Cheikh djihadiste invité d'un centre vaudois: une idéologie qui promeut le meurtre

L’imam Ben Hassen connu pour ses discours extrémistes réapparait dans les meurtres de Nice et Rambouillet.

Ben Hassen_2018_OK.png

Comme je l’avais indiqué dans un précédent post, le Centre culturel musulman de Lausanne (CCML) a invité en 2015 et 2018 l’imam Béchir Ben Hassen qui s’est fait remarquer en France pour son approbation du massacre de Charlie Hebdo. J’ai par ailleurs donné des extraits d’un sermon antisémite cauchemardesque, que l’imam a supprimé du Net depuis lors. Il voue par ailleurs aux gémonies les mécréants, mai aussi les chiites : la menace qu’ils représentent pour l’islam «est supérieure à celle posée par les juifs et les chrétiens».

Le CCML est connu pour être un repaire de Frères musulmans, dont le plus notoire, Mohamed Karmous l’a présidé jusqu’à tout récemment. Ce blog en a fait le portrait, confirmé et même aggravé par Chesnot et Malbrunot dans «Qatar Papers».

Voici que Ben Hassen refait l’actualité grâce à l'hebdo français Marianne. Celui-ci nous apprend qu’en octobre 2020, dix jours avant les assassinats de Nice, il a appelé dans une vidéo à châtier «ceux qui offensent le prophète Mohamed.» (Mohamed dont la Tradition a fait une telle idole qu’elle arme de nombreux assassins.)

Jamel Gorchene, l’égorgeur de la policière de Rambouillet le 23 avril, s’était rallié à cet appel.

Ben Hassen serait l’une des «références spirituelles» de Gorchene. Selon le journaliste Nicolas Beau, cet assassin, comme le meurtrier de Nice, auraient été endoctrinés par Ben Hassen dans la ville de M’saken en Tunisie où l'imam a officié durant des années. Il est proche de Rached Ghanouchi, chef des Frères musulmans d’Ennahda en Tunisie.  

La Tunisie a interdit Ben Hassen de mosquée, la France l’a naturalisé et l'autorise à enseigner l'islam aux enfants. Un centre islamique suisse après tout n’a fait que l’inviter. On souhaiterait pourtant  de sa part quelques excuses et explications.

 

 

Commentaires

  • Tarik va certainement trouver des excuses à BBH et au CCML.

  • Vos accusations sont très graves et vous êtes visiblement obsédé par moi en plus de ne pas me lire. Citez moi où et quand j'ai trouvé des excuses pour des criminels comme Ben Hassen et le CCML, qu'on rigole un peu. A aucun moment je n'ai essayé de justifier ce genre d'organisations et individus obscurs, je fais exactement le contraire et je vous ai pas attendu pour le faire donc vous jouez a l'imbécile encore une fois pour vous donner l'impression d'avoir raison. Lorsqu'on prête des intentions aux gens, on finit par s'humilier, un peu de discernement vous ferait du bien.

  • @Karim : il ne s'agit pas du CCML ou de Béchir Ben Hassene. Il s'agit de l'Union Vaudoise des Associations Musulmanes (UVAM) et des actes de Mahomet lui-même.
    Mahomet a ordonné l'assassinat de ceux qui l''offensaient. Bechir Ben Hassene ne fait que rappeler les actes de Mahomet et les prescriptions de l'islam.
    Ce n'est pas le CCML qui a invité Béchir Ben Hassene, mais c'est l'Union Vaudoise des Associations Musulmanes. Est-ce que vous condamnez cette association et ses prêches ? Il faudrait condamner les préceptes de l'islam et les actes de Mahomet.

  • Ayez la politesse de vous adresser a moi par mon prénom svp et je vous répondrais volontiers, je ne connais aucun Karim.

  • @Tarik : il ne s'agit pas du CCML ou de Béchir Ben Hassène. Il s'agit de l'Union Vaudoise des Associations Musulmanes (UVAM) et des actes de Mahomet lui-même.
    Mahomet a ordonné l'assassinat de ceux qui l''offensaient. Bechir Ben Hassène ne fait que rappeler les actes de Mahomet et les prescriptions de l'islam.
    Ce n'est pas le CCML qui a invité Béchir Ben Hassène, mais c'est l'Union Vaudoise des Associations Musulmanes. Est-ce que vous condamnez cette association et ses prêches ? Il faudrait condamner les préceptes de l'islam et les actes de Mahomet.
    Il faudrait condamner aussi les quatre écoles de jurisprudence (Hanifite, Malikite, Chaféite de et Hanbalite) ainsi que l'école de jurisprudence chiite qui sont à la base du Droit musulman.
    Il faudrait également condamner les 57 pays musulmans de l'Organisation de la Coopération islamique dont les législations sont basées sur la Charia.
    Il ne faudrait pas condamner Béchir Ben Hassène et garder le silence sur les pays musulmans et leur législation officielle qui condamne à la mort ou au minimum à l'emprisonnement et de grosses amendes, toute personne qui offense Mahomet.

  • Vous extrapolez inutilement pour vous donner l'impression d'avoir raison, c'est raté. Je condamne bien sûr l'Union Vaudoise des Associations Musulmanes et ses prêches, je condamne et je trouve pathétique les pays musulmans qui prévoient des peines pour le crime de blasphème. Je suis également critique envers ceux qui cherchent par tous les moyens a attiser et a faire applaudir la haine. Si vous êtes aveugle au fait que j'ai déja condamné tout cela a de nombreuses reprises ici-même, il n'y a rien que je peux faire pour vous, je connais vos raisonnements fallacieux par coeur pour les avoir observé trop souvent depuis 20 ans au moins.

  • @Tarik :Si vous pensez que je suis aveugle, vous faites erreur. Je retrouve en vous la pseudo morale musulmane, qui consiste à tout condamner, l'UVAM, les pays musulmans et leurs législations liberticides, etc... etc... sans jamais condamner la cause première.
    En fait, vous manquez de cohérence: vous condamnez les effets, sans jamais condamner la cause première. Et vous savez très bien que les faits, les organisations, les états et les lois que vous condamnez, ne sont que la conséquence d'une même cause première. Cette cause première c'est Mahomet et les préceptes qu'il a instaurés dans le Coran et dans la Sunna.
    Il affirme que ce Coran représente la "parole incréée, éternelle, explicite et inaltérable d'Allah".
    C'est Mahomet et son Coran que vous devriez condamner. C'est l'islam en tant que Dogme, ainsi que ses préceptes obscurantistes, que vous devriez condamner.
    Mais je constate que vous évitez avec soin de condamner la cause première. Vous nous sortez la même Taqiya: l'UVAM, Béchir Ben Hassène, les 57 pays musulmans, tous les savants et jurisconsultes musulmans qui se sont succédé depuis quatorze siècles, n'ont rien compris à l'islam.
    On nous explique que Mahomet lui-même, quand il a pratiqué le meurtre, l'assassinat ou pillage et l'esclavage sexuel, n'avait rien compris à l'islam.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel