Blog sur l’islam: fin de partie (1)

Après dix ans de lutte,  je lève le pied. En guise d'au revoir, un rappel de deux ou trois choses que j’ai apprises de l’islam et de ses prosélytes. 

Salut les amis! Je quitte la scène où se joue notre défaite et leur victoire. Après quelque 600 textes dans ce blog, je tire ma révérence. Je me suis battue ici depuis dix ans pour la démocratie, la liberté, l'égalité entre hommes et femmes, toutes menacées par l’islam militant et ses alliés. Pour cette cause, j’ai arpenté sans trêve les «Boulevards de l’islamisme», ceux de Suisse en particulier. Mais l’arpenteuse fatigue.

J’ai utilisé ma boîte à outils professionnelle et résumé des pans d’histoire, des sondages, des enquêtes, réalisé des interviews, des portraits. J’ai raconté des tranches de vie des mosquées suisses et assisté à de nombreux débats, souvent seule à soulever quelques vagues dans ces «sommets nord-coréens» (Onfray dixit).

J’ai beaucoup lu, beaucoup cherché, beaucoup appris, beaucoup écrit. J’ai rédigé trois livres.... Et un poème en prose.

Apprendre, comprendre, expliquer, démontrer, c’est le côté gratifiant de cette expérience. Être ignorée par les médias est son versant éprouvant. J’ai rencontré de nombreux politiciens, personnalités, socialistes et même alliés qui m’ont dit me lire régulièrement, apprécier mes contributions, mais qui pour rien au monde n’auraient cité mon nom publiquement.

J’ai démasqué de nombreux hypocrites que les médias adorent interroger sans déranger. J’ai conquis de nombreux lecteurs -6000 visiteurs par mois- qui m’ont gratifiée de quelque 10'000 commentaires.

J’ai approfondi des thèmes, en particulier celui du plus monstrueux crime contre l’humanité: les mutilations sexuelles que pratiquent essentiellement des sociétés musulmanes. Durant les folles années du MLF, Benoîte Groult et Edmond Kaiser nous ont fait découvrir ce fléau. Aucun pays exempt de population musulmane ne le pratique. Vu qu’il est tabou de le dire et que les organismes musulmans sont insensibles à ces barbaries, elles se perpétuent et sont même, démographie aidant, en augmentation.

Autre sujet fidèlement suivi depuis sa création en 2015: le Centre suisse islam et société, fer de lance de l’islamisation de la Suisse, que financent les pouvoirs publics.

Rien ne change, au contraire. Lutter contre l’immixtion de l’islam dans la sphère publique devient une tâche titanesque, que contrecarrent résolument les forces étatiques, antiracistes, médiatiques. Je n’espère plus un retour de lucidité.

Mes alliés, responsables et rédacteurs de sites qui mènent la même lutte que moi me dépriment par leurs partis pris: contre l’avortement (sans lui, osent dire certains, nous n’aurions pas besoin d’immigrés!) ou le suicide assisté. Sur le climat, ils ont tendance à tout nier. C’est hélas aussi dans «mes» rangs que les opposants à la «dictature sanitaire» abondent.

Je ne suis pas sûre d’avoir envie de construire l’avenir avec eux.

 

Deux ou trois choses que j’ai apprises
de l’islam et de ses choristes

 

Pour vous un peu, pour moi beaucoup, je ne veux pas déserter sans un retour sur cette période. Je vais résumer au fil de quelques posts des caractéristiques de l’islam et de l’islamisation que j’ai découvertes au fil du temps. (Les liens conduisent le plus souvent à des articles de mon blog)

Thèmes par ordre d’entrée en scène :

 

1.    La grande menace: le djihad culturel  

2.   L’islam, religion de l’étrange et du mimétisme  

3.   Mahomet, une idolâtrie meurtrière 

4.   Halal: alerte au futur sacré

5.   L’Occident dans les sables mouvants 

6.   L’insoutenable légèreté des journalistes et de leurs alliés 

7.   Le centre du prosélytisme «moderne»

8.   Les offices d’intégration ouvrent la voie à la «cancel culture».

Brève bio: Le féminisme pour boussole

 

Texte complet ici

 

Mutilations sexuelles. articles et dossiers fouillés

Centre suisse islam et société: le feuilleton

Interviews

En Suisse: S. Keller Messahli; K. El Ghazzali réfugié marocain; jeune fille des Balkans qui a secrètement quitté l’islam; Nahid ex-musulman iranien; Jelil Kabyle devenu chrétien; N. Fathi Marocaine épouse d’un Suisse; Alia Gad activiste sanitaire par vidéos dans les pays arabes;
P. Gauthier, politicien d’extrême gauche; A. Jean-Mairet, spécialiste de l’islam.
Dévotes et alliées : «Farah» Maroco-Genevoise; Neuchâteloise anonyme; S. Tiguemounine élue des Verts; M. Schik directrice d’Amnesty International suisse; M. Brunschwig Graf, Commission fédérale de lutte contre le racisme.
Activistes français: H. Zanaz, A. Del Valle, M. Oukacha, A. Sterone, D. Benhabib, W. Al-Husseini, Y. Rioufol.

 

blog,fin de partie,1

Prochain post: La menace culturelle est plus inquiétante pour notre pays que le terrorisme, et description d'une facette d'une religion qui a bien peu à voir avec le christianisme. 

Commentaires

  • Mireille Valette, vous avez bien combattu pour la liberté, en nous éclairant sur ce concept mortifère. je l'ai indiqué il y a quelques années, combattre l'islam c'est aussi combattre la chrétienté avec ses dérives. Ne pas toucher au dieu des croyants, telle est la devise des croyants mais aussi des autres dits agnostiques ou athées.

    Seules la LIBERTE L'EGALITE et La FRATERNITE et, la LAÏCITE peuvent sauver le monde. Celles et ceux qui racontent que l'islam est compatible avec les démocraties occidentales ne connaissent pas le coran et la vie de mahomet.

    A l'heure ou le 11 septembre 2001 est "fêté" nous constatons la défaite américaine en Afghanistan. Les femmes payent un lourd tribu avec les religions depuis des lustres, l'islam tien le pompon.

    Le monde des bisounours n'est pas pour demain, je plains nos enfants et petits enfants.

    Vous avez fait ce qu'il fallait, vous avez expliqué, comme il le fallait en long et en large comment ce concept toxique avançait.

    Nous avons hérité de la liberté grâce à nos ancêtres qui ont donné leur vie, les nouveaux collabos se moquent pas mal de l'avenir pourvu qu'ils fassent fortune.

    Personnellement je suis heureux et satisfait de votre travail, de votre blog, il m'a éclairé et renforcé mon combat contre ce concept. Chacun ses armes comme les maquisards.

    Je vous souhaite longue vie, encore merci.

  • Chère Mireille,
    Merci infiniment pour votre travail si lucide, percutant, éclairant ! Et quelle tristesse de savoir que vous levez le pied ! Heureusement qu'il y a une suite à cette fin de partie (1)... Grâce à vous j'ai découvert Hamid Zanaz et Alexandre del Valle. Gratitude !

  • Vous choisissez un 11 septembre pour déclarer votre impuissance face à l'Islam et vous pensez abandonner votre combat. Je suis très triste, car je comptais sur vous pour être moins seule dans cette lutte contre cette religion guerrière sexiste qui réduit les femmes à des objets. Contrairement à l'Eglise Catholique qui a fait son mea culpa lors du Concile de 1965 et qui s'est dirigée vers une plus grande ouverture d'esprit, l'Islam reste sur ses positions archaïques, sexistes. Pourtant, j'ai bon espoir car Internet est venu à notre secours en mettant sur Wikipedia la biographie de Mahomet, sa vie, ses guerres, sur le nombre de femmes qu'il a eues et les prisonnières qui lui étaient données pour le récompenser de ses victoires. Donc, il ne fait aucun doute que l'aura du prophète en prend un coup, sauf pour les imbéciles, bien sûr.. Et je pense que pour vos écrits, tous les gouvernants devraient les lire et ne pas se laisser avoir par les hypocrites comme certains députés genevois, vaudois et autres. Je vous remercie pour votre lutte et je pense qu'au fond de vous, vous n'avez jamais abandonné votre engagement pour la liberté

  • Chère Mireille,
    Votre constance et votre courage sont exemplaires. L'observation et l'écriture demandent une énergie quotidienne. Moi aussi j'ai levé le pied même s'il m'arrive de temps à autres d'écrire un article. La Suisse me semble trop compatissante avec l'Islam. Si les dirigeants croient qu'ils vont pouvoir calmer le jeu de l'islamisation et contourner le problème ils se trompent. Le veulent-ils vraiment ? Bien à vous, Nancy

  • Ce qui se passe en Orient, en Afghanistan et partout en Europe aujourd'hui, est très révélateur d'un effondrement irréversible! Il est orchestré par la gauche, aveugle et narcissique, incapable de voir les incohérence et les fossés qu'il y a entre nos cultures et les cultures que l'on veut nous imposer! Dans les banlieues de France il y a tous les jours des conflits inter-ethniques entre des communautés qui sont en guerre depuis des siècles dans leurs pays, et que l'on veut réunir ici! Toutes les banlieues sont homophobes, mais là aussi la gauche ne veut rien voir, et réunir des communautés inconciliables au nom du vivre ensemble! Des militants LGBT en ont fait l'amère expérience il y a quelques semaines dans des banlieues du Nord de la France, où ils ont été agressés! Les mêmes organisent des soirées LGBT dans ces centres de migrants et sont étonnés d'être là aussi agressés!

  • Chère Madame Vallette,
    Comme je vous ai souvent dit, votre connaissance de l'Islam dépasse largement la connaissance que les musulmans ont de leur religion. Par contre vous n'avez pas peur, contrairement à eux, de nommer les ignominies de cette religion, ses contradictions et son côté autoritaire et diabolique. Depuis des années j'ai l'impression que les pays occidentaux, et aussi bien la Suisse, vont vers une islamisation terrifiante.
    Comme disent certaines personnes au Moyen-Orient, l'islam s'installe grâce à l'épée, la cruauté et le sang, et s'en va uniquement par les mêmes méthodes. Nous avons eu le cas de la péninsule ibérique entre 722-1492 et peut-être que nous serons témoins d'autres contrées. Merci pour tout votre travail. Amitiés

  • Madame Vallette,

    Après ces dix ans d'investigation que vous avez passé dans les eaux troubles de l'inter-confessionalité, je vous souhaite un bon retour grandement mérité chez les vôtres et vous remercie pour votre engagement, votre travail constant, votre courage dans la défense de vos positions, et votre abnégation face à tant de mauvaise foi et d'ignorance.

    Merci pour avoir partagé avec nous ce superbe journal de votre exploration dans la jungle de la société islamique.

  • Il y a 10/12 mois certains prédisaient "le pass sanitaire obligatoire" et étaient traités de complotistes et de doux dingues, mais on y est presque aujourd'hui! On peut donc aussi prédire le port obligatoire du voile dans nos pays dans quelques années, avec là aussi les mêmes réactions stupides de ceux qui ne veulent rien voir! Le Shäh d'Iran et Nasser qui étaient traités de dictateurs n'ont jamais obligé les femmes à porter le voile et l'uniforme! Relisez l'histoire de l'Europe au 20 sc. pour voir comment un pays peut se retrouver en dictature en quelques jours seulement! Les talibans vendent de la drogue, ils ne respectent donc pas le coran, mais se qualifient de "musulmans exemplaires"!

  • Chère Mireille
    Merci pour votre courage. Par vos interventions pertinentes , vous avez réveillé beaucoup d'endormis , sur l'islam et le danger que cette religion représente partout dans le monde, aucun continent n'y échappe à part l'Arctique et l'Antarctique.
    L'islam ne peut pas réussir et ne réussira pas , il suffit de regarder l'état lamentable où se trouve les pays de cette religion. Ses adeptes fuient leur pays comme des rats. .
    Depuis la fin du XIIeme siècle une chape de plomb est tombée sur cette religion qui n'a plus rien apportée à l'humanité a part le terrorisme.
    Merci à vous et à bientôt . Je ne crois pas du tout à la victoire de l'islam , parce que l'islam c'est l'obscurité et la haine.

  • PS:

    Permettez moi encore de vous offrir ce lien vers un traité d'un certain Sigmund Freud, dans lequel ce dernier dit ...

    ... L'avenir d'une illusion persiste tant que nous craignons la mort.

  • Inutile de répéter les compliments des autres auxquels j’adhère complétement. Encore merci pour ce que vous avez accompli.

  • Je vous comprends et vous remercie de votre dévouement.

  • Madame Vallette,

    Est-ce que vos archives vont rester accessibles ?
    Pourra-t-on consulter vos billets sur un site ?

    Il me semble important que la somme de ce travail considérable ne disparaisse pas. Il y a vos livres, bien sûr, mais des bilans, tels que ces derniers billets sont très actuels et plein de liens précieux.

  • Oui, Calendula. Pour l'instant, le blog continue et tout ce qui a déjà paru est accessible. Le moteur de recherche est excellent. Et merci de vous en soucier.

    Ces derniers temps, j'ai préparé ce "stop" en faisant pas mal de recherches. Parfois, je ne retrouvais pas les mots clés pour accéder à tel ou tel article. J'ai du coup fait un fichier chronologique par année avec titres et sous-titres (et liens) de tout ce qui a paru.
    .
    Peut-être que je créerai en parallèle un site spécifique pour ce travail sur l'islam. Si c'est le cas, je vous informerai. Mais d'un autre côté, c'est du travail journalistique, souvent lié à une actualité et donc des infos qui passent vite.

    Encore merci et bonne route!

  • 1) l'adresse email pour vous écrire ne s'affiche pas. Vous avez choisi sur votre page pour vous écrire un automatisme qui ne fonctionne pas avec toutes les configurations.
    2) Twitter et Facebook censurent où donnent leurs données.
    3) Vous vous plaignez mais ne proposez aucune action, pour peu que ce soit possible, pour combattre ce que vous dénoncez
    4) La limitation des naissances à 2 enfants?

  • Mireille Vallette,

    Je crois qu'on a de la peine à imaginer le travail que votre recherche représente. On en a un petit aperçu par votre réponse.

    La critique est aisée et l'art est difficile.

    Votre formation de journaliste est un outil précieux, mais en plus, il faut de l'énergie et un certain feed-back qui motive.

    La particularité de votre blog, c'est le regard précis sur des évènements se passant en Suisse.
    Les lecteurs auront leur opinion au sujet des faits, mais on a tous bénéficié d'avoir des informations, qu'on peut par ailleurs recouper avec d'autres sources.

    C'est à vous qu'on doit souhaiter bonne route. Et vous remercier pour tout ce travail dont vous nous livrez le résultat gracieusement.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel