décaillet

  • Plutôt un âne que Trump!

    Pascal Décaillet, -seul esprit indépendant de nos médias?-  écrit enfin ce qui devrait sauter aux yeux de tous les lecteurs et télespectateurs de notre presse militante oublieuse de toute déontologie. 

     

    "Les Démocrates américains pourraient – hypothèse, bien sûr – désigner un âne comme candidat à la Maison Blanche, la presse romande choisirait l’âne. Et elle roulerait pour lui, tambour battant, dans le seul but d’accomplir son dessein, depuis quatre ans : voir Trump à terre."

     

    J’avais illustré ce biais compulsif dans un article du 28 mars 2019 sur la "collusion russe", article fondé sur le minutieux suivi de Dreuz.info. Ce site exprime des opinions contraires à la presse mainstream occidentale, ce qui la conduit logiquement à le qualifier de "site d'extrême droite". Extrait de cet article:

    "Après mille rebondissements, un feu d’artifice anti-Trump nous est offert le 27 février dernier avec la catharsis de Michael Cohen, ex-avocat de Trump. Son audition «explosive» est suivie en direct par des journalistes en transes. Trump est traité de «raciste, escroc, tricheur» ce qui les emplit d'allégresse. « Tout cela sera sans doute prouvé», espère le correspondant de la RTS Philippe Revaz. Las, l’espoir chancellera une fois de plus, les affirmations de Cohen n’étant étayées par aucune preuve." Ce que démontre Dreuz.

    Et aujourd'hui, le défilé des spécialistes, historiens des Etats-Unis, correspondants et autres experts nous expliquent tous chaque jour que le président actuel doit à tout prix disparaître de la scène.