L’interdiction du niqab passe. Que changera-t-elle ?

La faiblesse de la victoire, 51%, augure d’offensives nouvelles pour l’extension de l’islam et de ses mœurs dans l’espace public. La «culture de l’effacement» les y aide avec force.

Montage.jpg

Même le Département de l'instruction publique se soumet à la nouvelle idéologie féministe. Le local de vote, c'est au sous-sol!

Les activistes musulman(e)s et leurs alliés peuvent chanter victoire.

L’initiative sur «l’interdiction de se dissimuler le visage», en réalité le niqab, a été acceptée à une faible majorité: 51,2%. Les minarets avaient été interdits par 58% des votants. Cette modeste victoire n’empêche pas l’un des principaux leaders musulmans d'endosser son habit de victime : «Après ce scrutin, Pascal Gemperli, porte-parole de la Fédération des organisations islamiques de Suisse, craint pour la sécurité des musulmans en Suisse». Inutile de préciser qu'aucune agression n'a jamais eu lieu, y compris lorsque des jeunes (une centaine) partaient pour l'Etat islamique, que des prêcheurs de haine étaient démasqués, que des mosquées intégristes faisaient la Une.

La surprise vient des cantons romands qui excepté Genève (non à 51% seulement) ont accepté l'interdiction.

Ce vote assure en fait que rien ne changera. L’immense part de l’élite culturelle et politique continuera à renier nos valeurs et à faire place à cette religion de l’apartheid et à ses visées expansionnistes.

La campagne a fait apparaitre pour la première fois les arguments liés à la culture de l’effacement, le renoncement aux valeurs universelles. Les opposants ont repris le répertoire qui fait déjà des ravages outre-Atlantique.

Pour eux, il faut parler de la liberté des femmes en Suisse, seulement en Suisse en ignorant superbement l’intolérance des «textes saints» et ce qu'ils produisent. Ainsi, un tiers des musulmans s’estiment discriminés, mais n’élèvent jamais la voix contre les régimes islamiques qui discriminent tellement plus au nom de l’islam.

Un groupe de «foulards violets» a rejoint les féministes occidentales. Selon l’habituelle inversion de la réalité, ce n’est pas le niqab qui serait sexiste selon elles, mais ceux qui s’y opposent. Les comités de la Grève du 14 juin se sont tous prononcés contre l’initiative. La haine de l’Occident unit ces mouvements: racisme, «culture du viol», tyrannie de la majorité blanche, mentalité néocoloniale, culpabilité ontologique des hommes (blancs).

Saïda Keller-Messahli s'est battue comme une lionne pour l'interdiction. Sa lutte a probablement influencé d'un zest le résultat. Malheureusement,  les musulmanes qui militent comme elle contre l'islam politique sont plutôt rares. 

Nous avons en tout cas pu constater que l’islamo-gauchisme progresse inexorablement. 

Les Verts, les socialistes, les libéraux-radicaux étaient opposés à l’initiative. Curieusement, aucun de ces partis n’a osé produire une affiche sur ce thème. Ils prouvent que le problème pour eux n’est pas la dignité des femmes, mais la lutte politicienne contre l’UDC.

Faire respecter une de nos valeurs-phares, l’égalité et la dignité des femmes, ce n’est pas stigmatiser les musulmans, c’est défendre un pays civilisé. Mais notre société est-elle encore civilisée? Tellement emplie de racistes, d’hétérosexuels blancs, de nostalgiques de la colonisation…

Les musulmans prosélytes n’ont cure de cette guéguerre. Pour eux, l’objectif est d'imposer leur mode de vie, leurs rites et leurs habillements sexistes dans toutes les institutions encore profanes. Parallèlement, des groupes de jeunes musulmans extrémistes gagnent du terrain. Même la promotrice des signes religieux dans l’espace public Mallory Schneuwly Purdie nous l’affirme: le salafisme progresse aussi en Suisse.

Cette votation me fait penser à Sabine Tiguemounine, parfait exemple d’une militante genevoise qui se dit intégrée et ouverte, mais qui ne peut condamner l’obligation du tchador en Iran. Elle a pourtant toute latitude de songer à l’Iranienne Nasrin Sotoudeh qui a été condamnée à dix ans de prison et 148 coups de fouet pour avoir milité pour les droits humains et contre le voile. L’avocate risque sa vie en prison, victime de problèmes cardiaques et du covid. Qui proteste contre ces ignominies parmi ces activistes islamiques?

Le ver de l’islam ronge les verts. Le plus choquant est qu'un parti progressiste soutient le pire des conservatismes religieux. Mais lorsque ces militants auront supprimé tout ce qui fait la grandeur de notre société, il se pourrait bien que les citoyens déstabilisés se portent vers la seule idéologie qui repose fermement sur ses cinq piliers et son dogmatisme millénaire.

Les promoteurs de l’initiative sont victimes de l’ignorance des citoyens lambda qui ne connaissent pas les caractéristiques de la religion musulmane orthodoxe et son avancée. Ce ne sont pas les médias qui les y aident et il faut reconnaître que la question est complexe. Les arguments du petit nombre de femmes portant le niqab en Suisse et de «la liberté de s’habiller comme on veut» sont tellement plus simples!

Qui aurait imaginé que nous allions vivre des massacres de musulmans fanatiques, que des meurtres en série suivraient, que des dizaines de personnalités devraient être protégées pour avoir critiqué cette religion, que des femmes-sandwichs en nombre croissant dissimuleraient leur corps, leurs cheveux et leurs oreilles, que des groupes de croyants mimétiques et donc hermétiques à la raison se déploieraient en toute tranquillité? Et que parallèlement, la religion dont sont issus ces musulmans serait protégée, valorisée, innocentée?

Depuis quarante ans, des Himalaya d’études sont entreprises en Occident pour comprendre, justifier ou expliquer. Des milliards sont consacrés à une population dont la religion n’aurait rien à voir avec le terrorisme, mais dont les adeptes bénéficient d’innombrables avantages destinés à empêcher qu’il ne se manifeste. Parmi ces bénéfices, l’engagement de multiples diplômés musulmans dans les universités qui, obsédés par leur religion, contribuent inlassablement à en montrer les richesses et à explorer les failles de nos démocraties.

Si l’UDC est le premier parti de Suisse, aucun de ses membres ne peut appartenir à ces groupes de chercheurs. Aucun de ces observateurs des vertus islamiques ne pourrait se pencher sur l’empreinte des Frères musulmans et des wahhabites dans nos mosquées.

Après ce vote, la pénétration de l’islam se poursuivra par le premier moteur du djihad culturel, le foulard. Mais aussi les prières dans l’entreprise, la pratique d’une culture «halal» (inventée), le foulard des filles à l’école, la comédie de leur «sublime religion» toujours acquittée.

Je terminerai par un coup de chapeau à Giorgio Ghiringhelli qui note dans un communiqué: «Lorsque j'ai conçu et lancé l'initiative anti-burqa au Tessin, il y a 10 ans, j'ai immédiatement dit que l'objectif principal était de faire école en Suisse. Aujourd'hui, je peux dire que cette mission a été accomplie!»

Les Tessinois ne regrettent pas leur choix, puisqu'ils ont accepté l'interdiction au niveau suisse par 60,5%. Bravo Giorgio.

Tout de même, le 8 mars a un goût amer.

 

Commentaires

  • Un petit OUI certes, mais l'essentiel est acquis !
    De plus, il était temps, car avec l'avancée de l'islamo gauchisme dans notre société, une initiative semblable aurait probablement été refusée dans peu d'années…

  • Bravo et merci pour votre campagne
    Un peu de musique pour vous détendre
    Pierre Perret - La femme grillagée
    https://www.youtube.com/watch?v=IIoyykqWtCU

  • Merci et bravo pour ce courage , car il faut avoir du courage en Occident pour défendre ses valeurs ! Grillager une femme n'est pas une valeur occidentale mais une valeur musulmane.

  • Grillager une femme n'est pas une valeur musulmane non plus mais plutôt une "valeur" sectaire directement issue du wahhabisme, Personnellement, je ne connais aucun musulman en Suisse qui a voté contre cette initiative et je me réjouis de son succès.

  • Le «  brave » peuple n’aime pas le mot liberté... car cela est trop extrémiste et udc... De toute manière il va la perdre et ce dans peu d’années.
    Dès ce moment il va la regretter .. mais ce sera trop tard.

  • Bravo Mme Vallette pour votre courage et votre opiniâtreté mais le combat contre cette idéologie est perdu d'avance. Ceux qui viendront après nous paieront le prix de n'avoir pas ouvert les yeux.

  • À partir du moment où on "ouvre les yeux" comme vous le dites si bien, dans un contexte suisse, on fait quoi? Que proposez-vous? Ca fait plusieurs fois que je demande et à chaque fois on refuse de me répondre.

  • "mais le combat contre cette idéologie est perdu d'avance."
    Sûrement pas. Le retour de manivelle contre l'islamo-gauchisme se fait attendre mais il arrivera à coup sûr. C'est une des premières lois de la sociologie comme de la physique :
    action = réaction...

  • J'ai toujours pensé qu'accepter le spectacle du niqab dans nos rues n'était pas loin de laisser certains promener des esclaves enchaînés sous prétexte de diversité culturelle.

  • Tariq, vous savez tant de choses sur l'islam! Jusqu'ici, j'avais bêtement cru que le wahabisme était un mouvement musulman.

    J'avais cru aussi le niqab était une spécialité exclusivement musulmane, de même que la burqa, le djilbeb, le tchador, le hijab, bref une 'obsession typiquement islamique et tellement misogyne de couvrir les femmes.

    Et où étiez-vous lorsque tant de musulmans, très ouverts, très progressistes, très féministes, responsables des plus grandes fédérations islamiques de Suisse -et j'en oublie- ont expliqué dans les médias pourquoi ils allaient, il fallait absolument voter contre cette initiative? Sont-ils trop conservateurs pour vous? Apparemment oui. J'en suis ravie!

  • Oui Madame, je sais tant de choses sur l'Islam, ca vous gêne je sais mais c'est la réalité. Je connais cette arrogance de la part de certains non-musulmans de vouloir faire croire qu'ils et elles connaissent mieux notre propre religion que nous ne la connaissons nous même mais voyez-vous avec moi c'est raté, malheureusement pour vous. D'ailleurs, ce n'est pas parce qu'une pratique ou un mouvement est exclusivement musulman que ce mouvement ou cette pratique est la bonne et ne fait pas l'objet de critiques et de dénonciations au sein même des musulmans..

    OUI ils sont trop conservateurs pour moi et surtout il ne me représente absolument pas ni personne que je connais. Où vouliez-vous que je sois au juste? Je pourrais vous retourner la question et vous demandez où étiez-vous vous même à de nombreuses reprises auparavant à l'inverse. Encore une fois, à des fins politiques et par paresse intellectuelle, vous exagérez grandement la part de musulmans en Suisse qui sont en faveur de pratiques rétrogrades comme le port du niqab ET qui militent en faveur de ces pratiques rétrogrades. La solution à cela c'est de parler aux gens directement en allant à leur rencontre par exemple et non pas de parler à leur place en généralisant abusivement sans la moindre preuve pour essayer de faire peur.

  • @tarik
    "Personnellement, je ne connais aucun musulman en Suisse qui a voté contre cette initiative et je me réjouis de son succès."
    On ne se connait pas, mais j'ai voté contre. Ce n'est pas que j'approuve ce vêtement, je suis même totalement opposé, mais on a fait croire qu'on allait libérer les femmes musulmanes en leur interdisant de porter un vêtement. Vous, les femmes, vous êtes libre de faire ce que vous voulez sauf ceci et cela, et encore ceci, etc.. Drôle de libération!
    Si vous voulez aider ces femmes, aidez-les à porter plainte contre leur mari, leur parent.
    L'autre raison c'est que cette initiative est censé empêché la fameuse islamisation de la société.
    Mais après cette victoire, les anti-musulmans vont s'attaquer à d'autre aspect de la religion. Il suffit de lire ce blog. Et petit à petit, les musulmans vont être considérer comme hors-la-loi.

  • Il n'aura pas fallu longtemps pour que le beau dicours de Tarik.tombe a l'eau avec la reponse d'Omar.

    "Si vous voulez aider ces femmes, aidez-les à porter plainte contre leur mari, leur parent." Et pourquoi serait-ce au non-musulman de les aider Omar ? Demmerdez-vous avec vos "desiquilibres". Si ca se trouve la femme n'a aucunement envie de quitter son salafiste.

    "Les anti-musulmans vont s'attaquer à d'autre aspect de la religion. Il suffit de lire ce blog"
    Ils ont beaucoup appris depuis vingt ans et ne font que proceder de la meme maniere que les musulmans eux-meme. Aussi appelee la methode du grignotage.. Burkini, horaires separes a la piscine, voile a l'interieur d'un Conseil municipal etc etc...

    Quand a Tarik on lui rappelera que les Kosovars et les Maghrebins remplissent Champ-Dolon mais ca doit etre la faute a pas de chance. La generalization a bon dos.

  • "Et pourquoi serait-ce au non-musulman de les aider Omar ? "
    Parce que nous sommes dans un état de droit, et la justice est là pour aider tout les citoyens.

    "Si ca se trouve la femme n'a aucunement envie de quitter son salafiste."
    C'est son droit

  • Omar a son opinion et c'est son droit, ça ne le rend pas extrémiste pour autant et je ne suis pas d'accord avec ces arguments. Ou alors est-ce à dire qu'il n'y a qu'une seule bonne manière de voir les choses? La vôtre, il va sans dire. La beauté de la liberté d'expression que vous défendez tant c'est aussi d'entendre et surtout d'écouter ceux avec qui on n'est pas d'accord sans les juger ce qu'une majorité de gens ici sont visiblement totalement incapables de faire. Votre commentaire du 24 octobre dernier dans lequel vous écriviez en parlant des musulmans: "Vous n’aurez jamais de respect ou de tolérance de ma part, faudra vous y faire" résume à merveille votre dogmatisme. Cette phrase en dit beaucoup sur vous et où vous vous situez. Moi vous ne verrez jamais écrire ce genre de choses à propos des gens d’autres confessions ou même sans confession.

    Les problèmes dont vous parlez comme le burkini (vêtement qui n'existait pas avant environ 2005 et qui n'a aucune justification religieuse, par ailleurs), les horaires séparés à la piscine et le voile à l'intérieur d'un Conseil Municipal (aucune loi ne l'interdit) concernent une infime minorité de musulmans donc prendre ces exemples pour généraliser est malhonnête et ne fera que créer des tensions inutiles. À vous lire et à lire cette page, la Suisse croule sous les demandes incessantes et quotidiennes de musulman(e)s dans chaque ville. C'est évidemment une lecture malhonnête et falsifiée de la réalité qui consiste à prendre les gens pour des imbéciles.

    Le fait que des Maghrébins et des Kosovars remplissent Champ-Dolon est effectivement un problème générationnel dû à un manque d'intégration et d’éducation notamment. Avec les générations antérieures, ce problème était moins présent et avec certains groupes (musulmans ou non-musulmans) ce problème est moins présent. D'ailleurs, si vous voulez en parler, encore faut-il venir avec des statistiques ethniques qui le prouvent. Encore faut-il prouver que ces Maghrébins et Kosovars en prison sont des musulmans pieux ET que les crimes pour lesquels ils ont été jugés et condamnés ont un rapport direct avec l'Islam. Que je sache, des délits comme le vol et le trafic de drogues (ce pour quoi la majorité de ces jeunes sont condamnés) n'ont aucune justification religieuse. Ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas se questionner sur ce qui amène ces jeunes à commettre des délits mais il y a des manières intelligentes de le faire. Simplement crier sans la moindre preuve: "C'est à cause de l'Islam" comme vous semblez vouloir le faire est une approche simpliste et fausse qui ne mènera nulle part.

  • Tarik est vraiment pathétique. Il veut nous faire croire à un islam rêvé, non violent, non intrusif, égalitaire. Nous savons déjà qu'il ne vit pas dans pays soumis à l'islam. Mais il ne nous dit pas lequel. Bref, il n'a aucune connaissance de l'islam réel.

    Celui qui est en vigueur partout où l'islam est la religion de l'Etat et où la charia est appliquée. Un homme a droit à 4 épouses, il peut divorcer quand il veut, les non-musulmans sont discriminés, les homosexuels sont condamnés et je ne parle même pas du sort des athées et de la liberté d'expression.

  • Je vous retourne la question. Vous, quelle connaissance avez-vous de l'Islam réel? D'abord ca veut dire quoi "l'Islam réel"? Combien de pays musulmans avez-vous personnellement visité? Si l'Islam réel pour vous c'est l'application de la charia et le fait d'être une république islamique alors vous savez sans doute que la majorité des pays musulmans n'appliquent même pas la charia et ne sont pas des républiques islamiques justement car il n'y a pas de consensus réel sur certaines interprétations. À vous lire et à voir ce qui s'écrit sur ce blog, certains voudraient nous faire que chaque pays musulman est comme l'Arabie Saoudite ce qui est parfaitement ridicule en plus d'être profondément malhonnête. Du reste, je suis content que cette initiative anti-burqa soit passé, je l'ai dit clairement.

  • Comme le Kosovo est devenu le nouveau pied-a-terre.des representants en robe de chambre saoudiens et le pays qui a envoye le plus de ces nouveaux salafistes a l'etranger avec ses centaines de petites "mosquees" wahabites sur son territoire, on se demande bien qui est malhonnete.

  • Laurent, quel est le rapport du Kosovo avec le commentaire de Daniel?? Du reste, ce n'est pas le Kosovo que ce soit en Europe ou dans le monde qui a envoyé le plus de salafistes à l'étranger. Que je saches, le Kosovo n'est pas une république islamiste et ce n'est de loin pas le seul endroit en Europe où des salafistes ont pris le contrôle de certaines mosquées. Encore une fois, vous entretenez délibérément la confusion en mélangeant tout. La malhonnêteté c'est de prétendre que tous les pays musulmans ou même une majorité d'entre eux sont des républiques islamiques alors qu'il y a en tout 4 républiques islamiques dans le monde et que sur une cinquantaine de pays musulmans dans le monde, seulement 15 appliquent des lois religieuses comme les châtiments corporels au niveau du gouvernement. La majorité des pays musulmans n’appliquent pas de lois religieuses dans leurs systèmes judiciaires respectifs et les lois religieuses qui sont appliqués dans ces pays concernent les dossiers familiaux seulement. Ça c'est sans compter les nombreux pays où la constitution est laique et aucune loi religieuse n'est appliquée. Voilà les faits que l'on ne vous donnera pas sur cette page.

  • Comme toujours, merci beacoup Mme Valette pour votre engagement!

    Ce qui me choque aussi énormément c'est cette banderole de propagande pro-niqab à l'entrée du Collège Voltaire justement parce qu'il s'y trouve un "local" de vote. On sait que le DIP est noyauté par la gauche "bienpensante", mais ce n'est pas une raison pour les laisser en faire à leur tête. Imaginez le scandale si quelqu'un avait mis une affiche qui prône le contraire au même endroit! Comment peut-on tolérer ça? Personne n'a osé se plaindre? Personne n'a osé l'arracher?

  • Une telle situation permettrait de faire annuler le vote, selon la jurisprudence "Peseux" du TF, aussi invoquée, avec succès, dans le cas du vote de Moutier en 2017.

    J'en profite pour réitérer mes remerciements et mes encouragements à Mireille.

  • @Tarik
    "Je vous retourne la question."
    Quelle question? Je ne vous ai posé aucune question. J'ai seulement constaté que vous dissimulez soigneusement le pays dans lequel vous vivez. Islam réel, je l'ai écrit, c'est là où l'islam est la religion de l'Etat.

    Ici les pays en vert:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Religion_d%27%C3%89tat#/media/Fichier:State_Religions.png

    Bonus: la charia.

    Alors quand vous consentirez à nous dire dans quel pays vous vivez, je consentirai à vous dire dans combien de pays de l'"islam réel" j'ai vécu. J'en ai une très bonne expérience, expérience que selon toutes les apparences vous n'avez pas.

    L'islam réel empêche la plupart des jeunes filles de poursuivre des études surtout quand elles viennent de la campagne. L'islam réel est une oppression permanente pour les femmes. Il n'y a aucune liberté d'expression sous l'islam réel, sous peine de mort lorsqu'il s'agit d'apostasie ou d'athéisme. Etc., etc.

  • Même les historiens et islamologues qui sont infiniment plus compétents que vous et moi sur le sujet ne s'entendent pas sur ce qu'est l'Islam réel. Même les pays qui pratiquent soi-disant l'Islam réel introduisent régulièrement des pratiques tribales qui n'ont rien à voir avec l'Islam et qui ne font pas consensus. Votre vision de l'Islam réel n'ai même pas pratiqué par une majorité de pays musulmans donc quelle crédibilité avez-vous pour en parler??

  • Pourquoi nier à ce point l'évidence?
    Il y a des livres écrits dessus par des musulmans. Donnés volontiers par des musulmans très croyants à des non-croyants dans un but j'imagine de diffuser la bonne parole. Des livres que comme par hasard vous ne connaissez pas. Facile comme réponse.

    Pouvez-vous nous dire les yeux dans les yeux que vous n'êtes ni frère musulman, ni salafiste, ni d'aucune obédience musulmane dont le but est d'imposer un autre fonctionnement aux société occidentales?
    On est soit de mauvaise foi, soit aveugle lorsque l'on peut écrire que les sociétés basées sur l'islam sont tolérantes.
    Je pense souvent aux femmes iraniennes qui essayent d'enlever leur voile au péril de leur intégrité physique.

    Je pense que c'est en étant extérieur que l'on se rend compte bien plus de certaines choses.

  • Wilfried, je ne suis ni Frère Musulman, ni salafiste, au contraire si vous m'aviez lu ici correctement alors vous auriez pu voir que je critique régulièrement ces criminels et ces fascistes. Je m’étonne d’ailleurs que vous me posiez la question, c’est même honnêtement très insultant comme insinuation.

    "On est soit de mauvaise foi, soit aveugle lorsque l'on peut écrire que les sociétés basées sur l'islam sont tolérantes."

    Pourtant je n'ai jamais écrit ça donc pour le coup c'est vous qui êtes de mauvaise foi et d'une mauvaise foi crasse même en plus de manifestement ne pas être en mesure de me lire correctement. J'ai écrit qu'il n'y a pas de consensus sur le fait de baser sa société sur l'Islam et que la majorité des pays musulmans sur la cinquantaine qui existent ne sont pas des théocraties religieuses. La majorité n'appliquent pas des lois religieuses au niveau du gouvernement et les lois religieuses qui sont appliqués concernent souvent uniquement les dossiers familiaux quand les pays musulmans ne sont pas carrément laiques dans leurs constitutions respectives et n'appliquent aucune loi religieuse, ce qui est tout à fait vrai et facilement vérifiable pour qui se donne la peine de s'informer honnêtement. Il y a de tout dans le monde musulman, pas seulement des choses qui vous arrangent bien.

    Concernant les femmes iraniennes, le problème est au niveau de la contrainte de porter le voile, non au niveau du voile en soi. Il est contre l’Islam d’imposer le voile aux femmes ou même d’imposer quoi que ce soit aux femmes, ça doit être un cheminement personnel et ce n’est pas à un gouvernement de décider de cela. Les gouvernements des théocraties islamiques cherchent souvent à imposer le voilement forcé des femmes et bien évidemment ils ont totalement TORT d’un point de vue théologique, moral et religieux.

  • Désolé mais votre énergie à intervenir sur tout point concernant l'islam pose question.
    Vous pouvez être offusqué par ma question mais l'islam (avec le reste des écrits tels que sourates, etc) est à la base de toutes ces mouvances qui y font référence.
    Je me pose quand même la question de ce que vous voulez mettre en avant en étant aussi agressif.

    Vous écrivez : La majorité des pays musulmans n’appliquent pas de lois religieuses dans leurs systèmes judiciaires respectifs et les lois religieuses qui sont appliqués dans ces pays concernent les dossiers familiaux seulement.

    Ça revient quand même à minimiser le poids de l'islam sur ces sociétés.
    Il me semble pourtant que en Tunisie (un des pays ayant le plus œuvré pour s'émanciper de l'islam), il n'a pas été possible d'interdire qu'un homme hérite 2 fois plus que sa sœur.

    Pour votre laïus sur le voile, je vous pose la question suivante:
    est-il préférable de ne pas permettre le port du voile aux femmes dans certaines conditions (école, aux fillettes, fonction publique, etc) sachant que les hommes seraient éduqués pour réfréner leurs ardeurs ou d' obliger les femmes à le porter (référence à l'Iran par exemple)?
    En plus, j'ai vraiment l'impression que le voile n'est pas une exigence très forte de l'islam.. Je fais référence au livre "les droits de l'homme en islam" qui n'y fait jamais référence, alors que nombre de points y sont mentionnés (lapidation, flagellation, mise à mort, amputation, etc).

  • Wilfried, en quoi au juste le fait d'intervenir et de rétablir les faits fait de moi un salafiste ou un Frère Musulman?? Je trouve effectivement votre insinuation profondément insultante car après des gens comme vous vont se précipiter pour nous faire le coup du "je ne déteste pas les musulmans mais l'Islam" et les plus naifs vous croiront..

    Le wahhabisme et les mouvements qui en découlent sont une perversion totale de l'Islam, c'est l'extrême-droite du monde musulman a bien des égards. il suffit de s'informer sur certaines règles qui existent par exemple en Arabie Saoudite et qui n'ont absolument aucune justification religieuse. Idem pour l'Afghanistan et autres pays du genre (Iran, Pakistan, Iraq, par exemple). Beaucoup de gens entretiennent délibérement la confusion entre normes religieuses et pratiques culturelles ou préfèrent être ignorants car ca les arrange bien.

    "Ça revient quand même à minimiser le poids de l'islam sur ces sociétés."

    Non ca revient à réfléchir et à ne pas tout amalgamer sans la moindre preuve comme un enfant surexcité, tout simplement. Il faut le prouver ce poids et venir avec des faits concrets qui démontrent que l'ensemble ou même la majorité des pays musulmans appliquent des lois religieuses ET qu'il y a un consensus sur ces interprétations au niveau des autorités locales ce qui est loin d'être le cas. Si vous connaissez bien la Tunisie alors vous savez que c'est loin d'être un bon exemple. C'est peut-être un bon exemple parmi le monde arabe mais pas parmi le monde musulman, je n'ai pas besoin de vous expliquer pourquoi ce n'est pas la même chose.

    Ce n'est pas à un gouvernement de légiférer concernant le port ou non du hijab. Je parle bien du hijab ici, pas des autres formes de voile qui sont plutôt culturels et propres à certains pays précis en plus de poser des questions réels de sécurité que le hijab ne pose pas. L'argument des ardeurs masculines est un faux argument puisque dans les pays ou le port du voile (souvent le voile intégrale d'ailleurs et non pas simplement le hijab, à méditer...) est obligatoire, la violence envers les femmes et les viols sont omniprésents. Un homme imbécile qui veut s'en prendre physiquement à une femme ne va pas s'arrêter à mi-chemin et soudainement calmer ses ardeurs en constatant qu'elle porte un voile, ce n'est pas comme ca que les choses fonctionnent.

  • Justement, la façon dont vous vous y prenez pour rétablir les faits est assez agressive et je trouve très orientée.
    C'est pour cela que j'ai trouvé normal de poser la question.

    Vous niez ce qui est écrit dans des livres sur l'islam qui font référence chez les musulmans pratiquants et modérés.
    Je m'explique: comme je l'ai évoqué à maintes reprises, un ancien collègue musulman très pratiquant m'avait fait parvenir lors de son départ définitif pour son pays le livre "les droits de l'homme en islam".
    Je ne lui avais rien demandé, Je n'ai aucune appétence pour la religion. Cependant ce livre me permet de contester ce que vous écrivez comme la phrase suivante
    " il est contre l'islam d'imposer quoi que ce soit aux femmes. "

    Excusez moi mais c'est tout simplement hallucinant de lire ça par rapport à ce qui est écrit dans le livre sur le sujet:
    Allah dit : les hommes ont autorité sur les femmes en raison des avantages que Dieu leur a accordés sur elles ...
    Elle doit lui obéir
    Elle soit répondre à son invitation au lit
    Elle ne doit sortir de la maison qu'avec sa permission
    pour celui qui a 2 épouses ou plus, il doit être équitable en ce qui concerne la nourriture (..;)° et le partage des nuits

    Ce serait pas des contraintes par hasard?

    Je pourrais continuer longuement de la sorte (ce livre fait 140 pages).

  • Wilfried, je serais "agressif" envers quiconque essaie de me lier à des islamistes ou insinue maladroitement que je serais moi-même un islamiste alors que je les ai toujours dénoncés. D'ailleurs si vous lisez mes interventions ici au cours des derniers 6 mois, vous verrez pour le coup qui est reéllement agressif envers qui.

    Vous confondez responsabilité personnelle avec obligation. Si vous lisez le texte original en Arabe et dans son contexte (ce sont d'ailleurs principalement des hadiths qui parlent de cela), vous verrez ce qui est réellement écrit et vous verrez que l'homme a des "obligations" aussi qu'il se doit de respecter, pas simplement la femme. Maintenant si vous voulez parler du rôle des femmes à cette époque et de ce que les textes religieux disent des femmes, il faudra vous indigner contre toutes les religions de manière égale. Moi je vous parlais précisément du port du voile qui effectivement ne peut pas être une contrainte qu'on impose de force à une femme, En ce sens, les gouvernements qui imposent cela aux femmes ont TORT, je l'ai écrit clairement.

  • "La culture de l'effacement" mentionnée dans votre titre nous conduit aussi à ce qui suit, qui devrait arriver chez nous sous peu si on ne met pas fin au délire de la tyrannie des minorités qui nous envahit chaque jour davantage:

    https://www.lefigaro.fr/vox/histoire/non-l-antiquite-n-etait-pas-raciste-20210311

    et

    https://www.lefigaro.fr/vox/culture/racistes-nos-representations-des-statues-grecques-non-l-eblouissante-lecon-d-histoire-de-l-art-de-michel-de-jaeghere-20191121

  • @Tarik

    "Même les historiens et islamologues qui sont infiniment plus compétents que vous et moi sur le sujet ne s'entendent pas sur ce qu'est l'Islam réel."

    Toujours cette volonté de ne pas répondre et de casser le débat en le plaçant sur le terrain théorique du sexe des anges. L'islam réel, c'est l'islam concret auquel chacun des résidents d'un pays où l'islam est la religion de l'Etat est soumis dans sa vie quotidienne. Le mois du jeûne, les cinq prières par jour avec les haut-parleurs qui inondent la ville de leur hurlements, le contrôle social, la misère sexuelle des jeunes, le contrôle de la virginité des jeunes filles, etc. toutes choses que vous n'avez jamais connues et dont vous n'avez aucune connaissance.

  • Vous n'avez répondu à aucune de mes questions non plus donc balayez d'abord devant votre porte.. Déjà à la base, je n'ai pas à me soumettre à votre interrogatoire. J'habite en Europe et j'habiterais volontiers dans un certain nombre de pays musulmans précis si mon plan de carrière m'amenait à le faire car voyez-vous je connais infinement mieux le monde musulman, ses pays et leurs cultures, leurs visions de la religion, leurs branches religieuses etc que vous et je connais surtout ma propre religion mieux que vous aussi.

    Qu'en savez-vous de ce que j'ai connu ou pas connu? Vous ne me connaissez même pas et vous confondez constamment les pratiques tribales avec des normes religieuses prescrites comme la plupart des gens qui raisonnent comme vous car la vérité ne vous intéresse pas. En plus vous n'êtes même pas musulman donc les contraintes desquelles vous parlez ne vous concerne absolument pas à la base surtout en Europe. Vous avez quand même écrit que "l'islam réel empêche la plupart des jeunes filles de poursuivre des études surtout quand elles viennent de la campagne" pourtant il n'y a absolument aucune contrainte religieuse qui empêche les filles et femmes de s'éduquer. Il y a eu énormément de femmes musulmanes éduquées au plus haut niveau à travers les époques incluant dans ma propre famille, j'en suis d'ailleurs très fier. Rien qu'avec cette affirmation mensongère et complètement farfelue, vous avez démontré l'ampleur de votre ignorance à tout ceux qui nous lisent. C'est triste pour vous, ça expose votre méconnaissance au grand jour.

  • Cher Tarik, le double langage est un système connu et pratiqué par les arabo-musulman. quand ils sont réfugiés en Europe , mais cette duperie ne marche plus. La grande majorité fait semblant de critiquer le wahhabisme mais dans les pays musulmans c'est le silence complet sur le wahhabisme. Combien de mosquées et de centres culturels ont été construits avec l'accord des dirigeants des pays arabo-musulmans? Combien d'imams ont été formés par l'Arabie saoudite avec le consentement des dirigeants arabo-musulmans ? L'Arabie saoudite grâce à ses pétrodollars a envahi les espaces publics de tous les pays arabo-musulmans. Elle a dispensé son enseignement wahhabite partout et ses dignitaires religieux ont été reçus les bras ouverts par les dirigeants des pays arabo-musulmans qui n'ont jamais refusé les largesses de l'Arabie saoudite.

    Depuis quelques années , beaucoup d'arabo-musulmans cherchent a nous faire croire que le wahhabisme n'a rien a voir avec l'islam alors qu'il est le frère jumeau du salafisme. Peut-être que le salafisme , lui aussi n'a rien à voir avec l'islam ? Les Frères musulmans, Al-Qaïda et l'Etat islamique aussi. Allah akbar est un cri bouddhiste.

    Je vous fais remarquer , que l'Arabie saoudite en tant que pays arabo-musulman a toujours été wahhabite depuis la fondation du royaume en 1932, et en tant que telle ,elle a été a la base de la création de la Ligue Arabe et comme tout les pays de la Ligue Arabe elle a l'islam comme religion d'Etat dans sa Constitution. ( le Liban mis à part, mais c'est une autre histoire)
    Par ailleurs c'est à Djeddah en Arabie saoudite où se trouve le siège de l'Organisation de la coopération islamique ( OCI) regroupent les 57 pays musulmans .( 22 pays Arabes et 35 musulmans non arabes )
    Jusqu'à nouvel ordre aucun pays arabo-musulman et musulman non arabe n'a cherché à exclure l'Arabie saoudite de ces deux organisations . Donc votre discours sur le wahhabisme ne fait pas partie de l'islam n'est rien d'autre qu'une simple tromperie. Encore une!

  • Il n,y a aucun double langage de ma part et je ne suis pas arabo-musulman donc c'est un double échec pour vous. À force de faire des insinuations gratuites sans la moindre preuve, vous finissez par vous humilier profondément. Maintenant si vous voulez continuer de croire que je soutiens le wahhabisme et que je serais un islamiste déguisé, c'est votre problème, pas le mien.

    En Europe, ce n'est pas la faute des dirigeants arabes si le wahhabisme s'est répandu. Les dirigeants européens comme les dirigeants des pays arabes ont été soumis au chantage saoudien et ont plié devant leurs revendications par intérêts politiques et géostratégiques que ce soit les Français, les Britanniques ou même les Suisses car les Saoudiens ont l'argent pour faire taire tout le monde, musulmans comme non-musulmans. Il ne faut pas s'y méprendre, les coupables sont à chercher des deux côtés: Du côté des dirigeants occidentaux et arabes. Même des gouvernements et des politiciens plutôt hostiles à l'Islam ont par le passé fait affaire avec l'Arabie Saoudite car ils y avaient un intérêt quelconque. L'économie a ses raisons que le silence va cautionner.

    On ne peut pas simplement exclure l'Arabie Saoudite d'une organisation. Même si je suis en faveur de cela, ça ne fonctionne pas comme ça, c'est une analyse simpliste et enfantine de la réalité qui omet les intérêts géopolitiques de chacun et la géopolitique comme science. Demandez à un avocat en droit international ou un avocat en économie politique, il vous l'expliquera. Maintenant ce qu’on peut faire c’est outrepasser les intérêts économiques et commencer à appliquer des sanctions réelles contre les dirigeants saoudiens, ce qu’aucun gouvernement au monde n’a le courage de faire. Les États-Unis après l'assassinat horrible d'un de leurs propres ressortissants en 2018 avait la chance de le faire et ils ont préféré se coucher devant les Saoudiens comme d'habitude.

    Je n'ai jamais dit que le wahhabisme ne fait pas partie de l'Islam, j'ai dit que l'interprétation wahhabite de l'Islam est totalement erronée et je suis de loin pas le seul à le penser, à le dire ou à l’écrire. C'est une forme de fascisme moderne, religieux mais aussi politique. Interdire aux femmes de conduire, de voter ou exécuter des gens pour avoir écouté de la musique pour ne prendre que ces exemples n'a strictement rien à voir avec l'Islam et tout à voir avec le primitivisme ambiant de la secte réactionnaire wahhabite.

  • "Les dirigeants européens comme les dirigeants des pays arabes ont été soumis au chantage saoudien et ont plié devant leurs revendications par intérêts politiques et géostratégiques"

    Pas tout-à-fait:

    https://oumma.com/le-prince-heritier-saoudien-revele-que-le-wahhabisme-a-ete-exporte-a-la-demande-des-occidentaux/

    Ce sont les occidentaux eux-mêmes qui ont demandé à l'Arabie de financer les mouvements islamistes en Europe. Idem pour le Qatar et les Frérots. Tiens, à propos de financement, où est passé tr?

  • À propos des États membres de l'OCI, voici une citation de Wikipédia, reprise du quotidien le Monde.
    Ainsi, le Monde, qu'on ne peut soupçonner d'islamophobie, note :
    « [l'OCI], dont la majorité des membres ont l'islam pour religion d'État et où toute critique est assimilée au blasphème, est souvent accusée de vouloir faire reconnaître au niveau international un délit de “diffamation des religions” sous couvert de lutte contre l'islamophobie. »

  • Qui n a pas encore compris que c est un cirque contre le niqab (niqab est une affreuse chose) qui ne touche que 30 femmes résidentes en Suisse de nationalité soit suisse soit double nationale?

    On commence ce cirque avec la votation du oui à 51 % . Par ailleurs, votation, combien a t elle coûté de frais et de dépense? Un ou deux millions de FS?

    Puis on va bientôt parler du foulard ou du Hijab et on finit ce qui est d ores et déjà prévu dans le programme de ce cirque à réglementer par une nouvelle loi le comment cette religion musulmane doit être pratiquée ou pas pratiquée ( religion qui ne compte qu environ 2 milliards de croyants!). Qui oserait faire la même chose avec les deux autres religions dites mono-théistes si jamais, pour ne citer que ces 3 mono-théistes...

    Bien à Vous et Bon Dimanche.
    Charles 05

  • "Je n'ai jamais dit que le wahhabisme ne fait pas partie de l'Islam, j'ai dit que l'interprétation wahhabite de l'Islam est totalement erronée et je suis de loin pas le seul à le penser, à le dire ou à l’écrire. C'est une forme de fascisme moderne, religieux mais aussi politique."

    Soit, mais alors que dire l'interprétation shiite qui en est faite par exemple en Iran: lapidation, marriages forcés, exécution des homosexuels etc. Et on pourrait multiplier les exemples.

  • La lapidation est une pratique qui devrait être aboli totalement, c'est désolant qu'en Iran des gens puissent être lapidés encore en 2021. Idem pour l'exécution des homosexuels. Quant aux mariages forcées, c'est une pratique culturelle propre a la région et qui n'a rien a voir avec la religion.

  • Tarik ! Tarik !.
    Concernant l'Arabie saoudite, je n'ai pas besoin d'aller voir un avocat , il me suffit de vous rappeler l'exclusion de l'Egypte par la Ligue Arabe de 1979 à 1989, pour avoir signé un traité de paix avec Israël. Donc, si l'Arabie saoudite, porte préjudice comme vous le prétendez au monde arabo-musulman, il faut l'exclure.
    PS;Je prends acte , que vous n'êtes pas arabo-musulman , mais un musulman non arabe.
    Salut Tarik al-Salam !

  • Le Sri Lanka interdit le port de la burqa et ferme plus de 1000 écoles coraniques!

  • J'aime écouter Sami Aldeeb sur sa dernière vidéo du 14 Mars 2021, les musulmans et leurs obligés ou ignorants peuvent raconter n'importe quoi, ça ne passe pas.

    https://youtu.be/m12D90nNE0A

  • J'apprécie énormément Sami Aldeeb , mais depuis plusieurs , mois je n'arrive plus à me connecter à son site.
    Je lui ai écrit plusieurs fois . sans obtenir de réponse . Pouvez-vous m'aider ?
    Merci à vous .

  • "Le Sri Lanka interdit le port de la burqa et ferme plus de 1000 écoles coraniques!"


    Ils sont fous ces Sri Lankais !

  • Jonas lorsque vous allez sur le lien que j'ai indiqué, cliquez sur "Sami Aldeeb" situé sur la photo vidéo.

  • Qui n a pas encore compris que la votation contre le niqab n était qu un début de cirque (bien que le niqab est une chose affreuse) mais qui ne touche que 30 femmes résidentes en Suisse de nationalité soit suisse soit double nationale?

    On commence ce cirque avec la votation du oui à 51 % . Par ailleurs, votation, combien a t elle coûté de frais et de dépense? Un ou deux millions de FS?

    Puis on va bientôt parler du foulard ou du Hijab et en 3ème temps on finit ce qui est d ores et déjà prévu dans le programme de ce cirque qui est à réglementer par une nouvelle loi "suisse" le comment cette religion musulmane doit être pratiquée ou pas pratiquée. Religion qui ne compte qu environ 2 milliards de croyants sur la planète terre !

    In fine, qui oserait faire la même chose avec les deux autres religions dites mono-théistes si jamais, pour ne citer que ces 3 mono-théistes...

    Bien à Vous .
    Charles 05

    NB: 2ème envoi au cas où le 1er est perdu en route! Néanmoins, libre à Vous Mme Mireille Valette de me publier ou pas.

  • "Qui n a pas encore compris que la votation contre le niqab n était qu un début de cirque"

    "Puis on va bientôt parler du foulard ou du Hijab"


    Overton a encore gagné. Champagne !

  • @Chuck Jones,(mercredi 9h39)

    Pas seulement le Hijab et le foulard "islamique" mais vous oubliez que nous pourrions aussi faire une votation sur le comment les musulmans doivent prier, ce que j ai dit aussi. ce qui est plus important que les 2 débuts du cirque (Niqab, Burka, Foulard et Hijab...

    Néanmoins, c est joli ce que avez cité quant à la Fenêtre d Overton, Bingo et bravo!

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Non je ne confonds rien. Je n'accepte pas que l'on différencie les droits selon que l'on soit une femme ou un homme.

    J'ai lu les 2 chapitres du fameux livre sur les droits de l'époux sur l'épouse puis les droits de l'épouse sur l'époux.

    Il y a nombre de raisons pour lesquelles la femme a des droits inférieurs :
    Allah dit à cet effet: les hommes ont autorité sur les femmes en raison des avantages que dieu leur a accordés sur elles et en raison des dépenses qu'ils font de leurs biens (Sourate 4, verset 34)
    Ce droit est accordé aux hommes parce que dans la plupart des cas ils se montrent plus pondérés face aux événements, ce qui n'est pas toujours le cas chez les femmes, où l'affectivité domine souvent.Cela ne veut pas dire, bien sûr, que les femmes ne doivent pas être consultées en ce qui concerne les affaires qui touchent la vie conjugale.

    Il y en a pléthore de ce genre de remarques plus misogynes les unes que les autres.

    Pas besoin de connaître l'arabe et de lire le texte original pour comprendre la signification de tels messages.

    C'est ça que vous défendez ? Vous trouvez normal que les femmes et les hommes aient des devoirs et des droits différents? Qu'il n'y ait pas stricte égalité? Que la femme doive accepter de répondre à l'invitation de son époux au lit car si elle refuse les Anges ne cessent de la maudire jusqu'au matin? (Al Boukhari (5/1993), Hadith N° 4987

    Et ne me parlez pas des autre religions car cela n'apporte rien à la discussion.

  • Les femmes sont régulièrement consultés pour les affaires qui touchent la vie conjugale en Islam, si vous n'êtes pas au courant, c'est votre problème.

    Je suis totalement pour l'égalité entre hommes et femmes tout en comprenant que les deux sexes n'ont pas les mêmes rôles et les mêmes fonctions, ce que des gens oublient. Si une femme se sent brimée dans ces droits, elle a de nombreuses ressources à qui elle peut s'addresser, on vit en Europe en 2021. Elle a des ressources à qui s'addresser dans de nombreux pays musulmans aussi et c'est très bien ainsi. Globalement, je suis contre l'application de lois religieuses pour les questions d'héritage car ce sont des règles sociales qui ne s'appliquent plus au contexte de notre époque.

  • Je crains de ne pas trop pouvoir vous suivre.

    Écrire que les hommes et les femmes n'ont pas les mêmes rôles et les mêmes fonctions, c'est exactement nier que les femmes et les hommes sont strictement égaux, ni plus, ni moins.

    Vous n'avez commenté aucun extrait du livre que j'ai recopiés texto. Parce que je pense que vous seriez très mal à l'aise pour ne pas aller dans leur sens. Et pourtant, d'aucun pourrait considérer qu'ils n'ont aucune place en Europe en 2021 comme vous l'exprimez si bien..

    Revenons sur quelques citations:
    La femme doit accepter de répondre à l'invitation de son époux au lit. Même si elle n'en a pas envie? Vous approuvez?

    Les hommes ont autorité sur les femmes... C'est égalitaire? Quels sont les fameux avantages qu'ils ont pour cela? La force? En Europe, toujours en 2021, ce n'est plus la loi de la jungle. L'intelligence? Bon courage pour justifier ça. J'attends vos arguments éclairés mais j'ai bien peur d'attendre longtemps.

  • Non c'est comprendre qu'ils ne peuvent pas faire les mêmes choses due à des diffiérences biologiques innées. Un homme ne peut pas allaité, par exemple, ou être enceinte. De manière générale voire de manière innée, une femme est davantage programmée pour s'occuper des enfants, elle est plus douée pour cela. L'homme de son côté a tendance à être plus doué pour tout ce qui est manuel et à une meilleure force physique, par exemple. Ces différences se traduisent dans les relations qu'ils ont. Vous verrez peu de familles (musulmanes ou non-musulmanes) où c'est l'homme qui s'occupe entièrement des enfants et c'est la femme qui s'occupe de tout ce qui est manuel ou physique. C'est peut-être cliché mais c'est la réalité, c'est comme ça depuis la nuit des temps.

    "La femme doit accepter de répondre à l'invitation de son époux au lit. Même si elle n'en a pas envie? Vous approuvez?"

    Si elle n'a pas envie, j'approuve, oui. Il y a des prédispositions si elle n'a pas envie. D'ailleurs, si vous connaissez l'Islam et la jurisprudence alors vous savez que cette citation (rapportée dans un hadith écrit près de 300 ans après la naissance de l'Islam, il faut le rappeller) ne concerne que les cas extrêmes et qu'une femme peut tout à fait refuser de répondre à l'invitation de son époux. Je vous invite à lire le Coran, plus particulièrement le verset 19 de la sourate 4 qui demande aux hommes de se comporter convenablement envers leurs femmes. C'est là tout le problème à considérer que les hadiths ont autorité sur le Coran alors que c'est le contraire. D'ailleurs, combien de musulmans en Suisse ou en Europe aujourd'hui appliquent ces hadiths en question sans le moindre recul et sans la moindre réflexion? Car les seuls que j'ai vus le faire ce sont les membres de la secte réactionnaire salafiste qui n'ont aucune crédibilité allant même jusqu'à s'inventer des interdits pour justifier leurs interprétations extrémistes de la religion.

  • Vous considérez donc que c'est normal que l'homme ait autorité sur la femme pour diverses raisons (physiques, don pour s'occuper des enfants et j'en passe).
    Vous nous confirmez bien par vos propos votre façon de penser très spécifique.
    Je pense en avoir une bonne compréhension grâce à ce que j'ai pu lire dessus.

    Je suis fort aise de savoir qu'une femme peut refuser l'invitation de son mari, bien que cela soit explicitement écrit que dans ce case elle froissera les anges . Je pense qu'une femme croyante y réfléchira à deux fois et prendra sur elle pour accepter l'invitation de son mari. C'est très important de ne pas froisse les anges.

  • Non, je n'ai jamais écrit que l'homme a autorité sur la femme, j'ai simplement expliqué que les rôles de chacun et chacune sont différents et que par conséquent il peut arriver que l'homme soit davantage dans une position d'autorité, ce qui a été le cas souvent à travers l'histoire et à travers les civilisations. Je ne suis pas forcément d'accord avec ca mais c'est la réalité. Il est d'ailleurs très troublant que les seuls moments où cette autorité semble déranger quelqu'un c'est quand il est question d'Islam. Dans un monde idéal, l'homme ne devrait pas avoir autorité sur la femme ni la femme sur l'homme mais ce n'est pas le cas aujourd'hui, peu importe la religion, peu importe que les gens concernés soient croyants ou non-croyants.

    Vous sousestimez fortement le dynamisme dans un couple ainsi que la capacité d'une femme croyante de se réapproprier les textes religieux, leur sens, leur contexte et leurs nuances. Et encore une fois, je vous pose la question: Combien de musulmans pratiquants en Europe appliquent à la lettre ce hadith en question sans réfléchir? Car en plus de 30 ans de vie je n'en n'ai jamais rencontré un seul.

  • L'attaque est la meilleure défense, c'est bien connu.
    Écrire que cela dérange parce que c'est explicitement promu par l'islam est un tant soit peu malhonnête.
    Cela dérange parce qu'il n'y a aucune justification à ce que l'homme ait quelconque autorité sur la femme. La question n'a même pas à être évoquée, cela va sans dire.
    On peut si on veut faire référence à un passé pas si lointain où les femmes n'avaient pas le droit de vote par exemple, mais c'est comme un cliquet de la roue libre d'un vélo, On a passé cette étape aberrante et on ne peut plus revenir en arrière.
    Pour l'Europe de 2021, et depuis de nombreuses années, c'est aberrant de lire de telles choses. Recevoir le livre dont je vous parle régulièrement dans les années 2010 a été un vrai choc.
    Vos propos que vous le vouliez ou non sont entachés de cela.
    Certes vous n'avez jamais écrit que l'homme doit avoir autorité sur la femme, mais vous vous empressez d'écrire que les rôles sont différents. Pour certain, peut-être pas vous, cela veut dire quasiment la même chose. En tout cas cela sert à minimiser le propos.
    Il reste toujours une ambiguïté que vous ne levez pas.

    Ce n'est pas la première fois que vous écrivez que vous n'avez jamais vu telle ou telle chose, ce qui démontrerait que cela n'existe quasiment pas.
    Mais sérieusement une hirondelle ne fait pas le printemps.
    Mon expérience personnelle dément vos propos.
    Par exemple, l'immeuble dans lequel j'habitais, la femme du couple du 1er était d'abord en tenue plutôt sportive (je pense que c'était une athlète).
    Puis incidemment on voyait qu'elle avait un œil poché et au final elle était entièrement voilée.
    Un à zéro, la balle au centre.
    Mais mon jocker, c'est ce fameux livre.

  • J'ai clairement écrit que dans un monde idéal ni l'homme ne devrait avoir autorité sur la femme ni la femme sur l'homme, ce qui revient à dire qu'ils devraient être égaux. Je ne peux pas être plus clair que cela. Je suis CONTRE les discriminations faites à l'encontre des femmes sur des bases religieuses ou autres et je suis fier chaque fois qu'une femme a l'occasion de s'émanciper et de réussir pleinement dans la vie, ce qui a été le cas de toutes les femmes dans ma famille, pratiquantes comme non-pratiquantes. À titre d'exemple, ma propre grand-mère musulmane pratiquante a eu un doctorat en pharmacologie dans les années 1940 à une époque où c'était encore tabou dans certains cantons suisses que les femmes puissent voter ou s'éduquer au plus haut niveau donc permettez-moi de vous dire que je n'ai aucune leçon d'égalité à recevoir de quiconque ni à me justifier sur ce que je pense des droits des femmes.

    "Ce n'est pas la première fois que vous écrivez que vous n'avez jamais vu telle ou telle chose, ce qui démontrerait que cela n'existe quasiment pas."

    Je n'ai jamais écrit ou laissé entendre que cela n'existe quasiment pas. Je vous ai par contre demandé à plusieurs reprises d’apporter les preuves que ces discriminations et comportement sont des pratiques courantes chez les musulmans vivant en Europe et vous avez été totalement incapable de le faire. Sincèrement, vous devriez écrire ce que vous venez d’écrire à Mireille et à Sophie qui se contente d'utiliser en permanence leurs expériences personnelles, ce de quoi elles ont entendu parler ou pas pour généraliser abusivement sans la moindre preuve avec des expressions très dogmatiques du style "jamais un pays musulman ceci" , "jamais un musulman cela" alors que leurs affirmations peuvent être démenties avec un minimum de culture générale ou en 10 minutes avec une simple recherche sur Google, comme j’ai eu le plaisir de le faire à plusieurs reprises, preuves à l’appui.

    Vous êtes décidément obsédé par ce livre pourtant le fameux livre auquel vous faites référence n'est absolument pas un livre mainstream auprès des musulmans et les musulmans n'ont absolument pas le monopole de la violence conjugale qui est d’ailleurs interdite en Islam. Du reste, il suffit de se renseigner sur les statistiques de violence conjugale en Occident et sur les féminicides. À titre d’exemple, il y a eu très récemment eu 7 féminicides dans la province de Québec au Canada en seulement quelques semaines, aucun de ces féminicides n’a été commis par un musulman. Si vous voulez essayer de nous dire que la plupart des violences faites envers les femmes (musulmanes comme non-musulmanes, pratiquantes comme non-pratiquantes) en Occident sont l’œuvre de musulmans pratiquants, j’attendrais avec impatience vos preuves claires et concrètes.

  • Vous écrivez : J'ai clairement écrit que dans un monde idéal ni l'homme ne devrait avoir autorité sur la femme ni la femme sur l'homme, ce qui revient à dire qu'ils devraient être égaux

    N'employez pas le passé car c'est la première fois que vous êtes autant explicite. ne vous en déplaise.
    En écrivant précédemment : Ces différences se traduisent dans les relations qu'ils ont. c'était très ambigüe.
    Mais je prends acte de votre dernière phrase.
    Ce qui veut dire que vous êtes ABSOLUMENT contre la sourate 4, verset 34 (Allah dit à cet effet: les hommes ont autorité sur les femmes, ...). , contre l'hadith n°7244 (elle doit lui obéir...), contre l'hadith N°4897 (elle doit répondre à son invitation au lit ...), contre la sourate 4, verset 4 (elle ne doit sortir de la maison qu'avec sa permission ...)?
    Vous pouvez nous l'écrire de façon claire et précise, sans aucune ambiguïté? Je ne vois rien à défendre de ces 4 droits dans l'islam si l'on considère vraiment et sincèrement que les femmes et les hommes sont strictement égaux.
    Même si ce n'est pas , d'après vos écrits, suivi à la lettre, ou quasiment pas appliqué, voire jamais, pourquoi maintenir ces écrits?
    Car c'est EXPLICITE dans ces textes qui m'ont été fournis par un musulman donc aucune instrumentation de quiconque.
    Expliquez moi pourquoi dans ces textes l'homme a une telle autorité sur la femme? Et si ce n'est pas effectif, c'est quoi l'intérêt que cela soit écrit?

    Et pour une fois je suis d'accord avec vous, je suis obsédé par ce livre.
    C'est quoi un livre "mainstream" pour les musulmans.
    Je défie quiconque de me montrer que ce livre n'est pas représentatif de l'islam.
    Allez l'acheter si vous ne l'avez pas, lisez le et faites moi les remarques en quoi il n'est pas représentatif de l'islam.
    Je suis très intéressé à en discuter avec vous car comme je vous l'ai déjà écrit (obsession oblige) j'ai été très choqué par ce livre.

  • L'intérêt que ce soit écrit c'est que c'était pertinent au niveau de l'organisation sociale de l'époque, ca servait de référence aux gens qui n'avait souvent rien d'autre comme référence. L'homme a autorité sur la femme dans ces textes en raison du patriarcat qui régnait a l'époque où ces textes ont été révélés, si vous vous informez sur les textes religieux des autres religions et ce qu'ils disent du rôle des femmes vous verrez que c'est sensiblement la même chose qui est dite (sans que ca fasse autant rager qu'avec l'Islam d'ailleurs...). Ensuite, si vous connaissez un peu les mouvements féministes et les mouvements d'émancipation de la femme, vous verrez que le fait d'accorder plus de droits et d'égalité aux femmes est un concept plutôt récent dans l'histoire de l'humanité, que certains tabous ont été levés seulement au cours des 50-60 dernières années et que certains autres tabous ne sont encore a ce jour pas réglés.

    Je ne suis pas contre ces textes, je suis par contre pour une réappropriation de ceux-ci et une contextualisation car on ne peut ni interpréter ni appliquer a la lettre certains versets qui ont été écrits a une époque qui ne correspond absolument plus a la nôtre. Dans ce cas-ci, le problème n'est pas le texte mais son interprétation et l'éducation qu'il devrait y avoir autour mais qu'il n'y a parfois pas. Pour l'ennième fois, je rappelle aussi qu'il y a des prédispositions et des conditions a ces versets selon l'avis des juristes, ce qui est important.

  • Résumons votre pensée si je vous comprends bien: ces textes ne sont plus d'actualité (de l'époque, à l'époque) et ne devraient donc pas être appliqués tels quel, voire pas du tout, non?
    Je parle par exemple des 4 exemples que j'ai cités.
    Mais pourquoi on trouve ces livres de nos jours ne contenant rien de ce que vous écrivez. Tout est justifié comme dans ce temps ancien. Aucune référence à notre époque.
    On trouve encore des phrases telle que : Tout individu a le droit d'exprimer librement son opinion d'une manière non contraire aux principes de la loi islamique (art. 22 de la déclaration islamique des droits de l'homme de 1990 du Caire).
    C'est sûr que ce n'est pas trop compatible avec les sociétés actuelles autres qu'islamiques;

    Ces livres. montrent la direction d'un passé lointain et ne correspondant pas à nos sociétés actuelles. Dans quel but?

  • Dans le but de comprendre quelles étaient les références et pourquoi certaines choses fonctionnent comme elles fonctionnent. Il y a dans ces livres des choses qui sont encore tout a fait pertinentes au 21ème siècle mais une partie du normatif correspond a une époque qui n'est plus la nôtre comme dans toutes les religions. Il ne faudrait pas qu'il y a ait nécessairement des références a notre époque, c'est a l'individu d'opérer ce travail de réflexion en usant de sa raison.

  • Encore vous ne répondez pas aux questions directes.
    A quoi ça sert d'évoquer, d'écrire des textes qui n'ont plus de sens en Europe en 2021? Et qui sont de plus en plus diffusés.
    Les 4 exemples, on peut les oublier ou vous tenez à les maintenir?
    Ils montrent que la société à l'époque était profondément patriarcale, archaïque, etc.
    C'est une évidence, donc y faire référence ce n'est pas innocent.
    Vous mentionnez que des choses sont encore tout à fait pertinentes, et sur ce point je vous trouve vraiment ambigüe.
    Pertinentes par exemple pour ceux qui veulent encore assurer une autorité sur les femmes.
    Vous ne cessez de parler des autres religions, mais arrêtez avec ça, Elles n'ont plus vocation à gérer les sociétés d'Europe en 2021. Cela n'apporte strictement rien à notre discussion. Si vous avez besoin de faire référence aux autres religions pour votre argumentaire, cela ne regarde que vous. Pour moi, le religieux c'est du domaine privé et ne devrait pas en sortir.

  • Les textes desquels vous parlez ont été écrits il y a plusieurs siècles, il n'y absolument personne en Europe en 2021 qui écrit des textes pour vanter la péninsule arabique du 7ème siècle.

    Bien sûr que la société a l'époque était profondément partriarcale et archaique, je ne l'ai jamais nié cela.

    Je vous parle des autres religions pour illustrer l'ampleur de l'hypocrisie de ceux qui se précipitent pour cracher sur l'Islam et ses textes en omettant soigneusement de dire que les autres religions prônent essentiellement et souvent les mêmes choses. Au lieu de s'attaquer a l'interprétation des textes, ils s'attaquent aux textes et en cela ce sont de profonds hypocrites qui ne disent pas toute la vérité. L'Islam n'a pas vocation a gérer les sociétés d'Europe en 2021, nous sommes dans des sociétés laiques et de droit, c'est parfait ainsi.

  • Mais pourquoi un musulman très pratiquant mais pas intégriste m'a donné ce livre dans lequel tous les poncifs de l'islam sont présents (lapidation, flagellation avec détail du nombre de coups de fouet par peine, djizya, talion, amputation,djihad, peine capitale pour apostasie, etc)?
    En Europe en 2021, de tels livres sont en circulation et sont de plus en plus diffusés et lus.
    Je n'attends aucune réponse de votre part sur comment ces textes peuvent être interprétés autrement qu'au premier degré car je sais que vous n'y répondrez pas.
    Quiconque abjure sa loi, tuez le !(Al Boukhari (6/2537) Hadith N°6524
    Administrez à la femme et à l'homme coupables de fornication cents coups de fouet chacun. Sourate 24, verset 2 (devrait d'ailleurs s'appliquer à T. Ramadan).
    Plus tous les autres déjà cités, plus tous les autres que je ne citerai pas car tellement nombreux .
    Ces textes décrivent des pratiques d'un autre âge et sont très choquants. Et vous n'avez pas répondu à la question : dans quel but? Mais je pense que vous n'y répondrai pas.
    Facile de dire que c'est pour dénigrer l'islam mais c'est un argument malhonnête: au dire de me répéter toutes les citations que j'ai écrites sont extraites texto du livre. Je sais que je suis plutôt lourd mais je suis obligé de recentrer le débat en permanence car vous ne répondez jamais précisément aux questions et avait tendance à noyer le poisson avec les autre religions.

  • C'est a ce musulman très pratiquant qu'il faut poser la question, pas a moi puisque je ne le connais pas.

    Si ces livres sont en circulation en Europe en 2021 (de plus en plus diffusés et lus, j'aimerais avoir des preuves concrètes) c'est parce que le corpus littéraire dans le monde musulman est wahhabite a 90% depuis 30 ans environ. Les Saoudiens possèdent des moyens colossaux pour diffuser leur idéologie et on se retrouve avec des livres aux interprétations plus que douteuses quand elles ne sont pas carrément très orientées politiquement et fausses.

    C'est "celui qui change de religion, tuez le", pas "quiconque abjure sa loi, tuez le", quand vous citez mal une injonction elle même très controversée ca commence mal. Entre nous, si les littéralistes de la secte réactionnaire salafiste appliquaient réellement cette "sagesse prophétique", ils devraient aussi tuer tous ceux qui changent de religion pour devenir musulmans.

    Je ne suis pas dans un interrogatoire, j'ai été assez gentil pour répondre du mieux que je peux jusqu'a maintenant. Je vais continuer de "noyer le poisson" car vous êtes un hypocrite qui prétend dénoncer les textes de l'Islam en ignorant que les autres religions encouragent également des pratiques comme la lapidation et la flagellation. Pour l'ennième fois, il s'agit d'un problème d'interprétation.

  • Désolé mais dans le livre c'est bien ce qui est noté (Quiconque abjure sa foi, tuez le!).
    Vous avez tendance à vous enflammer un peu trop vite. Peut-être que la traduction n'est pas conforme mais en l'état vous ne faites pas plus référence que ce livre (de A.El-Shiha traduit par Yaqub Cherif).
    Vous me traitez d'hypocrite mais face à des gens comme vous il ne faut présenter la moindre faille car vous vous y engouffrez pour dénigrer l'autre. J'ai SCRUPULEUSEMENT recopié les écrits du livre.
    J'ai du mal à suivre votre logique que les musulmans devraient également tuer ce qui se convertissent à l'Islam. Ça n'a pas de sens. La logique est d'empêcher que les musulmans quittent leur religion car c'est un affront qui est fait à l'islam. En plus, un musulman peut épouser une femme de n'importe quelle religion. Elle devra se convertir à cette occasion il me semble. Donc ça n'a vraiment pas de sens ce que vous écrivez.
    Il ne me semble pas que d'autre religions pratique le combat de l'apostasie avec des menaces de mort. Pour reprendre vos termes, de mon vécu, je n'ai jamais vu une personne menacée en quoi que ce soit pour avoir quitté le catholicisme. Et pourtant la foi catholique est beaucoup plus menacée en Europe en 2021.
    A ma connaissance, aucun pays au monde ne pratique l'amputation, la lapidation, la flagellation au nom du catholicisme même si les textes y encourageraient.
    Vous restez cohérent à votre appel aux autre religions pour justifier le difficilement justifiable en Europe en 2021.
    Vous pouvez le prendre pour une interrogatoire, mais vous ne répondez jamais directement aux questions. Y a pas de soucis, je ne vous oblige à rien.

  • Vous vous excitez pour rien a propos d'un livre qui n'est même pas mainstream ni parmi les musulmans de Suisse ni parmi les musulmans d'Europe. Du reste, j'ai passé plus de 10 ans a étudier la religion tous les samedis dans ma jeunesse et je n'ai jamais entendu parler de ce livre. J'ai l'immodestie de croire que mon expérience est beaucoup plus riche et variée que la vôtre.

    "J'ai du mal à suivre votre logique que les musulmans devraient également tuer ce qui se convertissent à l'Islam. Ça n'a pas de sens."

    Justement, cette injonction de tuer un apostat n'a pas de sens car selon le texte il faudrait aussi tuer ceux qui quittent une autre religion pour se convertir a l'Islam. C'est la l'absurdité des réactionnaires salafistes qui appliquent ce hadith en question qui est controversé et dont l'application a l'époque du prophète est non-vérifiée.

    "A ma connaissance, aucun pays au monde ne pratique l'amputation, la lapidation, la flagellation au nom du catholicisme même si les textes y encourageraient."

    Donc c'est un problème d'interprétation, merci de confirmer enfin ce que je me tue à expliquer depuis le début.

    "Vous restez cohérent à votre appel aux autre religions pour justifier le difficilement justifiable en Europe en 2021."

    Ah bon? Qu'est-ce que j'ai justifié qui est difficilement justifiable en Europe?? Pourtant je suis contre l'application de lois religieuses en Europe, je l'ai écrit et réecrit mais nul n'est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir..

  • Vous avez raison, je m'excite beaucoup à propos de ce livre car je considère que c'est effrayant ce qui est écrit dedans.
    C'est quoi cette notion de mainstream qui ferait que ce livre n'est pas représentatif de l'islam?
    Tout d'abord, je me rends compte que j'ai commis une petite erreur de transcription , la phrase exacte du livre est "Quiconque abjure sa foi, tuez le". (mauvaise frappe entre foi et loi).
    Abjurer = Renoncer solennellement à une religion
    Pour vous, la phrase exacte c'est : "celui qui change de religion, tuez le".
    .
    Vous trouvez que la citation du livre n'a rien à voir avec la votre?
    Montrez-moi également comment les autres citations que j'espère j'ai reproduites sans erreur ne sont pas conformes aux livres mainstream, J'espère que c'est plus notable que votre exemple.

    Vous savez, j'ai proposé à plusieurs personnes de lire ce livre. Certaines ont accepté et ont été bien secouées à sa lecture.
    Si ce livre n'est pas conforme, ce n'est pas en le décrétant comme vous faites mais en le prouvant. Pour l'instant, vous n'avez rien prouvé en ce sens.
    Comme ce livre ne rassure en rien en voulant répondre à 6 préjugés que l'on peut avoir sur l'islam, et qui au contraire les confirme.

    nul n'est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.
    Tout à fait d'accord avec vous sur ce point.

  • Pardon mais vous avez deja perdu toute credibilite lorsque vous m'avez accuse gratuitement et sans la moindre preuve surtout de soutenir l'injustifiable en Europe en 2021. Du reste, j'ai demande des preuves que la plupart des musulmans en Europe acceptent ce livre et appliquent ces preceptes a la lettre sans reflechir, je n'ai jamais obtenu ces preuves car elles n'existent tout simplement pas et vous le savez tres bien.

  • Un commentaire sur vous pris au hasard dans une autre discussion:
    Mais comme tous ceux qui défendent l'islam, vous assenez vos "vérités" sans écouter vos interlocuteurs.
    Et si c'était plutôt vous qui perdait toute crédibilité à vociférer de la sorte, à ne pas répondre aux questions directement : en quoi ce livre n'est pas représentatif?
    Je vous ai fourni un certain nombre de citations mais aucune réponse. La seule pour me dire que c'était différent alors que c'était exactement la même signification concernant l'apostasie.
    Vous êtes tellement aveuglé par vos 10 ans d'études que vous n'avez plus la capacité à raisonner de façon apaisée. Toujours l'invective, souvent gratuite.

    Pour finir, ce que vous écrivez sur Zineb El Rhazoui est abject (se plaignant d'être persécutés).
    Cette femme est sous protection policière constante, elle n'a plus de vie. Comme tant d'autres (Philippe Val, Mohamed Sifaoui, Salman Rushdie, etc). En Europe en 2021.

  • Je vous réponds et quand vous n'êtes pas satisfait de mes réponses (je ne vous dois rien, d'ailleurs) vous m'accusez de ne pas répondre directement. Eh bien! Voici déja un exemple de comment ce livre n'est pas représentatif: La citation concernant l'apostasie en référence au hadith est complètement fausse et mal traduite. Quand je vous réponds que certaines de ces pratiques comme le châtiment de l'apostasie sont non-vérifiées et en ce sens ne doivent pas être appliquées, vous n'avez rien a dire. Quand je vous réponds que je condamne ces pratiques, vous n'avez rien a dire. Quand je vous réponds que les pays musulmans qui appliquent de tels châtiments ont TORT et que je les dénonce, vous n'avez rien a dire. C'est très bien, les gens qui nous lisent jugeront.

    Quant a l'invective, je vous la laisse, c'est vous et les gens qui pensent comme vous qui sont les plus grands experts de l'invective gratuite et des jugements sans fondement et sans la moindre preuve, on en a d'excellents exemples sur cette page pratiquement a chaque jour.

    Si Zineb El Rhazoui et certains autres que vous nommez sont sous protection policière, pourquoi écument-ils régulièrement les plateux de télévision?? Je ne doute pas que ces gens sont menacés mais de la a dire qu'ils sont sous protection policière en raison de ces menaces, j'aimerais avoir des preuves car sinon c'est trop facile. Mon commentaire "abjecte" sur El Rhazoui est a la hauteur du mépris profond qu'elle a pour les gens comme moi et pour tout ceux qui ne pensent pas comme elle et/ou lui rappelle de près ou de loin son pays d'origine ou ses origines. Pourquoi elle n'essaie pas de faire bouger les choses au Maroc plutôt qu'en France, un pays qui a fait sa révolutions des droits de l'homme en 1789 et sa révolution féministe dans les années 1960?? Il faut réfléchir.

  • Avec vous il faut aller pas à pas car vous avez tendance à vous enflammer.
    Rappel : citation du livre : Quiconque abjure sa foi, tuez le!
    Votre citation sans référence : celui qui change de religion, tuez le
    EXPLIQUEZ la différence,cela veut dire la même chose.
    Vous avez les même commentaires pour les autre citations. La virgule est mal placée?

    Vous n'avez rien argumenté pour l'instant pour dire que ce livre n'est pas représentatif. Je suis prêt a recevoir vos arguments mais il n'y en a aucun. Vous êtes le seul musulman qui l'ait réfuté. Un me l'a fait parvenir, un autre me l'a remis et s'est proposé pour me l'expliquer. En quoi vous considérez vous plus légitime qu'eux sur ce sujet? Car ils n'auraient pas fait cela si le livre était illégitime à leurs yeux.

    Avoir des preuves que des personnes sont sous protection policières en raison de menaces, j'avoue que cette phrase est hallucinante. Vous savez ce que cela représente pour eux? Vous pensez qu'ils font ça pour passer à la télé?
    Vous voulez aussi des preuves sur les gens qui ont été victimes de ces menaces?
    Vous êtes dans le déni le plus total, on y revient donc. C'était au début de mon intervention.
    Vous avez le mérite de la cohérence.

  • Quand un livre affirme donner des commandements, il faut que ce livre démontre des preuves concrètes que de tels choses se sont passés a l'époque du prophète de l'Islam. Citez moi une seule personne qui aurait quitté l'Islam a cette époque et qui aurait été tué explicitement pour cela, preuves a l'appui. Si un livre donne des ordres mais qu'il n'y a pas de preuves que de telles pratiques ont effectivement eu lieus sous les ordres du prophète de l'Islam ce livre devient donc par conséquent non représentatif de la réalité de cette époque et de l'Islam par extension.

    On peut tenter d'expliquer un livre qui est illégitime, ca ne veut pas dire qu'on est d'accord avec son contenu. Ca s'appelle faire une analyse critique, quiconque ayant suivi un cours élémentaire de philosophie et de psychologie le sait. Je suis critique envers ce livre dont je n'ai jamais entendu parler car il mentionne des pratiques non vérifiées comme étant des pratiques légitimes et n'explique pas le contexte d'application des pratiques dites légitimes mais pour lesquels il n'y a pas de consensus même au sein des musulmans aujourd'hui. Preuve en est, la plupart des pays musulmans n'appliquent pas de châtiments corporels ni de lois religieuses contraignantes.

    Oui j'aimerais avoir des preuves qu'ils sont sous protection policière car voyez-vous je ne crois pas a des affirmations grandiloquentes comme celle-la simplement car elle m'arrange bien moi et mon camp politique. Je ne me couche pas devant les ex-musulmans comme si c'était des dieux ou des guides spirituels, contrairement a certains. Je ne cherche pas désespérement un autre prétexte pour cracher sur une religion ou un groupe de personnes envers qui je suis déja malveillant a la base. Je travaille dans un métier ou on traite avec des faits concrets, pas avec des affirmations qui cherchent a faire peur aux gens et a faire monter encore plus la haine et la division. C'est complètement incohérent de prétendre vivre sous protection policière mais de faire des apparitions constantes dans les médias, parfois plusieurs fois par mois. Les menaces c'est autre chose, entre recevoir des menaces (j'en recois aussi, j'ai du déménager a cause de cela mais vous ne verrez pas aller en parler sur les plateaux de télévision et crier a la persécution) et vivre sous protection policière, il y a une marge. J'espère que je ne vous apprends rien. Il y a des marchands de peur qui profitent du climat délètere pour cracher sur des gens et exacerber les tensions pour faire avancer leur carrière, j'espère que je ne vous apprends rien. Il y a des gens qui crachent sur l'Islam a longueur d'année et qui sont payés grassement pour le faire, j'espère que je vous apprends rien. Si vous n'êtes pas au courant de tout cela, il n'y a malheureusement rien que je puisses faire pour vous a part plaindre votre ignorance. Encore une fois, je condamne totalement l'asssassinat des apostats et les menaces envers eux et je me réserve le droit d'avoir un regard critique envers eux tout de même au lieu de me réjouir comme un gamin de 4 ans a chaque fois qu'ils et elles s'expriment.

  • Ce livre retranscrit des citations avec la référence des sources (sourates, hadith). Vous n'en avez contestez aucune ni de citation, ni de référence.

    Vous citez la philosophie mais je pense que la philosophie et l'islam sont 2 choses complètement opposées. La première est l'étude de la connaissance, la remise en cause permanente et la seconde est un dogme, dicté directement par dieu, donc non contestable.
    Le sage dit: je sais que je ne sais pas. Tout votre contraire Vous vous savez.

    Comment pouvez contester que des personnes soient sous protection policière à cause de menaces qui ont été proférées à leur égard?
    Je vois bien qu'ils représentent ce que vous détestez le plus car ils ont ouvertement remis en cause des principes de l'islam. Et leur vie est menacée. Si vous trouvez ça normal, c'est abject.
    Je trouve votre position abjecte de les faire passer pour des gens gagnant de l'argent dessus. En plus, il n'y a pas que des apostats qui sont sous protections mais vous vous focalisez sur les apostats car j'imagine que ce sont pour vous des traitres.
    Ces gens sont sincères et c'est vous qui ne l'êtes pas.
    Vous êtes incapable de comprendre que l'on peut être critique par rapport à l'islam.
    Vous pensez qu'en intervenant sur les forums de la façon dont vous le faites vous allez changer quoi que soit?

    De mon côté, je vous parle d'un livre qui m'a été donné. Par un musulman très pratiquant.
    Au début j'ai à peine voulu le lire car je ne suis pas du tout sensible à ce genre de sujet.
    A la deuxième lecture poussé par la curiosité, j'ai bien ri (je trouvais cela tellement caricatural et grotesque).
    Mais je me suis forcé pour le lire une troisième fois et là je n'ai plus du tout ri. Et les gens à qui je l'ai fait lire ensuite n'ont pas non plus eu envie de rire.

    Ce n'est pas en tirant sur l'herbe qu'on l'aide à pousser.
    Ce n'est pas en vociférant que l'on convainc. Il faut savoir argumenter mais ce n'est pas votre fort.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel