Le CSIS de Fribourg milite pour une action sociale aux couleurs de l’islam!

Les musulmans partout où ils sont en nombre doivent faire briller leur religion. Dans l’action sociale comme dans l’aumônerie.

centre social.jpgSa première Newsletter de 2022 en témoigne: le Centre suisse islam et société (CSIS) a repris avec ferveur son œuvre d’islamisation. Parmi ses inépuisables initiatives destinées à faire briller cette religion, un cours surprenant:  «Les organisations confessionnelles dans l'État providence. Action sociale islamique et charité chrétienne ».

Le CSIS trouverait super de revenir au social de charité pratiqué par des croyants… Et des croyantes exhibant leur seyant foulard, puisque pour le CSIS, ce vêtement doit être accepté presque partout. Ce qui le conforte dans son idée rétrograde, c’est qu’«on assiste depuis quelques années à l’émergence d’acteurs et actrices musulman∙e∙s qui mettent en place des services dans des domaines tels que l’aide aux pauvres ou le conseil aux familles.» L’aide aux pauvres… un vocabulaire désuet modernisé par l'inclusif du XXème siècle.

Jusqu’à la fin du siècle dernier, les chrétiens ont joué un rôle important pourAumoniereHUG_Dia Khadam.jpg alléger les maux de la population. Leur confession était affirmée. L’immense parties de ces services sont heureusement assurés désormais par l’Etat. Les privés tels Caritas et le Centre social protestant ont abandonné leur empreinte céleste et s’empressent de clamer que la religion n’a aucune influence dans leur appui.

Le CSIS trouverait donc super de revenir à une action sociale «religieuse», qui serait en fait essentiellement celle de l’islam, vu que les chrétiens sont en perdition. 

Mais le CSIS voit plus loin, et là on tique encore davantage! L’Etat pourrait reconnaître «la contribution des acteurs et actrices confessionnel∙le∙s (…) à la société dans son ensemble» Dans ce cas, le Centre susurrerait certainement que cette précieuse contribution devrait être récompensées par des espèces sonnantes et trébuchantes. Un nouveau créneau islamisateur et rémunérateur se profile.

«Dans quelle mesure les actions sociales musulmane et chrétienne, influencées par une théologie de la libération, remettent-elles en question des structures sociales marquées d’injustices?» questionne encore celui qui veut donc être  soutenu par l’Etat pour le combattre.

La cancel culture n’est pas loin… Surtout que l’une des minorités tellement et si injustement discriminées chez nous est, affirme le même organisme, musulmane. Les minorités qui le sont systématiquement dans les pays musulmans ne sont, bizarrement, jamais au menu du CSIS et de sa lecture des écritures saintes de l’islam.

Aumôniere_Belkis_serré_ZH.jpgDans l’apport à notre société, le Centre peut déjà se targuer d’un formidable succès: le développement de l’aumônerie, «un intermédiaire important entre l’État et les communautés religieuses» et un formidable bassin d’emplois rémunérés par les pouvoirs publics. Le CSIS a organisé des formations d’aumôniers musulmans, reçu des mandats de collectivités publiques, apporté une nouvelle contribution par le CSIS-Paper11 « Aumônerie musulmane: étapes et perspectives».
(images: les pionnières d'avant le CSIS, aux HUG -en haut- et au Centre fédéral pour demandeurs d'asile de Zurich -
à gauche)

En novembre dernier, 16 futurs aumôniers et aumônières de six cantons, formés par le Centre, ont reçu leur certificat. Parmi les domaines étudiés: l’hôpital, l’armée, la communauté religieuse, l’asile, le foyer pour personnes âgées, la famille, l’accompagnement par téléphone et le conseil matrimonial.

On peut aussi ajouter à cette liste selon le premier rapport du CSIS les centres d’animation socioculturelle pour ados et les écoles.» (p.76)

Les dons musulmans promis à notre société sont infinis.

On notera que le CSIS fait immanquablement penser à un courant nommé Frères musulmans, qui porte la même obsession: l’entrisme de l’islam dans les instances laïques.

Commentaires

  • Curieux!

    Je croyais pourtant qu'Allah interdisait à ses adeptes de venir en aide aux mécréants.

    Me serais-je trompé?

  • C’est plus subtil que cela. Aux yeux des musulmans convaincus, tous les musulmans ont pour mission suprême d'étendre l’islam par tous les moyens, et pas forcément violents. Venir en aide aux mécréants n’est pas interdit à ma connaissance, surtout si cela permet de faire la promotion de l’islam voire de gagner de nouveaux adeptes.

  • Laurence, vous surestimez grandement le désir perpétuel des musulmans de convertir tout ceux qui ne sont pas musulmans. Je connais plein de musulmans qui ont aidé et aident des non-musulmans non pas pour promouvoir l'Islam ou pour les convertir mais par dignité humaine tout simplement. Tout n'est pas une question de conversion ou de promotion, être musulman ce n'est pas un salon de recrutement ni une question de commerce.

  • Cher Tarik il y a plus de non musulmans qui aident des musulmans!

  • Dominique, ce n'est pas une compétition et de toute façon il y a environ 1,9 milliard de musulmans et environ 5,8 milliard de non-musulmans dans le monde donc c'est normal. En Suisse, il y a environ 8,6 millions de non-musulmans et environ 390,000 musulmans. Dans tous les cas, l'entraide ne doit pas être une question de religion.

  • Faire de Fribourg ville profondément chrétienne, une sorte de Rome musulmane avec la complicité de toute la classe politique!

  • @Dominique Degoumois
    Qu'ils croient est manifestement plus important que ce qu'ils croient.

  • Des personnes en Suisse aujourd'hui sont condamnées par la justice, pour avoir simplement critiqué l'islam! Par des magistrats qui prêtent serment sur quoi, la bible ou le coran? Qui ont quelles formations pour juger librement, si tels ou tels propos sont critiques ou racistes! Pour les musulmans toutes critiques de l'islam est du racisme, ils le disent partout et distinctement! On voit donc que l'on ne parle pas la même langue! Même Gilles Kepel sommité en matière d'islam est aujourd'hui condamné!

  • Fribourg la catho... Les "calotins" ont une propension à faire allégeance à tout ce qui porte une robe, fût-ce celle de leurs pires ennemis. Comme s'il valait mieux pour eux être le religieux de n'importe quoi plutôt qu'un athée.

  • C'est quand même extraordinaire: ici des chrétiens (les gens qui travaillent pour le CSIS) œuvrent à ce que les croyants musulmans puissent faire de la charité, alors que dans les pays musulmans, les œuvres de charité cherchent à dépecer les gens pour leur arracher leur dernier dirham, dinar ou rial et se le mettre dans la poche au nom de Allah. Ensuite ceux qui sont à la tête de ces fondations charitables peuvent s'offrir des maisons de luxes à....... West-Wood ou Beverly Hills (2 quartiers huppés de Los Angeles) et des Lamborighini pour le fils.... CF: Bonyad Mostazafin (https://www.bonyad.net/en/home) et Astan Qods Razavi... (https://www.razavi.ir).
    Pendant ce temps, les enfants mineurs doivent faire le trottoir pour le plus grand plaisir des ayatollah et imams.....

  • Tarik, nous parlons ici non pas « des musulmans », mais de ceux qui tiennent à nous imposer leurs rites et leurs mœurs, nous faire croire entre autres que se dissimuler la tête et le corps est un symbole de liberté. Dans toutes les démocraties, ce ne sont pas « les » musulmans mais systématiquement une partie d’entre eux qui créent des confits par cette volonté d’étendre leur idéologie religieuse.
    Comme je l’ai montré à d’innombrables reprises dans ce blog, ce sont les mosquées et les imams qui font fermenter ces attributs du « bon musulman » dont le foulard que tous promeuvent dès l’enfance auprès des petites filles. Ce sont eux qui font de Mahomet un homme parfait qu’il est interdit de critiquer, avec les conséquences que l’on sait. Ce sont eux encore qui promeuvent le halal, cette invention séparatiste du XXème siècle,
    Notre problème, c’est cette minorité qui enflamme les mosquées, étend son intolérance et son archaïsme dans les quartiers d’Europe, ne cesse de faire croire qu'ils sont discriminés sans jamais s’indigner des discriminations autrement plus graves que tous les pays musulmans pratiquent au nom de l’islam.
    Je vous recommande de voir ou revoir l’émission de M6 et de lire le livre de Bernard Rougier sur les salafistes pour comprendre pourquoi beaucoup d’entre nous se révoltent contre cette incroyable haine de nos démocraties qui les anime. Au nom de l’islam.
    Tout cela n’empêche pas que plein de musulmans aident des non-musulmans par dignité humaine. Bravo à eux de s’être éloignés des mosquées et d’avoir définitivement ignoré les menaces, les invectives, et parfois les insultes du Coran contre ces non-musulmans.

  • Vous devriez prendre le temps de lire vos propres admirateurs et admiratrices ici qui régulièrement écrivent "LES musulmans ceci, cela" en faisant des généralisations abusives. C'est de cela dont je parlais. On ne vous voit jamais écrire positivement sur DES musulmans, uniquement écrire négativement sur LES musulmans en essayant d'ériger des associations et des gens louches que personne ne connait et que personne n'a élu en porte-parole des musulmans de Suisse. D'ailleurs, à partir du moment où vous croyez que LES musulmans vous sont hostiles par défaut (merci pour l'honnêteté), vous perdez toute crédibilité dans ce débat sans même vous en rendre compte.

    Non ce ne sont pas tous les pays musulmans qui pratiquent des discriminations au nom de l'Islam, j'ai eu l'occasion de l'expliquer et comme d'habitude vous avez préféré faire preuve d'une paresse intellectuelle grave en utilisant les mêmes affirmations très dogmatiques et fausses (jamais un musulman ceci, cela; tous les pays musulmans, ceci, cela; tous les musulmans, ceci, cela). Comment vous étonnez vous ensuite que je puisse dénoncer ces généralisations? D'ailleurs, vous n'écrivez jamais à propos de ceux qui se battent dans certains pays musulmans contre les discriminations et pour faire évoluer certaines mentalités, moi je sais pourquoi.

    J'ai moi-même dénoncé la secte réactionnaire salafiste et je ne vous ai pas attendu vous ni un reportage pour le faire. Les salafistes ne représentent personne. Vous semblez presque croire que j'aimerais que ces gens-là arrivent au pouvoir ou deviennent plus influents alors qu'il n'en n'est rien. Je vous rappelle qu'on a les mêmes ennemis, c'est d'ailleurs triste pour vous que je dois continuellement vous le rappeler.

    Plusieurs musulmans aident pourtant des non-musulmans sans s'être éloignés des mosquées et de certains écrits religieux. Tout n'est pas une question de religion, de nous contre vous, ne vous en déplaise. Quand je vois quelqu'un ou que j'aide quelqu'un, je ne me pose pas la question de savoir si cette personne est de telle ou telle confession. C'est d'ailleurs profondément insultant, réducteur et essentialisant que vous puissiez vous permettre de conclure que si des musulmans aident des non-musulmans c'est forcément parce qu'ils se sont éloignés des mosquées. Comme beaucoup de gens qui vous ressemblent, vous vous permettez régulièrement de faire des conclusions totalement arbitraires et sans la moindre preuve démontrant ainsi votre ignorance totale des réalités plurielles.

  • @Tarik : vous faites preuve de double langage envers les non musulmans. Dans le Coran, vous les qualifiez de pires créatures, d'animaux malfaisants, de souillure etc... etc...
    Et vous enseignez ce racisme dans vos écoles coraniques dès la toute petite enfance.
    Je vous avais posé cette question toute simple : "Est-ce que vous condamnez le Coran et son enseignement à cause des qualificatifs racistes envers les non musulmans ?"
    Comme vous le savez, le but de l’enseignement coranique est de déshumaniser l’ensemble des non musulmans, comme Mein Kampf déshumanisait les juifs et les tsiganes.
    J'ai cité quelques versets qui déshumanisent les non musulmans et qui sont enseignés à des dizaines de millions d'enfants en terre d'islam :
    • Les infidèles dans leur ensemble sont qualifiés de pires animaux :
    (S8, V55) : « Les pires bêtes, auprès d'Allah, sont ceux qui ont été mécréants et qui refusent toujours de croire (en Allah et en Mahomet). »
    • Les chrétiens, les juifs et les autres mécréants sont considérés comme les pires (les plus malfaisantes) créatures :
    (Sourate 98, Verset 6) : « Les infidèles parmi les chrétiens et les Juifs (qui refusent de se convertir à l’islam) ainsi que les polythéistes, iront au feu de l'Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires des créatures. »
    • Le mécréant qui refuse l’islam est considéré comme un chien :
    (S7, V176) : « (L’infidèle) est semblable à un chien qui halète si tu l'attaques, et qui halète aussi si tu le laisses. Tel est l'exemple des gens qui traitent de mensonges nos versets (du Coran). »
    • Les chrétiens, les juifs, les païens, les apostats musulmans comme les autres mécréants ne sont que des Impuretés . Ils ne doivent pas s’approcher des lieux saints de l’islam, parce qu’ils vont les souiller :
    (S9, V28) : « Ô vous (musulmans) qui croyez ! (Sachez que) les mécréants ne sont qu’impureté (ou souillure). »
    Pouvez-vous nous préciser ce que vous pensez de ce racisme abject enseigné dans le Coran ?
    Au lieu répondre à ces questions en assumant le racisme qui est enseigné dans le Coran et de le dénoncer d'une manière claire, vous nous parlez de "musulmans qui aident les non musulmans dans leur démarche religieuse" !
    Vous oubliez de citer le Conseil Européen de la Fatwa et la Charia, telle qu'elle est enseignée dans les quatre écoles de jurisprudence sunnite, ainsi que l'école de jurisprudence chiite : ils sont unanimes à appeler au meurtre de l'apostat qui quitte l'islam.
    Voir sur ce lien la complicité des associations musulmanes suisses avec le Conseil Européen de la Fatwa, alors qu'il appelle au meurtre des musulmans qui quittent l'islam :
    https://onedrive.live.com/?cid=AE360D95D5B3D5F6&id=AE360D95D5B3D5F6%21631&parId=root&o=OneUp

  • @Tarik : Un autre exemple de votre double langage : vous prétendez que l'islam ne prescrit pas la haine et le meurtre envers les non musulmans ! Et vous prétendez que les musulmans ne sont pas hostiles aux non musulmans, alors qu'ils considèrent le Coran comme la parole incréée, éternelle, inaltérable et explicite d'Allah, et e restant fidèle à l'enseignement coranique,
    Je vous cite ces exemples où le Coran interdit au fidèles musulmans toute forme d’amour ou d’amitié sincère envers ceux qu’Allah n’aime pas.
    • En conséquence, le Coran ordonne aux musulmans de ne pas prendre pour amis sincères, confidents ou alliés proches, les chrétiens et les Juifs qui sont désignés d’une manière explicite :
    (S5, V51) : « Ô croyants (musulmans) ! Ne prenez pas pour amis sincères (proches ou confidents) les Juifs et les chrétiens ; ils sont amis les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. »
    • Le Coran demande de s’adresser ainsi aux mécréants :
    (S60, V4) : « Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d'Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul. »
    • Les mécréants sont considérés comme les ennemis de Dieu :
    (S60, V1) : « Ô vous (musulmans) qui avez cru ! Ne prenez pas pour proches (ou amis) mon ennemi et le vôtre, leur offrant l'amitié, alors qu'ils ont nié ce qui vous est parvenu de la vérité.»
    • Le musulman doit utiliser la Taqiyat (mensonge légale par dissimulation) quand il vit dans un pays où l'islam ne gouverne pas :
    (S3, V28) : « Que les croyants ne prennent pas pour alliés ou amis des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d'Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d'eux par la Taqiyat (mensonge légal). Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même. ».

    L’islam attaque les chrétiens, les Juifs et les pratiquants d'autres religions, au seul motif qu’ils ne reconnaissent pas qu'Allah est le seul Dieu, que Mahomet est son Prophète, et qu’ils n’appliquent pas les prescriptions de l’islam.
    Les polythéistes n’ont le choix qu’entre la conversion à l’islam ou la mort.
    (S9, V5) : « … Tuez ceux qui associent d’autres divinités au seul Allah (les chrétiens) où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent (en se convertissant à l’islam), accomplissent la Salat (la prière musulmane) et acquittent la Zakat (l’impôt musulman), alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »
    (S9, V14) : « Combattez-les. Allah, par vos mains, leurs infligera le supplice, les couvrira d'ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d'un peuple croyant (de la haine qu’ils ont envers les infidèles). »
    Allah ordonne à ses fidèles de combattre les mécréants où qu’ils se trouvent :
    (S9, V123) : « Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu'Allah est avec les pieux. »
    Allah ordonne à ses fidèles de ne pas demander la paix quand ils sont les plus forts :
    (S47, V35) : « Ne faiblissez donc pas et n'appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts, Allah est avec vous et Il ne vous frustrera jamais (du mérite) de vos œuvres. »
    Les chrétiens et les Juifs doivent accepter la colonisation de leur pays ainsi que leur statut d’êtres humains inférieurs devant les maîtres musulmans. Ce statut d'infériorité est appelé " la dhimitude" :
    (S9, V29) : « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager (Mahomet) ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité (l’islam), parmi les chrétiens et les Juifs qui ont reçu les Écritures (c’est-à-dire la Torah, les Psaumes et l’Évangile), jusqu'à ce qu'ils versent la capitation de leurs propres mains, après avoir accepté l’humiliation. »

    Donnez-nous des réponses sur ces appels à la haine qui est enseigné dans le Coran.

  • J'ai répondu à de maintes reprises sur ces versets et plusieurs de mes commentaires n'ont d'ailleurs oh quelle coincidence pas été publiées. Si l'Islam et le Coran enseigne qu'il faut constamment tuer les non-musulmans pour être un bon musulman et accéder au paradis, il faudra quand même m'expliquer une bonne fois pour toute pourquoi alors il n'y a pas des meurtres quotidiens de masse de non-musulmans commis par des musulmans dans pratiquement chaque pays d'Europe de l'Ouest. C'est véritablement la seule question que vous devriez vous poser car vos arguments ne collent ni à la réalité ni aux faits historiques.

  • @Tarik : vous ne répondez pas aux questions. Vous refusez de condamner les versets de haine raciste et les appels au meurtre qui sont légion dans le Coran. Vous n'assumez pas ce que l'islam enseigne à des millions d'enfants qui apprennent , mémorisent et récitent quotidiennement les versets racistes et les appels au meurtre du Coran.
    Comme Mein Kampf. le Coran leurs apprend explicitement que les non musulmans, qu'ils soient chrétiens, juifs ou polythéistes, n'ont aucune humanité : ils ne sont que des animaux malfaisants, des chiens et des souillures.
    Le Coran déshumanise les non musulmans , au même titre que Mein Kamp qui enlevait toute humanité aux juifs et aux tsiganes . Et pourtant, vous ne condamnez pas ces versets et vous trouvez normal qu'on continue de les enseigner dans les écoles coraniques et les instituts musulmans, y compris en Suisse.
    Vous refusez d'assumer que des dizaines de personnes sont tués quotidiennement au nom d'Allah.
    Vous pratiquez le déni de vérité sur les dizaines de meurtres quotidiens en particulier contre les chrétiens : combien de prêtres et de simples fidèles sont tués dans les pays du Sahel, au seul motif qu'ils ne sont pas musulmans?
    Vos pratiquez le déni de vérité sur le Conseil européen de la Fatwa qui appelle au meurtre des apostats, en conformité avec la jurisprudence musulmane et de la Sunna de Mahomet.
    Et pourtant, ce Conseil européen de la Fatwa a été institué par les organisations musulmanes des pays européens. En Suisse, ce Conseil est la référence pour les associations musulmanes, et ses membres sont invités pour enseigner aux musulmans suisses comment ils doivent se comporter pour vivre en conformité avec les préceptes coraniques.
    Aucune association musulmane suisse n'a condamné cet appel au meurtre raciste des apostats qui quittent l'islam.
    Tout cela ne suscite aucune condamnation de votre part.
    Pour défendre l'enseignement coranique, vous prenez pour preuve le manque de meurtres en Europe, en oubliant la mobilisation massives des services de sécurité qui déjouent les attentats en empêchant les terroristes de passer à l'acte : pour vous les meurtres quotidiens commis au nom d'Allah, n'ont aucune importance, tant qu'ils ne sont pas commis en Europe. Les meurtres commis au nom d'Allah dans le Sahel, en Iraq ou en Syrie ou ailleurs dans la planète n'ont aucune importance pour vous !

  • "Pour défendre l'enseignement coranique, vous prenez pour preuve le manque de meurtres en Europe, en oubliant la mobilisation massives des services de sécurité qui déjouent les attentats en empêchant les terroristes de passer à l'acte : pour vous les meurtres quotidiens commis au nom d'Allah, n'ont aucune importance, tant qu'ils ne sont pas commis en Europe."

    Pas pour défendre l'enseignement coranique, simplement pour vous expliquer que vos excitations habituelles et très sélectives sur la haine des non-musulmans dans le Coran se heurte à la réalité et aux faits, malheureusement pour vous. Combien d’attentats islamistes sont déjoués chaque jour en Europe et en Suisse particulièrement? Par quelle entourloupette ridicule êtes-vous passé pour croire que les meurtres commis par des islamistes hors de l'Europe n'ont pas d'importance pour moi!?? Je vous parle de l'Europe puisque je suis européen, je vis en Europe et que je sache la Suisse est un pays européen. Qu'ils soient commis en Europe ou ailleurs, la situation demeure la même: La réalité au quotidien ne colle pas avec vos thèses, au nombre de musulmans en Europe ou ailleurs qui lisent le Coran et fréquentent les mosquées il devrait y avoir des centaines de milliers de meurtres de non-musulmans sur presque chaque continent chaque jour. Puisque c'est les attentats qui vous concernent tant alors vous devriez dire la vérité et reconnaitre que les attentats les plus sanglants sont souvent commis dans des pays musulmans spécifiques (Afghanistan, Pakistan, Iraq, Syrie) et tuent infiniment plus de musulmans que de non-musulmans à l'échelle mondiale. Ça vous ne le dites et vous ne le direz pas. Comme d'habitude quand vous êtes coincé vous sautez du coq à l'âne pour vous donner l'impression d'avoir raison. Lorsque je vous coince sur le manque flagrant de meurtres de masse quotidiens de non-musulmans en Europe, vous essayez par une diversion enfantine et malhabile de faire croire que les attentats islamistes hors-Europe n’ont aucune importance pour moi alors que c'est faux et que ça n'a aucun rapport. Il y a toujours une excuse fin prête pour éviter de reconnaitre que vous vous trompez. C'est triste pour vous, ça montre votre manque de sérieux.

    "Vous pratiquez le déni de vérité sur les dizaines de meurtres quotidiens en particulier contre les chrétiens : combien de prêtres et de simples fidèles sont tués dans les pays du Sahel, au seul motif qu'ils ne sont pas musulmans?"

    Combien alors? Donnez-nous les chiffres svp puisque vous semblez les avoir. Encore une fois et au nombre de musulmans dans ces pays, il devrait y avoir des milliers de meurtres de non-musulmans au quotidien dans chacun de ces pays or ce n’est pas le cas. Vous êtes totalement incapable de reconnaitre qu’a l’échelle mondiale et surtout en Europe le nombre de musulmans qui fréquentent les mosquées, lisent le Coran et ne tuent pas des non-musulmans dépassent largement le nombre de musulmans qui tuent des non-musulmans. Vous êtes incapable de le reconnaitre et surtout de l’expliquer avec des arguments tangibles.

    Le Conseil européen de la Fatwa n’a aucune autorité juridique ou quelconque sur la pratique religieuse des musulmans en Europe pas plus que l’OCI et j’ai déjà condamné clairement le fait de tuer des apostats mais comme d’habitude rien ne vous suffit. Aujourd’hui en Europe et dans de nombreux pays musulmans si un islamiste tue un apostat il est condamné et va en prison à juste titre. Je ne sais pas quelles mosquées vous surveillez mais dans aucune mosquée suisse où je suis allé il n’y avait des membres de ce Conseil obscur qui venait faire des visites. Quel est leur impact dans les communautés musulmanes de Suisse? Combien de lois suisses ont-ils réussis à renverser ou à modifier?

  • @Tarik ; tant que les meurtres au nom d'Allah ne sont pas commis en Europe, les victimes ne semblent pas avoir de l'importance pour vous.
    À tire d'exemple, je vous cite ces quelques exemples de massacres commis au nom d'Allah ces derniers temps, tels qu'ils sont rapportés par les médias suisses :

    La pire attaque djihadiste contre des civils au Sahel
    Samedi, deux villages ont été attaqués par des djihadistes faisant une centaine de morts :
    https://www.24heures.ch/la-pire-attaque-djihadiste-contre-des-civils-au-sahel-247028157100?tpcc=40616-140-01-001.1&gclid=Cj0KCQiA6NOPBhCPARIsAHAy2zDddIhwwAqzzAyN6unAbeMlAE9Ob6ykwRNtNL1h8uxMssij2Lq1-QYaAn-REALw_wcB

    Au moins 80 morts lors d'une attaque djihadiste dans le nord du Burkina Faso
    https://www.letemps.ch/monde/80-morts-lors-dune-attaque-djihadiste-nord-burkina-faso

    Une nouvelle attaque djihadiste au Burkina Faso tue une dizaine de civils :
    https://www.rts.ch/info/monde/12792191-une-nouvelle-attaque-djihadiste-au-burkina-faso-tue-une-dizaine-de-civils.html

    Tant que ces massacres ne sont pas commis en Europe, les meurtres et les massacres commis au nom d'Allah, n'ont aucune importance et ne sont pas la conséquence des appels au meurtre et à la haine enseignés dans le Coran !

  • Encore un adepte du bouquin magique poignardant un policier a Limburg en Belgique. Particularite, il avait 12 ans. Il a problablement mal inteprete les propos de son Imam.

  • En Allemagne le nouveau président des Verts "omid nouripour" demande, que tous les éléments de la charia "compatibles" avec la constitution allemande soient ......appliqués! Ils avaient déjà fait le coup au Canada et ça a marché! Et les quels sont compatibles, telle est la question? La vidéo est sidérante, on voit derrière lui un personnage homme?/femme? sans aucune réaction, face à ces déclarations! Un pied dans la porte ça commence toujours comme ça! Une fois de plus la laïcité est considérée comme totalement diabolique!

  • @ Tarik : Je ne doute pas un instant que des personnes se disant musulmanes se sentent humaines avant tout, et aident sans discrimination. C’est même certainement la majorité. Et bien sûr que tout n’est pas une question de conversion ou de promotion.
    Personnellement je ne hais personne d’emblée. Ce que je hais parfois, ce sont des comportements, car il y en a de haïssables. Et aussi les idéologies visant à asservir et manipuler.
    Vous aurez remarqué que je parle des « musulmans convaincus », non des « musulmans ». En effet, « les musulmans » ne veut à mon avis rien dire, c’est une généralisation extrême qui est inutilisable pour observer des convictions ou des comportements. D’ailleurs, quand vous affirmez que « les sympathisants » de Mme Vallette haïssent « les musulmans », vous faites vous-même de la généralisation et de l’essentialisation.

    Je ne peux pas en vouloir « aux musulmans » dans leur ensemble d’être musulmans, puisque cette religion leur a été imposée à la naissance et ne peut pas être quittée sous peine de mort (!). Cette particularité fait que l’islam est bien davantage qu’une religion, ou alors c'est une religion où le côté sombre est dominant. Car toute religion, toute idéologie a deux faces : elle peut être bonne ou mauvaise selon qu’elle sert de justes causes (par exemple donner à l’être humain une colonne vertébrale et des principes pour supporter les épreuves) ou de mauvaises causes (par exemple étendre la domination d’humains sur d’autres humains).
    Je comprends que l’islam soit pour beaucoup de gens une religion « bonne », qui les aide à supporter les épreuves de la vie, voire à repousser les injustices, les agressions et les invasions. Mais le problème avec l’islam est qu’EN MÊME TEMPS il fournit tous les outils pour devenir soi-même agresseur. Etant donné qu’il proclame la supériorité de l’homme sur la femme et celle du musulman sur le non-musulman, il permet aux amoureux du pouvoir d’asseoir leur domination, et aux haineux d’entretenir la haine.

    Voilà pourquoi je pense qu'il est important de mettre en garde contre sa banalisation. Toute idéologie doit pouvoir être critiquée.

  • Je me fie sur ce que je lis sur ce blogue et ailleurs depuis des années. Quand on se proclame "fier d’être islamophobe" ou qu’on écrit des choses tels que "vous n’aurez jamais de respect ni de compassion de ma part, faudra vous y faire", c’est qu’on hait les musulmans, point à la ligne. Et quand on essaie de faire passer ça pour une critique de l'Islam, c'est qu'on est malhonnête et qu'on prend les gens pour des imbéciles. Si j’écrivais par exemple que je suis fier d'être homophobe ou que les personnes homosexuelles n’auront jamais de respect de ma part et qu’elles devraient s’y habituer, on m’accuserait automatiquement de détester les personnes homosexuelles et à juste titre donc les mêmes règles doivent s’appliquer à tous. Vous remarquerez que je n’ai à aucun moment écrit quoique que ce soit contre les autres religions.

    Les musulmans peuvent très bien quitter leur religion en Europe comme ailleurs dans le monde sans être tués, le meurtre est illégal et le crime d’apostasie est extrêmement contesté et contestable, c'est pourquoi il est appliqué seulement dans une dizaine de pays musulmans sur 49. Je connais personnellement des gens qui ont quitté l’Islam sans jamais être inquiétés, ils ne leur viendraient pas par contre à l’idée de venir se promouvoir constamment sur les plateaux télé comme certains le font tout en nous disant qu’ils vivent sous protection policière.

    Référez-vous aux commentaires que j’ai cités plus haut svp, il s’agit bien plus que de simplement critiquer. Quand on cautionne des outrances et qu’on applaudit la haine, on ne vient pas donner des leçons de civisme et de tolérance aux autres. Je ne parle pas ici de vous, je parle du raisonnement de ces gens en général.

  • " je parle du raisonnement de ces gens en général."

    Et voilà un qui reproche aux autres de généraliser et qui généralise lui-même.

  • La différence c'est que ma soi-disante généralisation s'appuie sur des faits que j'ai cités et des exemples que j'ai donnés alors que la vôtre s'appuie sur des accusations sans preuve, de la diffamation et des insultes. Vous pouvez continuer de faire semblant de ne pas comprendre si ça peut vous faire plaisir.

  • @Tarik : vous accuser ceux qui dénoncent l'islam d'être des islamophobes qui haïssent les musulmans !
    Faire cet amalgame abject, pratiquer la victimisation et la Taqiyat, c'est ainsi que vous refusez de condamner les préceptes de haine raciste et d'appel au meurtre du Coran.
    Quand on vous cite les versets du Coran qui appellent à la haine et au meurtre des non musulmans, cela vous laisse de marbre. L’islam peut pratiquer la haine et la violence raciste en toute impunité, sans que vous le condamniez.
    Vous dites que l'apostasie est acceptée dans l'islam en contradiction totale avec les préceptes de la Charia que vous refusez de condamner. Et vous vous réjouissez que seuls 10 pays musulmans condamnent à mort l'apostat, en oubliant que les autres pays musulmans le condamnent à la prison et à des amendes très lourdes.
    Vous niez l'évidence que le Conseil Européen de la Fatwa, qui est une référence sur le plan du Dogme et de la jurisprudence, pour les associations musulmanes en Europe, appelle à tuer les apostats.
    Toutes ces horreurs, vous refusez de les assumer et de les condamner. Il n’est pas question pour vous de dénoncer les musulmans qui appellent au meurtre dans le cadre de ce Conseil et des associations à qui il sert de référence.
    Vous dites que les musulmans ne tuent pas en Europe, mais vous oubliez toutes les personnes victimes de menace de mort et qui vivent sous protection policières. (Mila, Zineb Al Rhzoui, Hamad Abdessamad....) Dernièrement la journaliste de M6 qui a fait le reportage sur Roubaix et le musulman qui a dénoncé les pratiques obscurantistes de l’islam, ont été menacé de décapitation.
    Pour vous, ce n’est pas une preuve évidente que le Coran appelle à tuer au nom d’Allah.
    Les meurtres et les massacres au nom d’Allah dont je vous ai donné quelques exemples, semblent vous laisser de marbre. Même pas un commentaire sur ces personnes innocentes victimes de la haine prescrite et enseignée dans le Coran.

  • .@Tarik : votre rhétorique à elle seule, constitue la preuve de votre soutien aux préceptes racistes et aux appels au meurtre du Coran.
    Quand vous dénoncez les propos des prétendus islamophobes, vous ne dites pas que ces personnes ne tuent pas, n''agressent pas et que la majorité des européens ont un comportement digne et entièrement respectueux envers les musulmans.
    Par contre vous sortez ces arguments quand il s'agit du Coran et de l'islam, ce qui vous permet de ne pas condamner l'enseignement raciste et violent du Coran.
    Et vous dites que beaucoup de musulmans sont victimes des attentats islamiques, sans préciser que ces personnes sont tuées parce qu'elles sont considérées comme traitres à l'islam. Et le Coran enseigne et prescrit de tuer les musulmans qui trahissent l'islam, quelle que soit la raison de la trahison, en particulier lorsqu'elles refusent de participer au Jihad et de soutenir le terrorisme jihadiste.
    Selon votre rhétorique, le faits que des musulmans soient tués dans les attentats, suffit à prouver que le Coran n'appelle pas au meurtre et à la haine ! Quant aux chrétiens et aux autres personnes innocentes tués au Sahel et ailleurs, ils vous laissent de marbre : ce ne sont que des dégâts collatéraux, même quand le Coran appelle explicitement à le

  • Il faut rappeler à Tarik que l'islamophobie n'est pas la musulmanophobie.. La peur de l'islam est juste lorsque l'on connaît la réalité des pays musulmans, les mœurs, les us et coutumes envers les gamines et les femmes.. Ce n'est pas tout,, tout cela n'est rien lorsque l'on s'informe sur le contenu du coran et la vie du soi-disant prophète.. L'invasion de l'islam en Occident a été organisée pour des raisons affairistes par des politiciens plus ou moins véreux, incapable voir parasites, ( et ce après le premier choc pétrolier,) ne connaissant pas les écrits et les intentions islamiques..

  • Si l'antisémitisme est la juifophobie et la christianophobie est la phobie des chrétiens alors l'islamophobie est la musulmanophobie, il faut que les mêmes règles s'appliquent partout. Quand on se vante d'être islamophobe, on ne peut plus prétendre en avoir contre l'Islam et non pas contre les musulmans. On ne peut pas non plus ensuite pleurnicher et se plaindre d'être traité d'islamophobe, il faut assumer et s'assumer. Les moeurs et us et coutumes dont vous parlez tant sont dans certains cas davantage culturelles que religieuses et je les dénonce autant que vous.

  • Ton prophete imaginaire veut la mort de tous les non-musulmans alors excuse-nous d'etre Islamophobes. On ne fait que s'aligner sur les delires du Coran.

  • Laurent, c'est pas mon prophète, c'est le prophète de l'Islam. Ensuite, de laisser entendre qu'il veut la mort de tous les non-musulmans ne cadre pas avec la réalité historique puisqu'il a lui-même vécu avec des non-musulmans, ne les a pas tués et leur a même accordé des droits.

    Mohammad Abdus Salam a gagné le prix Nobel de physique en 1979, Ahmed Zewail et Aziz Sancar ont gagné le prix Nobel de chimie en 1999 et 2015 respectivement. D'ailleurs, j'aimerais beaucoup comprendre le lien entre gagner un prix Nobel et être d'une certaine confession. Que je sache, la plupart des récipiendaires de prix Nobel n'étaient pas des chrétiens ou des juifs pratiquants.

  • Je n'ai trouve aucun prix Nobel de physique, medecine ou physique issu d'un pays musulman dans les listes ad-hoc. Mais j'ai sans doute mal cherche.

  • Certes, mais il y a portant eu Ibn Sina, ou Avicenne en latin médiéval, philosophe et médecin, né le 7 août 980 près de Boukhara, dans l'actuel Ouzbékistan et mort en juin 1037 à Hamadan (Iran).
    Ou encore Ibn Rochd, Averroès sous son nom latinisé, philosophe, théologien, juriste et médecin né le 14 avril 1126 à Cordoue en Andalousie et mort le 10 décembre 1198 à Marrakech au Maroc.
    Sans omettre tous ceux qui ont été les relais de la culture grecque, dont il ne restait plus de traces en Europe, ou de sciences comme la chimie et l'astronomie venues de Chine.

  • En ce qui concerne Averroès, il faut rappeler qu'il a été grand Cadi de Cordoue (équivalent du ministre de la justice). Il a exercé la justice en conformité avec les préceptes de la Charia.
    Son livre sur la jurisprudence musulmane, est enseigné encore aujourd'hui dans le monde musulman, en tant que référence pour le droit musulman et la Charia.
    Mais, tout a changé quand il a abordé le thème de l'utilisation de la raison dans le cadre de l'islam : la foi en Allan et ses commandements tels qu'ils sont rapportés par Mahomet dans le Coran.
    Averroes fut condamné par les autorités musulmanes qui lui reprochaient de déformer les préceptes de la foi. Ses livres furent brûlés, à l'exception des ouvrages médicaux et astronomiques.
    Averroes a dû prendre la fuite et vivre dans la clandestinité. Rappelé à Marrakech, il y fut emprisonné et y mourut le 12 décembre 1198

  • @Tarik : vous écrivez : "laisser entendre que Mahomet veut la mort de tous les non-musulmans ne cadre pas avec la réalité historique puisqu'il a lui-même vécu avec des non-musulmans, ne les a pas tués et leur a même accordé des droits."
    En toute honnêteté, je me demande si votre affirmation relève d'une méconnaissance totale des textes fondateurs de l'islam, en particulier le Coran et la Sunna du Prophète.
    Je vous rappelle juste les crimes commis contre les poètes, au seul motif qu'ils se sont moqués de lui. L'exemple du meurtre de Ka'ab Ibn Alshraf. Les tueurs envoyés par Mahomet ont utilisé le frère de lait de Ka'ab ibn Al Ashraf, pour le mettre en confiance et le tuer lâchement par traitrise.
    Un deuxième exemple, le génocides de Banu Qurayza, la tribu juive de Médine. Entre 700 et 900 hommes ont été décapité dans une tranchée, sous le regard de Mahomet. Les enfants impubères furent réduits à l'esclavage. Les femmes, les filles, y compris les fillettes, furent réduites à l'esclavage sexuel. Ces esclaves furent partagés comme butin de guerre des compagnons de Mahomet.
    La liste des crimes et des assassinats est très longue : vous pouvez la consulter sur ce lien Internet, qui fournit la référence aux livres musulmans tels qu'ils ont été écrits aux premiers siècles de l'islam :

    https://wikiislam.net/wiki/List_of_Killings_Ordered_or_Supported_by_Muhammad#List_of_Killings

    Pour qu'on puisse débattre avec sérénité, il nous faut un respect pour la réalité historique telle qu'elle est écrite par les historiens musulmans eux-mêmes.

  • Il y a bien sûr eu des cas où des non-musulmans ont été tués sous ces ordres sauf que c'était dans la plupart des cas des gens qui avaient persécuté des musulmans auparavant, avaient appelé à la violence ou rébellion contre des musulmans ou avaient rompu des pactes de guerre. Quant à la tribu Banu Qurayza, les faits sur le nombre de morts et si des femmes et des enfants ont été réduites à l'esclavage sont contradictoires. La seule chose que l'on sait c'est qu'ils auraient violé la charte de Médine et c'est pour ça qu'ils auraient tués, pas au simple motif que c'était des juifs.

    Encore une fois, parler du contexte et dire toute la vérité est important. Vous devriez nous parler de l'Asthiname par exemple. D'ailleurs, je ne vois pas le lien avec la situation aujourd'hui puisque nous sommes maintenant au 21ème siècle.

  • "La différence c'est que ma soi-disante généralisation s'appuie sur des faits que j'ai cités et des exemples que j'ai donnés alors que la vôtre s'appuie sur des accusations sans preuve, de la diffamation et des insultes"

    Il faudrait savoir: soit votre généralisation n'en est pas une ("soit-disante"), soit elle est basée sur des faits. On ne peut avoir l'une et l'autre. La logique n'est pas votre amie.

    Quant à MES généralisations, bizarre, bizarre, mais dans mes deux lignes ci-dessus je n'en vois nulle trace et encore moins des accusations, de la diffamation ou des insultes. Sauf à m'assimiler aux autres commentaires, ce qui serait une autre forme de... généralisation.

    En cas d'insultes, vous pouvez porter plainte. Mais vous ne le ferez pas, je présume.

    Pourquoi? Par lâcheté?

  • Vous m'avez par le passé accuser à mot à peine couverts d'être un islamiste comme beaucoup d'autres d'ailleurs, je n'ai pas oublié. Du reste, porter plainte ne m'intéresse pas car votre arrogance vous perdra de toute façon.

  • .@Tarik : c'est toujours les autres qui sont fautifs. Mahomet et l'islam sont blanc comme neige.
    Là vous dépassez les limites en justifiant l'assassinat des poètes et le génocide des Banu Qurayza.
    Même s'ils avaient trahi le Pacte de Médine, comme vous le supposez, comment pouvez justifier que tous les mâles, du vieillard jusqu'aux enfants pubères, soient décapités dans une tranchée sous les yeux de Mahomet.
    Et pour vous, il y a une justification au fait que les femmes, les filles y compris les fillettes, soient réduites à la barbarie de l'esclavage sexuel, partagées entre les guerriers de Mahomet et vendues comme des bestiaux sur les marchés des esclaves qui florissait dès les premiers temps de l'islam.
    Ainsi, il aura suffit que quelques chefs ait trahi, alors que les sources musulmanes sont unanimes à préciser que Mahomet n'avait aucune preuve de cette prétendue trahison, et qu'e c'est l'Ange Gabriel qui l'informa, alors que personne ne l'a constaté sur le terrain !
    Mais même si c'était vrai, cela justifie le génocide et la disparation complète de la tribu par les massacre et l'esclavage sexuel ! C'est la justice d'Allah dans l'islam ! Et Mahomet met en application les massacres qu'Allah a prescrit.
    Quant aux poètes, Mahomet lui-même ordonna d’assassiner lâchement Ka’ab Ibn Al Ashraf, au motif qu’il l’a offensé ! Même Mahomet reconnait qu’il tuait les prophètes au seul motif qu’ils l’ont offensé.
    Les journalistes de Charlie Hebdo ont été tué au seul motif d’avoir offensé Mahomet. Cette règle de l’islam, a été appliquée depuis le temps de Mahomet, jusqu’à nos jours.
    Mais, vous sonnes une légitimité et une justification à ces meurtres ainsi qu’aux génocide que Mahomet avait pratiqué sue la tribu des Banu Qurayza, sans oublier le crime imprescriptible que constitue l’esclavage sexuel et sa légitimation dans le Coran !

  • Aucune justification de ma part, je vous dis simplement que les faits concernant ces crimes sont contradictoires et douteux et ne change rien au fait que le Prophète de l'Islam a vécu avec des non-musulmans à plusieurs reprises, n'a pas cherché à les tuer et leur a accordé des droits. Les moeurs de l'époque n'ont rien à voir avec les moeurs de notre époque et tant mieux d'ailleurs. Aujourd'hui, quelqu'un qui tue une autre personne en raison de sa confession va en prison en Europe comme dans la plupart des pays musulmans. Si vous passiez moins de tant à vous exciter pour tout et rien comme un gamin, vous pourriez apprendre beaucoup de choses.

  • Non ce ne sont pas toujours les autres qui sont fautifs et vous ne me verrez jamais écrire ça donc bien évidemment il s’agit encore une fois et comme d'habitude d’une interprétation sélective, fausse et mensongère de mes écrits. De la même façon, les musulmans et le Prophète de l’Islam ne peuvent pas non plus en tout temps être les seuls ou les principaux fautifs. Je suis désolé de vous l’apprendre, je sais que ça vous gêne et que ça vous dérange beaucoup mais c’est la réalité. Les musulmans de l’époque comme les musulmans à travers l’histoire n’ont pas le monopole de la violence, ni du génocide, ni de l'esclavage ni des meurtres quoiqu’en pense les excités réactionnaires dans votre genre.

  • "Vous m'avez par le passé accusé à mot à peine couverts d'être un islamiste comme beaucoup d'autres d'ailleurs, je n'ai pas oublié."

    Vraiment? Prouvez-le!

    Ce que je constate c'est que vous défendez l'islam bec et ongles. Alors oui, j'ai toujours affirmé que l'islam est une idéologie politique totalitaire. Et vous défendez donc cette idéologie. Peu importe comment vous choisissez de vous appeler vous-même.

    Ci-dessus vous justifiez les assassinats et la disparition d'une tribu entière qui était chez elle à Médine par les partisans d'un réfugié extérieur à la ville. Où on voit la même chose se reproduire à Genève avec les Ramadan. Alors personne ne sera assassiné, mais c'est la même attitude de s'arroger des droits contraires à nos valeurs grâce à la naïveté, ls stupidité ou l'ignorance (au choix) des habitants.

    Et vous parlez d'arrogance? Vous devriez d'abord vous regarder dans un miroir.

    Et si j'ai bien compris, vous ne vivez pas dans un pays musulman, ni en Suisse. Votre activisme sur ce site, s'il n'est pas islamiste version salafiste ou frérots, n'en est pas moins totalement islamique et donc totalitaire.

    Et bien sûr que vous n'allez pas porter plainte, votre anonymat vous est trop précieux. Me perdre? Elaborez, svp. Ne me dites pas que vous croyez à l'enfer promis par votre assassin. Si?

  • Je n'ai pas à prouver que vous m'avez accusé d'être un islamiste, j'ai autre chose à faire de mon temps et chacun pourra retrouver et vérifier vos commentaires à mon sujet sur ce site en 2020 et 2021. Vous n'êtes de loin pas le seul à l'avoir fait. Le problème plus global c'est qu'on ne peut affirmer qu'on n'a rien contre les musulmans voire qu'on respecte les musulmans, ensuite leur prêter des intentions, essayer de parler à leurs places, laisser entendre directement ou indirectement que ce sont tous des islamistes ou des menteurs de toute façon, cracher sur leur religion jour et nuit puis finalement s'indigner quand on se fait traiter d'islamophobe, c'est totalement incohérent et hypocrite en plus d’être une insulte à l’intelligence. Là je ne parle pas que de vous, je vous parle de ce que j’observe ici et ailleurs depuis 10 ans au moins. D’ailleurs se vanter d’être islamophobe comme certains le font n’est guère mieux ou plus cohérent.

    Je ne défends pas l'Islam, j'explique, je débats et je corrige certaines inexactitudes graves que personne d'autre ne semble remarquer car vous êtes presque tous enfermé dans votre chambre d'écho islamophobe où vous vous nourrissez mutuellement les uns les autres. Il y a des choses qui se sont écrites ici qui sont totalement inexactes. Expliquer, débattre et corriger certaines inexactitudes n'est pas défendre. Si vous voulez que des musulmans s'expriment davantage, il va falloir arrêter de les accuser de vouloir défendre l'Islam à tout prix à chaque fois qu'ils s'expriment.

    Je n'ai absolument pas justifié les assassinats et la disparition d'une tribu entière, vous irez relire mes commentaires calmement. J'ai simplement dénoncé une lecture malhonnête des faits qui consiste à nous faire croire qu'ils ont été assassinés uniquement parce qu'ils étaient juifs. Du reste, il existe très peu de sources fiables de cette époque, de nombreux historiens non-musulmans ont remis en cause la tournure des événements et ne s'entendent pas sur ce qui s'est passé. Mon point central a toujours été que l'Islam ne cautionne absolument pas le meurtre des non-musulmans à tout va et que de laisser entendre que cela serait enseigné dans des mosquées dès le plus jeune âge est une accusation grave qui non seulement ne cadre pas avec la réalité au quotidien que je connais très bien mais peut également mettre des gens innocents en danger.

    Mon activisme? Faites-moi rire! Vous ne savez clairement pas ce qu'est de l'activisme. Je serais donc coupable par association, c'est bien. En revanche, on voit clairement que ce site web n'est pas de l'activisme, ça c'est sûr (sarcasme). Apparemment, il y a des bons activismes et des mauvais activismes (le mien, il va sans dire même si ce n’est pas de l’activisme) selon ce qui vous arrange.

    Je n’ai aucune raison de porter plainte donc je ne vois pas pourquoi vous en parlez. Quant à mon anonymat, je ne vois pas en quoi ça dérange car vous êtes vous-même anonyme comme la plupart des gens ici. Chacun est libre ou pas de rester anonyme s’il ou elle le souhaite et je n’ai jamais reproché à quelqu’un de préférer l’anonymat. Mes croyances personnelles et religieuses concernant l’enfer ne regardent que moi, je ne les impose à personne. Le jour où vous comprendrez enfin que je (au sens personnel et impersonnel) ne suis pas votre ennemi, nous pourrons avancer.

  • @Tarik : comme tout défenseur de l'islam, vous ne reculez pas devant le déni de vérité et vous traitez les autres avec mépris. Vous me dites : "Si vous passiez moins de tant à vous exciter pour tout et rien comme un gamin, vous pourriez apprendre beaucoup de choses." ! Bravo pour votre attitude respectueuse envers les autres et votre conception du débat !
    Même quand vous reconnaissait les barbaries pratiquez et instaurées par Mahomet, vous les excusez tout de suite en disant que "l'islam n'a pas le monopole de la violence, ni du génocide, ni de l'esclavage ni des meurtres quoiqu’en pense les excités réactionnaires dans votre genre !"
    Mais en tant que défenseur de ces barbaries, vous savez que l'islam a un monopole dans ces barbaries : Allah et Mahomet donne une légitimité divine à l'esclavage sexuel, aux massacres, aux viols des captives, à l'esclavage sexuel, au terrorisme, au pillage et au vol des biens d'autrui ainsi qu'à d'autres horreurs comme la pédophilie, puisque l’islam autorise de réduire les captives impubères à l'esclavage sexuel.
    Toutes ces barbaries, l'islam n'a pas le monopole, mais il leur donné une légitimité divine et aussi bien dans le Coran que dans la Sunna, Allah et Mahomet de commettre ces barbaries parce qu'elles font parties intégrantes du combat dans le chemin d'Allah. Et les musulmans continuent d'enseigner ces préceptes dès la toute petite enfance, à des centaines de millions de personnes dans le cadre de l'enseignement, la mémorisation et la récitation du Coran.

  • Merci, avec grand plaisir. Cette conception du débat c'est la vôtre, pas la mienne. Je vous traite avec le mépris avec lequel vous me traitez moi et l'ensemble des musulmans, mépris que vous n'assumez d'ailleurs pas et que vous essayez maladroitement de faire passer pour une critique de l'Islam, insultant au passage l'intelligence des gens qui vous lisent et qui ne sont pas dans votre chambre d'écho. Quand je vois les nombreuses bêtises que vous continuez d’écrire, je ne peux pas vous féliciter et vous encourager, ça serait hypocrite de ma part.

    Ce ne sont pas des injonctions divines, ce sont des comportements socio-historiques qui cadraient avec les mœurs de l'époque et qui ont été intégrés au Coran pour ensuite devenir des injonctions divines comme dans les autres livres saints. Bien évidemment, je condamne totalement l'esclavagisme sexuel, le pillage et le vol. Aujourd'hui il n'y a pas un imam en Suisse ou en Europe qui prône l'esclavagisme sexuel, le pillage et le vol des biens d'autrui et celui qui s'adonnerait à ce genre d'activités serait arrêté sur le champ en Europe comme dans de nombreux pays musulmans. D’ailleurs, c’est ironique que vous me parliez de vol alors que vous savez très bien (ou du moins vous devriez savoir) que le vol peut mener à une amputation de membre selon le normatif islamique. Comment un geste (le vol) qui peut mener à une amputation de membre peut-il être encouragé et prescrit?? Contradiction totale et ridicule de votre part.

    "Et les musulmans continuent d'enseigner ces préceptes dès la toute petite enfance, à des centaines de millions de personnes dans le cadre de l'enseignement, la mémorisation et la récitation du Coran."

    Quand on vous demande des preuves concrètes de cela, vous n'en avez pas. Ce sont à nouveau des accusations graves et sans fondement. J'ai moi-même fréquenté une mosquée tous les samedis pendant près de 10 ans dans mon enfance et on ne m'a jamais enseigné ça. D'ailleurs, à supposer que ce soit enseigné "dès la toute petite enfance, à des centaines de millions de personnes", il y a visiblement un réel problème d’application de ces textes puisque la majorité des musulmans en Europe comme ailleurs ne volent pas, ne pillent pas, ne s’adonnent ni au meurtre ni à l’esclavagisme sexuel et lisent pourtant ces textes. Encore une fois vous venez de démontrer à quel point vous êtes déconnecté de la réalité et à quel point vous êtes incapable d’expliquer et de prouver vos affirmations très dogmatiques.

  • @Tarik : Pour montrer votre Taqiyat sur l’islamophobie, je commencerai par vous citer Hamad Abdessamad, cet intellectuel fils d'imam qui a reçu une formation islamique en Egypte.
    Il donne une analyse rigoureuse de l’islamophobie en expliquant l’utilisation de ce terme en tant qu’arme de dissuasion massive pour combattre la liberté d'expression sur l'islam et bâillonner toute voix critique :

    https://www.youtube.com/watch?v=uDaxel9p1ok&t=48s

    Il faut l’écouter expliquer la nécessité de dénoncer l’islam en tant qu’idéologie politico-religieuse, obscurantiste et totalitaire.

    Hamed Absessamad : « Critiquer l'islam est un devoir de l'homme » :

    https://www.youtube.com/watch?v=Yv-jA-6U060

    Suite à la publication de son livre "le fascisme islamique", l’érudit égypto-allemand Hamed Abdessamad a déclaré dans une conférence que l’islam a « transformé la haine en un devoir saint et la guerre en un précepte religieux ».
    La réticence de nombreux politiciens et intellectuels européens à critiquer l’islam est la manifestation d’un « racisme inversé », a-t-il affirmé.
    Sur la question de la réforme religieuse, Abdessamad a déclaré : « Je ne crois pas en la réforme de la religion, je crois en la réforme de l’esprit des gens et de leur rapport à la religion. » Et d’ajouter : « Ce continent ne serait pas devenu l’Europe que nous connaissons aujourd’hui sans une critique de la religion, sans l’expression de ces doutes. »
    Abdessamad s’est exprimé lors d’une conférence organisée à Rome par Adhoc, association pour la pensée libérale moderne, le 13 novembre 2016.
    Dans son livre, Hamed Abdessamad introduit sa réflexion sur les sources de l’islam politique par un rappel du contexte historique : l’islamisme des Frères Musulmans s’est développé en Egypte au même moment que le fascisme en Italie et le national-socialisme en Allemagne.

    Il ne s’agit pas d’une simple coïncidence chronologique.

    Par une analyse implacable, l’auteur apporte cette démonstration rigoureuse : les principes fondateurs de l’islam politique et les étapes de son établissement par Mahomet, prouvent que l’idéologie fascisante y est présente dès le premier jour.

    Le « fascislamisme » n’est pas une figure de style, mais une réalité historique. L’islamisme radical n’est pas la trahison ou la perversion récente d’une religion immaculée, mais la tare originelle de sa traduction dans le champ politique.

  • @Tarik : Vous affirmez : « Quand on vous demande des preuves concrètes de cela, vous n'en avez pas. Ce sont à nouveau des accusations graves et sans fondement. J'ai moi-même fréquenté une mosquée tous les samedis pendant près de 10 ans dans mon enfance et on ne m'a jamais enseigné ça. »
    En premier lieu, je vous demande si vous aviez compris la première sourate qui est enseignée aux enfants : la Fatiha.
    Est-ce que vous aviez fréquenté une mosquée ou une officine de propagande !
    Si vous n’aviez pas compris l’incitation à la haine et à l’exclusion des juifs et des chrétiens dans cette sourate, alors regardez le prêche de l’imam Béchir Ben Hacène, qui a été invité en Suisse par l’Union Vaudoise des Associations Musulmanes :
    https://www.youtube.com/watch?v=d03GYmgFU_k&t=3s

    Je vous précise que cette union représente des milliers de musulmans vaudois.
    Je vous envoie également les explications de Sami Al Deep, un spécialiste de l’islam mondialement connu :
    https://www.youtube.com/watch?v=SFoyGnMEx_A

    Pour des explications plus détaillées, je vous envoie le texte de Sami Aldeeb :
    http://www.ilguastafeste.ch/fatihaamazonfran%C3%A7ais.pdf

    Dans mon prochain mail, je vous signalerai que des centaines de milliers de musulmans européens menacent ceux qui osent parler de l’islam : Zineb Al Rhazoui, Hamed Abdel Samad, la jeune Milla, Philippe Val et des dizaines d’autres personnes qui vivent sous protection policière permanente.
    Par ailleurs, ceux qui ont commis les massacres de Charlie Hebdo, du Bataclan ou l’assassinat barbares de Samuel Paty, ne sont ni juifs, ni chrétiens, ni bouddhistes : ils sont tous musulmans.
    Et vous prétendez que toute cette haine est contraire à l’enseignement du Coran !

  • @Tarik : pour votre Taqiyat sur l'enseignement musulman en Suisse, je vous envoie cet article :
    Des imams sulfureux invités à prêcher en Suisse
    https://iqri.org/des-imams-sulfureux-invites-a-precher-en-suisse/

    21 JUIN 2021
    "Est-ce par ignorance, naïveté ou complaisance que les autorités suisses permettent à des imams connus pour leurs prêches incendiaires d’intervenir dans des mosquées du pays ? Cet article pose la question de la bienveillance dont ils ont bénéficié jusqu’à ce jour.

    Avec beaucoup de bon sens, le peuple suisse a approuvé le 13 juin dernier l’initiative antiterroriste du Conseil fédéral. L’imam Hani Ramadan​1​, tout comme Mountazar Jaffar​​, universitaire lausannois, ont soutenu que cette initiative avait pour but de stigmatiser les musulmans et non de lutter contre le terrorisme. Elle serait donc islamophobe et raciste..."

    Regardez ce prêche de l'imam invité en Suisse par l'Union Vaudoise des Associations Musulmanes :
    https://www.youtube.com/watch?v=o2vofTNRBPY&t=2s

    Dans ce prêche à caractère raciste, l'imam explique le Coran. Il précisant que ce livre d'Allah enseigne aux musulmans que tous les infidèles sont des souillures et des impuretés qu'il faut empêcher de souiller les lieux sacrés de l'islam.

    Il faut regarder aussi sur cette vidéo YouTube, l'enseignement raciste des imams invités par les associations musulmanes de Suisse :
    https://www.youtube.com/watch?v=eawvnqp3qcc

    On voit cet enseignement du Coran où les infidèles, qu'ils soient chrétiens, juifs, athées ou adeptes d'une autre religions, sont qualifiés d'animaux et de chiens.
    Admettez-vous les racisme abject de cet enseignement coranique ?
    Ou préférez-vous insulter ceux qui osent dénoncer cet enseignement raciste du Coran ?
    Ou bine dites-nous que vous condmanez ces versets du Coran, et le prophète Mahomet qui les a enseignés en tant que parole éternelle d'Allah ?
    Dites-nous clairement si vous condamnez le racisme enseigné dans le Coran ?
    Ou bien, vous préférez ne pas répondre en refusant d'assumer ce que vous enseignez à des millions dênfants musulmans et en insultant ceux qui osent dénoncer ce racisme ?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel