Mahomet, vrai coupable du meurtre de Samuel Paty

L’invraisemblable idolâtrie de Mahomet qu'instillent les religieux dans l'esprit de leurs adeptes conduit à des meurtres. Leur tradition décrit par le menu la vie de "l'Envoyé". Mais que nous apprend l'Histoire sur lui? 

mahomet_Jibril.jpg

L'ange Gabriel (Jibril), transmet les révélations d'Allah à Mahomet.

 

Parmi les responsables du crime de Samuel Paty, on oublie le plus important: Mahomet. Ou plus précisément l’idole insensée qu’en fait l’islam.

La tradition musulmane dit tout tout tout de l’Envoyé: comment il mangeait, saluait,  faisait l’amour, traitait son harem, répondait à ses ennemis.

Très tôt, dans la tête comme dans le cœur, se dessine chez les enfants la figure aimée, encensée, de l’ami, du guide, du modèle. Témoins ces propos glaçants de petits Français à France Inter: «On mange avec quatre doigts, les femmes elles, elles mangent avec toute la main. C’est pas bien de manger avec la cuillère, car le prophète Mahomet il mange avec la main, il a jamais mangé avec une cuillère. Et nous, comme on est musulmans, on doit suivre le chemin du prophète.»

Ces enfants dont déjà englués dans la pâte, elle ne cessera de lever. A partir de quand, offensés par une caricature, certains se mueront-ils en barbares? D'autant plus que que sous la conduite de Mahomet, l’islam a emprunté un chemin «pavé d’interdictions de penser et de critiquer». (Tilman Nagel)

Les adultes entretiennent la ferveur. L’imam suisse intégriste Youssef Ibram: «Toucher à Mahomet, mon modèle de comportement, c’est comme toucher à mes parents.» Et lorsque qu’on touche à ses parents, gare!

Les religieux qui cornaquent leurs adeptes dans les centres islamiques répètent comme une litanie combien ce prophète, modèle éternel, était bon, juste, infaillible.  Tellement infaillible que les législateurs musulmans ont décrété que quiconque le rejette mérite la mort.

Pour leurs prêches, les islamolâtres puisent dans la débauche de textes que leurs «savants» ont accumulée, la "Tradition". Ils sélectionnent parmi des milliers de hadiths (des paroles et actes du prophète validés par des «chaînes de transmetteurs») ceux qui leur sont utiles. Aujourd’hui, en pleine phase de terrorisme islamique, Mahomet devient même un pionnier des droits humains.

Cette immense matière religieuse donne aux imams et oulémas un pouvoir majeur sur les croyants. Dans les démocraties, les hadiths qui le montrent cruel, esclavagiste ou parfaitement misogyne sont ignorés. Ignoré par exemple, ce hadith où le prophète fait capturer des voleurs de chameaux, ordonne de leur couper les mains et les pieds et de les rendre aveugles avec des brandons de fer brûlants. Sa biographie de référence est emplie de ce qui apparait clairement pour nous comme des crimes.

Mais pour les auxiliaires d’Allah, quels que soient les méfaits de l’Envoyé, ses comportements étaient justes et nécessaires. C’est que ces chantres de l’islam souffrent d’«une sorte d’autisme [qui] les pousse à rejeter en bloc toute vision critique de leur histoire».

 L'image du prophète dans les centres islamiques

Dans le site du vaste centre vaudois CCML, je tombe sur les propos sirupeux de l’imam du lieu, Abdelwahed Kort: «Chez le prophète, c’est naturel de ne pas insulter». «Il ne peut qu’être généreux, c’est plus fort que lui.» «Aux incroyants, il souhaitait le bien plutôt que le mal.» «Frapper les femmes? Il n’a jamais frappé personne.» «Il ne rend pas le mal pour le mal».

Et pour ceux qui en redemandent, d’autres vidéos du même imam: «Le prophète et l’éthique de la nourriture»; «La vie du prophète de 6 à 15 ans»; «Les qualités de Mohamed»; « Comment être guidé par le prophète?» etc. etc.

Sa biographie raconte au contraire qu’il a fait assassiner des poètes et satiristes de l’époque, qu’il a vécu et prospéré grâce à ses razzias, réduit en esclavage des femmes et des enfants, fait assassiner des centaines de juifs.

Malgré tout, les juristes de l’islam en sont arrivés à considérer que mettre en doute l’infaillibilité du prophète requiert la mort. Les quatre écoles juridiques du sunnisme se rejoignent sur ce point. Il est interdit de remettre en question le caractère intouchable de Mahomet, il faut l’imiter sans faire appel à sa raison.

L’Histoire ignore tout de l'Envoyé

Cette immense littérature ne repose sur rien. L’histoire, la vraie, ne trouve pas trace de Mahomet. Les chercheurs, quelle que soit leur spécialité, n'ont rien à se mettre sous la dent. Il existe quelques rarissimes allusions, mais elles ne nous disent rien sur ce qu’il était, ni même ce qu’il prêchait.

Comme le dit Hela Ouardi, cet immense fatras de tout ce qu’a dit ou fait Mahomet contraste «avec la quasi absence de sources non musulmanes. Aucun document, ni trace concrète de la vie du prophète n’a été retrouvé.» (…) «dès qu’on commence un travail critique sur les sources musulmanes, il devient impossible d’écrire une seule ligne sur la biographie du prophète.» 

Au final, la tradition «est accrochée à des chaînes de transmission aussi évanescentes que des cordes de fumée».

La vénération de Mahomet se traduit par la volonté d’interdire sa critique dans nos sociétés. Puisque les musulmans adulent leur prophète, nous sommes priés d’éviter tout "blasphème", toute caricature. Ce qui est appuyé par le concept d’islamophobie qu’ont adopté l’ONU, l’Organisation de la conférence islamique (OCI), l’Union européenne. Avec la complicité d’innombrables soutiens qui militent pour l’exonération de l’islam et de ses disciples de ce droit de condamner Mahomet et l’islam.

A l'occasion des propos d'Emmanuel Macron, le monde musulman n’a pas manqué de montrer une fois de plus combien il aime son prophète et brûlerait volontiers tous ceux qui le caricaturent. Dans ce contexte, Erdogan et d’autres pourraient bien n’être pas étrangers aux assassinats de Nice.

Au nom de Mahomet-le-Parfait, le monde musulman s’était déjà soulevé. Contre les caricatures danoises (250 morts) ou les 14 minutes de vidéo intitulés «L’innocence des musulmans» (un titre est si bien trouvé!) qui ont provoqué quatre morts, des pillages et des  incendies. Et Charlie Hebdo (12 morts et des blessés graves). Et rappelons-nous les innombrables tentatives, la quasi totalité réussies, d’interdire telle production artistique qui mettait en cause le Beau Modèle.

Et la dernière(?) victime de ce Mahomet, Samuel Paty: ce n’est pas la liberté d’expression qui motivait son assassin, c’est l'insulte au divin Mahomet.

C’est une urgence pour nous: ne pas se faire les complices de cette idolâtrie insensée et souvent meurtrière du prophète des musulmans, ne pas appeler à protéger «leur sensibilité», refuser de «ne pas jeter de l’huile sur le feu» de ces esprits en fusion.  «Le problème, c’est que le feu est déjà là, depuis toujours: ces foules sont déjà en feu ou inflammables dès qu’on parle de leur religion sur un mode qui n’est pas le leur...» (Daniel Sibony) Et rappelons à nos religieux musulmans qu’ils assument une grave responsabilité en entretenant cette image délirante de leur guide.

Pour eux et pour ceux qui les suivent dans cette hébétude islamique, la confrontation avec l’histoire semble aujourd’hui encore impossible.

Mahomet est donc infaillible pour l’éternité. Combien de morts encore pour le rappeler?

 

Pour un savoir plus: Hela Ouardi, Tilman Nagel, Majid Oukacha, Alain Jean-Mairet, Daniel Sibony, René Marchand.

 

 

Commentaires

  • « C’est une urgence pour nous: ne pas se faire les complices de cette idolâtrie insensée et souvent meurtrière du prophète des musulmans, ne pas appeler à protéger «leur sensibilité», refuser de «ne pas jeter de l’huile sur le feu» de ces esprits en fusion. »

    Malheureusement, chère Mireille, on est loin du compte… en Suisse ! Pour (nouvelle) preuve, voici que le télétexte de la RTS nous rapporte le 30.10.20 que

    « La Suisse n’abolira pas le délit de blasphème [j’avoue avoir ignoré qu’il y en avait un en Suisse !!!]. Le Conseil national a rejeté vendredi par 115 voix par 48 [!] une motion de Beat Flach (PVL/AG) [tiens, un Vert qui ne se couche pas].
    « Il ne faut pas punir les gens parce qu’ils se moquent d’une foi », a souligné Beat Flach, qui estime que cela représenterait « un signal clair et fort en faveur de la liberté d’expression », […]
    Mais pour le Conseil fédéral, la liberté d’expression « ne s’applique pas sans limite », a indiqué K.Keller-Sutter. Ainsi, l’article 261 du Code pénal protège non seulement la cohabitation pacifique de toutes les religions (sic), mais aussi le droit au respect des convictions (!!!) ».

    LE DROIT AU RESPECT DES CONVICTIONS ! Qu’est-ce que ça signifie ? De toute façon, personne ne peut jamais empêcher qui que ce soit de croire (non de faire) ce qu’il veut. Qu’est-ce que le respect vient y faire ? C’est ici une interprétation de la loi (qui, en fait, ne dit pas ça) qui pourrait induire tous les dévoiements ! La « cohabitation des religions » ne devrait d'ailleurs pas relever de la loi, mais c’est aux religions de la respecter, meilleure façon d'assurer leur cohabitation.

    L’infection islamo-complaisante ne se limite donc pas aux idiots utiles et aux collabos du CSIS. Droit, gouvernement et parlement helvétiques contribuent activement à l’islamisation de la Suisse. C’est un constat, pas une reddition ! Battons-nous ! Résistons !

  • Lu sur
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/ensemble-musulmans-juifs-chretiens-nous-rappelons-notre-engagement-commun-denoncer-intolerance-violence-1886150.html
    (bas de la page) à propos de l'assassinat de Samuel Paty :

    « “Cet attentat, ce meurtre est d’une lâcheté absolue et il n’a rien à voir avec la religion musulmane bien évidemment” rappelle le Père Laurent Berthout porte-parole du Diocèse de Bayeux et Lisieux. »

    Rien à voir avec la religion musulmane? Ben voyons...

  • Il est CAPITAL d'informer encore et toujours le maximum de gens, comme le fait avec brio Mireille Vallette, afin que chacun sache ce qu'est exactement cette idéologie, son origine, ses dogmes et la source de sa violence.

    Alors peut-être ne se laissera-t-on plus berner par les propos lénifiants des imams et autres Hani ou Tariq Ramadan, lesquels sont passés maîtres dans l'art du mensonge islamique (taqqyya).

  • Il n'y a pas de mensonge islamique, c'est un mythe. Le terme que vous utilisez (taqiyya) ne signifie pas mensonge et n'a rien à avoir une tactique de tromperie comme vous l'entendez.

  • Et voilà....l'exemple même et parfait de ce qui est dénoncé comme la "taqiyya" écrit par celui-là même (un nommé.. Tarik)

    Je cite, "Il n'y a pas de mensonge islamique" et " c'est un mythe"

    Après cela, comment voulez-vous avoir un commencement de compréhension pour ce genre de personnage, car a aucun moment il explique clairement ses penchants et "idées" qui mettent ,mal à l'aise ceux qui le lisent et comprennent ses sous entendus nauséabonds.
    Accuse ceux qui ne pensent pas comme lui d'extrémiste, de raciste (faut-il préciser encore que la religion n'est pas une race), et menace à couvert de "dénoncer" les personnes qui mettent en avant les évènements et idées réelles qui se passent sous nos yeux tout les jours.

    Ouvrir les yeux et les oreilles, prendre son courage à deux mains...ce sera ça...ou...la défaite

  • Serguei, je n'ai pas parlé de racisme (évidemment que la religion n'est pas une race) ni d'extrémisme dans mon commentaire et je n'ai pas menacé de dénoncer quiconque. Vous avez de la difficulté à lire apparemment.

  • "Mahomet, vrai coupable du meurtre de Samuel Paty" Non, et vous l'écrivez vous-même, c'est l'idolâtrie qui est en cause... Aujourd'hui, il serait temps de peser ses mots.

  • "Mais pour le Conseil fédéral, la liberté d’expression « ne s’applique pas sans limite », a indiqué K.Keller-Sutter. Ainsi, l’article 261 du Code pénal protège non seulement la cohabitation pacifique de toutes les religions (sic), mais aussi le droit au respect des convictions (!!!) »...Alors, moi le quidam, devrait comprendre que celui érigera Hitler en "prophète" et qui le critiquera pourrait être poursuivi pour non respect du droit des conviction. PLUS RIDICULE, TU MEURS, Hélas Samuel Paty et bien d'autres en ont fait l'expérience. Paix à leur âme

  • @Mario Jelmini
    D'accord avec vous. Nier qu'il y a un lien entre les "islamistes" et et l'islam est évidemment stupide. Le moins qu'on aurait pu attendre du Père aurait été qu'il utilise une formule du genre telle que "interprétation dévoyée de l'islam".
    Peut-être faudrait-il aussi dire que les prêtres pédophiles ne sont pas des prêtres ou des catholiques. C'est un déni de la réalité qui ne s'explique que par une idéalisation naïve de ce que peut être une religion.

  • Mahomet? Un virus.
    L'islam? Une pandémie.
    Malheureusement, il n'existe pas de vaccin.
    Alors que faire? Tout son possible pour enrayer la pandémie.
    Cela conduira-t-il (pour prendre un exemple) à ce qu'un excité de l'autre bord en vienne à trancher la gorge d'Erdogan en pleine rue, ou dans la magnifique mosquée Sainte-Sophie?
    Je ne souhaite pas que cela se produise - ce serait alors l'escalade. Mais si cela devait arriver, je ne pourrais m'empêcher de considérer que c'est un juste retour des choses.

  • Donc pour vous les attentats contre des mosquées sont un "juste retour des choses"? C'est bien, j'espère que les autorités vous auront à l'œil. Moi j'écris ca à l'inverse et je vais en prison direct (à juste titre, d'ailleurs). Il faut que tout le monde sache quels genres de personnes fréquentent ce blog.

  • @ Tarik
    Vous m'avez mal lu. J'ai écrit: “Je ne souhaite pas que cela se produise”. Je n'encourage nullement le terrorisme et les autorités n'ont pas à s'inquiéter à mon sujet sur ce point.

  • "J'ai écrit: “Je ne souhaite pas que cela se produise”.

    Et vous avez ajouté: "Mais si cela devait arriver, je ne pourrais m'empêcher de considérer que c'est un juste retour des choses.". C'est très clair, les gens ne sont pas dupes.

  • @Tarik, qui a écrit:
    “Il faut que tout le monde sache quels genres de personnes fréquentent ce blog.”

    Ce n'est pas de notre faute, Tarik, si nous sommes des mécréants. C'est de la faute à Allah. En effet, Le Prophète (la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) a dit:
    • “Dieu guide qui il veut” (Le Coran XXVIII:56, II:142 et II:213)
    • “Dieu égare qui il veut” (Le Coran VI:39)”.
    • “Mon Seigneur, (...) tu égares qui tu veux et tu guides qui tu veux” (Le Coran VII:155; le verset 156 livre cette réplique cinglante et significative du Seigneur: “Mon châtiment atteindra qui je veux”).
    • “Il n’y a pas de guide pour celui que Dieu égare” (Le Coran VII:186).

    Il ne faut pas nous en vouloir, Tarik. Si Dieu vous guide (vous êtes vraiment un veinard), il a malheureusement choisi de nous égarer, nous, les personnes qui fréquentons ce blog (pas de bol, vraiment).

  • @ Tarik, en réponse à son commentaire de hier dimanche à 15ho5, où il a écrit:
    « Et vous avez ajouté: “Mais si cela devait arriver, je ne pourrais m'empêcher de considérer que c'est un juste retour des choses.”. C'est très clair, les gens ne sont pas dupes. »

    Penser une chose en son for intérieur n'a rien à voir avec commettre un acte terroriste.
    S'il y a sur ce blog un spécialiste de la duperie, c'est bien Tarik.

  • Bien sûr, c'est moi le "chef de la duperie", surtout pas quelqu'un qui souhaite et espère des attentats contre des musulmans car ca serait un "juste retour des choses" (VOS mots, pas les miens). Bravo, monsieur, Bissonnette et Tarrant serait fier de vous.


    "Penser une chose en son for intérieur n'a rien à voir avec commettre un acte terroriste."

    Donc il faudrait appliquer la même logique avec des musulmans qui ont des ides radicales par exemple. Appliquez ce principe à vous-même d'abord lorsque c'est l'autre camp qui est concerné avant d'essayer de donner des leçons aux autres.

  • Vous êtes admirable, Tarik !
    Une fois de plus, vous m'accusez d'être “quelqu'un qui souhaite et espère des attentats contre des musulmans” alors que j'ai écrit textuellement "Je ne souhaite pas que cela se produise” (mon commentaire d'avant-hier samedi à 16h35).
    Comment pouvez-vous, avec une pareille mauvaise foi, espérer convaincre les lecteurs de ce blog de faire preuve de davantage de compréhension vs-à-vis des musulmans?
    Vous défendez bien mal votre cause.

    Par ailleurs, je confirme que penser une chose en son for intérieur n'est pas du même niveau que commettre un acte terroriste.

    “Appliquez ce principe à vous-même d'abord lorsque c'est l'autre camp qui est concerné avant d'essayer de donner des leçons aux autres”,
    J'applique ce principe à tout le monde, contrairement à ce que vous laissez entendre.
    Comme donneur de leçons, vous êtes le Maître, frère Tarik. Comme pour la duperie.
    S'il existe un Dieu, je n'aimerais pas être à votre place quand il triera le bon grain de l'ivraie: à gauche l'enfer, à droite le paradis...

  • Vous êtes dans le oui mais, ne me prenez pas pour un imbécile. Ca ne sert a RIEN d'écrire "Je ne souhaite pas que cela se produise” si c'est pour écrire plus bas : "Mais si cela devait arriver, je ne pourrais m'empêcher de considérer que c'est un juste retour des choses." J'ai inventé ces écrits peut-être? Encore une fois, ce sont VOS écrits, pas les miens, vous êtes dans constamment dans le oui mais.

    En gros c'est: "Je ne veux pas que ca produise mais si ca se produit ils l'ont bien cherché". Encore une fois, les gens ne sont pas dupes. Moi j'écris une connerie pareille, je me fais questionner par la police dans un délai de 15 miniutes et avec raison d'ailleurs.

    Votre persistance a m'appeler "frère Tarik" ne vous honore pas.

  • «Alors que faire? Tout son possible pour enrayer la pandémie.»

    Là je suis à 1000% sûr que la chloroquine est inefficace.

  • “Là je suis à 1000% sûr que la chloroquine est inefficace.”
    Pas si sûr...
    Il faudrait poser la question au prof. Raoult.
    Il serait capable de vous contredire... :-)

  • Mahomet serait le vrai coupable du meurtre de Samuel Paty? Vraiment?

    Je me dois de prendre la défense de Mahomet. Celui-ci n'a-t-il pas déclaré (voir Le Coran LVII:2) : “C’est Dieu qui fait vivre et mourir” ?
    Ce qui ne faisait que confirmer ce passage de la Bible (Deutéronome 32:39) où Dieu affirme: “Moi seul je fais mourir”.

    Ainsi donc, le vrai coupable de l'assassinat de Samuel Paty ne serait autre, en dernier ressort, que Dieu lui-même.

    Cela prouve une chose: Dieu n'est pas mort. Dans ce domaine, tout reste à faire.
    Car si vous supprimez Allah, Mahomet perd toute crédibilité. Et si Mahomet perd toute crédibilité, il perd aussi toute espèce d'autorité. Et si Mahomet perd toute espèce d'autorité, il n'y a plus d'islam. Et s'il n'y a plus d'islam, “Allah akbar” n'est plus qu'un mauvais souvenir.

  • Quel beau piège que ces discussions qui pourraient être positives si l'islam n'était pas autre chose qu'un imposture totalitaire aux apparences de religion, juste pour donner le change aux naïfs qui s'escriment à vouloir démontrer qu'il existe un monde islamique modéré. Modérés voilà un gag pour couvrir les agissements criminels qui se cachent sous le tapis de prière. Macron dont la femme véritable conspirationniste à l'Elysée est une porteuse de valises du FLN, comme Roccard, a allumé la mèche des soi-disant modérés en affirmant que la colonisations était un crime contre l'humanité et ce devant des officiels musulman algériens. Pour tous ces modérés il n'y a qu'UNE SEULE SOLUTION MODÉRÉE A LEUR MANIÈRE, LA MÊME QU'EN TANT QUE PRECURSEURS ILS ONT IMPOSÉE AUX PIEDS NOIRS :

    -- LA VALISE OU LE CERCUEIL. --

    La fin du pétrole a sonné glas des cadeaux pour soutenir toutes ces fadaises. Les régimes islamiques n'ont eu alors qu'une solution pour maintenir leurs dictatures c'est de faire croire que Mahomet enjoignait les musulmans à conquérir le monde. Celui des subventions de l'occident pour palier ces déficiences financières. Dès que vous coupez ces robinets à un islamiste modéré, son seul salut n'est pas de rentrer au bled pour travailler sérieusement, mais de se mettre en guerre le plus discrètement possible, c'est-à-dire:

    -- EN GUERRE CIVILE.--

    C'est une mentalité de parasites directement héritée des peuples nomades. Mettre le feu à la terre devenue brûlée, juste pour que ceux qui restent ne leur survivent pas et soient punis de les avoir aussi bêtement soutenus. Et Notre Dame et bien d'autres font partie de ces planificatiosn criminelles comme tant d'autres nature, à savoir toutes ces industries "Sévéso" qui explosent et prennent feux dans des séries qui ne doivent rien aux hasards, mais aussi le coronavirus corano-virus travesti subitement par les médias en covid-19. L'arme ultime des lâches vendue dans les laboratoires fournis avec la main-d'oeuvre comprise par Macron aux Chinois, juste pour que les musulmans "scientifiques" "français" puissent y impose un attentat et a fortiori un bouc-émissaire idéal qui arrange beaucoup trop de monde: Les chinois, les seuls qui combattent avec intelligence les envahisseur Ouïghours tueurs de boudhistes et de chrétiens, armés par le 22 millions offerts par A. Berset sur le dos des Suisses si riches... de dettes.

  • La question de l'Islam me fait penser à l'homéopathie.
    Sur le second sujet, je suis devenu un spécialiste mondial. En effet, j'ai suffisamment de connaissances scientifiques, suffisamment lu d'articles dessus que depuis mon adolescence où j'ai rencontré un vrai homéopathe pour la première fois, je peux maintenant affirmer que ce ne sont que billevesées qui font perdre beaucoup d'argent aux systèmes qui acceptent de rembourser l'homéopathie. Ce qui est fascinant c'est que nombre de gens (dont des praticiens) sont convaincus de cette imposture malgré des preuves évidentes.
    Pour moi, c'est vraiment le point commun avec l'Islam: l'aveuglement de certaines et certains.

    En effet, bien que non spécialiste de l'Islam, j'en ai quand même une connaissance très poussée mais totalement à mon insu Je m'explique mais je pourrais résumer cela par cette maxime: "si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère viendra à toi". Je ne suis pas venu à l'Islam mais il vient à moi.
    2 points notables mais il y en a d'autre.
    Pour l'inscription de mon enfant à l'école pour la première année d'école maternelle, on m'indique que l'école est une école de section internationale arabe.
    Cela m'interpelle car je pressent quelques points mais interdiction de trop le montrer car il s'agissait bien évidemment de préjugés.
    Mais bingo car mes préjugés ont été entièrement dépassés:
    * les parents étaient bien entendus très voilés, très barbus et avec des habits très traditionnels. Une des mères venait entièrement voilée et pour qu'elle puisse passer la porte de l'école elle enlevait sa cagoule et mettait un masque de chirurgien (je parle bien entendu d'une période avant le covid)
    * des parents avaient demandé à ce que pour la kermesse de l'école les stands de nourritures soient séparés entre musulmans et non musulmans (faut pas mélanger les couverts).
    Mais ceci n'est rien comparé au point 2.
    J'avais un collège d'un pays du maghreb pendant 5/6ans qui était fort sympathique. Très religieux, il aimait bien parler de sa religion (les 5 piliers de l'Islam, etc, etc).
    Le lendemain de son départ définitif pour son pays, il a fait passer un livre à plusieurs de ses collègues par le biais d'une autre personne.
    J'ai eu droit au pire de tous (pour un non musulman s'entend):
    Les droits de l'homme en Islam.
    J'ai parcouru ce livre 3 fois:
    La première très rapidement, en considérant que je ne le lirai jamais (il y a en permanence un signe pour l'évocation du prophète, du dieu).
    La deuxième fois, j'avoue que j'ai bien ri : le nombre de coups fouet pour telle ou telle peine, le chapitre pour en fini avec les préjugés : non l'Islam n'est pas barbare et de couper la main d'un voleur se justifie)
    La troisième fois, je l'ai lu en détail en soulignant toutes les parties que je trouvais délicates. Et là je n'ai pas du tout ri.
    Tous les poncifs que l'on connait de l'Islam y sont (sauf le foulard qui n'y est pas du tout mentionné). Le statut des non croyants, les impôts, la lapidation, etc, etc. La description de la Charia quoi.
    Avec ce livre, j'ai une très bonne connaissance de l'Islam et ce livre m'a été donné par un fervent croyant sans que je ne lui demande quoi que ce soit.
    Etait-ce un avertissement de sa part? Je ne le crois pas, plutôt sa mission de musulman de prêcher aux autres les vertus de l'Islam.

    Il semblait très pacifique lui.

  • @ Tariq
    Vous sentez-vous à l'aise avec cette parole du Prophète (que la paix soit avec lui):
    “Ceux qui offensent Allah et Son messager, Allah les maudit ici-bas, comme dans l'au-delà et leur prépare un châtiment avilissant” (Le Coran, sourate 33, verset 57) ?

  • Sachant que chaque texte religieux de chaque religion parle de châtiment dans l'au-delà, oui je suis à l'aise avec ca.

  • @ Tarik
    Pas d'accord avec vous. La religion pastafarienne ne parle pas d'un châtiment dans l'au-delà.

    Comme l'a écrit Wilfried dans son intéressant commentaire, l'islam est une imposture. Pas seulement l'islam, d'ailleurs. D'une manière générale (et sans vouloir offenser personne), j'en suis arrivé à considérer les religions comme des attrape-nigauds. Et vous en faites un beau, de nigaud.

  • Je tombe des nues.
    Il existe en Suisse un délit de blasphème. Que le Conseil national n’a pas voulu abolir.
    Déjà que j’ai du mal avec la définition du mot blasphème.
    Larousse:
    « Une parole ou discours qui outrage la divinité, la religion ou ce qui est considéré comme respectable ou sacré »
    Je suis athée. Antithéiste aussi, suis-je alors dès que je l’affirme un blasphémateur ?
    Passible des foudres de la loi ?
    Tarik prétend qu’il n’y a pas de mensonge islamique.
    L’existence du prophète, déjà, attestée par aucune source fiable historique est déjà un mensonge.
    Jésus comme Mahomet ne sont décrits et documentés comme ayant existé dans aucun document historique fiable. A ce jour.
    L’ancien et le nouveau testament ne sont en aucun cas des documents historiques fiables prouvant l’existence d’un Jésus et d’un Moïse.
    On peut supposer que ces personnages mythique sont plus une représentation en un, de plusieurs personnalités ayant marqué les esprits de leur contemporains.
    Nier ce que littéralement le coran exprime, est aussi un mensonge.
    D’autant qu’actuellement, les docteurs « des hadiths », comme les autorités représentatives de musulmans occidentaux sont plus prompts à la masturbation mentale pour relativiser ce qu’y est écrit que pour le traduire enfin correctement , (C’est encore eux qui le disent, toute lecture autre qu’en arabe du VIème siècle du coran n’est pas exacte.) dans la langue des populations qui accueillent l’immigration musulmane.
    Toujours Tarik
    « Donc pour vous les attentats contre des mosquées sont un "juste retour des choses"? « 
    Personne me semble-t-il l’a écrit sur ce blog.
    « C'est bien, j'espère que les autorités vous auront à l'œil. Moi j'écris ca à l'inverse et je vais en prison direct (à juste titre, d’ailleurs). »
    Et de ce mensonge, il le transforme en victimisation.
    « Il faut que tout le monde sache quels genres de personnes fréquentent ce blog. »
    Encore la victimisation sous prétexte d’intentions d’islamophobes alors que des actes criminels et odieux ont réellement été commis par des musulmans.
    C’est lassant à la fin.
    Or voilà de mon point de vue un vrai sujet, à débattre avec un musulman ouvert comme Tarik.
    Mahomet a-t-il oui ou non vraiment existé, et peut-on le prouver ?
    Et par conséquent justifier l’idolâtrie insensée qui pousse des musulmans à tuer ou à entrer en transe, violente, dès qu’un occidental s’en moque.

  • "@mireille valette Le titre est un peu putaclic. Je suis d'accords avec Mère-grand, certains idiots pourraient ne pas lire la suite. Je vous rejoins sur un seul point, l’idolâtrie concernant Mohammed. Le copier, faire tout comme lui ne fera pas du musulman un meilleur musulman. Je ne vois pas en quoi manger avec 4 doigts au lieu de 5 fera de moi un meilleur musulman. Si on en arrive à vouloir manger comme lui, il faudrait alors se priver d'eau courante, voiture, natel, etc.. Tout cela n'existant pas au temps du prophète. Il faudrait aussi que les musulmans se rendent compte que si Mohammed faisait certaine chose comme manger avec 4 doigts, c'est plus parce qu'il préférait manger et qu'il n'y avait rien de religieux. Concernant l'inexistence de Mohammed, on pourrait dire que Moise, Jésus n'existent pas également. Ce n'est pas parce qu'il n'y a aucune trace écrite, qu'il n'a jamais existé."

  • Plutôt que la définition du blasphème donnée par le Larousse, ce qui doit retenir notre attention c'est le libellé de la disposition du Code pénal réprimant le blasphème:

    Art. 261 Atteinte à la liberté de croyance et des cultes
    Celui qui, publiquement et de façon vile, aura offensé ou bafoué les convictions d’autrui en matière de croyance, en particulier de croyance en Dieu, ou aura profané les objets de la vénération religieuse,
    celui qui aura méchamment empêché de célébrer ou troublé ou publiquement bafoué un acte cultuel garanti par la Constitution,
    celui qui, méchamment, aura profané un lieu ou un objet destiné à un culte ou à un acte cultuel garantis par la Constitution,
    sera puni d’une peine pécuniaire.

    Pendant qu'on y est, j'aimerais attirer l'attention sur deux autres articles du Code pénal, placés à proximité immédiate du précédent et que nos autorités de poursuites pénales seraient bien inspirées d'appliquer plus souvent, que ce soit par rapport à certains imams sévissant dans notre pays, par rapport aux organisations criminelles auxquelles ces imams se rattachent, voire par rapport à l'islam tout court, religion qui repose sur un livre prônant la haine et la violence contre les non-musulmans:

    Art. 260ter Organisation criminelle
    1. Celui qui aura participé à une organisation qui tient sa structure et son effectif secrets et qui poursuit le but de commettre des actes de violence criminels ou de se procurer des revenus par des moyens criminels,
    celui qui aura soutenu une telle organisation dans son activité criminelle,
    sera puni d’une peine privative de liberté de cinq ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

    Art. 259 Provocation publique au crime ou à la violence
    1 Celui qui aura provoqué publiquement à un crime sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.
    2 Celui qui aura provoqué publiquement à un délit impliquant la violence contre autrui ou contre des biens, sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

    À propos de votre phrase “Personne me semble-t-il ne l’a écrit sur ce blog”, veuillez lire, plus haut, le commentaire signé Tarik daté du 31 octobre à 20h19, qui répondait à mon commentaire du même jour à 16h35.

  • "Quel beau piège que ces discussions qui pourraient être positives si l'islam n'était pas autre chose qu'une imposture totalitaire aux apparences de religion" (Eclair)

    Vous allez bien rigoler.

    Aux US, le bipartisanisme est une imposture religieuse.

    Le vrai totalitarisme politique est caché dans les communautés, dissimulé derrière le grand spectacle public des congrégations et des rites religieux servant de vérification continue de la réalité de cette liberté de croyance et d'expression objet du premier amendement de la constitution.

  • Mahomet, vrai coupable du meurtre de Samuel Paty?

    Dans le Coran II:30, lorsque Dieu leur confie qu’il va établir un lieutenant (un “calife” ) sur la Terre, les anges s’inquiètent: “Vas-Tu en désigner un qui sèmera le désordre et répandra le sang?”
    On connaît la suite: Dieu désigna Mahomet.

  • Scoop ! Espérons que ça sera le début d'un vaste mouvement :
    Chimène Badi condamne les violences commises au nom de sa religion
    https://www.20min.ch/fr/story/gros-coup-de-gueule-sur-un-sujet-sensible-a-la-tele-429437154127
    ... et elle dit qu'elle se rend compte que c'est dangereux.

    Etre contre la violence peut être dangereux, voilà qui est intéressant....
    Espérons pour elle qu'elle ne devra pas dorénavant vivre sous protection policière !

  • Dans l'émission de Laurent Ruquier (31 octobre, "on est presque en direct", France2) Chimène Badi a dit qu'elle était musulmane et qu'elle avait honte du comportement de certains musulmans. Elle a ajouté que c'était dangereux pour elle que d'oser dire cela et qu'elle aimerait être suivie par d'autres artistes musulmans.
    Bravo Chimène. Comme on comprend ses craintes face aux nombreux barbares adeptes de cette "religion".

  • @ Tarik : dans la discussion sous "Le crime des Yvelines et les musulmans modérés", vous avez accusé les caricaturistes d'avoir "provoqué" les musulmans. Je vous cite (20.10.20) :

    "il faut aussi tenir compte de la sensibilité des voix et ne pas chercher à délibérément provoquer, ce que beaucoup de gens font avec ces caricatures en toute connaissance de cause".

    J'aimerais donc vous demander : qui les gens qui priaient dans une église auraient-ils bien pu provoquer ? Vous voyez bien que cela n'a rien à voir avec des "provocations", mais tout à voir avec un désir de soumettre l'Europe à l'islam politique.

    Tarik, vous adorez accuser les critiques de l'islam d'être de dangereux extrémistes, de montrer leur "vrai visage", d'être de mauvaise foi, d'être lâches (voir les discussions sous "Le crime des Yvelines et les musulmans modérés"), et j'en passe.

    Vous utilisez la "reducto ad hitlerum" à la louche !

    Pourtant vous savez bien qu'aucun musulman n'a été tué en Europe en représailles aux pourtant très très nombreux attentats islamiques qui ont eu lieu cette dernière décennie. C'est bien la preuve que les Européens sont des gens vraiment pacifiques. Dans des pays musulmans par contre, il suffit souvent de rumeurs pour que soient organisés des pogroms contre les non musulman. D'ailleurs les chrétiens ont progressivement pratiquement disparu du Moyen orient, du Maghreb, de Turquie, alors qu'ils y étaient chez eux bien avant les invasions musulmanes.

    Alors Tarik, on aimerait bien que plutôt que de combattre des gens qui n'ont jamais tué personne, vous mettiez vos idées en action, et que vous vous engagiez ouvertement et politiquement contre l'islam radical. Mais là vous savez que vous prendriez de véritables risques. Il est plus facile et certainement moins dangereux, de venir accuser les lecteurs de ce blog, que de lutter contre l'islam radical. Sauf que cela ne servira à rien : si un jour les choses dégénèrent, ce sera bien à cause d'un x ème attentat islamique, et pas à cause d'un article de ce blog. Alors si vous êtes un homme courageux, allez-y engagez-vous contre l'islam politique.

  • "D'ailleurs les chrétiens ont progressivement pratiquement disparu du Moyen orient, du Maghreb, de Turquie, alors qu'ils y étaient chez eux bien avant les invasions musulmanes. "
    C'est un peu réducteur, surtout que le christianisme y étaient installé que depuis 200-300 ans, c'est pas beaucoup. De plus il a remplacé des rites païens. Donc le christianisme a fait disparaitre les rites païens. Mais cette accusation est moins grave...

    "qui les gens qui priaient dans une église auraient-ils bien pu provoquer "
    Personne, ils sont mort parce qu'un islamiste a cru bon de les tuer. C'est un crime, un attentat terroriste et j'espère qu'il croupira en prison le reste de sa vie.

  • Vous avez vous-même accusez les musulmans modérés (que vous qualifiez de "modérés" pour laisser insidieusement entendre qu'ils n'existent pas vraiment, je ne suis pas stupide vous savez) d'être des lâches donc je vous rends la monnaie de votre pièce. Je maintiens et j'assume aussi mes propos concernant la haine pathologique de certains sur ce blog envers l'Islam ET les musulmans que vous entretenez également car elle vous arrange. Si vous pensez que cela ne peut pas mener a quelque chose de grave, c'est que vous êtes déconnecté de la réalité.

    Concernant l'attentat dans la cathédrale de Nice, que je sache, ca n'avait rien a voir directement avec les caricatures et tout a voir avec les propos de Macron et l'islamisme en général. Évidemment, personne ne mérite de se faire tuer ou menacer pour des caricatures, j'ai été très clair la-dessus et la n'est pas la question.

    "il faut aussi tenir compte de la sensibilité des voix et ne pas chercher à délibérément provoquer, ce que beaucoup de gens font avec ces caricatures en toute connaissance de cause".

    Je maintiens mes propos (mes écrits dans ce cas-ci) et je suis de loin pas le seul a le dire et a le penser. Chercher a provoquer en permanence et a jouer avec les limites nuit au bon fonctionnement d'une société et est source de tensions dont on pourrait tous se passer. Si vous ne comprenez pas cela, il n'y a rien que je puisse faire pour vous. Cela s'applique d'ailleurs a de nombreux sujets, pas seulement lorsqu'il est question d'Islam ou de caricatures.

    Concernant le fait de s'engager contre l'islamisme, je vous ai déja répondu a ce sujet aussi.

  • Omar a partiellement raison quand il affirme que le christianisme a fait disparaitre les rites païens. Le christianisme a en effet supplanté le mithraïsme, qui était la religion dominante de l'Empire romain.
    Partiellement raison parce que le culte de Mithra ne se réduisait pas à des rites païens: il s'agissait d'une véritable religion. Ou alors il faudrait écrire que les rites musulmans (inclus trancher la gorge des non-musulmans) ont succédé aux rites chrétiens, lesquels avaient pris la place des rites mithraïques.

  • @ Tarik, vous êtes extraordinaire. Vous condamnez chaque attentat, et en même temps pour vous, chaque attentat serait motivé par le comportement des non musulmans.

    D'abord des caricatures qui "provoquent", et maintenant les propos de Macron qui seraient la cause des égorgement dans une église de Nice.

    Et pour le père Hammel, c'était quoi ? Et pour les égorgement de Magnanville c'était quoi ? Et pour les attentats de la préfecture de police de Paris, c'était quoi ? etc...

    Tout ce que vous avez réussi à nous démontrer c'est que pour l'islam, tout ce qui ne lui est pas soumis, peut devenir une bonne raison de punir les insoumis par la violence. Jusqu'à la soumission totale, On a bien compris que vous trouverez toujours une "bonne"raison aux attentats, tout en condamnant fermement mais sans jamais agir, ce qui je crois vous l'avoir démontré ne sert absolument à rien.

  • Chaque attentat est motivé par de nombreux facteurs y compris parfois oui le comportement des non-musulmans mais pas que. Les principaux responsables ce sont les islamistes qui passent à l'acte et les autorités qui les laissent circuler librement alors que la vaste majorité d'entre eux sont connus et sont des bombes à retardement. C'est facile de dire ce qui sert ou pas à quelque chose alors que vous ne proposez pas grand chose et que vous globalement ne server à rien à part à faire peur et à exciter des gens instables et potentiellement dangereux. À quoi servez-vous, Sophie? Quel est votre but ultime? Allez, dites nous le.

    Je maintiens encore une fois qu'il ne faut pas provoquer inutilement et chercher à faire applaudir la haine en se cachant derrière la liberté d'expression tel un gamin surexcité et ce avec n'importe quel sujet. Par exemple, je n'irais pas dans un quartier peuplé majoritairement de Noirs aux États-Unis avec pour but de me moquer de George Floyd. Si vous ne comprenez toujours pas cela, je ne peux encore une fois rien faire pour vous.

  • @Tarik : A quoi je sers Tarik ? j'essaie de vous faire réfléchir et de vous faire comprendre que jouer l'apaisement face aux islamistes comme vous nous demandez de le faire, ne mènera à rien.

    C'est Churchill qui a dit : "Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre." C'est assez clair ?

    Se coucher devant l'islamisme comme vous nous le demandez pour éviter les "provocations" et ainsi les attentas est inutile. Les Autrichiens n'ont pas le principe de laïcité, ils n'ont pas de caricaturistes, ils n'ont pas colonisé qui que ce soit, ils ne sont pas intervenus où que ce soit au Moyen-Orient. Et pourtant ils ont eu leur attentat islamique,

    Ceci prouve que pour les islamistes peu importe ce que font les non musulmans. Ce qui pose problèmes est le fait que ceux-ci soient simplement des non musulmans. Car Allah a demandé à ses disciples de combattre les non musulmans jusqu'à ce que toute la terre lui rende un culte.

    coran 8 :39 : Combattez-les jusqu’à ce que cesse toute dissension et que l’islam soit l’unique religion.

    A votre niveau, vous essayez de nous soumettre à l'islam en nous demandant de ne pas "provoquer" les islamistes. Sans le comprendre, et bien malgré vous, vous être un de ceux que l'on appelle les "idiots utiles" des islamistes que vous pensez dénoncer.

    Je vous l'ai déjà dit, si véritablement vous êtes opposé aux islamistes, il vous faut vous engager en politique, car si nous voulons éviter l'affrontement à terme, il faudra que les musulmans modérés s'engagent ouvertement et résolument contre ceux-ci.

    Mais pour le moment, personne ne voit rien venir. Je fais l'hypothèse que vous savez parfaitement qu'il y a un danger à s'opposer à l'islam politique, alors que vous ne risquez rien à débattre sur un site de gens critiques de l'islam.

    Par ailleurs, je vous fais remarquer que si vous reprenez tous nos échanges, vous pourrez constater que je suis beaucoup plus polie et respectueuse avec vous que vous ne l'avez jamais été avec moi. En ce qui me concerne je pense que ceci est du au fait que vous avez appris que toute personne s'opposant à l'islam était un mécréant peu digne de respect, et que malgré vous cette programmation ressort dans les mots peu amènes que vous utilisez régulièrement pour me parler.

  • Je ne vous ai jamais demandé de jouer l’apaisement face aux islamistes, je vous ai demandé qu’on réfléchisse tous ensemble ce qui oui implique entre-temps de ne pas chercher à exacerber la haine pour ensuite accourir en sauveur hypocrite. Chercher à ne pas exacerber la haine ce n’est pas faire le jeu des islamistes puisque leur but est justement qu’on se divise et qu’on se dispute ce qui va faciliter leur travail. C'est d'ailleurs ce que vous faites ici avec brio. Si on ouvre une porte ensemble, on la referme ensemble aussi.

    L’Autriche est l’exception qui prouve la règle. Cet attentat à Vienne est à 100% la faute des autorités autrichiennes qui connaissaient l’islamiste en question et qui pourtant l’ont laissé circuler librement après sa sortie de prison alors qu’il aurait du être immédiatement expulsé du pays et déchu de sa nationalité autrichienne, ce qui aurait évidemment permis de prévenir cet attentat.

    Merci pour les accusations sans fondement. Je suis tellement l’idiot utile des islamistes que j’ai reçu des menaces de leur part et de la part de l’extrême-droite (dont une part d’ex-musulmans "pacifistes",,,) pourtant je continue quand même à m’exprimer, à vivre librement et à les dénoncer tous les deux au quotidien. Contrairement à certains, je ne vais pas pleurnicher à la télévision sur ma situation pour essayer de faire pitié, pour régler des comptes et pour mousser ma carrière.

    Je n’ai pas à être poli ni respectueux avec quelqu’un qui dit beaucoup de bêtises, ment, fabule et insulte ma famille au passage en plus de jouer à la vertu ostentatoire. Vous exigez la politesse et le bienséance que vous n’accordez jamais en premier aux musulmans en les accusant immédiatement de tous les maux et en lançant des accusations diffamatoires sans la moindre preuve contre eux. Je n'ai pas à me soumettre à vos interrogatoires, à m'excuser, à me repentir ni à répondre en permanence des crimes et des comportements des autres.

  • "Je n’ai pas à être poli ni respectueux avec quelqu’un qui dit beaucoup de bêtises, ment, fabule et insulte ma famille au passage en plus de jouer à la vertu ostentatoire".

    Pour vous, contrer vos arguments par d'autres arguments c'est "mentir, affabuler" et "insulter" votre famille.

    Je n'ai pas non plus "accusé les musulmans de tous les maux". J'accuse l'islam d'être une idéologie dangereuse et j'explique pourquoi.

    Mais on dirait que pour vous, critiquer l'islam, c'est comme critiquer tous les musulmans. A ce régime là on n'aurait jamais pu combattre le nazisme sans se faire taxer d' "accuser les allemands de tous les maux". Les résistants auraient été traités de "germanophobes" etc.

    Mais pour vous il parait presque impossible de faire la part des choses entre les individus et la religion qui leur a été attribuée à la naissance. Pourtant c'est ce que font tous les jours les Français qui n'ont jamais lancé de pogrom anti musulmans en France malgré les nombreux crimes commis au nom de l'islam. Etes-vous en mesure de comprendre cela ?

  • "Pour vous, contrer vos arguments par d'autres arguments c'est "mentir, affabuler" et "insulter" votre famille."

    Ce ne sont pas des arguments valables lorsque vous mentez clairement, que vous ériger des demi-vérités ou des mensonges en vérité absolue et que vous racontez n'importe quoi. Vous savez fort bien que vos lecteurs et lectrices ne font justement PAS la différence entre Islam et musulmans comme vous d'ailleurs donc ne me prenez pas pour un imbécile une nouvelle fois. Vous exigez en permanence le respect que vous n'accordez jamais aux autres.

  • Je comprends que les musulmans se démènent à prouver que l'islam n'est pas pire que d'autres, sauf que dans les faits, ce n'est pas crédible.
    La frontière entre islam et fascisme est faible.
    Rendre la crédibilité, c'est éliminer les textes moyenâgeux du coran afin d'enlever toutes ambiguïtés entre religion de paix et fascisme.

    On est loin de l'islam de lumière purgé de son obscurantisme.

    La tactique des défenseurs de l'islam, c'est la même que ceux qui défendent le totalitarisme : Chercher les failles de la démocratie pour légitimer tout le système de répression.

    Tant que l'islam de lumière n'est pas enseigné, le musulman peut basculer du côté obscure du fascisme.
    L'islam n'est pas une religion de paix, elle en parle parfois, ce n'est pas la même chose.

    Au lieu de défendre aussi l'obscurantisme, les musulmans devraient s'en affranchir, mais ce n'est pas gagné.

  • "La frontière entre islam et fascisme est faible"

    Comment se fait-il que l'Holocauste a eu lieu en plein coeur de l'Europe chrétienne alors et pas au Moyen-Orient? Quand vous essayez de produire un argument, assurez vous de ne pas écrire n'importe quoi.

  • @ Tarik, et votre référence à l'Holocauste. Vous oubliez que les Occidentaux ont fait leur mea culpa concernant ce qui s'est passé et qu'ils se sont engagés massivement pour que cela n'arrive plus jamais. De l'autre côté, on attends toujours le mea culpa turc pour le génocide arménien. On en est tellement loin que dernièrement les loups gris turcs sont allés sans aucune honte, à la chasse aux Arméniens dans les rues de plusieurs villes françaises.

    Par ailleurs chaque année les Turcs célèbrent en grande pompe la prise de Constantinople la chrétienne. Essayez d'imaginer ce que vous diriez si les Français une fois en Algérie avaient commencé par massacrer tous les musulmans, et ensuite célébraient avec fierté cette victoire chaque année.

    Car en islam on ne se remet jamais, au grand jamais en question. On regarde la paille dans l'oeuil de l'autre et jamais la poutre dans le sien. On accuse toujours autrui, mais on ne se demande jamais ce qui dans ses propres textes fondateurs aurait nourri la violence. On critique chaque évènement de l'histoire des autres mais on sanctifie la sienne, y compris les pires massacres et génocides.

    L'islam malgré tous les crimes qu'il engendre doit rester blanc comme neige, mais le moindre crime dans l'histoire des non musulmans doit être rappelé en permanence.

  • Sophie, la question n'est pas de savoir si les Occidentaux ont fait leur mea-culpa par rapport à l'Holocauste, ca c'est un fait. Je trouve simplement extrêmement mal placé d'associer une religion entière au fascisme alors que dans les pays musulmans du Moyen-Orient il n'y a jamais eu rien qui puisse se rapprocher des crimes nazis en Europe. En plus, bon nombre de ces pays ont accueilli des réfugiés juifs pendant et après la Seconde Guerre Mondiale.

    J'attends aussi la dénonciation du gouvernement turc du génocide arménien tout comme j'attends encore le mea-culpa de vos amis serbes pour Vukovar, Srebrenica, le siège de Sarajevo ainsi que l'ensemble des crimes de guerre. en ex-Yugoslavie Dans les deux cas, je sens qu'on va attendre longtemps.

    Vous connaissez très mal les différents courants de l'Islam ainsi que les penseurs musulmans et les mouvements progressistes si vous croyez que l'Islam ne se remet jamais en question. Cependant, il y a des manières de le faire, des manières plus constructives et moins dangereuses que les vôtres.

  • @Tarik
    Définition du fascisme : "Idéologie totalitaire, arbitraire ou dictatoriale dans un sens plus général"

    Votre référence à l'Holocauste est ridicule. Le nazisme est une forme de fascisme, le salafisme une autre.

    Je répète avec assurance, l'islamisme est fasciste, et l'enseignement de l'islam actuel avec son obscurantisme fait vaciller des croyants dans le fascismes religieux

    Si vous défendez l'obscurantisme dans des passages du Coran, vous défendez alors le fascisme.
    Si vous défendez un islam des lumières, alors cet islam non fasciste est bienvenu.

    Assumez votre soutien à la forme fasciste de l'islam au lieu de sortir le mot "Holocauste" à toutes les sauces. Les musulmans progressistes, eux, assument le mot "fasciste" en désignant certains mouvements islamiques.

    Vous défendez les vertus de l'islam en oubliant la noirceur qui est certes le reflet d'une époque, mais qui rend sa défense hypocrite.
    Celui qui défend l'islam purgé de son archaïsme, de sa noirceur, n'est pas hypocrite, et c'est le seul islam qui mérite d'être défendu.

  • Je dénonce la forme fasciste de l'Islam et je le fais depuis au moins 15 ans, la n'est pas la question. Le problème c'est que pour certains (plusieurs) non-musulmans il n'y a qu'une seule interprétation de l'Islam qui soit valable: Celle des islamistes. C'est cette vision binaire que je dénonce. Vous avez écrit: "La frontière entre islam et fascisme est faible" pas "La frontière entre salafisme et fascisme est faible".

  • A Omar
    « Concernant l'inexistence de Mohammed, on pourrait dire que Moise, Jésus n'existent pas également. » 
    Oui, en effet, ainsi que celle d’Abraham et je présume de bien d’autres piliers du monothéisme, décrits dans les livres sacrés.
    « Ce n'est pas parce qu'il n'y a aucune trace écrite, qu'il n'a jamais existé. »
    Evidemment. Mais ce serait plus le cas d’un quidam quelconque, à cette époque.
    Or on parle d’un chef de guerre fondateur politique de l’Oumma. Pareil personnage aurait laissé une trace documentée.
    Selon la tradition islamique, il est né à La Mecque vers 570 et mort à Médine en 632.
    Même l’existence de la Mecque n’est mentionnée dans aucun texte avant les textes islamiques, ce qui conduit certains critiques à douter même de son existence à l'époque en l'absence de traces archéologiques.
    Les sources premières de la vie de Mahomet résident principalement dans des textes d'hagiographes et d'historiens musulmans, de rédaction relativement tardive, aux IXème et Xème siècles.
    La question donc est l’Islam sans Mahomet comme modèle indépassable, s’effondrerait-il ?
    Je présume que oui, comme d’ailleurs le christianisme sans Jésus et le judaïsme sans Moïse et Abraham.
    Mais pas la croyance en un dieu unique. Et bien des malheurs seraient évités.
    La connaissance n’est pas l’ennemi de la foi.
    Un joueur croit en la chance. Même si c’est un « cador » en mathématiques et en probabilités.
    « De plus il (le christianisme) a remplacé des rites païens. Donc le christianisme a fait disparaitre les rites païens. « 
    Pas tout à fait, il les a assimilés. Le panthéons des saints ayant remplacé certains dieux païen et il a reconverti certaines fêtes païennes. Noël par exemple.
    J’ai un faible pour Ste Barbe, patronne des explosifs, quand je vois une mosquée ou le sacré Cœur à Paris.
    « Mais cette accusation est moins grave.. »
    Je savais que l’islam rendait bête, mais pleurnichard pour des païens, c’est nouveau !
    A Mario Jelmini
    Entièrement d’accord avec votre définition d’organisation criminelle et votre vision du coran.
    Appliquons simplement les lois !
    A Tarik
    « Je maintiens et j'assume aussi mes propos concernant la haine pathologique de certains sur ce blog envers l’Islam… »
    Personnellement, j’assume totalement cette haine pathologique envers l’islam.
    Je hais toutes les religions qui s’attaquent à la connaissance et aux libertés pour instaurer l’ignorance et la soumission.
    Envers les musulmans, non. Ils sont autant victimes de leur religion que nous si ce n’est plus.
    Exceptés vos oulémans, vos imams, vos sheikhs , dirigeants, portes-parole et ces abrutis de convertis prosélytes qui me gavent sérieusement.

  • Fraîchement arrivé en France, Brahim, 21 ans, Tunisien, a changé ses vêtements à la gare de Nice tôt jeudi dernier avant d’entrer dans la basilique voisine de Notre-Dame de L’Assomption. Là, il a utilisé un couteau de sept pouces pour trancher la gorge d’une femme de 60 ans, poignarder à mort un homme de 55 ans et blesser mortellement une femme de 44 ans décédée après être allée se réfugier dans un restaurant tout proche.
    Lorsque les policiers sont arrivée sur les lieux, Brahim s'est approché d’eux en criant «Allahu akbar» ou «Dieu est le plus grand» en arabe avant que la police ne lui tire dessus. Il a été transporté dans un hôpital où il a subi une intervention chirurgicale.

    Dans son commentaire de hier lundi à 14h35, Omar, réagissant au commentaire posté le matin même à 11h,19 par Sophie à propos de cette affaire, écrit ceci:
    “ils sont mort parce qu'un islamiste a cru bon de les tuer. C'est un crime, un attentat terroriste et j'espère qu'il [Brahim] croupira en prison le reste de sa vie.”

    Qu'il croupira en prison le reste de sa vie ?
    Omar est trop gentil. Ce n'est pas un bon musulman.
    Un bon musulman aurait écrit: j'espère qu'on lui appliquera la loi coranique.
    Et quelle est-elle, la loi coranique? Voilà ce qu'elle dit, par la bouche de Mahomet:
    ““Vie pour vie, oeil pour oeil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent”
    (Le Coran, sourate V, verset 45)”.
    Ce qui signifie, dans le cas de Brahim, “gorge pour gorge" et non pas simplement prison à vie.
    Oui, Omar est trop gentil.

  • "Omar est trop gentil. Ce n'est pas un bon musulman. "
    Mieux vaut ça que d'être comme vous.

  • Il n'y a pas de frontière entre le salafisme, l'islamisme et le nazo-fascisme, cela Tarik ne l'admet pas, quand à dénoncer les fascistes de l'islam c'est plutôt ligth comme dénonciation qu'il prétend émettre car à aucun moment ses positions sont anti islamiste et cela il ne peut le nier.

    Pour l'occident et cela est important, un musulman ne doit pas être un islamiste car ce dernier est un extrémiste.

    Car où sont les musulmans qui se battent contre les islamistes, on ne les entends pas? ils ne bougent pas ou se permettent d'énoncer des inepties telles que ce sont eux les victimes....Ils ne dénonceront pas leurs congénères ou si c'est le cas...qu'ils le fassent savoir clairement afin d'être protégés.
    Car encore récemment en Autriche les faits sont implacables. Les assassins sont islamistes et uniquement islamistes.
    Ceux qui prétendent le contraire sont des nazo-fascistes.

  • Donc quand j'écris que les islamistes sont des criminels et des fascistes qui doivent être expulsés des pays où ils habitent, je mens c'est ca? Mes positions sur le sujet sont très claires, je vous invite à les lire au lieu de me prêter des intentions et de chercher à nourrir inutilement la haine.

  • "Donc quand j'écris que les islamistes sont des criminels et des fascistes "

    Moi je vous crois.

  • L'islam est comme une partie de Jacques a dit avec Muhammad dans le rôle de Jacques. Dans le Coran, c'est Allah qui parle officiellement à travers lui. Dans les hadiths, c'est lui qui parle ou agit à titre personnel. Dans les hadiths, il peut donner des ordres mais ce n'est pas nécessaire pour susciter l'obéissance et l'imitation; il suffit qu'il ait mangé, bu, prié ou se soit lavé ou habillé de telle ou telle façon pour faire de cette dernière "la" bonne façon de procéder. Parce que c'est lui qui le fait et que lui, il est le messager d'Allah. Tous ce qu'il dit est bon et tout ce qu'il fait est juste. Quoique ça puisse être. Les musulmans doivent imiter leur modèle. Sans réfléchir. Réfléchir ouvre la porte au doute et le doute, les portes de l'enfer.

    Pour parfaire ce dressage, dans tous les hadiths mentionnant Muhammad, il est systématiquement ajouté "paix et bénédiction soient sur lui". Par conséquent, de nombreux musulmans semblent incapables de le mentionner verbalement ou par écrit sans ajouter ces mots qui ne participent plus de la réflexion mais du réflexe conditionné, voire du trouble obsessionnel-compulsif. D'ailleurs, de nombreux hadiths donnent l'impression que Muhammad (s'il a existé) souffrait lui-même de nombreux TOC.

  • J’ai quand même le sentiment qu’un profond malentendu s’installe dans ce blog.
    Tarik et Omar ne sont pas des théologiens. Et encore moins des islamistes infiltrés.
    Ce sont des citoyens occidentaux musulmans.
    Comme moi, je suis catholique, bien que athée.
    Admettons que pour des raisons familiales, j’assiste à la messe de minuit. Un ami anarchiste me le reprocherait, parce que le catholicisme a exterminé les cathares et les albigeois. Les Borgias, les scandales financiers et sexuels, la pédophilie de certains prêtres etc…
    Je le trouverais hors de propos et je justifierais ma présence à l’église. Quitte à défendre, que le diable m’en préserve, tout ce que le catholicisme a fait de bien.
    Ambiance de noël, joli choeur, « jingle bells » et tout le « gna gna », bougies, pains d’épices et vin chaud avec les paroissiens à la sortie.
    Après tout, fêter Noël, Pâques. Enterrer un proche selon le rite catholique etc…C’est quand même une tradition familiale.
    Je présume donc qu’Omar et Tariq, comme beaucoup de musulmans chez nous ont cet esprit.
    Il faut aussi comprendre que nous les francophones, avons aussi une forte tradition d’anticléricalisme depuis le siècle des lumières. Voltaire, Diderot.
    Et même bien avant, Rabelais, Boccace etc…
    Sans compter le protestantisme qui fut aussi en son temps un précurseur de l’anti cléricalisme catholique.
    Par conséquent, les caricatures, le blasphème nous sont des notions bien vagues sauf pour la tante bigote que personne dans la famille n’écoute.
    Mais ce n’est pas le cas des musulmans !
    D’abord parce qu’ils n’ont pas de clergé.
    Ensuite parce que leurs différents courants ne divergent que sur des interprétations et pas sur la sacralité du prophète ou l’incréation du coran.
    Ensuite, parce qu’ils n’ont pas notre histoire.
    Par conséquent, pour Tariq et Omar il leur est difficile de se défendre sans renier leur foi.
    Et parce que des blaireaux se réclamant de l’islam, commettent des attentats, ce qui comme la majorité des musulmans les sidèrent, et les écœurent, on les accuse de duplicité. De « Taqqyya. »
    Oh! Les gars ! Tariq et Omar ne sont pas nos cibles. Lisons-les aussi. Et essayons aussi de les comprendre.
    A Tariq
    J’ai lu vos propositions. Le problème, c’est que pour les appliquer, on devrait renier beaucoup de nos principes quant aux lois et à la justice. Notre système social. L’égalité en droit et en devoir de tous nos citoyens.
    Et c’est ce que veulent les terroristes.
    Alors que comme le dit bien Monsieur Jelmini, l’application rigoureuse de nos lois suffirait amplement.
    Et, ils nous faudra bien aussi avoir plus d’alliés que d’ennemis.

  • « J’ai lu vos propositions. Le problème, c’est que pour les appliquer, on devrait renier beaucoup de nos principes quant aux lois et à la justice. Notre système social. L’égalité en droit et en devoir de tous nos citoyens.
    Et c’est ce que veulent les terroristes. »

    Eh bien voilà... vous avez compris, c’est pourquoi celui où ceux qui ne se positionne pas clairement sont et seront toujours complices par omission d’actes barbares. C’est la seule solution par ces temps troublés.

  • Non, l'application des lois en vigueur n'est pas du tout suffisante ! Ces lois ont été faites pour une époque et une situation différente, et ne permettent pas de nous défendre contre ceux qui nous font la guerre :

    Par exemple en Suisse la Loi fédérale interdisant les groupes «Al-Qaïda» et «Etat islamique» prévoit 5 ans de privation de liberté au plus, pour ceux qui s'associent à l’État islamique. On rigole.

    "Quiconque s’associe sur le territoire suisse à un groupe ou à une organisation visé à l’art. 1, (.....) recrute des adeptes ou encourage ses activités de toute autre manière est puni d’une peine privative de liberté de cinq ans au plus ou d’une peine pécuniaire"

    Si la personne est mineure (comme le tueur de Vienne quand il a été arrêté il y a 1 an), en général les peines sont adoucies. Privation de liberté pour les mineurs : jusqu’à un an pour les mineurs de plus de 15 ans qui ont commis un crime ou un délit, et jusqu’à quatre ans pour les mineurs de plus de 16 ans qui ont commis un crime grave.

    De plus, si quelqu'un plaide le fait qu'il risque sa vie en étant renvoyé dans son pays, à l'heure actuelle cette personne reste en Suisse, quelle que soit sa dangerosité :

    Constitution suisse : Art. 25 Protection contre l’expulsion, l’extradition et le refoulement

    2 Les réfugiés ne peuvent être refoulés sur le territoire d’un État dans lequel ils sont persécutés ni remis aux autorités d’un tel État

    3 Nul ne peut être refoulé sur le territoire d’un État dans lequel il risque la torture ou tout autre traitement ou peine cruels et inhumains.

    En France, la situation n'est pas meilleure. Dernièrement le Conseil constitutionnel a refusé que les djihadistes qui ont "purgé leur peine" puissent faire l'objet de mesures de sûreté.

    Toutes ces lois ont été faites pour protéger les intérêts d'individus, considérés d'emblée comme des victimes, face aux intérêts des Etats. Et non pas pour permettre aux Etats de se protéger contre des individus dangereux ou des gens qui leur font la guerre.
    Tout ceci ne nous permet pas de lutter efficacement contre les islamistes, mais par contre les islamistes savent parfaitement utiliser ces législations à leur avantage. Or si l'Europe avait voulu lutter contre le nazisme, tout en offrant aux nazis une telle protection législative, la lutte n'aurait pas été possible.

    L'argument qu'il ne faudrait pas "renier ses principes" pour lutter contre les islamistes est absurde : pour lutter contre les islamistes il faut s'en donner les moyens, et se souvenir que de toute manière, selon l'Art 17 CEDH, "Interdiction de l'abus de droit" , les islamistes ne devraient pas pouvoir se prévaloir de la protection de la CEDH :

    "Aucune des dispositions de la présente Convention ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu, un droit quelconque de se livrer à une activité ou d’accomplir un acte visant à la destruction des droits ou libertés reconnus dans la présente Convention ou à des limitations plus amples de ces droits et libertés que celles prévues à ladite Convention"

    De plus, avec les lois covid, on a vu que quand les Etats veulent pouvoir enfermer leurs citoyens, veulent en empêcher certains de travailler, ou veulent prendre tout autre mesure au nom de l'intérêt général, ils savent s'en donner les moyens sans aucun état d'âme.

    Mais quand ils s'agit de protéger l'intérêt général de ces mêmes citoyens face au djihadisme, tout devient soudainement très difficile et se heurte à la protection de lois qui n'ont pas été prévues pour ce type de situation.

    Je n'ai toujours pas compris ce qui se passe. Pourquoi ce deux poids deux mesures ?

  • “Pourquoi ce deux poids deux mesures ?”
    Parce qu'en Suisse, la pandémie due au coronavirus entraîne beaucoup plus de décès que les attentats perpétrés au nom de l'islam.

  • Encore une fois Mario, vous êtes à côté de la plaque. La question est de comprendre pourquoi dans certains cas "la loi ne nous permet pas" semble un obstacle infranchissable, et pourquoi dans d'autres cas, la loi permet de prendre des mesures exceptionnelles avec une grande célérité. Dans le cas de l'islamisme, on devrait pouvoir adapter la loi à la réalité du danger, au lieu de se cacher derrière "la loi ne nous permet pas".

  • Sophie scripsit: “(...) dans d'autres cas, la loi permet de prendre des mesures exceptionnelles avec une grande célérité. Dans le cas de l'islamisme, on devrait pouvoir adapter la loi à la réalité du danger”.

    Adapter la loi à la réalité du danger:
    le danger immédiat créé par une pandémie ayant déjà fait plus de 2'337 morts en Suisse en une dizaine de mois est bien plus élevé que le risque d'être victime, sur notre territoire, d'un attentat islamiste sanglant. Il est donc normal qu'il y ait deux poids, deux mesures.
    Il faut garder le sens des proportions.
    Contrairement à ce que vous prétendez, nos lois sont adaptées aux réalités des deux types de danger que vous mettez en balance.

  • Non Mario, nos lois ne sont pas adaptées à la menace islamiste, et je vous en ai donné des exemples. Encore une fois on dirait que vous ne comprenez pas bien les enjeux : nous ne sommes pas ici pour parler du coronavirus, mais de la manière dont les Etats sont capables de modifier leurs législations quand ils le veulent, quand ils ont peur de poursuites judiciaires, et quand ils sont mis sous pression par la presse.

  • Monsieur Tarik,
    Vous dénoncez le génocide arménien perpétré par les Turcs ottomans, et je vous en suis gré ; mais vous affirmez aussi que : "dans les pays musulmans du Moyen-Orient, il n'y a jamais eu rien qui puisse se rapprocher des crimes nazis en Europe".
    Pourtant ce génocide se rapproche beaucoup des crimes nazis en Europe et leur a probablement servi de modèle à suivre pour exterminer les Juifs européens…

  • Qu'en savez-vous? Ce n'est pas une compétition, les conséquences à long terme de l'Holocauste ont été beaucoup plus importantes que celles du génocide arménien. Dans le cas de l'Holocauste, c'est tout un continent qui était divisé entre collaborateurs et résistants alors qu'avec le génocide arménien aucun autre pays n'a suivi les Turcs ottomans dans leur délire génocidaire.

  • @Tarik : vous dites qu'aucun pays musulman n'a été "divisé entre collaborateurs et résistants" Effectivement, les résistants en pays musulman étaient ceux qui étaient les cibles des génocidaires, et ils ont presque tous été tués ou obligés de se convertir.

    En Turquie, région à l'origine 100% chrétienne, les Chrétiens ont presque tous été éliminés en plusieurs vagues génocidaires, mais on n'a pas vu de résistants musulmans chercher à leur venir en aide....Probablement que la majorité des Turcs a fait ce que font les musulmans modérés de nos jours : "Je désapprouve mais je regarde courageusement ailleurs".

    En Egypte, les premiers habitants chrétiens qui y vivaient avant les invasion musulmanes, les Coptes, sont maintenant peu nombreux. Et à nouveau où étaient les résistants musulmans qui les auraient défendus ? Ils regardaient ailleurs.

    En Afghanistan, les Talibans ont fait exploser les bouddhas qui rappelaient le passé bouddhiste de la région. Des "résistants" musulmans afghans venant au secours des bouddhistes afghans ? Personne n'en a jamais entendu parler, si vous avez des informations donnez-les moi.

    Les génocides en pays devenus musulman ont tous été menés bien plus loin qu'en Europe, et contrairement à l'Europe aucune organisation musulmane n'a "résisté" pour sauver les non musulmans. Pire, personne ne s'en est jamais excusé, au point que pour vous ces génocides n'auraient même pas eu lieu.....

    Les Européens ont résisté, ont pris des risques pour sauver des juifs et ont fini par gagner. Ils ont dit "plus jamais ça" et ont tout fait pour que cela n'arrive plus.

    Et à côté de cela, les auteurs d'autres génocides autrement plus meurtriers osent venir leur faire la morale et ne se rendent même pas compte que leurs propres génocides ont été si bien menés qu'on a même oublié l'existence des peuples anéantis.....

    Tarik, je ne vous en veux pas personnellement, car quand je vous lis je vois que vous êtes la victime inconsciente de la propagande islamique. Mais il faut que vous appreniez à penser par vous même au lieu de répéter sans réfléchir ce que vous ont appris vos maîtres.

  • C'est qui mes maitres? Je dénonce la propagande islamique et je dénonce aussi VOTRE propagande qui consiste à faire des compétitions enfantines. Vous faites encore une fois preuve d'une arrogance crasse en cherchant à jouer à l'élève et au professeur avec moi.

    Je n'ai jamais nié les génocides en pays musulmans, j'ai dit que rien de cela ne se rapproche de l'Holocauste donc nuance. La réalité c'est que les événements auxquels vous faites référence se sont déroulés parfois sur plusieurs décennies voire plusieurs siècles, la Turquie n'est pas devenu majoritairement musulmane en quelques années et il y a encore aujourd'hui beaucoup de Chrétiens en Égypte. Jamais dans aucun pays musulman il n'y a eu de pogroms juifs, de camps de concentration pour les Juifs, de Nuit de Cristal, ni 6 millions de morts parmi les Juifs, c'est de ca dont je parlais et autres donc oui l'Holocauste en Europe a été pire que ce qui a pu se dérouler en Égypte ou en Turquie même si ce n'est pas une compétition.

    Si vous pensez qu'il n'y a jamais eu de résistants musulmans, c'est que vous faites de l'aveuglement volontaire pour vous donner l'impression d'avoir raison: C'est bien connu, on pense tous de la même façon dans votre monde imaginaire et votre vision binaire.

    https://www.jpost.com/Jewish-World/Jewish-Features/New-booklet-reveals-Muslim-acts-of-heroism-during-Holocaust

    https://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2006/10/06/AR2006100601417_pf.html

    https://www.yadvashem.org/yv/fr/expositions/besa/kadiu.asp


    Mordecai Paldiel dans son avant-propos de Norman H. Gershman, Besa: Muslims Who Saved Jews in World War II, Syracuse, Syracuse University Press, 2008 (ISBN 978-0815609346), xiv attribue le taux de survie extrêmement élevé au code d'honneur (besa). Gershman cite les Veselis : « On n'a jamais reçu de l'argent de nos invités juifs. Besa existe dans chaque âme albanaise. Nos parents étaient de pieux musulmans et croyaient, comme nous le faisons, que chaque coup à la porte est un accueil de Dieu » (p. 90).

    Ce n'est là que quelques exemples. Ensuite, je ne suis pas responsable de ce que des gens ont fait ou n'ont pas faits. Je n'étais pas là il y a 75, 100 ou 300 ans, je n'ai rien à voir avec ces histoires-là. Ça n’existe que dans la tête de ceux qui pensent comme vous le fardeau de la responsabilité historique (uniquement quand des musulmans sont concernés, hypocrisie oblige).

  • @ Tarik : je vous ai demandé où étaient les musulmans "résistants" qui auraient sauvé des chrétiens lors des nombreux génocides dont ils ont été les victimes dans les pays musulmans.

    Par exemple où étaient les "résistants" musulmans en Turquie lors du génocide arménien ? Ou est le grand mouvement turc pour dire "Plus jamais ça" qui nous permettait de penser que cela n'arrivera plus ? Vous connaissez la date du dernier pogrom anti chrétien et anti juif à Istanbul ? Seulement 1955. Ce pogrom a accéléré le départ des derniers Grecs d'Istanbul et accéléré le nettoyage ethnique. Maintenant les Turcs peuvent oublier que cette région était chrétienne à l'origine, car il ne reste pratiquement plus de témoins

    Les génocides de non musulmans en pays musulmans sont allés tellement loin que les chrétiens ont pratiquement tous disparus de ces pays dont ils étaient originaires. Et que vous même ne savez pas que ces génocides ont eu lieu.

    Je vous réécris tout cela car comme vous répondez toujours à côté, soit vous n'avez pas compris ce dont je parle, soit vous faites semblant de ne pas comprendre.

  • Quels nombreux génocides? Citez moi un seul génocide perpétré par des islamistes au pouvoir en pays musulman au cours des dernières 100 années qui a mené à des camps de concentration, à de multiples pogroms, à des Nuits de Cristal et à la mort de 6 millions de personnes juives ou chrétiennes en quelques années dans des camps de concentration et des fours crématoires. Dans quels pays musulmans les Juifs et les Chrétiens ont du montrer patte blanche pour fréquenter des commerces et s'identifier en portant des insignes comme l'étoile de David? Dans quels pays musulmans un gouvernement au pouvoir a-t-il interdit l'accès aux transports, aux services gouvernementaux ou à des commerces à des non-musulmans uniquement en raison de leurs religions? Ca n'existe que chez ceux qui pensent comme vous les compétitions malsaines sur la gravité de massacres passés et les tentatives de culpabiliser ceux qui n'étaient ni présents ni vivants au moment des faits.

    "Par exemple où étaient les "résistants" musulmans en Turquie lors du génocide arménien?"

    Ce ne sont pas des "résistants" mais bien des résistants et ils étaient là donc n’essayez pas de les insulter eux aussi. Des gens comme Mehmet Celal Bey et aussi ceux-là: https://www.cathobel.be/2020/04/genocide-armenien-il-y-a-eu-aussi-de-justes-turcs/ Ils sont aussi dans les livres d’histoire comme La résistance aux génocides: De la pluralité des actes de sauvetage paru en 2008 et qui retrace le parcours des résistants musulmans en Turquie. Ce n'est pas parce que vous les ignorer que ces faits n'existent pas, tout ca est d'ailleurs assez triste et pathétique, il faut l'admettre. Nous faire croire qu’il n’y a jamais eu de résistants musulmans dans l’histoire ou durant le génocide arménien c’est prendre les gens pour des imbéciles et tenter de falsifier l'histoire pour vous avantager malhonnêtement. Ça tombe mal pour vous, aujourd’hui quelqu’un peut vérifier que vous mentez en deux secondes avec une recherche honnête. La réalité c'est qu'aucune religion ni aucun groupe ethnique n'a le monopole du génocide. Je parle ici par expérience et en toute connaissance de cause, contrairement à vous.

    Encore une fois, vous comparez l’incomparable. Le pogrom de 1955 a eu lieu sur deux jours alors que les pogroms anti-juifs se sont échelonnés sur plusieurs années dans plusieurs pays européens, ont fait beaucoup plus de victimes et étaient beaucoup plus concertés. À quel moment au juste les Turcs ont-ils organisé des convois vers des camps de concentration dans lesquels ils auraient gazé des centaines de milliers de Chrétiens au nom d’une soi-disant race supérieure? En plus, Erdogan a reconnu le pogrom de 1955 et a traité à juste titre les collaborateurs de l’époque de fascistes car ce pogrom a été un crime grave.

    "Les génocides de non musulmans en pays musulmans sont allés tellement loin que les chrétiens ont pratiquement tous disparus de ces pays dont ils étaient originaires. Et que vous même ne savez pas que ces génocides ont eu lieu."

    Vous inventez des choses. Un déclin démographique qui s’échelonne sur plusieurs décennies en raison d’un plus fort taux de natalité chez les Musulmans et d’une propension plus forte des Chrétiens d’Orient à émigrer à l’étranger ne constitue pas un génocide. Il y a aujourd’hui entre 12 et 15 millions de Chrétiens au Moyen-Orient sans compter ceux qui vivent dans des pays musulmans qui ne sont pas au Moyen-Orient donc vos affirmations hystériques comme quoi ils ont "pratiquement tous disparus" sont mensongères une fois de plus. Bientôt, vous nous direz sans doute le plus sérieusement du monde qu'il n'y a pratiquement plus d'églises au Moyen-Orient. Vous êtes très prévisible en plus de vous enfoncer de plus en plus à chaque commentaire. C'est triste pour vous car ca montre l'ampleur de votre impréparation à tout ceux qui nous lisent.

  • Les liens de Biden et des démocrates avec les frères musulmans:

    https://www.youtube.com/watch?v=gu37RzS_yE8&feature=emb_logo

  • Tarik, moi je vous parle des assassinats sur les Juifs de CES dernières années, à Paris, dont DEUX femmes chez lesquelles leurs assassins se sont introduits,: et la malheureuse Mme Halimi défenestrée! Mais QUI sont ces sauvages qui osent faire cela!? Les mêmes qui ont fait plus de 3000 morts en quelques heures, un 11 septembre 2001, égorgeant l'hôtesse de l'air et les pilotes avec un cutter! Le mari de l'hôtesse averti de ce qui se passait et se trouvant dans le 3ème avion, a passé le message aux voyageurs qui se sont levés comme un seul homme, ont attaqué les terroristes et firent dévier l'avion dans un champs et non comme prévu par les monstres sur la ville, sachant qu'ils allaient de toute façon mourir!
    C'est à ce moment là que les Américains auraient dû agir fermement et non laisser la situation se dégrader comme on le voit aujourd'hui avec ces groupuscules violents et progressistes qui veulent imposer leur loi!

  • A Serguei

    « … vous avez compris, c’est pourquoi celui où ceux qui ne se positionne pas clairement sont et seront toujours complices par omission d’actes barbares. »
    Je ne comprends pas le sens de cette phrase.
    Vous voudriez que les musulmans de chez nous, à chaque attentat défilent dans la rue en affirmant qu’ils se désolidarisent de cet acte ?
    Ce n’est pas sérieux.
    A Sophie
    « Toutes ces lois ont été faites pour protéger les intérêts d'individus, considérés d'emblée comme des victimes, face aux intérêts des Etats. Et non pas pour permettre aux Etats de se protéger contre des individus dangereux ou des gens qui leur font la guerre. »
    Exact. Nous sommes en guerre, contre la superstition et l’ignorance, dont l’Islam est aujourd’hui le vecteur le plus agressif et meurtrier.
    Nos autorités et nos gouvernants sont, concernant l’Islam, dans le déni total.
    Je le reconnais volontiers.
    Mais ils ne sont pas dans le déni que concernant l’Islam, mais aussi concernant les mouvements évangélistes venus des USA, les catholiques intégristes et les sectes comme les scientologues ou autres escrocs déjà solidement implantés dans notre pays, au plus haut niveau.
    Et moi, l’Etat, il peut crever !
    « Tout ceci ne nous permet pas de lutter efficacement contre les islamistes, mais par contre les islamistes savent parfaitement utiliser ces législations à leur avantage. »
    Vous faites une confusion entre lutte contre les islamistes et revendications musulmanes.
    Personnellement, je suis contre toute aide ou reconnaissance de la Confédération et des cantons en faveur d’une religion ou de gens s’en réclamant.
    Si un musulman ne peut pas manger de viande parce qu’elle n’est pas halal, qu’il bouffe de l’herbe ! Je refuse l’abattage rituel.
    S’il ne peut pas prier avec un toit sur sa tête, rien à cirer. Qu’il s’achète un parapluie !
    S’il s’habille comme un bédouin, ou sa femmes comme un fantôme, autant qu’ils retournent dans leur bled !
    S’il refuse une autre vérité que son coran, et se complait dans l’ignorance, qu’il crève de misère !
    Je suis pour la laïcité la plus radicale possible.

    Maintenant, et c’est triste, c’est justement à l’efficacité de l’occident à lutter contre les islamistes qui nous valent ces attentats.
    Parce que sur le terrain vraiment militaire, l’occident leur met régulièrement la pâtée.
    L’OTAN, les US et les Israéliens, voire même les russes, les vitrifient littéralement dès qu’ils les dépistent.
    Ceux qu’ils épargnent, c’est juste pour « casser les burnes » à quelques dirigeants nationalistes locaux.
    « Par exemple en Suisse la Loi fédérale interdisant les groupes «Al-Qaïda» et «Etat islamique» prévoit 5 ans de privation de liberté au plus, pour ceux qui s'associent à l’État islamique. On rigole. « 
    En réalité ils ont un peu de taule à faire, certes, mais toute une vie à jouer les indics pour nos flics et nos services secrets. Et croyez-moi, quand ceux-là les ont bien pressés, ils sont abandonnés comme des savates, voire même livrés à ceux qu’on les a forcé à trahir, ou envoyés dans un pays moins civilisé pour rejouer les indics et les infiltrés.
    « Dernièrement le Conseil constitutionnel a refusé que les djihadistes qui ont "purgé leur peine" puissent faire l'objet de mesures de sûreté. »
    Maintenant on sait enfin ce qu’il y a sur le PQ de la DGSE et de la DGSI .

  • @ Sophie

    Dans votre commentaire du vendredi 6 novembre à 08h55, vous m'écrivez:
    “nous ne sommes pas ici pour parler du coronavirus, mais de la manière dont les Etats sont capables de modifier leurs législations quand ils le veulent (...)”.
    Je vous fais humblement remarquer que si j'ai parlé du coronavirus c'est parce que vous aviez introduit le sujet à l'appui de vos arguments.
    En effet, l'antépénultième paragraphe de votre commentaire du vendredi 4 novembre à 15h10 commence ainsi:
    "De plus, avec les lois covid, on a vu que quand les Etats veulent (...)”.
    Vous venez avec des arguments tirés de la gestion du covid mais quand un autre commentateur exprime à ce propos un avis différent du vôtre, vous lui rétorquez: “nous ne sommes pas ici pour parler du coronavirus”. Drôle de manière de concevoir un débat...

    Aucun attentat terroriste sanglant n'ayant été perpétré sur notre territoire au nom de l'islam, notre arsenal juridique est - en l'état - adapté aux circonstances. Il n'y a aucune raison d'agir dans l'urgence, comme cela a été et est encore le cas avec la pandémie due au covid 19.
    À propos de notre arsenal juridique, j'ai écrit dans mon commentaire du 2 novembre à 10h58: "(...) que nos autorités de poursuites pénales seraient bien inspirées d'appliquer plus souvent, que ce soit par rapport à certains imams sévissant dans notre pays, par rapport aux organisations criminelles auxquelles ces imams se rattachent, voire par rapport à l'islam tout court, religion qui repose sur un livre prônant la haine et la violence contre les non-musulmans”. Ce que Cyan a approuvé en ces termes dans son commentaire du mardi 3 novembre à 21h40: “l’application rigoureuse de nos lois suffirait amplement.”

  • @Mario. Si récemment nos lois avaient été modifiées rapidement pour faciliter la chasse aux écrevisses, j'aurais pris pour exemple la modification législative concernant la chasse aux écrevisses. Le véritable sujet de la discussion était non pas le covid, qui servait simplement d'exemple, mais la possibilité ou non d'adapter les lois à une situation donnée. Peut-être que ce n'était pas assez clair, j'espère que ça l'est plus maintenant.

  • @ Sophie

    En ce qui concerne la chasse aux écrevisses, je ne peux que vous donner raison.

    Car si je vous comprends bien (mais je me méfie, depuis que vous m'avez appris que j'étais constamment “à côté de la plaque»), tout comme il existe un “Plan d'action écrevisses Suisse” élaboré par l'Office fédéral de l'environnement, vous voudriez qu'il existe un “Plan d'action islamistes Suisse”.

    En page 7 du document précité (voir «plan_d_action_ecrevissessuisse.pdf»), il est écrit:
    “Le présent plan d’action (...) propose une série de mesures de protection et de conservation des populations indigènes ainsi que des mesures de lutte contre la propagation des populations invasives exotiques. Si l’éradication totale et définitive de ces dernières semble aujourd’hui illusoire, il est encore possible de maîtriser leur expansion et de les maintenir à distance des populations indigènes.”

    En effet, l'application aux islamistes des normes applicables aux écrevisses est une idée intéressante. Dans les deux cas, il s'agit de protéger la population autochtone.
    Bien vu, Sophie.

  • Merci Mario !

  • @sophie
    Votre réinterprétation de l'histoire ferait sourire si elle n'avait pas comme seule but, présenter l'islam comme le mal absolu.

    "En Turquie, région à l'origine 100% chrétienne"
    C'est étrange, il me semble avoir lu quelque part, qu'avant, il y avait d'autres peuples... mais je ne sais plus lesquels....

    "En Egypte, les premiers habitants chrétiens qui y vivaient avant les invasion musulmanes, les Coptes, sont maintenant peu nombreux."
    Et les coptes ont remplacé qui? Les romains? Les grecs?

    "En Afghanistan, les Talibans ont fait exploser les bouddhas qui rappelaient le passé bouddhiste de la région."
    Il y en avait encore beaucoup des bouddhistes à ce moment la? Je ne crois pas.
    Sinon les talibans ont combattus de nombreux seigneurs de guerre avant de pouvoir s'imposer.

    "Les Européens ont résisté, ont pris des risques pour sauver des juifs et ont fini par gagner."
    Non, QUELQUES européens ont résisté. La grande majorité a essayer de vivre sans se mêler aux problèmes des juifs et de la guerre en général. Une autre partie, minoritaire, les a dénoncés.
    Les européens tous résistants est un mythe.

    "...au lieu de répéter sans réfléchir..."
    Alors réfléchissons ensemble: pensez-vous vraiment que les coptes, les chrétiens de l’Anatolie ou les bouddhistes d’Afghanistan ont été tués? Ou ils ont justes changé de religions? Les coptes, par exemple, adoraient les divinités égyptiennes. Les chrétiens de Turquie les dieux grecs et mésopotamienne. était-ce des nouveaux peuples ou juste un changement de culture et de religion?
    Alors oui, les turcs ont commis un génocide au début du 20eme siècle. Alors oui, les hutus ont commis un génocide contre les tutsis. Alors oui, Staline a commis un génocide en Ukraine. Alors oui, les Kmers rouges ont commis un génocide.

  • @ Omar : C'est cela, vous commencez à comprendre : nous ne voulons pas être les victimes du prochain génocide, ni être obligés de nous soumettre à l'islam.

    Il n'y a de nos jours aucun pays musulman dans lequel les non musulmans peuvent vivre normalement en ayant les mêmes droits que les musulmans. Partout en pays musulman, les non musulmans sont des sous citoyens. Partout ils sont discriminés dans la loi et dans les faits. Dans notre culture nous pensons que "les êtres humains naissent libres et égaux en droit", mais ce n'est pas le cas de l'islam qui méprise les non musulmans, dans ses textes, comme dans ses législations. Il y a donc peu de chances que les choses changent dans les pays musulmans, surtout quand on voit que ceux qui se présentent comme des musulmans modérés ne sont pas prêts à faire quoi que ce soit pour que cela change, ni même pour reconnaître le problème.

    Il est donc évident que nous n'allons pas applaudir des deux mains quand nous voyons que l'islam cherche à étendre son pouvoir en Europe : nous n'avons rien à y gagner, tout à y perdre et beaucoup de souffrances à prévoir.

  • Sophie, aucun génocide contre les non-musulmans ne se préparent en Europe, vous fabulez à nouveau. Ca fait 30 ans que j'entends les mêmes arguments, les mêmes discours de peur et de haine.

    Il y a de nombreux pays musulmans où les non-musulmans ont les mêmes droits, j'en ai nommé plusieurs auparavant donc vous mentez à nouveau. Quand vous répétez les mêmes mensonges plusieurs fois, ces mensonges ne deviennent pas soudainement des vérités.

    https://www.cato.org/publications/economic-development-bulletin/freedom-muslim-world

  • @ Tarik : Il n'y a pas de "nombreux pays" ou les non musulmans et les musulmans ont les mêmes droits, mis à part l'Albanie (et là bas c'est parce que pour les Albanais "la religion des Albanais c'est l'Albanie").
    Avant de traiter en permanence les autres de menteurs, il faut arrêter de raconter n'importe quoi.

  • Il n'y a pas que l'Albanie, c'est faux. J'ai cité les pays en question et j'ai publié au moins une source qui confirment que la liberté de religion est inscrite dans la constitution de nombreux pays musulmans. J'ai déjà répondu à tout ca et dès que vous êtes en difficulté votre amie Mireille vient à votre rescousse en ne publiant pas mes réponses. Comme c'est ironique!

    La discussion n'était même pas sur le fait que des musulmans tuent des non-musulmans, ce que je reconnais. La discussion était sur vos généralisations abusives ("aucun pays musulman, "jamais un pays musulman", "jamais un musulman résistant" et vos autres conneries semblables que vous écrivez par paresse, impréparation et lâcheté) et sur l'ironie de faire des parallèles entre l'Islam et le fascisme alors que l'Holocauste a eu lieu en plein cœur de l'Europe chrétienne.

    J'en appelle aux gens derrière ce site d'avoir le courage de publier mes réponses au lieu de jouer à cache-cache en permanence pour ensuite crier à la censure quand c'est leur camp qui est concerné.

  • @ Tarik : vous n'avez pas répondu au sujet des population chrétiennes qui ont subit des génocides et l'épuration ethnique de la part des musulmans. Par exemple en Turquie, et encore récemment, par exemple au Moyen Orient qui comportait pourtant encore 1/4 de chrétiens au début du XXème siècle. Vous n'avez pas non plus répondu à Patoucha qui vous parle des crimes commis de nos jours par des musulmans envers des juifs.

    Vous avez pour méthode de ne jamais répondre aux vraies question, de détourner la discussion uniquement sur les épiphénomènes qui vous conviennent, puis d'accuser les autres de "haine" ce qui pour vous signifie non soumis à l'islam. Vous aimez aussi dire que les autres mentent, qu'ils font des affirmations ridicules, et j'en passe, à chaque fois que vous êtes coincé. Mais Tarik, cela ne fonctionne pas . Toute personne douée de raison peut lire que je n'ai pas eu de paroles "haineuses", et peut constater de par le monde que ce sont bien des musulmans qui tuent des non musulmans au nom de leur religion, et non l'inverse.

    Le réel est bel et bien là : l'islam tue les non musulmans et ceux qui osent le remettre en question. Les musulmans qui se disent modérés comme vous refusent de regarder en face ce qui dans leur religion mène à ces crimes. C'est cela qui est le plus inquiétant.

  • J'ai répondu et j'ai pulvérisé vos arguments mensongers et dogmatiques, sans doute c'est pourquoi votre amie Mireille n'a pas souhaité publier ma réponse. Pour des gens qui se plaignent de censure et qui crient à la liberté d'expression, vous êtes de sacrés hypocrites.

  • Vous sortez toujours la Turquie.... Comme si la Turquie représentait l'ensemble des musulmans.
    De plus le génocide des arméniens a été commis par les Jeunes-Turcs.
    "Les Jeunes-Turcs (en turc Jön Türk au singulier et Jön Türkler au pluriel) étaient un parti politique nationaliste, moderniste et réformateur ottoman"
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeunes-Turcs

    Ah zut, cela veut dire que sous le règne des sultans ottomans , les arméniens vivaient tranquillement dans l'empire (musulman).
    Je pourrais aussi donner l'exemple récent de la Syrie, pays musulman, qui a subit les massacres de ses chrétiens (et des autres populations musulmanes) par DAESH. Les chrétiens en Syrie vivaient aussi tranquillement avant l'arrivée de ce groupe terroriste.

    C'est vraiment dommage que cela ne corresponde pas à l'islam automatiquement meurtrier et génocidaire.

    L'autre argument factuel: l'Islam s'est implantée du Maroc jusqu'à l'Indonésie. Si il n'y avait eu que des génocide et massacre pour conquérir une telle surface, comment expliquer que la grande majorité n'est pas arabe? En très grande partie asiatique et indienne.

  • Non Omar, soit vous êtes ignorant soit vous faites semblant de l'être. J'ai déjà à maintes reprises raconté les persécutions dont étaient victimes les chrétiens sous l'Empire ottoman. C'était absolument monstrueux, Si ne nos jours les occidentaux décidaient de faire subir aux musulmans ce qu'ont subi les non musulmans dans l'empire ottoman, vous seriez effaré, révolté, et vous auriez raison.

    Dans d'autres cas, les non musulmans ont été tout simplement éliminés. Par exemple en l'an 1000, la conquête de l'Afghanistan par les troupes musulmanes de Mahmoud de Ghaznî engendra l'annihilation de l'entière population hindoue de cette région, qu'on appelle toujours d'ailleurs « Hindu Kush », soit le « massacre des Hindous » .

    Mais vous ne voulez pas voir les crimes de l'islam. Les occidentaux sont les seuls peuples qui ont analysé et regretté leurs propres crimes. Les musulmans par contre n'ont jamais fait le moindre petit début d'autocritique. Ils n'en supportent même pas l'idée.

    C'est probablement une des raisons qui font qu'ils ne s'entendent pas avec les autres peuples. Ils passent leur temps à voir la paille dans l'oeuil de leurs voisins, sans jamais voir l'énorme poutre qui est dans leur oeuil. Tarik et vous même en êtes l'illustration parfaite, vous ne vous rendez même pas compte à quel point vous êtes caricaturaux.

    D'innombrables crimes sont commis au nom de l'islam, mais vous persistez à les nier, à les minimiser, à ne pas répondre aux vraies questions pour détourner le sujet sur des épiphénomènes, ou encore à mettre la faute sur les victimes. C'est affligeant. Cela montre à quel point l'islam n'arrive pas à évoluer.

  • @ Sophie,
    Ne vous fatiguée pas à répondre à ce "tarik" car c'est l'exemple même de tout ce qui est dénoncé dans ce blog. Soit la manipulation sournoise, l'extrémisme islamiste et ce qu'il réfute la "taqiya".
    Car en lisant ses arguments et réponses il s'enfonce dans son négationnisme des faits et des "idées" commis par les islamistes. Mais cela il ne peut le comprendre et c'est pourquoi il devient de plus en plus virulent dans ses propos.

  • Ah tiens encore un autre qui m'accuse encore sans la moindre preuve d'être un islamiste pour essayer de se donner l'impression d'avoir raison et pour essayer de pallier à un manque d'arguments tangibles et concrets. Lisez donc la définition du concept de "taqiyya'" au lieu de cacher votre ignorance derrière des mots savants dont vous ignoriez l'existence il y a à peine quelques mois ^^

  • @sophie
    "D'innombrables crimes sont commis au nom de l'islam, mais vous persistez à les nier,"
    Vous devez rêver, je n'ai jamais nier les crimes commis par les musulmans.
    Ce que je nie c'est le caractère criminel de l'Islam que vous persister à défendre. et pour chaque exemple que vous me donnez je vous donnerez un contre-exemple non-musulman.

    "C'est probablement une des raisons qui font qu'ils ne s'entendent pas avec les autres peuples."
    Parce que les occidentaux s'entendent entre eux?
    Alors regardons un peu en arrière et prenons par exemple le 20eme siècle: 14-18 première guerre mondiale, guerre civile russe, guerre russo-polonaise, 2eme guerre mondiale, guerre froide, guerre balkanique, guerre civile en Ukraine.
    Faudra m'expliquer comment font les dirigeants occidentaux pour s'entendre aussi bien.

    "vous ne vous rendez même pas compte à quel point vous êtes caricaturaux.
    Vous êtes le summum de la caricature, vous réécrivez et réinterprétez l'histoire comme bon vous semble, pour que cela convienne à votre islam imaginaire. Vous prenez un élément et vous en faite une généralité. Prenons l'hindu Kush, je pourrais vous rétorquer que Charlemagne à massacrer les saxons païens pour christianiser une partie de l'Europe. Est-ce un monstre pour autant? Devrais-je décréter que les européens sont des monstres de cruauté et n'arrivent pas à s'entendre avec d'autres peuples? Non.

    Et je pourrais continuer comme ça longtemps....

  • Omar, à l'heure actuelle, ce sont les musulmans qui tuent les non musulmans et qui trouvent toujours de bonnes excuses aux criminels, même quand par ailleurs ils disent s'opposer à la violence. Les musulmans auraient été "provoqués" par des caricatures que personne n'est obligé de regarder, les discours d'Emmanuel Macron les aurait provoqués (et pour cela on tue des gens dans une église), etc...

    Toutes vos dénégations et vos accusations ne changeront pas la réalité : on tue au nom de l'islam, les musulmans nient le lien entre les textes islamiques et la violence, partout où il s'implante l'islam pose des problèmes de cohabitation avec les autres peuples.

    Maintenant ou ne peut pas discuter avec des gens comme vous qui sont endoctrinés depuis tout petit à défendre l'islam envers et contre tout et même contre la réalité.

  • @sophie
    Les musulmans tuent aussi des musulmans. Le terrorisme islamiste ne touche pas que les non- musulman. D’ailleurs c est plutôt le contraire, il y a plus de victimes musulmanes.
    Vous les avez oublié? Ou n’est ce pour vous rien de grave?

    Je pourrais aussi vous dire qu’on tue au nom de la démocratie, on plonge un pays dans le chaos au nom de la démocratie, Irak et Lybie.
    Je ne vais pourtant jamais dire que la democratie est mauvaise et qu’il faut la réformer.

    « Les musulmans auraient été "provoqués"... », non certains musulmans ont été provoqués. Ne mettez pas tous les musulmans dans le même sac. Vous généralisez comme le font les islamistes.

  • Dans nos sociétés l'Islam avance subrepticement depuis les 40 dernières années et de cela il ne faudrait pas s'inquiéter quand on est un non musulman et en plus athée?
    Que répondez-vous sur les points suivants que je ne trouve pas comme être un progrès pour le fonctionnement d'une civilisation (attention tout est extrait du fameux livre qui m'a été donné par un musulman pieux et éminemment pacifique : Les droits de l'homme en Islam - A. EL-Shiha ;
    - Le dhihad a été prescrit en Islam dans le but de diffuser la religion d'Allah et de combattre toute personne qui se pose en obstacle à sa transmission.
    - On demande seulement à ceux qui n'embrassent pas l'Islam et qui veulent conserver leur religion, de payer une somme insignifiante appelée "Djizya" en contrepartie de la protection de leur honneur, de leurs biens et de leurs personnes et afin qu'ils jouissent des mêmes droits que les Musulmans conquérants.
    - Les hommes ont autorité sur les femmes en raison des avantages que Dieu leur a accordés sur elles et en raison des dépenses qu'ils font de leurs biens
    - Elle doit lui obéir tant qu'il n'ordonne pas une désobéissance à Allah.
    - Elle doit répondre à son invitation au lit car le prophète dit : quand l'homme invite sa femme au lit et qu'elle refuse, les Anges ne cessent de la maudire jusqu'au matin.
    - Elle ne doit sortir de sa maison qu'avec sa permission
    - Transmettre l'Islam à toute l'humanité est une obligation qui découle des caractéristiques de cette religion
    - L'Islam est la religion naturelle de l'homme. Il n'"est pas permis de soumettre ce dernier à une quelconque forme de pression ou de profiter de sa pauvreté ou de son ignorance pour le convertir à une autre religion ou à l'athéisme.
    - Tout individu a le droit d'exprimer librement son opinion d'une manière non contraire aux principes de la Loi islamique.
    - Il ne faut pas s'attaquer aux croyances sacrées admises par la société islamique telle que l'existence d'Allah, la véracité de la prophétie de Muhammad et éviter tout ce qui est de nature à porter atteinte à l'Islam et à ses fidèles.
    - L'Islam a prévu la peine capitale pour l'apostasie comme cela est dit dans les hadiths.

    Je demande une réponse précise pour chacun des points.
    Notamment sur le dernier point, c'est quand même une pratique mafieuse de condamner à mort une personne qui veut sortir de l'organisation. D'autant que dans ce cadre, la personne n'y a pas forcément adhéré de son plein gré mais cela lui a été imposé par sa naissance.

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_des_droits_de_l%27homme_en_islam
    En bas de page vous avez le pdf de la déclaration. Quasi tout vos points ne sont pas dans la déclaration.

  • @ Omar : vous mélangez tout. Pour votre gouverne, il n'y a pas de livre sacré de la "démocratie". Il y a de mauvais dirigeants qui prennent de mauvaises décisions. C'est dramatique, mais cela n'a rien à voir avec une quelconque religion.

    Par contre dans l'islam il y a des textes sacrés, et ces textes sacrés demandent de combattre à mort les non musulmans jusqu'à ce que toute la terre rendre un culte à Allah. Ces textes sacrés sont depuis des siècles à l'origine de nombreux crimes, de guerres, de génocides, et d'éternels conflits entre les musulmans, comme entre les musulmans et les non musulmans.

    Malheureusement le lavage de cerveau en islam est tel que les gens comme vous ne sont même pas en mesure de faire la différence entre des actes légitimés par des textes sacrés, et des décisions prises par des gouvernements. Si vous n'êtes pas en mesure de comprendre cela, il est totalement inutile de discuter.

  • "Ces textes sacrés sont depuis des siècles à l'origine de nombreux crimes, de guerres, de génocides, et d'éternels conflits entre les musulmans, comme entre les musulmans et les non musulmans. "
    "Il y a de mauvais dirigeants qui prennent de mauvaises décisions."
    Et pourquoi vous n'appliquez pas ce principe de mauvais dirigeants au monde musulman? Non, il est plus facile d'accuser l'Islam. Peut-être que l?islam est tenu en otage par ces dirigeants.
    Ne comprenez vous pas que souvent l'Islam (et les religions) est juste une excuse pour des ambitions personnelles?
    On entend souvent que les religions sont sources de conflit. Alors que l'histoire est jalonnée de conflit entre nations de même religion.

    "Malheureusement le lavage de cerveau en islam est tel que les gens comme vous"
    Des gens comme moi? Des gens qui vous répondent avec des arguments non-religieux?

    "...il est totalement inutile de discuter."
    C'est pas la première fois que vous le dites :)))
    Mais si vous n'aimez pas qu'on vous répondent ne postez plus rien, et vous serez tranquille.

  • Sophie, ils sont endoctrines des qu'ils peuvent lire. Hors de question pour eux de remettre en question la vie du Prophete. Il tuait, violait mais tout ca est a remettre dans le contexte de l'epoque, vous repondront-ils a chaque fois. La bonne blaguem Mais ils aimeraient quand meme qu"on les aide a reformer.une religion qui ne peut pas l'etre parce qu'ils n'ont pas le courage de la quitter, puisqu'ils savent pertinemment ce qu'ils risquent et les consequences familiales que cela provoquera.

  • " les aide a reformer.une religion qui ne peut pas l'etre parce qu'ils n'ont pas le courage de la quitter,"
    Je ne veux pas d'aide de personnes qui, pour réformer une religion, proposent l'apostasie. Ça ne s'appelle pas une réforme.

  • Bon eh bien Omar, on attend votre réforme !

  • Omar, bien sûr que l'apostasie n'a pas pour but de remplacer une réforme. En revanche, la possibilité d'apostasier obligerait les responsables à réformer l'islam pour le rendre plus attrayant, car cela serait le seul moyen de retenir les fidèles.

  • Concernant l'apostasie voici mon point de vue:
    Les gens font ce qu'ils veulent. Je préfère quelqu'un qui renonce à sa foi, plutôt qu'une autre qui fait semblant. Allah sait se que pense les hommes, à quoi bon mentir.

  • Omar, avez-vous déjà pensé qu'on pourrait vous avoir trompé ? Se pourrait-il qu'Allah et l'enfer n'existent pas ? Se pourrait-il qu'il n'y ait pas de Allah qui sait tout ce que vous faites ? Se pourrait-il que le paradis aux 72 vierges soit un gros mensonge ? Se pourrait-il que l'on puisse apostasier sans craindre la punition d'Allah ?

  • Dans ce fameux livre dont je rappelle le titre : Les droits de l'homme en Islam (A. El-Shiha), il y a également tout un chapitre intitulé: La Déclaration Islamique des Droits de l'Homme.avec ses 25 articles. . Cette déclaration est celle du Caire, le 14 Muharram 1411 H , Le 5 août 1990. Je pense que c'est à cela que vous faites référence avec votre document.

    Le sentiment que vous me donnez est celui d'une vrai anguille, insaisissable car j'ai l'impression que vous ne répondez jamais directement aux questions que l'on vous pose.
    Je vous ai exposé un certain nombres de points extraits de ce livre pour que vous me donniez votre avis.
    Ce livre est je pense une vraie référence. Il intègre la déclaration que vous mentionnez (celle à laquelle vous adhérez j'imagine) mais il intègre énormément d'autres points (dont ceux que je mentionne et que j'espère vous ne pouvez imaginer que j'ai pu les inventer).
    Je les ai reproduit à la virgule près mais c'est sûr ils sont sortis de leur contexte.
    C'est justement pourquoi je demande votre avis sur ces points: y adhérez vous (un peu, beaucoup, passionnément ou pas du tout).?
    Je trouverai un peu facile de votre part que vous n'y répondiez pas. Si tel était le cas, cela montrerait que vous n'êtes pas à l'aise pour exprimer votre opinion.

    Pour moi, et je pense pour la majeure partie des non musulmans, il s'agit de points extrêmement inquiétants, à l'opposé de notre mode de vie et ne pouvant pas représenter une pensée d'avenir pour notre civilisation..

  • "Ce livre est je pense une vraie référence. "
    Pas la mienne, jusqu'à ce que vous en parliez, l'ignorait son existence.

    "C'est justement pourquoi je demande votre avis sur ces points: y adhérez vous "
    Non

  • J'oubliais une chose, le titre du livre peut prêter à confusion "les droits de l'Homme en islam"
    Si vous lisez en-dessous il y a noté aussi: "Les droits d’Allah , des messagers , des parents, des époux , des enfants ,des voisins,des indigents , des employés , des employeurs ,des animaux ,de la rue , des arbres…"
    Cela devrait s'appeler "droit et devoir de l'homme et de tout le reste en islam"

  • @fred
    "Se pourrait-il qu'Allah et l'enfer n'existent pas ?"
    Prouvez-moi que Dieu n'existe pas. :)))
    Mettez-vous à la place d'un croyant, et essayez de penser différemment qu'un athée.

  • Allah ce n'est pas Dieu. Allah c'est quelqu'un qui menace ceux qui ne croient pas en lui et qui demande que les musulmans fassent la guerre et tuent pour lui jusqu'à ce que tout le monde soit musulman. Je ne comprends pas qu'une personne sensée puisse croire à cela. Croire en Dieu des chrétiens c'est une chose que je peux comprendre. Croire en Allah ça je ne peux pas le comprendre car c'est croire en quelqu'un qui encourage la guerre.

  • @omar

    Prouvez-nous que Dieu, Allah et Cie existent.
    Prouvez-nous que le Ciel et l'Enfer existent.
    Prouvez-nous que les fées, les trolls, les loups-garous, les dragons, les fantômes etc. n'existent pas.
    Demander de prouver que quelque chose n'existe pas, c'est une absurdité logique!
    Mais, bien sûr, islam et logique, c'est incompatible… En débattre est donc illusoire, vain, absurde.

  • *"Les droits d’Allah"

    Ou les droits de fanatiques religieux qui ont fait main basse sur les prophètes du Judaïsme
    , les Saints du Christianisme et même Jésus-Christ, au VIIe siècle APRÈS JÉSUS-CHRIST!? Qui me rappelle cet autre culot:

    " Abdelaziz Chaambi : si les Français ne sont pas contents de l'islam, qu'ils partent !"

    Ben ... Qu'ils dégagent de ,l'Afrique du Nord.....J

  • @fred
    "Allah ce n'est pas Dieu." Oui c'est la même chose, comme YHWH.

    "Allah c'est quelqu'un qui menace ceux qui ne croient pas en lui "
    Parce que dans la bible les non-croyant vont où à votre avis?

    @Normandy
    "Demander de prouver que quelque chose n'existe pas, c'est une absurdité logique!
    ...En débattre est donc illusoire, vain, absurde."
    Alors pourquoi me demander de prouver que Dieu existe?
    On est dans le thème des croyances et religions, et dans ce cas là il est scientifiquement improuvable que dieu existe ou pas.
    Comme je l'ai dit: essayer de vous mettre à la place d'un croyant. Mais même ça vous n'y arriver pas.

  • "il est scientifiquement improuvable que dieu existe ou pas"
    Justement! Débattre (si on ose dire) ainsi est un non-sens.
    "...essayez de vous mettre à la place d'un croyant."
    ça aussi, c'est absurde..
    Le blog de Mireille n'est pas, que je sache, un forum théologique.
    Sinon, je m'abstiendrais.
    N'importe qui peut croire n'importe quoi. C'est sans aucun intérêt.
    L'islam/islamisme, c'est en fait une idéologie POLITIQUE étrangère à la civilisation occidentale. Il veut même influencer (pour l'instant il ne peut pas plus) la nature même de celle-ci. C'est donc un sujet POLITIQUE à traiter POLITIQUEMENT.
    C'est le sens et la raison d'être du blog..
    Etant politique, il est légitime de combattre politiquement les valeurs, les dogmes et les principes que professe l'islam, dans la mesure où il n'est plus seulement une croyance. Croyance et raison ne peuvent cohabiter qu'en s'ignorant mutuellement. A chacune son univers. D'où séparation du juridique et du religieux, donc laïcité et démocratie.
    Précisons, pour anticiper une possible nouvelle esquive de votre part, qu'hypothèses, postulats, opinions, avis, ne sont pas des croyances. Ils peuvent se contester, se débattre, se critiquer, se réfuter, s'expliquer. Pas les croyances.

  • Normandy, le problème c'est que vous nous dites jamais comment vous comptez "combattre politiquement" l'Islam. Combattre politiquement une religion ca ne veut rien dire. Qui plus est, c'est une manière malhonnête et sournoise de cacher ses véritables intentions.

  • @ Omar : Non Omar, vous devriez lire les textes au lieu de répéter ce que des gens qui veulent vous embobiner vous ont raconté.

    Allah n'est pas du tout le même que YHWH !
    Car YHWH a donné aux juifs 10 commandements, et parmi ceux-ci il y a :

    "Tu ne tueras point"
    Or Allah demande de combattre à mort les non musulmans.

    "Tu ne voleras pas"
    Or Allah encourage à voler le butin chez les non musulmans

    "Tu ne commettras pas d’adultère" or Allah pense que l'on peut avoir plusieurs femmes et avoir des rapports sexuels avec ses esclaves

    "Tu ne convoiteras pas la maison ni la femme de ton prochain, tu ne convoiteras rien de ce qui lui appartient. »
    Or Allah a exhorté les musulmans à attaquer les juifs et à leur prendre leurs maisons, leurs femmes et tout ce qui leur appartenait, soit le fameux butin qui est même le nom d'une des sourates du coran.

    Allah et YHWH ont quand même effectivement quelques points communs car les deux sont en colère, et menacent. Ce sont un peu des "Père fouettards".

    Par contre Dieu le Père, soit celui des Evangiles (le Dieu des chrétiens) ne fulmine pas ainsi. Il aime les humains, et leur demande d'aimer leur prochain comme eux même. Son fils n'est pas venu faire la guerre mais a guérit les malades.

    On peut y croire ou pas, mais il n'y a pas dans les Evangiles les menaces de tortures atroces que l'on trouve dans le coran comme brûler pour l'éternité avec comme seule boisson de l'eau comme du métal bouillant. Pas de menace disant que quand votre peau sera brûlée on vous en donneras une autre exprès pour qu'elle brûle à nouveau, et ceci pour l'éternité.
    L'enfer d'Allah est vraiment un enfer sadique, et je pense que c'est la peur de cet enfer, associée à la peur d'être rejeté par ses proches, qui enferme beaucoup de musulmans dans l'islam.

    Pour éviter aux musulmans de comparer la religion qu'on leur a imposé à la naissance, avec celles des autres, ce qui serait immanquablement à la défaveur de l'islam, on raconte à ceux qui ne cherchent pas à s'informer par eux même, que les autres religions ressembleraient à l'islam et que l'islam les parachèverait.

    Omar, sachez qu'aucune religion autre que l'islam n'exhorte ses fidèles à tuer autrui comme le fait le coran. Oui les être humains se sont entretués dans l'histoire, oui les hommes de pouvoir ont parfois (plus ou moins selon les époques), utilisé les religions pour amener leurs peuples à faire la guerre. Mais il n'y a qu'une seule religion qui préconise dans ses textes de faire la guerre et de tuer ceux qui ont une autre religion jusqu'à ce que tous se soumettent, et c'est l'islam.

    Vous voulez mon avis ? L'islam été inventé par des chefs de guerre qui cherchaient à motiver leurs soldats en leur promettant un paradis aux 72 vierges et aux rivières de vin, et qui en même temps voulaient les déculpabiliser de combattre avec cruauté. C'est pourquoi ils leur ont appris que les violences exercées envers les non musulmans au nom de l'islam, plaisaient à Allah.

    Ce qui est affligeant c'est que ce gros mensonge ait perduré jusqu'à aujourd'hui. La peur d'être tué ou exclu en cas d'apostasie a certainement joué un grand rôle dans cela. La peur de l'horrible enfer musulman aussi. Mais tout ceci repose sur des mensonges. Si pour vous croire est important, il a a des religions beaucoup plus spirituelles et pacifiques que cet islam qu'on vous a imposé au moment où vous êtes né. L'être humain a le libre arbitre, le droit de croire ou de ne pas croire, et s'il croit, le droit de choisir ce en quoi il croit. Mais pour cela il faut savoir s'informer au delà de son cercle d'origine.

  • "Ô Conscience immobile et sereine, Tu veilles aux confins du monde comme un sphinx d'éternité. Et pourtant, à certains Tu livres Ton secret.

    Ils peuvent devenir Ton vouloir souverain qui choisit sans préférer, exécute sans désirer."

    Aurobindo

  • @ Omar
    Dans votre commentaire du samedi 14 novembre à 15h24, vous avez interpellé Fred en ces termes:
    “Prouvez-moi que Dieu n'existe pas. :)))”

    Depuis que l'homo sapiens est apparu sur terre, il y a environ 200'000 ans, d'innombrables dieux sont sortis de l'imagination humaine, tous plus puissants les uns que les autres. Parmi ceux-ci figure le trinôme Jéhovah-Dieu-Allah, chacune des figures composant cette trilogie étant censée être toute-puissante.
    Toutefois, la preuve qu'aucune de ces trois figures n'est toute-puissante (pas plus celle nommée Allah que les deux autres), c'est qu'il n'y en a pas une qui soit capable de créer une pierre si lourde qu’elle ne puisse la soulever. Force est donc d'admettre que, pris en flagrant délit d'impuissance, l'Allah configuré par Mahomet et que vous ont enseigné votre entourage et vos lectures est d'une essence imparfaite. Or, quel que soit le nom qu'on lui donne, si un Dieu existe, il ne saurait être imparfait.
    Résultat des courses: Allah n'est qu'une figure mythologique de plus à ranger dans le panthéon des idoles (je laisse les deux autres religions monothéistes de côté, ce blog étant consacré à la critique [*] de l'islam).
    Cela ne prouve pas qu'il n'y a pas de Dieu mais cela prouve qu'Allah est un incapable qui ne saurait être assimilé au vrai Dieu - pour autant qu'il en existe un.

    [*] Je prends ici le mot “critique” dans le sens suivant:
    “Examen objectif, raisonné auquel on soumet quelque chose en vue de discerner ses mérites et défauts, ses qualités et imperfections.”

  • "...le trinôme Jéhovah-Dieu-Allah,.... la preuve qu'aucune de ces trois figures n'est toute-puissante"
    Jéhovah=Dieu=Allah, c'est la même entité avec des noms différents.

    " l'Allah .... est d'une essence imparfaite. ... si un Dieu existe, il ne saurait être imparfait. "
    ..."'il n'y en a pas une qui soit capable de créer une pierre si lourde qu’elle ne puisse la soulever"
    C'est peut-être alors votre notion de Dieu tel que l'on vous a apprise qui pose problème.
    Mais comme le dit Normandy ce n'est pas un blog théologique.

  • @ Omar, qui m'écrit:
    “C'est peut-être alors votre notion de Dieu tel que l'on vous a apprise qui pose problème.”

    De l'enseignement que j'ai reçu (et avec lequel j'ai pris mes distances), j'ai retenu cette parole de Jésus qui semble avoir été prononcée exprès pour vous:
    « Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ? Comment peux-tu dire à ton frère : “Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton œil”, alors que toi-même ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. » (Évangile selon Luc, 6, versets 41 à 45).

    Avant de demander aux autres de se remettre en question, remettez-vous d'abord vous en question, Omar. Et remettez en question les dogmes de votre religion.

    Ma notion de Dieu, je l'ai déjà exposée sur ce blog et je la répète:
    « Quoi que tu imagines dans ton esprit, Dieu est différent de cela. »
    (imam Dhou n'Noun Al Misri, saint soufi égyptien, né en 796 en Haute-Égypte, mort en 859).

  • @Omar : encore une fois, si vous aviez lu les textes fondateurs des trois religions monothéistes, au lieu de répéter ce que l'on vous a appris, Yahvé, Dieu et Allah n'ont rien à voir. Ils n'ont absolument pas les mêmes valeurs. Leur seul point commun à tous les trois est de d'être "uniques". Je suis confondue devant une telle ignorance.....

  • @Normandy
    "Le blog de Mireille n'est pas, que je sache, un forum théologique."
    A la base, je répondais à un message de Fred " Se pourrait-il qu'Allah et l'enfer n'existent pas ?".
    Vous avez suivi et répondu...

    "L'islam/islamisme, c'est en fait une idéologie POLITIQUE"
    Non, l'islamisme est une idéologie politique, pas l'islam.

    ""...essayez de vous mettre à la place d'un croyant." ça aussi, c'est absurde.."
    Non, ce n'est pas absurde, ce qui est absurde c'est de croire que tout le monde doit penser comme vous. Je ne vous demande pas de devenir croyant. Je comprend la pensée d'un athée, je ne le juge pas et le respecte. Je demande juste que cela soit réciproque.

    "Précisons, pour anticiper une possible nouvelle esquive de votre part, qu'hypothèses, postulats, opinions, avis, ne sont pas des croyances. Ils peuvent se contester, ..."
    C'est pour cela que je suis ici, pour contester et réfuter.

  • Omar@ " Je ne suis pas venu vers vous pour plaisanter. Le 15 septembre de l'année dernière, j'ai vu l'exécution de vingt mille Juifs, de femmes, d'enfants, de vieillards. Ce jour-là, j'ai compris que Dieu n'aurait pas permis une telle chose et il m'apparut évident que Dieu n'existait pas. " Ikonnikov, dans Vie et Destin de Vassili Grossman (livre recommandé par Corto, eh oui, et que je remercie...).
    Pour ma part, j'ai fait mon chemin de Damas à l'envers, pris dans une avalanche qui se dirigeait droit vers une falaise que j'avais escaladée avec mon frère quelques années auparavant. Absolument certain de mourir dans très peu de temps, je m'en suis remis aux Forces Supérieures, avec pas mal d'auto-dérision il est vrai. Et il m'est apparu très évident que non, le ciel est vide et que mon interrupteur personnel allait incessamment passer de ON à OFF, et que c'était tout. Dieu est une invention pour essayer d'expliquer ce qui nous dépasse, une explication vieille du temps où prêtres et savants étaient les mêmes personnes. Qui est sans fondement à l'heure actuelle...

  • Et?
    Vous regardez le ciel, vous le voyez vide, vous faites ce que vous voulez.

  • "Vous faites ce que vous voulez" Oui, mais moi je suis un homme libre. Vous, vous êtes esclave de vos croyances.

  • Vous avez vos opinions, j'ai les miennes.
    Et vous êtes l'esclave de vos opinions.
    donc je me sens aussi libre que vous.

  • @Omar
    « Non, l'islamisme est une idéologie politique, pas l'islam. »
    Ah! Enfin on y vient!
    Quelqu'un a livré cette définition: "l'islam, c'est l'islamisme au repos; l'islamisme, c'est l'islam en action". Dans la mesure où l'enseignement coranique lui-même appelle à l'islamisation du monde entier (quelle que soit la méthode, prosélytisme, djihad armé ou culturel, revendications, entrisme, lynchage en réseau, plaintes et dénonciations contre tout ce qui parait entraver l'avancée de cette religion, et de celle-ci seulement), l'islam est intrinsèquement politique de son origine à nos jours. Toute idée qui sort de la sphère privée devient d'ailleurs politique.

    Vous semblez avoir des difficultés en compréhension de texte (ou être de mauvaise foi). Où donc ai-je appelé à penser comme moi ? Penser, ce n’est pas croire. Penser, c’est s’interroger, douter, chercher à comprendre et à savoir, ce n’est pas avaler des «vérités» révélées. Vous parlez (peut-être) du respect des «croyances» (que vous assimilez abusivement à celui des «croyants»). Une croyance relève de l’intime. Je ne vois donc pas ce que peut bien signifier la respecter ou non. Quant au croyant, quelle que soit sa foi, il a, dans nos démocraties, les mêmes droits que chacun : il peut voter, payer ses impôts, suivre l’école et l’université, signer des contrats, exercer un emploi, pratiquer n’importe quel sport. Sur ce point, d’ailleurs, sévit une des plus outrancières manipulations islamiques : les organisations musulmanes poussent des cris d’orfraie parce qu’on discriminerait des athlètes mulsulmaNEs (bien sûr) en raison de tenues règlementaires. On fait croire que ce sont les fédérations sportives qui leur ferment la porte alors, qu’en réalité, l’interdit et l’exclusion sont islamiques : ils empêchent de respecter les règles en vouant aux gémonies celles qui les respecteraient.

    Deux exemples de mauvaise foi :
    « A la base, je répondais à un message de Fred. Se pourrait-il qu'Allah et l'enfer n'existent pas ?". », nous rappelez-vous.
    Si j’avais répondu sur le fond, ce serait théologique. J’ai dit que c’était indémontrable, que c’était une question de croyance. Où est la théologie ?
    « C'est pour cela que je suis ici, pour contester et réfuter. » Pour contester et réfuter, il faut des arguments. Avec vous, on est loin du compte. C’est comme vouloir donner une forme à un édredon.

    Passons un peu @Tarik qui écrit : «Normandy, le problème c'est que vous nous dites jamais comment vous comptez "combattre politiquement" l'Islam. Combattre politiquement une religion ça ne veut rien dire. »
    Combattre politiquement une religion intrinsèquement politique (en ce qu’elle a des visées et des revendications en matière juridique, sociale, culturelle) n’a évidemment rien d’absurde.
    Comment? En affirmant, par la loi s’il le faut, la primauté de notre droit positif sur le droit religieux (islamique en l’occurrence, puisque seul l’islam pose ce problème-là). Des motifs religieux ne doivent jamais permettre de mettre en cause ou de contourner nos lois, nos coutumes, nos valeurs. La bigoterie doit rester à la maison et les cultes dans les lieux idoines.

    « Qui plus est, c'est une manière malhonnête et sournoise de cacher ses véritables intentions.» Donc, je pratiquerais une sorte de taqqya? Oh, rassurez-vous, en matière de sournoiserie et de malhonnêteté intellectuelle, je ne me sens pas de taille à rivaliser avec certains musulmans.

  • Vous ne pouvez pas pratiquer la taqiyya car pour l'énième fois, la taqiyya n'est PAS ce que vous dites. Il s'agit d'une pratique religieuse d'auto-défense chiite utilisée en temps de guerre que des gens comme vous récupère malhonnêtement en permanence pour accuser des musulmans de mentir quand ils osent dire quelque chose qui ne vous conviennent pas. Ca démontre la faiblesse de votre argumentaire si tant est que vous en aviez réellement un. Quant à la primauté du droit suisse sur le droit religieux, personne en Suisse ne remet ce concept en question. En Suisse, c'est le droit suisse qui prévaut, il me semble que c'est évident pour tout le monde.

  • "Dans la mesure où l'enseignement coranique lui-même appelle à l'islamisation du monde entier"
    Comme le christianisme voudrait que le monde entier soit chrétien, rien de bien nouveau. Et je vois pas où est le problème.

    "Vous semblez avoir des difficultés en compréhension de texte..."
    Non, je vous comprend très bien: vous combattez l'islamisme et vous le confondez avec l'islam. C'est simple.

    "C’est comme vouloir donner une forme à un édredon"
    C'est gentil de me comparer à un édredon, c'est doux, agréable et ça tient chaud.
    Et vous ce serait quoi? Une barre de fer?

  • Ils sont faciles a repérer mais pas pour tout le monde on dirait ?

    Un agent d'influence est une personne qui se met au service d'une "puissance étrangère" etc..... afin de se faire le relais de sa propagande, l'aider par la désinformation, et généralement discréditer toute évolution nuisible à son employeur. Il agit par l'édition, la presse écrite et Internet,

    P & C & F et aussi T & O & les 2F , je suis sympa je vous donne des indices...

  • @mario jelmini
    "Ma notion de Dieu, je l'ai déjà exposée sur ce blog et je la répète:
    « Quoi que tu imagines dans ton esprit, Dieu est différent de cela. »"
    On est d'accord la-dessus, c'est exactement comme cela qu'est décrit dieu dans le coran et la tradition musulmane

  • “c'est exactement comme cela qu'est décrit dieu dans le coran et la tradition musulmane”.

    Oui, sauf que Dieu est différent de ce qu'imaginent et décrivent le Coran et la tradition musulmane.

  • @ Omar, j'ai lu le coran et je ne me souviens pas de quelque chose comme « Quoi que tu imagines dans ton esprit, Dieu est différent de cela. ». Je vous serais reconnaissante de bien vouloir donner vos références (quelle sourate et quel verset).

    De toute manière une fois encore Dieu et Allah n'ont rien à voir l'un avec l'autre car ils n'ont absolument pas les mêmes valeurs et pas les mêmes commandements. Si vous preniez la peine de véritablement lire le coran et de véritablement lire les évangiles, vous vous en rendriez compte facilement. Je vous ai aussi répondu plus en détail sur la différence entre YHWH et Allah, le 16 novembre à 17:08, mais vous n'avez pas rebondi.Je finis par penser que vous n'osez pas lire vous-même ces textes, de peur d'être troublé.

    J'ai effectivement le sentiment que plutôt que de lire par vous même les textes religieux pour vous en faire une opinion personnelle, vous préférez ne pas prendre de risques et répéter sans le vérifier les choses que l'on vous a dites. Or les humains ne sont pas toujours fiables. Ils peuvent chercher à vous tromper. Pour connaître une religion, il faut aller aux sources, soit aux textes.

  • Est Maître de ce qu'il tait...

    Est esclave de ce qu'il dit...

  • Omar vous êtes incroyable !
    Mario par sa démonstration logique et imparable démontre que Allah ne peut pas être Dieu. Que l’hypothèse d’un dieu tout puissant d’ailleurs, créateur et omniscient est simplement impossible à justifier et vous persistez à y croire.
    Plus fou, vous voudriez qu’un athée ou un mécréant comme moi, se mette dans la peau d’un croyant.
    Alors que la logique me conforte dans le fait que tout croyant est un mystique, dans le déni de sa logique, justifiant une soit disant planification intelligente, donc un planificateur, dans la vie.
    Alors que scientifiquement nous n’avons affaire qu’à des forces naturelles, en théorie mesurables et explicables.
    Concernant Mahomet, je prétends qu’il n’a jamais existé . Aucun texte ou document, autres, que les affabulations musulmanes ne le mentionnent.
    Et si on n’y réfléchit bien, Mahomet ressemble plus à un remake foiré et à petit budget de Zoroastre. (Ou Zarathoustra.)
    Allah c’est le Ahura Mazda du pauvre, quoi !
    Si maintenant on considère que les civilisations égyptiennes, avec le culte d’Amon et d’Aton et les civilisations perses avec le zoroastrisme et mésopotamiennes, berceau aussi de l’islam, avaient d’extraordinaire, de progressiste, de culturel, d’arts et d’architectures, et que ces pays sont aujourd’hui musulmans, on ne peut qu’être effaré de constater combien cette religion est primitive, décadente et destructrice.
    Il est vital par conséquent d’être islamophobe.

Les commentaires sont fermés.