nous donner un nouveau "juif" à éradiquer.

  • Qu'est-ce qui vous permet de dire que c'est une "grande majorité"? Vous en connaissez beaucoup de musulmans qui souhaitent voir des niqabs et des tchadors dans la rue en en Suisse ou en Europe. ET qui militent activement pour que ca devienne la norme? Vous en connaissez beaucoup de musulmans en Suisse ou en Europe qui passent leur temps à cibler particulièrement les non-musulmans en les traitant de "mécréants" en public? Pas moi, en ce qui me concerne personnellement je n'ai jamais traité quelqu'un de mécréant et je m'oppose au port du niqab et du tchador comme d'ailleurs tous les musulmans que je connais y compris des imams. De la même manière, vous en connaissez beaucoup de musulmans qui directement contestent l'égalité homme-femme? Pour les caricatures c'est autre chose, le droit de caricaturer existe et il faut aussi tenir compte de la sensibilité des voix et ne pas chercher à délibérément provoquer, ce que beaucoup de gens font avec ces caricatures en toute connaissance de cause. Par exemple, je n'irais pas dans un pays catholique conservateur comme la Pologne pour délibérément faire des caricatures qui ridiculisent Jésus car ce serait là un manque de classe et surtout un manque de jugement. Provoquer, chercher à faire applaudir la haine, jouer avec la patience des gens, tester les limites de la liberté d'expression nuit au vivre-ensemble et crée artificiellement des tensions sociales qui n'ont pas lieues d'être et dont on pourrait tous volontiers se passer, musulmans ou non-musulmans. Au moins au Danemark lorsque cette mascarade a commencé en 2005 ils ont eu le "courage" d'admettre qu'ils publiaient ces caricatures uniquement pour provoquer. On n'est pas obligé de se soumettre à cette vision de la liberté d'expression ni d'être en admiration absolue devant celle-ci pour prouver qu'on est bien intégré, heureusement d'ailleurs. Cela dit, la contestation de ces caricatures ne doit JAMAIS mener à la violence ou à des meurtres.

  • "Par exemple, je n'irais pas dans un pays catholique conservateur comme la Pologne pour délibérément faire des caricatures qui ridiculisent Jésus car ce serait là un manque de classe et surtout un manque de jugement."

    Heureux de savoir que les caricatures de Charlie ont été publiées dans un pays musulman conservateur !

    "Qu'est-ce qui vous permet de dire que c'est une "grande majorité"?"

    Les sondages.

    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/sondage-les-jeunes-musulmans-plus-radicaux-que-leurs-aines-20200908

    "Vous en connaissez beaucoup de musulmans qui souhaitent voir des niqabs et des tchadors dans la rue en en Suisse ou en Europe. ET qui militent activement pour que ca devienne la norme?"

    Oui, ce sont les plus visibles. Vous en trouverez une liste en parcourant les archives de ce blog.

    Vivez-vous dans un pays laïque ?

  • Daniel, ca n'a pas d'importance ou les caricatures ont été publiées, le but recherché est le même au final: Provoquer et faire monter les tensions. Ceux qui ont publiés ces caricatures en 2005 au Danemark ont affirmé l'avoir fait pour provoquer délibérement et ont eu exactement ce qu'ils voulaient. Ils savaient très bien dans quoi ils s'embarquaient et ils l'ont fait quand même car ce sont des provocateurs et des pompiers pyromanes.

    En ce qui concerne les sondages, ils montrent des chiffres inquiétants en France qui est un seul pays avec ses problèmes et son histoire. Généraliser en se basant sur ca c'est faire preuve de mauvaise foi. Ou sont les manifestations de masse en soutien au niqab et les prises de position majoritaires de musulmans suisses en faveur du niqab ou du tchador en Suisse ou dans le reste de l'Europe?? La réalité c'est que ceux qui militent pour ce genre de choses sont ultra minoritaires en Suisse et représentent en général des groupuscules obscures qui n'ont aucun poids politique donc vous mélangez tout.

    J'habite oui dans un pays laique et tant mieux puisque je m'oppose au mélange de la religion et du politique.

  • Dans son commentaire du mardi 20 à 13h40, Sophie a écrit:
    “@ Mario : Allez Mario, on dirait que tous les moyens, même la mauvaise foi, sont bon pour dénigrer le christianisme . Jésus n'a jamais tué ni frappé personne.”

    Tous les moyens sont bons pour dénigrer le christianisme? Le christianisme (tout comme l'islam) se dénigre lui-même.

    Que dites-vous de cette phrase admirable prononcée en pleine guerre civile espagnole par Monseigneur Miguel de los Santos Díaz Gómara, évêque de Carthagène:
    “Bénis soient les canons si, dans les brèches qu’ils ouvrent, fleurit l’Évangile”?
    Si Jésus n'a jamais tué personne (contrairement à Moïse, par exemple), c'est un fait que le christianisme (du moins le catholicisme) a encouragé à tuer ses adversaires pour triompher d'eux. En bons catholiques soumis à leur hiérarchie, les Espagnols n'avaient plus qu'à aller au carnage s'ils ne voulaient pas enfreindre ce commandement émanant de leur chère Église, tel qu'il est ancré dans le Nouveau Testament:
    “Soumettez-vous avec le plus grand respect à vos maîtres, non seulement à ceux qui font preuve de bonté et de douceur, mais aussi à ceux qui ont l’esprit pervers” (I Pierre 2:18).

    Et que dites-vous de cette phrase prononcée par Jésus: “Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre: je suis venu apporter non pas la paix, mais l’épée”
    (Matthieu 10:34)? L'évêque de Carthagène, s'inspirant de la parole de Jésus, n'a fait que remplacer l'épée par les canons. Car c'est un fait: le droit canon permet de bénir les canons.

    Et que dites-vous de cette phrase: “Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens”, que le chroniqueur cistercien Césaire de Heisterbach a placée dans la bouche du chef de la première Croisade des Albigeois, Arnaud Amaury, légat pontifical et abbé de Cîteaux (source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Siège_de_Béziers#Tuez- les_tous.2C_Dieu_reconnaîtra_les_siens, ch. 4)?

  • Laurence,

    il faut appliquer les mêmes règles à tout le monde sinon on est dans l'incohérence et l'hypocrisie la plus totale. Si moi je dois condamner à chaque fois qu'un musulman que je ne connais pas et avec qui je n'ai aucun lien commet un attentat alors il faut appliquer les mêmes règles quand des non-musulmans commettent des attentats, que ces crimes soient commis au nom d’une religion ou d’une idéologie (Grand Remplacement, fascisme, antisémitisme, islamophobie). Vous verriez vite à ce moment-là à quel point le fait de demander à des musulmans de condamner en permanence ET de les accuser de soutenir les terroristes si ils ne condamnent pas immédiatement et en tout temps est absurde. Vous verriez aussi à quel point jeter la suspicion sur un groupe en raison de son appartenance religieuse est une forme grave de culpabilité par association qui n’a pas lieu d’être.

    Le problème c'est qu'il y a une règle pour les uns et une autre pour les autres sans que ça dérange personne et si j’ose en parler on me traite de victime et on m’insulte. Si je ne condamne pas absolument tous les attentats (et d'une manière bien précise qu'on veut m'imposer en plus, (il suffit de lire les commentaires de Daniel ici par exemple), cela voudrait dire pour certains que je cautionnes ces attentats. Il ne me viendrait jamais à l'esprit de demander à chaque Norvégien de condamner Breivik ou à chaque Australien de condamner Tarrant ou à chaque catholique de condamner l’idéologie du Grand Remplacement (qui parle de préserver l’Occident blanc et chrétien des "envahisseurs musulmans", rien de moins) ou l’islamophobie en général. Si je le faisais, on me tomberait dessus en deux secondes. Ce n'est pas moi qui lie l'ethnie et la religion, ce sont ceux qui me demandent de condamner en permanence. Ou bien tout le monde condamne les criminels et les fascistes de son camp ou alors personne ne le fait. Il faudrait choisir à un moment donné. Le fardeau de la preuve du soi-disant point commun volontaire et idéologique (à savoir l’islamisme et le salafisme) revient à ceux qui nous accusent par association d’être tous des islamistes potentiels. Je leur dis: Prouvez-le ou taisez-vous!

    Les terroristes non-musulmans que j’ai cités ont effectivement commis leurs crimes au nom d’une idéologie. Dans le cas de Breivik, c’était au nom du Grand Remplacement. Il a visé des gens qu’il accusait de faciliter l’immigration musulmane et donc pour lui le remplacement de la population norvégienne par des étrangers "hostiles".. Dans le cas de Tarrant, il a visé deux mosquées en raison de son fascisme anti-musulman. Tous les deux ont écrit un manifeste dans lequel ils expliquaient leurs idées et parlaient de leur volonté de sauver l'Occident des musulmans en se présentant comme sauveur des non-musulmans. Dans le cas de Bissonnette, c'était un supporteur affiché de Trump et de l'état d'Israël qui a visé une mosquée car les sites d'extrême-droite qu'il fréquentait lui ont lavé le cerveau au point de lui faire croire que des musulmans allaient venir tout conquérir et s'en prendre à sa famille.. Si vous ne comprenez pas que ce genre d'idées puisse AUSSI être dangereuses et populaires auprès de certains non-musulmans, il n'y a rien que je puisse faire pour vous.

    Je ne vais jamais demander à des non-musulmans de condamner tout cela car j'ai la présence d'esprit de comprendre qu'une appartenance de près ou de loin à un groupe, une religion, une ethnie, un mode de vie ne signifie pas automatiquement qu'on est d'accord et qu'on approuve les gestes des autres. Par contre, si des non-musulmans persistent à ce que des gens comme moi condamnent en permanence chaque attentat islamiste et limite s'excusent d'être musulman alors ca ne va pas le faire.

  • Je vois un problème dans l'islam, c'est l'incohérence entre ce que l'islam prétend être et la réalité.
    Si on entre dans une église catholique, les mots "paix, amour, pardon" sont diffusés en boucle. Si il y a un conflit, c'est une prière pour la paix.

    Je ne connais pas la mosquée. J'entends ce que des responsables musulmans disent dans les médias.
    Je veux bien croire à leur sincérité en parlant de religion de paix, d'amour. Mais est-ce que la base des prêches est celle-ci ? Je ne pense pas : La face politique de cette religion, s'attaque à Israël, l'antisémitisme y semble toléré, les caricatures sont décriés, (etc).
    Il y a visiblement un fossé dans l'interprétation d'une religion d'amour avec l'église catholique.

    L'islam religion d'amour est parasité, le mot est faible, par des mots, des signes contradictoires des représentants de cette religions.

    Lorsque le prêche musulman sera par exemple, de prier pour la fraternité entre juifs, chrétiens et musulmans sur la terre d'Israël, d'accepter les mariages mixtes, parce qu'on est tous enfants de Dieu, (etc), bref que le message de ne paix ne soit plus parasité par des contradictions, notamment dû à son aspect politique, le radicalisme baissera.

    Je conseille aux imams de participer incognito, à une messe, et comparer les messages envoyés dans une messes avec ceux des mosquées.
    Je ne parle pas de la "perfection" du catholicisme avec lequel je ne suis pas toujours d'accords, mais du message de paix et d'amour qui incite à la tolérance.

    Je ne m'adresse pas seulement aux imams, mais à tous responsables religieux. Parler de religion d'amour, implique un message qui ne soit pas parasité par l'intolérance, qu'elle soit politique ou pas. L'islam ne m'a pas convaincu avec cette volonté de paix et d'amour du prochain.

    C'est à l'islam de montrer son amour du prochain.

    J'ajoute que dans ma famille éloignée, il y a une personne convertie, celle-ci est devenu intolérante, Si elle n'utilise plus le mot mécréant suite à l'injonction d'un imam, je suis choqué de voir une "haine" pour les juifs et une hostilité pour les non musulmans. Je ne dis pas que ça vient de la mosquée, mais visiblement, le prêche de l'amour du prochain n'existe pas ou pas assez dans la mosquée.

  • @Tarik : " Par exemple, je n'irais pas dans un pays catholique conservateur comme la Pologne pour délibérément faire des caricatures qui ridiculisent Jésus ...."

    Ces caricatures ne sont jamais parues dans et n'étaient pas destinées à la presse arabo-musulmane. Ce sont des Danois qui les ont faites pour un public danois; c'est Charlie Hebdo, magazine français qui n'a jamais eu d'audience internationale avant "les événements", qui les a publiées pour ses lecteurs, en très faible nombre avant le massacre.

    Alors comment se fait-il que des Pakistanais ou des Indonésiens se mettent à brûler des drapeaux danois (savent-ils où se trouve le Danemark ? Ont-ils jamais entendu parler de ce pays?) et à hurler à la mort de TOUS les Français (mais padamalgam, hein, surtout pas.....).

    Faut-il rappeler en outre que ces caricatures n'insultaient ni l'islam ni le Prophète, mais condamnaient les violences commises en leur nom ? Tous les musulmans pacifiques et tolérants devraient applaudir ces dessins, mais où diable sont-ils ? Ils n'ont sans doute pas compris le message de ces caricatures.

    Quiconque ne veut pas être choqué par ces dessins n'a qu'à pas acheter Charlie Hebdo, c'est pourtant simple ! Les musulmans se permettent de dicter leur loi (pas tous les musulmans, mais ceux, assez nombreux pour semer la merde) en France, tout comme les réfugiés tchétchènes de 18 ans qui se permettent de décider du programme des cours en France. On vit dans un monde de dingues.....

  • En réponse aux commentaires écrits hier mardi à 13h40 et 13h43 par Sophie.

    Je prends note de vos bons conseils, Sophie:
    - “on vous demande au moins d'être honnête ou de raisonner correctement.”
    - “Cher ami, il faut vous ressaisir !”
    - “C'est grave ce que vous faite Mario !”
    - “ayez l'honnêteté de lire l'Evangile de Luc. Vous verrez que ce que vous dites est faux.”
    - “Quand au passage de Luc (19:23) que vous citez, ne n'est pas Jésus qui parle. Il raconte une parabole, et ces paroles précises sont prononcées par un seigneur qui n'est pas Jésus.”
    - “Mario, encore une fois ce n'est pas Jésus qui a dit cela, c'est un gros mensonge !”

    C'est ce qui s'appelle en prendre plein la gueule!

    Tout d'abord sachez que depuis près de vingt ans, je passe l'essentiel de mon temps libre à étudier la Bible (en particulier les Évangiles) et le Coran. Je m'intéresse aussi beaucoup à la mythologie et aux religions orientales. Il y a trois ans, j'ai publié un livre intitulé «L'énigme du père génétique», consacré à la filiation de Jésus. Dans ce livre, Luc est cité 134 fois (le manuscrit étant sur mon ordinateur, je n'ai pas eu besoin de compter). Donc, quand vous me demandez d'avoir l'honnêteté de lire l'Évangile de Luc...

    La parabole des mines est contée aux versets 11 à 19 du chapitre 19 de Luc. Le verset 12 commence ainsi: “ Il dit donc:”. Le “il” est mis pour Jésus (voir le verset 11). Tout ce qui suit, jusqu'à la fin du verset 19, est donc formulé par Jésus. Ainsi, contrairement à ce que vous affirmez, c'est bien Jésus qui a prononcé la fameuse phrase du verset 19, la mettant dans la bouche du “seigneur qui n'est pas Jésus”, pour reprendre vos termes. La phrase litigieuse (“amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, et tuez-les en ma présence”) est bien sortie de la bouche de Jésus puisque c'est lui qui conte la parabole (dont il est certainement l'auteur).

    Le seigneur de la parabole doit être compris comme étant le Seigneur Dieu et le verset conclusif de la parabole doit être compris comme une prédiction du redoutable jugement de Dieu qui atteindra les rebelles au dernier jour (interprétation donnée par la Bible annotée de Neuchâtel). Et comme Dieu et Jésus sont consubstantiels, le Fils parle ici au nom du Père.
    Dans cette parabole, qui est une évocation du Jugement dernier, Jésus donne un avertissement à ses auditeurs.

  • @Tarik
    "Pour les caricatures c'est autre chose, le droit de caricaturer existe et il faut aussi tenir compte de la sensibilité et ne pas chercher à délibérément provoquer,"

    Il ne "faut pas", c'est trop aimable à vous, mais si j'ai envie de faire en Pologne des dessins qui caricaturent la religion catholique, je veux pouvoir,. Ceux qui la pratiquent assidument dans ce pays le méritent bien d'ailleurs.

    Après tout ce sang versé au nom de votre prophète, ne vous semble-t-il pas plus important d'encourager la liberté d'expression plutôt que le silence au nom de la." classe" et du "jugement"?

    D'autre part, vous aimez répéter que les dessinateurs danois ont fait leurs dessins pour "provoquer". C'est faux, l'histoire a été mille fois répétée et de plus cette intention n'aurait aucun sens s'il n'y avait pas un problème.

    C'était une réponse à l'écrivaine Kare Bluitgen qui n'avait trouvé personne pour illustrer un livre sur Mahomet. (victimes d'autocensure).

    Ces dessins illustraient donc un article sur l'autocensure et la liberté de la presse. et ces dessins la testaient. Alors, que l'un des douze dessinateurs ait affirmé que le Jyllands Posten voulait provoquer me parait sans intérêt. Et la tempête et les meurtres qui ont suivi pas plus légitimes pour autant.

    Quand les musulmans ouverts cesseront-ils aussi de nous réclamer "le respect" de leurs dieux et idoles en nous censurant?

  • Je suis contre la censure, je suis par contre pour la réflexion et la raison, je suis pour le respect des croyances et pour qu'on réfléchisse tous ensemble au lieu de créer artificiellement des problèmes qui n'ont pas lieu d'être.

    Le problème c'est que la liberté d'expression à tout va où on fonce comme des surexcités sans réfléchir entraine des dérives sociales majeures au même titre que la censure. On le voit très bien en ce moment avec les revendications et les comportements de plus en plus violents et dangereux des anti-masques qui font des morts mais cela est possible et toléré au nom de la liberté d'expression. À ce stade-ci, continuer de publier ces caricatures et toujours pousser les limites plus loin n'est autre que de la provocation très maladroite et extrêmement mal intentionnée. C'était maladroit et mal intentionné en 2005, ca l'est tout autant 15 ans plus tard en 2020. Je répète que cela ne justifie évidemment pas le meurtre, on peut très bien être contre les caricatures ET contre le meurtre, il suffit de réfléchir c'est tout.

  • Je suis pour le respect des croyances lorsqu’elles ne s’opposent pas aux valeurs de ma société.

    Les «problèmes artificiels », ce sont les caricatures ? Et la manière sanglante dont des musulmans leur répondent…Toujours des musulmans, seulement des musulmans! Les autre croyants n’assassinent pas quand on caricature leur religion.

    «A tout va ?» «On fonce». La liberté d’expression n’est pas seulement autorisée quand on y réfléchit longuement. Ni quand on respecte des limites (et lesquelles, celles que vous fixez ?), ni quand elle provoque, ni quand elle est très maladroite et très mal intentionnée. Seule la loi la limite.

    Une fraction -importante- de musulmans réclament qu’on la limite POUR EUX. Seuls des musulmans tuent pour que nous comprenions. Et d’ailleurs, qui osait encore jusqu’à cette décapitation, caricaturer ou mettre en scène de manière critique votre cher prophète dans une pièce, un film, un livre, etc. ?

    Que faites-vous contre ces fous prêts à tuer pour votre religion ? De beaux discours comme celui que vous venez de nous écrire? Et ça marche ?

    Comme d’habitude, pas d’autocritique pour vous, juste un appel à l’autocensure pour nous.

    Triste.

  • "Je suis pour le respect des croyances lorsqu’elles ne s’opposent pas aux valeurs de ma société."

    Il y a des croyances de l'Islam qui ne s'opposent absolument pas à NOS sociétés. Vous voulez quoi à la fin? Interdire l'Islam? Continuer éternellement dans la méchanceté et les insultes en espérant que ca va mener à quelque chose de positif? Il faut choisir, vous êtes difficile à suivre. Dites nous ce que vous voulez.

    Les problèmes et les débats au niveau de la liberté d'expression ont commencé après les caricatures et ces caricatures n'ont pas été initiés par des musulmans. Avant ces caricatures, il n'y avait pas cette tension sociale en Europe à ce sujet, c'est ca la réalité. Allez-vous le nier cela?

    "Les autre croyants n’assassinent pas quand on caricature leur religion."

    Ils n'assassinent pas car leurs religions sont moins absolues et ont moins d'importance qu'elles avaient avant. Ensuite, on ne caricature que très rarement leur religions et quand on le fait c'est toujours dans des pays de religion chrétienne mais complètement laïques où l'habitant moyen n'est ni croyant, ni pratiquant.. Il y a jamais personne qui ose caricaturer Jésus dans des pays chrétiens conservateurs. et ce pour de bonnes raisons.

    "Que faites-vous contre ces fous prêts à tuer pour votre religion ? De beaux discours comme celui que vous venez de nous écrire? Et ça marche ?"

    Je vous retourne la question:: Vous que faites-vous? Moi je les dénonce, je les traite de criminels et de fascistes et je me dissocie complètement d'eux. Que voudriez-vous que je fasse de plus? Je n'ai pas l'autorité pour stopper les dérives sectaires et religieuses et vous non plus d'ailleurs. Personne n'a la solution miracle ni ne détient la vérité absolue.

    "Comme d’habitude, pas d’autocritique pour vous, juste un appel à l’autocensure pour nous."

    Pas un appel à l'autocensure, simplement un appel à réfléchir et à comprendre, chose qui aurait du être fait dès 2005. Si cela mène à une "censure", tant pis. Ces caricatures sont profondément immatures et de mauvais goût, c'est une manière peu civilisée de poser les bases d'un débat et d'une discussion. dans des sociétés qui se disent démocratiques et respectueuses En ce qui concerne l'autocritique que vous réclamez, c'est-à-dire l'autoflagellation, la repentance, je la refuse pour moi comme je la refuse pour vous. C'est moi qui décidera quand et comment je critiquerais.

  • Tarik, il y a quand même un problème : vous accusez Mireille Vallette d'être méchante et insultante ( vous dites :"Continuer éternellement dans la méchanceté et les insultes") . Or elle donne son avis et n'est ni méchante ni insultante. J'avoue que j'ai du mal à comprendre, et que cette extrême susceptibilité m'inquiète. Si la contradiction vous heurte à ce point, personne ne vous oblige à suivre ce blog.

    Moi aussi, lors de la discussion au sujet de Zemmour, vous m'avez accusée à tort de vous avoir critiqué violemment. Si vous contredire, vous opposer un discours argumenté, c'est être méchant et vous critiquer violemment, alors je le répète, vous n'avez absolument rien compris à l'occident, au débat d'idées, à la liberté de penser, à l'exercice de la raison, aux Lumières.

    Et puis vous m'étonnez : quand vous dites que vous n'iriez pas en Pologne caricaturer Jésus Christ par respect pour les Polonais, nous devons vous rappeler que ni la France, ni le Danemark, ne sont des pays musulmans ! Personne n'a caricaturé l'islam en pays musulman. Pour rappel, la France, le Danemark, la Suisse et les autres pays d'Europe de l'Ouest sont des pays de culture judéo-chrétienne et gréco romaine, et nous voudrions pouvoir continuer à caricaturer chez nous qui nous voulons sans risquer des morts cruelles, à cause de gens que nous avons généreusement accueillis et qui ne nous en sont pas reconnaissants.

    Et puis soyez honnête : vous savez bien que même si vous caricaturiez Jésus Christ en Pologne, personne ne vous assassinerait. Les gens seraient mécontents, mais vous ne risqueriez pas votre vie. C'est la vérité toute simple.

  • Vancouver est peuplee d'un tiers de Chinois et plus de cent mille Sikhs, avez-vous deja entendu le moindre probleme de securite lie a ces communautes? Nada. En revanche on peut faire le bilan de Malmo et de l'explosion de sa criminalite liee aux musulmans y etant establis. Des que leur proportion depasse les vingt pourcents, l'Islam cherche toujours a gerer les moeurs et la vie de la majorite avec des revendications sans fin. Il n'y a rien a esperer de cette religion, encore moins une quelconque reforme.

  • Pourtant il y a des pays musulmans à plus de 90% qui sont moins dangereux que les banlieues de Malmo et il y a des quartiers musulmans en Occident qui sont tout à fait sécuritaires donc votre argument du pourcentage si cher aux gens qui pensent comme vous tombe à l'eau. D'ailleurs les problèmes à Malmo ne sont pas liés à l'islamisme particulièrement mais plutôt aux gangs de rue et aux trafics de drogue, deux activités qui n'ont rien à voir avec la religion. Ce qui est sûr c'est qu'une réforme ne pourra se faire avec des gens aussi dogmatiques et arrogants que vous.

  • A Tarik.
    "Ces caricatures sont profondément immatures et de mauvais goût,..." Et alors ? C'est le propre souvent des caricatures.
    "...c'est une manière peu civilisée de poser les bases d'un débat et d'une discussion. dans des sociétés qui se disent démocratiques et respectueuses..."
    N'importe quoi! Une caricature, c'est une caricature! Les bases et la discussion dans une société démocratiques et respectueuse sont les lois en vigueur dans ce pays. On ne tue pas un caricaturiste ! Le blasphème n'est pas un délit!
    Comme le dit Mireille, la liberté d'expression, c'est aussi de désacraliser ce qui est pour certains sacrés. Et je le revendique. Si je veux représenter Jésus en couche culotte à qui Joseph révèle que dieu n'existe pas, et que son père est en réalité son marchand de bois, j'en ai rien à cirer d'exaspérer ou de peiner les catholiques et tous les théistes.
    "Ils n'assassinent pas car leurs religions sont moins absolues et ont moins d'importance qu'elles avaient avant." Nos peuples ont remis en question la religion, se sont battus pour ça et ont enfin presque réussi à privilégier la raison et la remise en question de fadaises qui nous avaient empêché d'évoluer dans beaucoup de domaines. D'où le déclin de celles-ci, mais qui restent quand même vivaces chez encore beaucoup d'entre nous. On se marie encore à l'église et on se fait enterrer encore chrétiennement.
    Comme vous musulmans avec le coran, pour nous occidentaux, avant, toutes les réponses étaient dans la bible et dieu seul savait tout.
    "Vous les sapiens ne cherchez pas plus loin. Circulez dieu et ses sbires gèrent."
    Depuis qu'on a compris que la bible ne révélait pas tout, que dieu qui n'existe pas, ne fournira jamais d'informations, que ses sbires n'étaient que des parasites, les connaissances dans le monde occidental et les sciences ont seulement en quelque temps envoyé un homme sur la lune et appris de plus en plus de choses sur nous-même et le monde, et l'univers dans lequel nous vivons. Physique quantique, etc...
    Et voilà que rebelote, des blaireaux sous des prétextes à la con, culture, religion absolutiste etc...veulent nous ramener en arrière. Oh! là ç'est bon! En attendant, la plupart des convertis ou des musulmans qui nous gavent sont souvent des "cassos" comme Nicolas Blancho, des demeurés comme l'assassin et ses complices de ce professeur, des délinquants minables comme les frères Kouachi et Mehrad ou des pseudo-philosophes défenseurs que d'eux comme T. Ramadan.
    Si être musulman c'est seulement de sentir mortifié parce qu'on caricature le prophète, et non d'être représenté dans tous les médias par ces clowns, il y a problème, quand même !
    Aujourd'hui il est impossible de faire une recherche archéologique et scientifique sur les origines du coran, par exemple. Sur la réalité de qui vraiment était le prophète.
    "En ce qui concerne l'autocritique que vous réclamez, c'est-à-dire l'autoflagellation, la repentance, je la refuse pour moi comme je la refuse pour vous." C'est du bla bla, ça.
    Pensez plus à vous demander, jusqu'à combien de morts innocents chez nous occidentaux pourrons-nous avoir, avant qu'on renonce à empêcher comme on le fait, et de plus en plus difficilement, nos extrémistes à agir de la même manière, parce que vous avez toujours des bonnes raisons de vous défausser des actes de gens comme eux, sans remettre en question la religion musulmane et le coran.

  • Non Tarik, vous tournez autour du pot, vous ne voulez pas admettre que la religion islamique a besoin d'être adaptée à l'air de notre temps, et là, certains imams se disant réformistes doivent faire acte de courage. Pour votre gouverne on a osé deux années de suite caricaturer des juifs orthodoxes au carnaval d'Alost en Belgique. Nul n'a proféré des menaces de morts contre les directeurs du Carnaval. Alors, de grâce admettez qu'il y a un problème chez les islamistes.

  • J'ai dit que je m'opposais à l'Islam politique et que pour moi le mélange du religieux et du politique est néfaste et inapproprié donc bien sûr qu'il y a un problème avec les islamistes qui je le rappelle pour l'énième fois sont nos ennemis COMMUNS.

  • En réponse à Tariq.
    Vous falsifiez votre propre Coran et les actes de votre propre prophète, en disant :
    En ce qui concerne les versets en question, ils parlent d'infliger un châtiment aux infidèles de l'époque, à savoir les tribus païennes et autres qui persécutaient le prophète de l'Islam, ses infidèles et ses compagnons. Ce ne sont pas des invitations à aller tuer n'importe quel non-musulman aujourd'hui en 2020 et ca ne doit pas être compris comme cela."

    Vous pratiquez le déni de vérité et la falsification de votre propre Coran. Le passage que j'ai cité et d'autres passages que je pourrais vous citer commencent par la déshumanisation raciste de ceux qui n'ont pas foi dans l'islam et rejettent le Coran. Le Coran ne parle en aucun cas des personnes qui auraient maltraité Mahomet, mais des infidèles sans aucune exception. Ils sont qualifiés de pires animaux qui doivent être combattus, tués et dont les femmes doivent être réduites à l'esclavage sexuel.
    Pour montrer vos falsifications et vos dénis de vérité, expliquez-nous l'invasion barbare des compagnons de Mahomet au Maghreb. Est-ce que les Amazighs du Maghreb ont maltraité Mahomet? Expliquez-nous les immenses massacres de ces Amazighs que l'envahisseur arabo-musulman a qualifié de "berbères". Pour quelles raisons cachez-vous ce que rapportent aussi bien Ibn Khaldoun que les autres historiens musulmans: les envahisseurs arabo-musulmans (Ukba ibn Nafi', Hassan Ibn Nu'mane et Mussa Ibn Noceir) ont réduit à l'esclavage sexuel plus de 150.000 vierges du Maghreb. Les envahisseurs musulmans, en conformité avec les actes de Mahomet et les préceptes du Coran, ont pratiqué le viol de masse des jeunes filles et fillettes amazighs. Après ils les ont vendu comme des bestiaux sur les marché de La Mecque et de Médine.
    Sans doute allez-vous nous expliquer que ces vierges ont maltraité Mahomet !!!
    Dans votre rhétorique qui a pour seul but d'exonérer l'islam de ses pratiques barbares depuis plus de quatorze siècles, vous prétendez compléter les versets du Coran pour leur faire dire le contraire de ce qu'ils disent. Allah votre divinité était incapable de formuler correctement ses préceptes. C'était un retardé mental qui ne connaissait pas la signification des mots qu'il utilisait et il a fallu attendre plus de 1400 ans pour que Tariq vienne compléter ce qu'Allah et son prophète étaient incapables de formuler !!!
    Si on suit votre rhétorique, les infidèles qui refusaient de se convertir à l'islam étaient qualifiés par Allah et son prophète de pires des animaux au temps de Mahomet. Et il a fallu attendre 1400 ans pour que Tariq nous explique qu'Allah et Mahomet étaient des retardés mentaux, et qu'en fait les infidèles ne sont ni les pires animaux, ni des souillures, ni des chiens !!!! Vous apportez vous-même la preuve que vous continuez à enseigner ce racisme abject et ces incitations au meurtre et à l'esclavagisme dans votre Coran, mais comme tout musulman qui fait de la Taquiyat une pratique quotidienne, vous n'avez pas le courage d'assumer ce que vous enseignez aux musulmans dès la toute petite enfance.
    En plus, par votre déni de vérité, vous apportez vous-même la preuve que vous n’avez que mépris envers ces millions d’innocents qui sont victimes des préceptes barbares du Coran.
    En plus, vous considérez que les assassinats lâches que Mahomet a ordonné (Ka'b Ibn Al Ashraf, Asma Bint Marwane, Oum Qirfa, le vieux poète Abu ‘Aqaf et bien d'autres innocents) ne sont pas des pratiques terroriste. Vous allez jusqu'à prétendre que Mahomet était un taré mental quand il affirmait qu'il avait vaincu par le terrorisme.
    Avoir du mépris envers les millions de personnes victimes de la barbarie islamique, nier l'évidence, manquer de courage pour assumer la haine et la violence du Coran et des Hadiths de Mahomet, c'est la caractéristique principale des propagandistes de l'islam.
    En plus, vous n’hésitez pas à déformer votre propre Coran qui affirme que Jésus est le seul être qui n'a commis ni meurtre, ni appel à la violence, ni aucun péché. Et vous prétendez que Jésus a enseigné et pratiqué la violence et le meurtre !!!!

  • Cher Tarik, lisez donc ce que vous a écrit Amine Abdelmajide. Vous ne pourrez pas l'accuser de ne connaître ni l'islam ni le coran, ni les musulmans, comme vous le faites pour moi.

    Vous n'avez toujours pas répondu à ma question : une époque violente permet-elle d'excuser le fait que le prophète se soit comporté aussi cruellement que les membres de l'Etat islamique ? Comment expliquer que les humains du XXème siècle qui ont écrit la convention de Genève soient plus humanistes qu'Allah et son prophète ?

    Pourquoi de nos jours des musulmans sont-ils tellement susceptibles, que lorsque leurs "sentiments" sont "blessés", ils se sentent légitimés à tuer cruellement ? Les adeptes des autres religions ne font pas cela. La réponse ne serait-elle pas dans les ordres donnés par Allah ?

    Condamner fermement donne peut-être bonne conscience, mais cela ne suffit pas.Tous les politiques, depuis des décennies condamnent ferment les attentats islamiques, et pourtant le mal progresse. Car à eux seuls le mots ne suffisent pas, il faut des actes.

    Je vous demande de nous faire des propositions : comment pensez-vous faire concrètement pour mettre un terme à tout cela ?

  • Ce soir, jai une pensée très émue pour ce petit garçon de 5 ans qui a perdu son père, Samuel Patty, père qui était le seul à s'occuper de lui. Pauvre petit orphelin, orphelin par la faute du laxisme et de la bienpensance qui nous étouffent encore dans tous les médias et ailleurs, et de tous les lâches qui ont rendu possible ce crime odieux!

    https://www.youtube.com/watch?v=ER1NjK8jMe4

  • Sophie,

    "Personne n'a caricaturé l'islam en pays musulman. "

    C'est faux, au moment des caricatures en 2005, des journaux en Égypte, au Yémen, au Maroc, en Algérie et en Jordanie ont republié ces caricatures. D'ailleurs personne n'a été tué dans ces pays pour l'avoir fait.

    Vous ne semblez pas comprendre qu'être reconnaissant des non-musulmans en Europe ne signifie pas se coucher devant des discours et des comportements qu'on juge inappropriés pour vous faire plaisir et participer main dans la main avec vous aux insultes et aux provocations. Si c'est ca votre conception du vivre-ensemble ce n'est en tout cas pas la mienne. Quand on vit dans une société, on tient compte de la pluralité des voix aussi. Moi je n'irais pas volontairement provoqué des gens croyants et jouer avec leurs croyances car je les respecte.

    "Et puis soyez honnête : vous savez bien que même si vous caricaturiez Jésus Christ en Pologne, personne ne vous assassinerait. Les gens seraient mécontents, mais vous ne risqueriez pas votre vie. C'est la vérité toute simple."

    Vous ne risquez pas forcément votre vie certes mais vous serez menacé, ostracisé socialement, peut-être arrêté et forcé de déménager.. La plupart des gens qui caricaturent le prophète de l'Islam ne sont pas tués, ils sont menacés, leur vie devient parfois un enfer mais ils ne sont pas tués y compris en Europe. Ce n'est pas simplement une question de meurtre, c'est une question de conséquences à long-terme qui découle directement des décisions prises.

  • Tarik, est-ce que vous êtes sérieux ? les pays musulmans n'ont jamais publié de caricatures pour faire de la satire, mais ont dénoncé ce qu'avaient fait les Danois ou les Français. Vous savez comme tout le monde que le blasphème est interdit en pays musulman.

    Personne ne vous a insulté ni provoqué, et si vous n'appréciez pas Charlie hebdo ou ce blog, personne ne vous oblige à les lire. Malheureusement il semble que vous considériez le débat d'idées comme une insulte. Or le débat d'idées permet de faire avancer la raison, d'exercer son intelligence, ce n'est pas de l'insulte. Chez nous Voltaire, Rousseau, Leibniz ont débattu de leurs idées, ils n'étaient pas d'accord, mais ne se sont pas sentis légitimés à s'entretuer pour autant.

    Vous êtes fascinant, car plus nous discutons, plus vous nous montrez que les valeurs d'un musulman qui se dit bien intégré sont à l'opposé des nôtres.

    je vous ai posé des questions à plusieurs reprises et vous n'avez jamais répondu :

    1. une époque violente permet-elle d'excuser le fait que le prophète se soit comporté aussi cruellement que les membres de l'Etat islamique ? Comment expliquer que les humains du XXème siècle qui ont écrit la convention de Genève soient plus humanistes qu'Allah et son prophète ?

    2. Pourquoi de nos jours des musulmans sont-ils tellement susceptibles, que lorsque leurs "sentiments" sont "blessés", ils se sentent légitimés à tuer cruellement ? Les adeptes des autres religions ne font pas cela. La réponse ne serait-elle pas dans les ordres donnés par Allah ?

    3. Condamner fermement donne peut-être bonne conscience, mais cela ne suffit pas.Tous les politiques, depuis des décennies condamnent ferment les attentats islamiques, et pourtant le mal progresse. Car à eux seuls le mots ne suffisent pas, il faut des actes.

    4. Je vous demande donc de nous faire des propositions : comment pensez-vous faire concrètement pour mettre un terme à tout cela ?

    Sinon je commence à en voir assez, et je retourne à ma retraite. Je ne vous répondrai donc plus car c'est inutile puisque vous considérez la contradiction comme une insulte, et la critique de votre religion comme quelque chose qui vous blesse personnellement. Vous pensez que nous devrions changer nos sociétés pour les adapter aux musulmans susceptibles. Moi pas. Je pense que c'est à vous de faire évoluer votre susceptibilité, car vous êtes les invités, et non les hôtes. Ce serait la moindre des politesses.

    Si vous voulez répondre, répondez donc à votre conscience, ou aux gens qui suivent cette discussion, car pour ma part, j'en ai assez.

  • Je vous ai répondu mais mes commentaires n'ont pas été publiées. Je condamne fermement une nouvelle fois le meurtre ET j'ai le droit de dire et de penser que la liberté d'expression sans limite fait des ravages, il suffit de suivre un peu l'actualité pour s'en rendre compte. Je vois que vous cherchez à jouer à l'élève et au professeur et au nous contre vous mais ça ne marchera pas avec moi. Je fais aussi parti de votre société, ma famille est Européenne depuis des siècles donc un peu de respect et moins de leçons de morale serait la moindre des choses.

  • @Tarik
    "La plupart des gens qui caricaturent le prophète de l'Islam ne sont pas tués, ils sont menacés, leur vie devient parfois un enfer mais ils ne sont pas tués y compris en Europe. "

    Dites, vous lisez un peu la presse, parfois ?

  • Je travaille dans les médias donc oui lire la presse fait partie de mon travail. Il y a énormément de gens qui ont participé à ces caricatures et qui n'ont pas été tués, ce qui n'excuse évidemment pas la situation difficile dans laquelle certains d'entre eux vivent actuellement. Tout cela est grandement regrettable pour tout le monde.

  • “Selon Jean Castex, cet assassinat serait même du «terrorisme islamique»”.
    Renseignements pris auprès d'une source généralement bien informée proche de Matignon, le premier ministre aurait commis un lapsus: ce n'est pas «terrorisme islamique» qu'il voulait dire, mais «tourisme islamique». Pas vrai, Tarik?

  • A Tarik
    "...ET j'ai le droit de dire et de penser que la liberté d'expression sans limite fait des ravages, il suffit de suivre un peu l'actualité pour s'en rendre compte."
    Bien sûr,, vous avez ce droit.
    Même si je ne partage pas du tout cette opinion.
    Je suis pour une liberté d'expression sans limite, à charge de ceux qui écoutent d'en tirer ce que la raison leur dicte. Si l'expression ne leur plaît pas, ils la réfutent avec des arguments. Si elle stupide, qu'ils manifestent leur mépris en l'ignorant.
    Mais dans cette affaire des caricatures, il y eu mort d'hommes.
    Et au nom de votre opinion sur le sujet, "la liberté d'expression sans limite fait des ravages..."vous faites donc portez la responsabilité de leur mort sur les victimes.
    Quand on accuse une victime d'assassinat de son sort, on cautionne l'assassin.
    L'attitude d'une victime avant son meurtre n'est en aucun cas des circonstances atténuantes.
    Aujourd'hui, c'est ce qui est reproché aux musulmans dans nos contrés et sur ce blog.
    Tout le monde peut lire aujourd'hui le coran. Et que vous le vouliez ou non, il est liberticide pour ceux qu'il nomme les "dhimmis" , misogyne, antisémite, homophobe et incitateur de haine envers qui n'est pas musulman.
    Que vous ne vouliez pas le reconnaître en parlant ou faisant la différence entre un islam politique et religieux, vous nous prenez pour des imbéciles.
    Il n'y pas de différence entre les deux. L'islam régit le spirituel et la société civile.
    Et oui, nous autres occidentaux nous ne voulons pas d'une société musulmane. et de votre prophète,
    Elle et lui sont incompatibles avec nos valeurs.













    .

  • À Tarik,
    Pourriez-vous nous dire si vous condamnez ce verset du Coran, révélé dans l'avant-dernière Sourate (At-Tawba). Selon la prescription coranique où Allah affirme que lorsqu'ils révèle de nouveaux versets, ces versets abrogent les anciens.
    Je vous donne la traduction de ce verset 12 de la Sourate 9 :
    «Et si, après le pacte, ils violent leurs serments et attaquent votre religion, combattez (à mort dans le but de les tuer) les chefs de la mécréance (ceux qui dirigent les attaques contre l’islam) car, ils ne tiennent aucun serment. Peut-être cesseront-ils (de se moquer de votre religion)?»
    Ce qui signifie que les musulmans ne respectent le pacte de paix qu'avec les pays qui interdisent toute forme d'offense envers l'islam.
    Cher Tariq, essayez de lire les exégètes musulmans qui se sont succédé pendant quatorze siècles: ils sont unanimes à dire qu’Allah ordonne la mort de ceux qui offensent Mahomet et l’islam. Les quatre écoles de jurisprudence de l’islam sunnite (Hanafite, Malikite, Chafi’ite er Hanbalite) ainsi que l’école de jurisprudence Chi’ite, sont unanimes à appliquer la peine capitale à celui qui offense Mahomet et l’islam.
    Mahomet lui-même a ordonné l’assassinat de Ka’b Ibn Al Ashraf, au seul motif qu’il l’a offensé dans ses poèmes. Et Mahomet représente le meilleur modèle que tout musulman se doit d’imiter.
    Tariq, devant ces faits qu’aucun musulman ne peut renier (à moins de renier Allah, son prophète Mahomet et l'islam), vous devriez admettre que le musulman qui a décapité Samuel Patty ou les musulmans qui ont massacré les journalistes de Charlie Hebdo, sont cohérents avec eux-mêmes. Ils sont honnêtes envers leur doctrine et les prescriptions d’Allah ou les actes (la Sunna) de Mahomet.
    Vous devez admettre que votre rhétorique en contradiction totale avec la Parole d’Allah et la Sunna de Mahomet.
    En condamnant les terroristes qui tuent ceux qui offensent l’islam et son prophète, vous condamnez Allah et Mahomet.
    Or, vous ne cessez de répéter que vous justifiez la Parole d’Allah et les actes de Mahomet.
    Cette incohérence permanente dans votre rhétorique, est la preuve flagrante de votre Taquiyat.

  • Déjà, vous devriez changer votre nom puisque s'appeler Amine et écrire les insultes (retardés mentaux, taré mental, comme c'est mature surtout caché derrière un écran) et inepties que vous écrivez c'est quand même très contradictoire.

    Ensuite j'aimerais bien vous répondre mais mes commentaires ne sont pas publiées. Par contre ceux où vous utilisez des expressions comme "attardé mental" le sont, ca en dit long sur ce blog une fois de plus.

    Ca ne sert à rien de crier à la taqiyya (c'est comme ca que ca s'écrit) quand vous êtes à court d'arguments, j'ai déjà amplement expliqué ici ce que c'est que la taqiyya et pourquoi les tactiques de ceux qui raisonnent comme vous sont malhonnêtes et mensongères. Même des gens plutôt hostiles à l’Islam comme Mireille Vallette m’ont donné raison là-dessus. Vous pouvez continuer d'accuser des musulmans de mentir chaque fois qu'ils s'expriment mais en fait vous vous ridiculiserez car le mensonge est condamné et condamnable en Islam. D'ailleurs, si c'est pour accuser des musulmans de mensonges à chaque fois, ca ne sert à rien de leur demander de s'exprimer contre les attentats islamistes par exemple.

  • Vos commentaires ne sont pas publiés? Dites-moi lesquels.

    De manière générale, ce système de blog est défaillant: La fonction "répondre à ce commentaire "disparait après qu'un internaute l'a utilisée. Lorsque qu'on a, comme ici, 120 commentaires, il devient difficile de savoir à qui ou à quoi répondent les uns et les autres. L a meilleure manière est de citer le nom et la citation auxquels on répond.

  • Donc, ... si j'ai bien compris ..., énoncé dans un plus ou moins bon ordre, ... la publicité des shorts de bain islamiques sert à, ... le tout en même temps:

    - rapporter de l'argent aux médias,
    - faire la publicité pour la corporation multinationale Islam,
    - faire la publicité pour les fabricants et les vendeurs de shorts de bain islamiques,
    - rapporter de l'argent aux fabricants et aux vendeurs de shorts de bain islamiques,
    - offrir son corps à des partenaires sexuels islamiques,
    - signaler ses bonnes intentions et ses bonnes actions à ses dieux islamiques pour assurer sa place 1ère classe dans le grand train islamique vers le paradis islamique.

    Est-ce que j'ai oublié quelque chose ?

    J'ai oublié quelque chose. J'ai forcément oublié quelque chose.

    Qu'est-ce que j'ai bien pu oublier ?

    Aidez-moi, nom d'un petit bonhomme islamique ! Qu'est-ce que j'ai oublié ?

  • Donc si je vous ai bien lu, vous savez qui est un bon musulman ou pas. En fait vous vous comportez comme les islamistes que vous essayez de dénoncer.
    Pour vous un bon musulman pratique un islam violent et sanguinaire.
    Je suis très très heureux d’être un mauvais musulman selon vos critères.

  • C'est moi qui a écrit ce commentaire destiné à amine abdel majide.
    j'ai du cliquer au mauvais endroit

  • La plus grande traite négrière de l’Histoire à imputer aux arabes -musulmans, il faut juste la remettre dans le contexte de l’époque, dirait frère Tarik. Ah ben non c’est toujours d’actualité. C’est comme le genocide arménien, il n’a jamais existé.

    Pour le respect, frère Tarik, je crois que c’est grillé depuis l’assassinat de nos 36 concitoyens à Louxor en 97. Du reste, l’enquête faite vingt ans après, nous a appris que le gouvernement égyptien n’avait jamais rien fait pour retrouver les coupables. Après tout ce n’était que des mécréants.
    D’ailleurs cela avait dû fortement peser dans la votation sur l’interdiction des minarets" D’ailleurs on serait curieux de savoir ce que frère Tarik et frère Omar avaient voté. En fait non, ça n’a aucune espèce d’importance.

    Quand à Paul, il a l’air plus énervé par une syntaxe et une ponctuation approximative que par des décapitations. Il est tout désigné pour accompagner nos deux loustiques à Djakarta, à Karachi où mieux, en tant que sunnites, à Téhéran, pour retracer leurs aventures et leurs tentatives de réforme des Islam auprès des imams locaux. ça risque d’être passionnant et surtout ils ne prêcheront plus ici dans le vide.

  • "La plus grande traite négrière de l’Histoire à imputer aux arabes -musulmans"
    Et?
    Vous voulez que je fasse quoi? Que je sache, je n'ai strictement rien à voir avec l'esclavagisme.

    "D’ailleurs on serait curieux de savoir ce que frère Tarik et frère Omar avaient voté."
    Je me pose aussi la question....

  • Je ne suis pas égyptien donc je ne vois pas le rapport avec le fait de m'appeler "frère Tarik" en laissant entendre que je serais lié d'une quelconque manière à Tariq Ramadan., c'est très inutile et méprisant aussi. Le meurtre des touristes suisses en 1997 en Égypte était un crime abominable et je regrette d'ailleurs que justice n'ai pas été fait. En quoi le musulman suisse moyen ne mériterait pas le respect simplement à cause de ce qui s'est passé en 1997 en Égypte?? Vous êtes constamment dans les insinuations méprisantes et diffamatoires, ca démontre vraiment votre niveau ou plutôt votre manque de niveau et de décence surtout.

  • « le meurtre des touristes suisses. » L’assassinat serait plus approprié...ou mieux, le carnage. Merci de confirmer que vous ne vous sentez pas Suisse, sinon vous auriez fait usage du terme « concitoyens ».

    Et pourquoi toujours préciser « musulman suisse ». Vous connaissez beaucoup de monde en dehors de vous qui font passer leur religion avant leurs citoyennetés . Je vois mal mon voisin se revendiquer chrétien portugais ou mon autre voisin mongole se revendiquer de telle ou telle mouvance religieuse avant d’être mongole. Merci pour votre commentaire.

  • Je n'ai pas utilisé le terme "concitoyen" pour la simple et bonne raison que je n'habite pas en Suisse présentement, vous cherchez encore désespérément à me coincer.

    Les gens peuvent se revendiquer comme ils veulent, c'est ca la beauté des choses. Si quelqu'un veut se revendiquer musulman suisse ou chrétien portugais il peut tout à fait le faire, je connais des portugais qui le font. Beaucoup d'arabes de confession chrétienne se revendiquent chrétien d'Orient ou arabe chrétien par exemple. Pour l'énième fois, vous cherchez une controverse là où elle n'existe pas.

  • @MVallette

    Le mieux serait de fermer ce billet et faire une Suite/1 - afin de ne pas se relâcher sur ce sujet très interessant .

  • Pendant que des musulmans se demandent la distance appropriée entre leurs tombes et celles de tous les autres afin de ne pas être souillés, les kouffars recueillent des échantillons de poussière d’astéroïde à trois cent trente millions de kilomètres de là.

  • https://www.nationalgeographic.com/science/2019/03/meet-the-woman-searching-for-planet-earth-s-twin/

    https://www.nationalgeographic.com/science/2018/11/meet-woman-discovered-new-type-galaxy-burcin-mutlu-pakdil-astrophysics/?cmpid=org%3Dngp%3A%3Amc%3Dsocial%3A%3Asrc%3Dfacebook%3A%3Acmp%3Deditorial%3A%3Aadd%3Dfb20181121science-astrophysicistgalaxy%3A%3Arid%3D&sf202790259=1&fbclid=IwAR0TBiBNARv7D_RUh5RD8gugF4Z_ZTeLlzur9qXsR_8Ltv2oB8mMUcFZuy4

    Merci de votre arrogance et de votre mépris :)

  • Tarik, merci d’avoir fait suivre une exception qui confirme la règle. Et pour les carrés musulmans, vous évitez évidemment de rebondir dessus, quoi de plus normal. Encore une de ces revendications sans fin. Vous n’aurez jamais de respect ou de tolérance de ma part, faudra vous y faire.

    Dites-moi les 700 pèlerins décédés pendant le Hadjj de 2015, c’était une punition du Miséricordieux pour avoir oublié de laver leurs pieds avant de fouler le sable sacré? Vous ne voulez pas nous communiquer le prix dudit pèlerinage et donc de facto du butin versé au salafisme par chaque pèlerin consciemment?

    Et merci d’avoir confirmé que vous ne pourrez jamais réformer quoique ce soit dans votre religion depuis la Suisse. Vous n’êtes personne et vous seriez assassiné dans l’heure dans tous les pays que j’ai cités. Alors soit vous la quittez, soit vous acceptez tout ce qu’elle contient et recommande.

  • Ce n'est pas une exception ni des exceptions, il y a énormément de musulmans pratiquants ou non-pratiquants qui sont des gens éduqués et qui contribuent à l'avancement de leurs sociétés donc ne soyez pas méprisant encore une fois.

    Vous venez ici pour faire des sous-entendus graves, accuser les musulmans d'être violents, irrespectueux et que sais-je et vous nous écrivez le plus sérieusement du monde: "Vous n’aurez jamais de respect ou de tolérance de ma part, faudra vous y faire." Dites moi, avec des phrases pareilles, en quoi êtes-vous différent au juste des salafistes qui crachent sur tout ce qui n'est pas musulman au quotidien? La réalité c'est que vous êtes comme eux avec votre attitude. Quand on veut accuser l'autre d'être le méchant, on s'assure d'être d'abord au minimum cohérent soi-même,

    Quant aux carrés musulmans, je n'y suis pas favorable non plus. Ce n'est d'ailleurs pas un enjeu sérieux en Suisse.

    Ce n'est pas à vous de décider qui doit vivre où et comment, qui doit réformer quoi, où et comment. À part insulter et cracher même sur des musulmans qui n'ont rien d'extrémiste comme moi, je ne vous ai pas vu faire quoique ce soit pour soutenir des musulman(e)s qui souhaiteraient des réformes religieuses ou une lecture de la religion davantage adepte à notre époque, même eux vous les méprisez et ca se voit.

  • "Pas un appel à l'autocensure, simplement un appel à réfléchir et à comprendre, chose qui aurait du être faite dès 2005. Si cela mène à une "censure", tant pis! Ces caricatures sont profondément immatures et de mauvais goût, c'est une manière peu civilisée de poser les bases d'un débat et d'une discussion. dans des sociétés qui se disent démocratiques et respectueuses En ce qui concerne l'autocritique que vous réclamez, c'est-à-dire l'autoflagellation, la repentance, je la refuse pour moi comme je la refuse pour vous. C'est moi qui décidera quand et comment je critiquerais" Ainsi parlait un certain Tarik.

    Que voilà un bel exemple de double langage islamique ("islamique" parce qu'aussi hypocrite que cynique). Son auteur fait passer ses jugements de valeur pour des faits avérés: caricatures "immatures" (sic), de "mauvais goût" et "peu civilisées". Probablement là une confusion entre "civil" (qui a du savoir-vivre) et "civilisé" (qui se rapporte à une civilisation, particulièrement la nôtre). Relevons que si notre civilisation pratique la caricature (polémique par nature), l'islam recourt régulièrement à la fatwa, même pour appeler à l'assassinat de "mécréants" irrespectueux pour son dieu et son prétendu prophète, tous deux apparemment incapables de se défendre eux-mêmes, un comble pour une divinité et son porte-parole!

    Il n’appelle pas à une censure, mais faute d’adhérer à son point de vue, il faudrait tout de même censurer ! Et tant pis ! Il appelle à un débat (sic). Quel sens et quelle utilité pourrait bien avoir un débat entre tolérance et intolérance, entre violents et irrespectueux, entre croyance et raison, entre science et révélation ? Quant à nos sociétés, aucune ne se dit "démocratique et respectueuse". Aucune société musulmane non plus, d’ailleurs. Les nôtres sont démocratiques, laïques (séparation du juridique et du religieux), fondées sur le droit positif, tolérantes, mais pas respectueuses… sinon du droit et des opinions (des opinions et pas forcément des comportements). Il prétend qu’on lui imposerait "autoflagellation» et "repentance". Encore un bel exemple, ici de projection de soi.

  • "Donc si je vous ai bien lu, vous savez qui est un bon musulman ou pas."

    Moi, je sais! ;-)

    Un bon musulman est un musulman qui défend l'islam bec et ongles.

    Un mauvais musulman est un musulman qui fait la différence entre islam et islamisme.

    --------------------------------------
    A propos de commentaires disparus dans la stratosphère internet, en voici un proposé qui n'a pas atterri:

    @ Tarik
    Je vous remercie pour vos réponses à mes questions.

    Vous faites une différence entre islam et islamisme, moi pas. Le christianisme s'est constitué en dehors du politique avant que ce dernier l'utilise pour asseoir encore plus solidement son pouvoir en s'assurant le contrôle des esprits. Pour l'islam, c'est totalement différent, politique et religion ne font qu'un.

    Avez-vous vécu, habité, travaillé dans un pays où l'islam est la religion de l'Etat?

    Vous parlez à propos des caricatures de "provocations". Ce ne sont pas des provocations, ce sont des tests. Et chaque fois il nous est possible de voir qui réussit et qui échoue au passage de ces tests. L'islam fait d'un homme une idole, un modèle, un véritable culte de la personnalité. Si comme vous le suggérez il est nécessaire de le replacer dans le contexte de l'époque, alors il ne devrait y avoir aucun problème à le décrire pour ce qu'il était: un type qui a ordonné des assassinats, qui a pillé et fait massacrer des Juifs, qui a violé. C'est la simple vérité historique que nous ont laissé les sources musulmanes elles-mêmes. Sauf que si vous le faites, vous risquez de passer pour un blasphémateur, un apostat et vous risquez votre peau.

  • @daniel
    je suis un bon musulman, je défends l'islam et je fais la différence entre islam et islamisme.

    @Laurent lefort
    " Et pour les carrés musulmans, vous évitez évidemment de rebondir dessus, quoi de plus normal"
    Ou est le problème? Les juifs ont leurs cimetières et personne ne remet cela en cause.

    " Vous n’êtes personne"
    Vous aussi, vous n'êtes personne.
    Je me permets de répondre à la place de Tarik. :))

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel